Archives - Catégorie : La vie d’artiste

Posté par Stephanie Zwicky le 24 avril.

 Je vous souhaite à tous et toutes de joyeuses fêtes de Pâques.

Bonne chasse aux oeufs et plein de chocolat!

 

Quelques photos de poussins pour accompagner mon billet. Mon fleuriste a pour l’occasion arrangé une très jolie vitrine avec des poussins sous une lampe infrarouge. Je voulais prendre quelques photos et à peine j’étais revenue sur place que les petits s’étaient déjà endormis.

Résultat, on dirait des photos de poussins morts. Mais je peux vous certifier qu’ils sont bel et bien vivants et dès mardi ils auront regagné leur basse-cour.

Well, j’en profite pour vous glisser 2 infos importantes.

  • Ce dimanche soir, le 24 avril à 22h25 sur Arte sera diffusé le documentaire sur la bataille de la beauté “Opération Bikini” cf mon billet ici et vidéo ci-dessous. Je vous le conseille vivement (arte link)

 

  • Castaluna organise une chasse aux oeufs sur leur site afin de gagner des réductions de -5% à 15%, je trouve l’idée très sympa. Rendez-vous ici pour les dénicher jusqu’au 26 avril!

 

Pour vous remercier de vos votes à l’occasion du concours ”Arte fashion and the city”, je vous offre le coffret DVD que j’ai reçu “Le jour d’avant” de Loïc Prigent. Pour tenter de le gagner il suffit d’indiquer “Arte” dans un commentaire ci-dessous. date limite 1er mai 2011 Minuit.  (concours réservé à la France).

Pour rappel j’ai remporté le prix du public et je fais partie des 30 sélectionnés pour le shooting VU (plus d’infos prochainement).

Bonne chance et joyeuses Pâques!

Ps: Rendez-vous lundi pour une surprise totalement “JUICY“!

Translation coming soon…

 

 

Posté par Stephanie Zwicky le 31 mars.

“ Un tableau ne vit que par celui qui le regarde ”
 
Pablo Picasso

Si vous me suivez sur Facebook ou Twitter, j’avais dévoilé il y a quelques semaines une photo avec une superbe chevelure. Un rêve de réalisé, avoir les cheveux frisés et une coupe afro.

Hélas, c’était bien éphémère, le temps d’un shooting.

Mais quel shooting!

Souvenez-vous, ma première collaboration avec Gérard Rancinan, un grand photographe qui expose dans le monde entier.

La première photo était une interpretation photographique de l’Angelus de Millet à l’occasion des 150 ans de l’oeuvre, pour une série babptisé “Metamorphoses”. Je vous en parlais ici.

If you follow me on Facebook or Twitter, a few weeks ago, I unveiled a picture of myself with quite the extraordinary hair. Kind of a dream come true, to have curly hair and an afro.

Sadly it was only temporary, for a photoshoot.

But WHAT a photoshoot!

Remember my first collaboration with Gérard Rancinan, a fantastic photographer who exhibits all over the world…

The first picture was a photo interpretation of Millet’s Angelus to commemorate the 150 years of the painting, in a serie called Metamorphoses. I told you about it here.

photo copyright ©Gérard Rancinan

Début février, nouveau contact de la part de son assistante Marion, Rancinan prépare un nouveau projet, encore plus monumentale, encore plus fou.

Une interprétation photographique du tableau de Thomas Couture “La décadence des romains“. 25 modèles, on me propose le personnage central, le berceau de l’humanité, rien que ça.

Le jour J est là.

Impatiente, heureuse de retrouver Gérard Rancinan, son équipe mais aussi très impressionnée car le décor est colossale, il va falloir assurer et assumer, mon personnage ne porte qu’un grand voile blanc légèrement transparent.

On m’avait parlé de ma coiffure, certainement les cheveux frisés mais je n’en savais pas plus. Quand on me présente l’immense perruque de théâtre, je saute de joie, ouiiiiii une afro!!!

