Le style n'est pas une taille mais une attitude

* Haute Couture PE 12 Jean Paul Gaultier *

Mercredi 25 janvier 2012, je suis conviée à assister au défilé haute couture printemps/été 2012 de la maison Jean Paul Gaultier.

Première invitation pour un défilé haute couture et cette première sera gravée à jamais dans ma mémoire, je ne pouvais rêver de meilleur show.

Pardonnez moi, mais je vais vous raconter très simplement ce que j’ai vécu ce jour-là, cela va peut-être sembler ennuyeux pour celles qui en ont l’habitude, mais j’ai besoin de partager avec vous, mes lectrices, cet événement unique.

Tout se passe dans l’antre de la Maison Gaultier de la Rue Saint-Denis. Le vaste hall de réception est divisé en carrés, au milieu un podium, et en face tel une entrée théâtrale, un gigantesque rideau de velours.

Pauline , Tokyobanhbao et moi sommes dans le Royal Albert Hall, outre la célèbre salle de concert, il sera pour nous ce jour-là, notre carré d’honneur.

On Wednesday, January 25th 2012, I was invited to assist at the Jean Paul Gaultier spring/summer 2012 fashion show.

It was my first invitation to a fashion show and I will always treasure this memory, I couldn’t dream of a better show.

Please forgive me but I’m about to tell you very simply what I lived that day, it might be boring for those who are used to attend fashion shows, but I need to share this unique event with you, my dear readers.

Everything takes place at the Jean Paul Gaultier headquarters located on Rue Saint-Denis. The huge lobby is divided in small squares, located in the middle a podium and in front of it as a majestic entrance, a huge velvet curtain.

Pauline, TokyoBanhbao and I are in the Royal Albert Hall, besides it’s famous concert hall, it will be the place where we will be treated as VIP tonight.

Je me presse à ma place et je suis déjà toute émuee par le marque-place à mon nom. C’est stupide, mais pour les défilés haute couture, les places sont chères et très peu d’élus au final pour y assister. A la simple vue de cette affichette, je mesure l’énorme chance que j’ai. Et forcément je repense à ces quelques années, où, dans ma Suisse natale, je n’osais espérer un jour pouvoir vivre cela.

I hurry to my sit and I’m already moved by having my name written down. It’s silly, but for the fashion shows, it’s really hard to get invitations and very few can attend those events. Just by looking at this little paper, I realize how lucky I am. And of course I think again about those years, when I was in my native Switzerland, I didn’t dare to hope that one day I’ll have the chance to live this life.

Avec les filles, nous échangeons nos premières impressions, avec Pauline je partage ce sentiment d’émotion, nous sommes néanmoins toutes les trois fébriles à l’idée de découvrir les créations du défilés.

Mais avant les tralalas du ballet des mannequins, se jouent un prologue assez fascinant, l’arrivée des personnalités aux front rows (premiers rangs). Les photographes se bousculent pour capturer cette arrivée, pour les personnalités présentent c’est une belle vitrine, une chance d’être citée dans les pages des magazines comme des gens hypes et faire un peu de promo en passant. Bref c’est un peu un échange de bons procédés.

With the girls, we exchange our first impressions, with Pauline I share my feelings full of emotions, nevertheless we are very excited to discover the creations during this fashion show.

But before I start to babble about the models, a fascinating prologue takes place, the arrival of the stars in the front rows. The photographers are pushing one another to take the best photo, for the stars attending the event it’s a great publicity, a chance to appear in some magazines pages as a « hit person » and have the opportunity to make a little promotion for oneself. To summarize it’s a exchange of friendly service.

Il est temps de penser aux choses sérieuses, les lumières se tamisent, le podium s’illumine. Le Quatuor de gospel du groupe « Tale of Voices » entame un « No, No, No »… Forcément en 2 secondes, on pense illico à Amy Winehouse mais jamais je n’aurai imaginé ce qui allait suivre.

Le cheveux crêpé, le chignon choucrouté et le trait d’eye liner hyper étiré tous les codes de notre Amy sont là. Mais au fur et à mesure des silhouettes je suis subjuguées par la réussite de cette collection. Jean Paul Gaultier a su mêler les codes de la maison Gaultier à l’univers d’Amy Winehouse.

Des silhouettes rétros, des blazers retravaillés, des corsets structurés, le costume pour homme féminisé par des matières, des laçages. Pas de doute nous sommes chez Gaultier.

Et c’est ce que j’aime et que j’appelle de la maîtrise, quand un couturier est capable de réinterpréter ses codes, lorsqu’au premier coup d’oeil on se dit: « ah c’est du Gaultier, c’est du Chanel« . Nous surprendre avec l’âme de la maison de couture.

It’s time to get down to business, the lights sieve as the podium gets illuminated. The gospel group (a quartet) « Tale of Voices » start the song by those words: « No, No, No »… Obviously in less than 2 seconds, you think of Amy Winehouse but I could never have imagined what was going to follow.

Hair backcombed, a funky bun and a very long eyeliner line on the eyes: everything that represented Amy. While the models do the catwalk I am more and more amazed by the success of this collection. Jean Paul Gaultier knew how to mix his own codes with Amy Winehouse’s personal universe.

Retro silhouettes, very detailed blazers, structured corsets, the men suits becoming very feminine with a work of materials, some laces. No doubt we’re at Gaultier.

And this is what I like and what I consider being a master: when a fashion designer is capable of reinterpreting his own codes, when at first glance you can say: « That’s Gaultier, that’s Chanel ». To be able to surprise us with the brand own soul.

Les mannequins sont parfaites, elles sont dans leur personnage, une Amy ultra femme, sans code, sans cadre, mais d’une fragilité extrême.

Un mannequin reprend  le « ‘No, No, No » des Tale of Voices avec son doigt, une autre dans son attitude, la cigarette à la main. Parfois c’est la voix de Beth Ditto qui retenti dans la foule, présente au premier rang, la chanteuse fait résonner quelques notes de sa voix douce et puissante.

On enchaîne les silhouettes hyper féminines avec des vestes oversizées, un teddy bicolore, des blazers façon pardessus, une veste perfecto, le tout mélangé à des jupes crayons ou des robes tutus. Du sequins, du lurex, du rose, du fushia, du rouge, du noir-blanc, toutes les silhouettes perchées sur des sandales plateformes de plus de 15 cm.

The models are perfect, taking their role very seriously, an Amy indeed very woman, without code, free but being extremely fragile.

A model shakes her finger in echo to the words « No, No, No » of Tale of Voices, another one in her attitude, holding a cigaret. Sometimes it’s the voice of Beth Ditto that you can hear, seated in the front row, the singer sings a couple of notes with her soft and powerful voice.

The ultra feminine silhouettes come and go, wearing oversized blazes, a two-color teddy, blazers styled up as overcoat, a biker jacket coat, the whole mixed with pencil skirts or tutu dresses. Sequins, lurex, pink, fushia, red, black and white: all the silhouettes walking on 15cm tall platform sandals.

le mannequin homme Andrej Pejic

Andrej Pejic: male model

Puis soudain l’ambiance change, le quatuor termine ses vocalises, l’un après l’autre, ils passent en courant sur le podium acclamé par le public. Les Tale of Voices ont fait monté l’ambiance, parfaitement orchestré avec le défilé des silhouettes.

Enfin la voix d’Amy retentit, en mode Back to Black, un autre tableau s’offre à nous et mon coeur est au bord des larmes, les mannequins sont à présent voilées, un voile de deuil noir ou crème. Nous entrons dans un mood étrange, entre l’émotion nostalgique et la joie intense.

Jean Paul Gaultier nous offre plus qu’un hommage, c’est un sacrement iconique!

Then suddenly the atmosphere change, the quartet ends its singings, one after the other, they come running on the catwalk applauded by the public. The group Tales of Voices put the moods, in perfect harmony with the catwalk.