Tous les personnages sont pris en charge par une équipe de coiffeurs/maquilleurs. L’équipe est archi préparée, chacun sait ce qu’il doit faire, qui il doit coiffer ou maquiller, c’est pensé comme une bataille. Des tatouages sont peints à même la peau, des effets spéciaux qu’on utilise au cinéma sont utilisés pour les scarifications, les implants.

Beginning of February, I was contacted again by his assistant, Marion, as Rancinan was preparing a new project, even bigger and crazier than before.

A photo interpretation of the Thomas Couture’s painting “La décadence des Romains”, 25 models, and I was being offered the central role, the craddle of life, just like that!

On the day, I was there.

Impatient, and very happy to meet Rancinan again, and his team, but also quite impressed by the colossal set, I knew I had to kick ass and be proud as my character was only wearing a transparent white veil.

People had told me about my hair, the curly hair indeed, but I didn’t really know anything else. When I finally got introduced to the infamous theater wig, I literally jumped in the air in excitement! An afro!!

All the characters were created by a team of hairdressers/make up artists. Everyone was incredibly well prepared and knew exactly what they had to do, it’s a bit like being on a battlefield. Tattoos are painted on the skin, special effects that you usually see in cinema are put in motion to create the scarifications, and the implants.

Plus de 4h de préparation et il est enfin temps de prendre la pause, placer les 25 personnages. Gérard Rancinan nous coache, il nous guide. La tension monte, je me concentre, comme je dois fixer l’objectif, est y donner une force, une intensité dans le regard, tout à coup je me sens comme seule.

Seule et derrière moi se dégage une énergie de fou. Une harmonie, nous formons un groupe, pour donner à Gérard Rancinan ce qu’il désire.

On enchaîne quatre ou cinq prises et on alterne avec des pauses. Ca peut paraître facile mais la concentration est extrême, quand on pose pour de telles photos, on ne peut pas se permettre de “jouer” à moitié. Non on doit être là, présent et donner tout en 2 secondes à peine.

Quatre autres heures après, fin de shooting! Rancinan est content, on se fait des câlins, alors qu’on ne se connaissait pas avant, avec tous les personnages, il y a des liens qui se sont créés.

J’en profiter pour serrer Gérard Rancinan dans mes bras, le remercier de me faire participer à de si beaux projets. Il me promet qu’on se reverra vite.

More than 4h of preparation, and it’s finally time to pose, place the 25 characters in the shot, Gérard Rancinan coaches us, guides us. The tension is high, I concentrate, as in my role, I have to look straight at the lens and and my look must be intense to go with my character, I feel almost alone in the middle of all this.

Alone, but behind me, the energy is pulsing. There is some kind of harmony, we are a group, in this together, to get the best result for Rancinan.

We do, 4, 5 takes, and we take some breaks in between. It might look easy to do but the concentration is everything, when you pose for this kind of cpitures, you can’t just be there and do nothing, you have to play the part, and do it fast in 2 secondes.

4 hours later, end of the photoshoot! Rancinan is happy, we hug a lot, there is a real connection happening with all the other models whom I had never met before.

I take a moment to hug Gérard fiercely in my arms, and thank him so very much for allow me to be a part of his wonderful projects. He promised we would see each other again soon.

Si vous venez à Paris, je vous invite à venir visiter l’Opera Galery jusqu’16 avril, une partie des oeuvres de Gérard Rancinan y sont exposées dont la fameuse “Décadence”.

Une photo inédite et unique, de 4,70 m sur 2,80 m!!

L’exposition s’en ira ensuite à New York pour une immense rétrospective. Et cette semaine le Paris Match lui consacre un article.

Je vous laisse découvrir le tableau original et son interprétation photographique.

If you’re coming to Paris, I invite you to stop by and visit the Opera Gallery until April 16th, some of Rancinan’s photos are shown in an exhibition including the “Décadence”.

A unique picture, 4,70m by 2,80m!

The exhibition will then go to NY for a retrospective. And this week, Paris Match has a whole article on Rancinan in its magazine.