Finally you can hear Amy’s voice, singing Back to Black, another show starts and I’m about to cry, the models are now wearing veils, a mourning veil either black or cream. It’s a strange mood, between a nostalgic feeling and intense joy.

Jean Paul Gaultier offers us more than a tribute, it’s a iconic sacrament!

43 silhouettes plus tard j’en suis presque à m’imaginer que finalement Amy n’a pas disparu, elle est là, et la prochaine silhouette qui va apparaître c’est elle! Qu’elle va revenir et nous dire: « hey vous pensez que j’allais vous quitter comme ça? »

J’aurai pu pleurer comme une enfant, avec ces gros sanglots, juste pour laisser cette belle émotion m’envahir.

Mais non, je me retiens, j’essaie de rassembler mes idées, entre la chaleur de la pièce, ma frange collée au visage, les photos que j’ai essayé de gérer comme je pouvais. Chaque dernière seconde je me dis: profite, profite, profite.

Pour d’autres photos et surtout un rendu plus professionnel ainsi que toutes les silhouettes que j’ai manqué, je vous invite à les visualiser sur le site Jean Paul Gaultier Live.

43 silhouettes later I’m almost starting to feel like Amy did not disappear, she’s here, and the next silhouette it’s going to be her! That she’s going to come back and tell us: « Hey, did you really think I was going to leave you like that? »

I could have cried like a child, with big tears, just for the sake of letting this beautiful emotion get over me.

But no, I try to hold it together, I try to focus, between the heat in the room, my sticky bang on my face, the photos I tried to take. Every last second I’m saying to myself: enjoy, enjoy, enjoy!

To see other photos and especially if you want to see professional ones not to mention the silhouettes I could have missed, I advise you have a look on the website Jean Paul Gaultier Live.

Bye bye Amy

Mais c’est l’heure de se quitter, Jean Paul Gaultier traverse le podium en courant les bras écartés et les mains ouvertes, pour prendre toute cette énergie et nous en donner.

Je lui crie un merci perdu dans les applaudissements.

Quand je vous disais au début de ce billet que ce premier défilé allait être très particulier et que je m’en souviendrais toute ma vie, je ne m’avançait pas. Une semaine après, je suis encore imprimée de cette émotion et j’espère avoir réussi à vous transmettre au moins quelques bribes de cette journée.

Avant de partir, je croise Beth Ditto, je ne sais pas si elle se souvient de moi. Généreuse, douce et gentille elle fait comme si oui, elle se souvient de cette fille croisée 3 fois.

It’s time to say goodbye, Jean Paul Gaultier crosses the podium running arms and hands wide open, to grab all this positive energy and to give some to us.

I shout a « thank you » to him, covered by all the appluses.

When I told you at the beginning of this post that this first catwalk was very special to me and that I would always remember it, I wasn’t joking. One week after, I’m still overwhelmed by this emotion and I hope that I manage to pass on at least some bribes of this day to you.

Before leaving, I bump into Beth Ditto, I don’t know if she remembers me. Generous, sweet and kind she acts as if yes, she recalls that girl she met 3 times.

love you Beth!


64 Comments

  • Posted 1 février 2012 17:44
    by Pauline

    tellement heureuse d’avoir vécu ça avec toi… ton article me redonne des frissons ! Bisous <3

  • Posted 1 février 2012 17:48
    by Emilie

    Un seul mot me vient à l’esprit : WAAAAHOOOOOUUUUU!!
    Cet article m’a carrément donné des frissons! <3

  • Posted 1 février 2012 17:49
    by Céline

    J’adoooore et j’ai vibré en lisant tes mots…

  • Posted 1 février 2012 17:49
    by Jennifer

    Geniale, je comprend toute à fait ton envie de nous raconter cette belle journée, une journée ou on y croit pas d’être la. Bises enneigées.

  • Posted 1 février 2012 17:56
    by Thorgard

    HAAAAAAAA je suis à moitié en train de pleurer par ta faute!!!
    Cela devait vraiment être magique je suis heureuse que tu ai pu vivre cela!!

  • Posted 1 février 2012 18:06
    by Mlle K

    merci beaucoup pour ce temoignage, tes photos font rêvés après tout le tapage que le defilé a provoqué ^^

  • Posted 1 février 2012 18:12
    by Alix

    Merci pour cet aperçu de l’ambiance des défilés ça avait l’air tout simplement magique! Et moi aussi j’ai une anecdote à te raconter ! Je vais hier (sous la pluie battante de mon Toulouse natal) dans mon magasins new look fouiner dans les soldes et regarder la nouvelle collection et je tombe amoureuse de la robe aux hirondelles. je file donc l’essayer et là pendant que je passe cette merveille j’entend les 2 vendeuses des cabines dire qu’elle est très jolie et qu’elle fait un carton depuis que Big beauty l’a porté … j’avais envie de partager ça avec toi et te dire que loin de n’influencer que les parisiennes tu porte un peu de ta bonne humeur et de tes tenues colorées jusque dans la ville rose.
    Encore un grand merci

    • Posted 1 février 2012 18:18
      by BigBeauty

      @Alix: c’est une jolie anecdote, merci de l’avoir partagé avec moi. Alors finalement l’as tu prise cette fameuse robe?

  • Posted 1 février 2012 18:13
    by justine :)

    Tout simplement J’adore ! :D
    Jean Paul Gaultier l’un des meilleur !
    Merci Stéphanie de partager sa avec nous :) <3

  • Posted 1 février 2012 18:19
    by Grabotte

    Du rêve, du rêve, du rêve
    comme si on y étaient !
    Merci Stéphanie !!!
    Merci JP Gaultier – SUBLIME !!!!!!

  • Posted 1 février 2012 18:31
    by Maeva

    Très émouvant………..merci de nous faire rêver!!

  • Posted 1 février 2012 18:31
    by DC

    Moi, qui, habituellement, ne suis pas tellement fan de haute couture. Je suis subjuguée! Je trouve cette collection sublime. Ton billet m’a donné des frissons! Tu as vraiment su transmettre l’émotion, j’en ai des frissons!
    DC
    xx

  • Posted 1 février 2012 18:57
    by Céline de Doudou&Cie

    De trés beaux moments que je t’envie finalement. Jean Paul GAULTIER, waouh !

    Ambiance particulière et magique !

    Et Beth Ditto , je suis sous le charme ^^

  • Posted 1 février 2012 18:59
    by Géraldine

    Moment très émouvant, j’en ai des frissons, merci de nous faire partager ces instants de ta vie, c’est un rêve pour moi de pouvoir y assister un jour et je le ressent à travers ton récit, merci merci

  • Posted 1 février 2012 19:05
    by Au Fil d'Isa

    A te lire, j’en ai des frissons, comme en lisant l’article de Pauline, d ‘ailleurs. Je trouve que c’est un très bel hommage rendu à Amy Winehouse. Merci de nous avoir fait partager ce moment !

  • Posted 1 février 2012 19:19
    by tumtum

    Ouaou, les vêtements sont magnifiques, j’adore ces roses clairs.

    Par contre les modèles anorexiques, ca manque clairement de formes.

  • Posted 1 février 2012 19:23
    by audrey

    j’en ai des frissons, tu as réussi à transmettre ton émotion dans les mots et les photos, merci pour ce partage!

  • Posted 1 février 2012 19:27
    by LN

    ça devait être une expérience géniale, je suis très heureuse pour vous. Et votre post est très vivant, on s’y serait cru. Merci beaucoup et encore plein de défilés à nous faire vivre !

  • Posted 1 février 2012 19:29
    by Cla

    Waouh, quel beau moment tu nous fais partager!
    Et Beth Dito en bonus <3

  • Posted 1 février 2012 19:30
    by Léa

    On se croirait avec vous, à ce défilé, plein d’émotions. Merci de nous l’avoir fait partager.

  • Posted 1 février 2012 19:32
    by Marion

    je suis contente que tu aies pu réaliser ton rêve. Comme quoi il faut s’accrocher et tout est possible. Merci de nous avoir fait partager ce beau défilé !