Time to show you the final result…

La décadence des romains – Thomas Couture

Photo copyright ©Gérard Rancinan

Expo “Rancinan” jusqu’au 16 avril 2011

OPERA GALLERY PARIS
356, rue Saint-Honoré
75001 PARIS

Posté par Stephanie Zwicky le 11 janv..

Well il est temps de vous révéler où je vais passer les soirées de mes huit prochains mois: Au théâtre du Gymnase!

Et oui, une petite dérogation à mes billets modesques, la vie de comédienne reprend le dessus, et cette fois pour une formidable aventure. Dès le vendredi 14 janvier je serai Juliette dans la comédie “Le Grand Soir“  5 soirs par semaine, du mardi au samedi à 20h, en compagnie de 7 autres comédiens!

Je cummule plusieurs casquettes et certaines sont mises en avant pendant que d’autres sont moins en lumiére. 9 mois que l’on attendait cette bonne nouvelle, après avoir joué la pièce en province, nous attendions avec beaucoup d’espoir de décrocher cette salle! Et il y a 1 mois, Anthony notre metteur en scène a reçu le précieux coup de fil qui nous a fait sauté de joie!

Encore un rêve qui se réalise, jouer dans un théâtre des grands boulevards, si c’est pas magique ça!

Alors je vous attends nombreuses (et nombreux), pour venir nous voir au théâtre du Gymnase et rire avec “Le Grand Soir”.

Just a little break in the fashion blogging, because now you have to know where I’ll spend all my evenings for the next 8 months! At the Theatre du Gymnase!

My acting life is taking over for a little while, for an amazing adventure. Fomr Friday, 14th of January, I will be Juliette in the comedy “Le Grand Soir“, 5 evenings a week, from Tuesday to Saturday at 8pm, with 7 other comedians!

I have lots of different things in my life, and some are more talked about than others. But this news, we had been waiting for it for 9 months, after taking the play in France here and there, we were very very impatient to know if we could get it in Paris! 1 month ago, Anthony, our director, received that phonecall that had us all jumping in joy!

Another dream of mine coming true, being on the stage in a theatre on the Grands Boulevards, it’s magical!

I’ll hopefully see you there, to come and see us and have a good laugh with “Le Grand Soir”

Pitch de la pièce / Story:

Quand la demande en mariage tourne au squat!
Ce soir, Maxime dîne avec sa belle-famille pour demander la main de Juliette. Mais il n’avait pas prévu que son meilleur ami, Benjamin, allait débarquer avec trois étudiants étrangers auxquels il sous-louait l’appartement dont ils viennent de se faire expulser… Comment une soirée parfaite peut déraper en cauchemar !
The story:

When the wedding proposal turned into a squat!
Tonight, Maxime has dinner with his hopefully future in laws, to ask Juliette to marry him. But he had not foreseen that his best friend, Benjamin, was going to appear out of the blue with 3 foreign students to whom he was renting the flat that they just got kicked out of! How a perfect night can turn into a perfect nightmare!

La billetterie est ouverte, vous pouvez soit réserver directement au théâtre du Gymnase ( 01.42.46.79.79) soit sur les sites de réservations habituelles (Fnac, Ticketac.com…etc). Prix de la place 25 euros et 10 euros pour les moins de 26 ans.

Du 14 janvier au 5 février les horaires sont fixes tous les soirs sauf les dimanches et  lundis à 20h. Dès le 5 février, les horaires vont changer, mais de toute façon je vous en reparlerai!

J’espère vous voir à la sortie du théâtre, venez me faire un coucou si êtes dans le public un de ces soirs!

Tickets are available now, you can book at the theater or at the box office at (0033 1.42.46.79.79), either on the usual booking websites (Fnac, Ticketac.com, etc…). The tickets are 25 euros, 10 euros if you’re under 26.

From January 14th to February 5th, the hours will be the same, except for the Sunday and Monday at 8pm. From February 5th, they will change but I’ll let you know about it!

I hope to see you at the stage door, please stop by to say hi if you saw the play!

Le site du Grand Soir

La page Facebook du Grand Soir