  • Posted 1 février 2012 19:36
    by mimirabel

    quel honneur pour une 1ere fois que d’etre convié par JPG….!!! Anna Wintour ne nous aurait pas donné autant d’émotions que toi….merci…..c’etait tres beau….

  • Posted 1 février 2012 20:17
    by Katelig

    Très joli billet, on le vit avec toi.

    Et c’est marrant, avant de lire la légende de la photo avec Andrej Pejic, je me suis dit « Oups, elle est un peu gauche celle-ci ». Alors est-ce que c’est du juste à cette photo ou est-ce qu’on ressent finalement cette distinction H/F… Je ne sais pas mais ça m’a amusé.

  • Posted 1 février 2012 20:35
    by Alix

    Ouiii !! La robe fait désormais parti de mon dressing pour mon plus grand plaisir :)

  • Posted 1 février 2012 20:41
    by miyabi

    J’ai eu les larmes aux yeux en te lisant…
    J’ose à peine imaginer ton état lors du show, en + en présence de Beth!
    Continue à être notre espion dans ce milieu Haute Couture car tu es une fabuleuse reporter :p

  • Posted 1 février 2012 20:57
    by Celeste

    Je peux imaginer ce que tu as ressentis lors de ce défilé…Un vrai rêve de pouvoir voir une telle maison de couture et un si grand couturier. Comme j’aimerais un jour pouvoir voir un tel spectacle! Merci

  • Posted 1 février 2012 21:00
    by Mia

    J’adore Amy Winehouse, j’ai les mêmes goûts que Jean paul. Du coup je me permets de l’appeler par son prénom lol

    Enfin tout le monde adore Amy :) Très beau défilé, vivement une collection + size!

  • Posted 1 février 2012 21:13
    by purcelane

    Waou!!!!
    que d’emotions!!
    Quand j’ai vu la photo de la pancarte avec ton nom, j’etais fière pour toi!!Merci de nous avoir fait partager ce beau moment!

  • Posted 1 février 2012 21:14
    by Ladelsajuan

    C’est chic, c’est trop le rêve de voir un défilé!!
    Très beau défilé!

  • Posted 1 février 2012 21:32
    by Claire

    On ressens bien l’émotion en te lisant,

    Merci..

    ;)

  • Posted 1 février 2012 21:41
    by lulu

    Waouuuu!!! merci de cette plongée dans l’univer Gaultier. On s’imagine à ta place! J’adore la photo de Jean Paul Gaultier, très réussie; elle a une atmosphère particulière. J’aime bien la dernière aussi, avec Beth Ditto. Tu en as de la chance!!!

  • Posted 1 février 2012 22:29
    by petitmine

    merci d’avoir partagé ce moment avec nous. A te lire et à regarder c’est magique, alors en vrai je n’ose imaginer !

    merci.

  • Posted 2 février 2012 8:43
    by Miina

    Quelle magnifique expérience ! Passes-moi l’expression mais ça a dû être un pied d’enfer !
    Ce mannequin homme androgyne me fascine, il est unique… on le dirait presque sorti tout droit d’un manga avec ses traits fins et ciselés.

  • Posted 2 février 2012 9:37
    by Claudia

    Ciao Stephanie, chissà che emozione! You and Beth look so beautiful! Thanks for sharing this!

  • Posted 2 février 2012 9:44
    by Stèf

    On a un peu l’impression d’y avoir participé aussi tellement tu nous décris ça bien! Merci!

  • Posted 2 février 2012 9:58
    by Yaneka

    Oh comme tu as de la chance ! Oh comme je suis jalouse !
    Merci de nous avoir fais partager ce moment.

  • Posted 2 février 2012 10:44
    by selma

    beaucoup d` emotions pour ce joli billet…
    merci de nous faire partager ces moments si forts.
    bisous

  • Posted 2 février 2012 11:22
    by Mlle Vava

    C’est si émouvant , comme tu le racontes …Merci !

  • Posted 2 février 2012 11:24
    by Céline

    Très beau billet, beaucoup d’émotion, j’en frissonne encore, j’aime l’univers JPG et je suis très fan d’Amy, tu es une grande chanceuse, tu viens de réaliser le rève de beaucoup d’entre nous merci de l’avoir partager, je te souhaite une très belle journée.

  • Posted 2 février 2012 11:56
    by PATRICIA

    Lucky Swicky…

    ;-)

  • Posted 2 février 2012 11:57
    by PATRICIA

    Dsl pour la Faute sur ton NOM

    :-(

    lol

  • Posted 2 février 2012 12:35
    by Nathalie

    Merci Stéphanie de nous avoir fait partager ce moment magique.
    Pleins de gros bisous

  • Posted 2 février 2012 14:01
    by Elodie Lyon

    Chère Stéphanie,
    je suis très contente que tu aies eu l’occasion de vivre cette expérience. Pour les petits moments de joie que tu nous procures avec ce blog, pour le travail que tu accomplis au quotidien, je trouve que ces récompenses sont très largement méritées.
    Je te souhaite encore beaucoup de belles découvertes et aventures!

  • Posted 2 février 2012 14:21
    by Tokyobanhbao

    Vraiment ravie de revivre ces émotions ici. C’était plus que magique et tu as bien su le retranscrire . Merci Stéphanie et continue de faire briller tes yeux ! ^^

  • Posted 2 février 2012 14:43
    by Blog to be Alive

    C’est vraiment une belle expérience! Allez! Le prochain sera chez Chanel! ;)

  • Posted 2 février 2012 15:24
    by Ju

    Ok c’était un billet franchement sirupeux et obséquieux. C’est bon, c’est juste un défilé. Et puis le truc Winehouse, je touve ça facile quelques mois après sa mort et assez dérangeant.
    Si la HC avait une âme, cela se saurait.

  • Posted 2 février 2012 18:56
    by sylvie:-)

    rien à redire le carton à ton nom c’est la classe! j’aime cette collection; cet hommage à Amy est sympa!
    surtout ne sois jamais blasée même quand tu seras une habituée des défilés;-)et je pense que Beth se souvenait vraiment de toi même si ce n’était pas avec précision car comme elle tu dégages une énergie qui ne s’oublie pas; c’est cette énergie et cette simplicité votre point commun pas vos rondeurs!!!!!

  • Posted 2 février 2012 19:13
    by 0rnell

    Désolé fausse manip’=). Bon comme je ne sais pas si le premier commentaire à été publié je recommence. Fidèle lectrice d evotre blog j’ai longtemps hésiter à poster un commentaire mais cet article là m’a decidé. Mais avant tout merci à vous d’avoir créer ce blog car en y repensant c’est à partir du moment où j’ai commencé à lire votre blog que j’ai appris à m’embellir disons et ne serait-ce que pour ça merci car grâce vous je n’ai plus peur d’être ridicule si je porte des talons hauts où une veste colorée.
    Et puis je suis absolument fan de votre façon d’écrire vos articles avec ce trait d’humour toujours présents et ce ton tellement amical.
    Enfin bravo pour cet article car ne serait-ce qu’en le lisant j’en avais les larmes aux yeux, j’avais vraiment l’impression d’être avec vous dans cette salle, sur ce je vais m’empresser de regarder la vidéo du défilé.
    A bientôt !

  • Posted 2 février 2012 19:31
    by Alicia

    Amy <3

  • Posted 2 février 2012 19:32
    by christian

    wauw! such a good show! really jaloes of you beeing there.
    xo

    mydutchfashionstyle.blogspot.com

  • Posted 2 février 2012 19:54
    by Liziie

    Quel post magnifique merci beaucoup de partager ce moment avec nous!! J’habite pas loin de l’antre de JPG et à chaque fois que je passe devant je me demande comment ça peut être à l’intérieur et c’est absolument grandiose!
    Le show est superbe tu as vraiment de la chance et en plus tu a rencontré beth dito trop cool!

    Bisous Alizée

  • Posted 2 février 2012 20:04
    by Béa

    j’ai les yeux mouillés moi maintenant…merci de nous faire partager tout ceci, quel bon moment tu as dû passer.Bizzz

  • Posted 2 février 2012 21:27
    by Lady & Olga

    Que de bons souvenirs les défilés JPG… et quel bel hommage ! Quant à Beth… une fille en or <3

  • Posted 2 février 2012 21:59
    by severine tabi ayissi

    Cela devait être en effet grandiose……..quelle chance d’assister à un défilé Gaultier…et merci à lui pour le thème de son défilé, je comprends l’émotion qu’il a du s’en dégager..HUM MERCI!!!!!!

  • Posted 2 février 2012 22:05
    by Kitty à NeCo

    Je suis toute émue de ton report, j’en ai limite les larmes aux yeux…

    Je REVE d’assister un jour à un défilé de Mr Jean-Paul Gaultier, c’est mon idole, je l’adore, je t’envie…

    Merci encore pour ces lignes qui retranscrivent bien ton émotion et, à défaut d’avoir pu y assister, l’ambiance du défilé…

    Bonne continuation <3

  • Posted 3 février 2012 0:59
    by kamanda

    magnifique ce défilé

  • Posted 3 février 2012 8:04
    by Elisa Boelle

    Merci du partage ! J’imagine que tu devais être très enthousiaste ! Quelle chance !!!

  • Posted 3 février 2012 10:52
    by Olivia (à Paris)

    Quel moment incroyable tu as dû vivre!! Ce défilé était magnifique, encore un travail formidable et un hommage à en serrer le coeur, bravo!

  • Posted 3 février 2012 14:50
    by Vivi.lesgamines

    ça avait l’air vraiment fort en émotion, j’aime ta manière de nous raconter ce défilé. Tu m’as vraiment donné envie d’écouter l’accapella, mais je ne trouve pas de vidéo sur le site JPG (j’ai peut-être mal cherché?).

  • Posted 3 février 2012 14:59
    by Swiss Life Mutuelle

    j’adore ce défilé

  • Posted 3 février 2012 19:40
    by marjorie

    Outre l’expérience humaine formidable que tu racontes et qui fait un plaisir fou à lire (Je trouve JPG charmant, et ton récit très touchant), je suis un peu chagrinée par les photos. Les pièces sont parfois superbes, mais jamais elles ne nous seront accessibles…

  • Posted 3 février 2012 20:41
    by ecsta'nails

    Comme j’aurai aimé voir ça !
    Emouvant.
    Merci à JPG, et merci à toi pour ces photos, tout est si beau.

  • Posted 3 février 2012 21:01
    by roselyna62

    Mon rêve: assister à un défilé haute couture, je ne le réaliserai jamais, cependant, un peu gràce à toi. Elle est merveilleuse cette collection de notre JP Gaultier national!

  • Posted 6 février 2012 10:01
    by Virginie

    Merci pour ton billet.
    Merci car tu m’as redonner l’émotion de mon premier défilé haute coutur.
    Moi c’était chez Lacroix pour les 20 ans de la maison et j’étais à l’habillage des mannequins.
    En faite j’avais travailé comme couturière sur la collection et j’ai aussi participé à l’habillage pour le défilé. Et comme toi c’était ma premier expérience haute coutre, j’en avais toujour rêvé comme un truc inaccessible. Et comme toi j’avais les larme au yeux, d’être là, au milieux de toutes ces créatures….
    Encor merci car j’ai aussi travaillé chez JPG il y a quelque annees et moi j’avais vu le défilé de la mezzanine que tu as photographié, un autre souvenir….
    Je te souhaite de voir plein d’autre défilé haute couture et d’avoir à chaque fois le même plaisir….

Leave a comment

Instagram
Les éléments présents sur ce site internet sont la propriété exclusive de Stéphanie Zwicky. Aucune reproduction ou utilisation n’est autorisée sans l’accord préalable de l’auteur. Stéphanie Zwicky © 2005-2018 - Tous droits réservés - Design by Aurélie Bader