Posté par Stephanie Zwicky le 12 sept..

Je me souviens de ma première chemise en jean. J’avais 13 ans et nous étions allées avec ma maman faire du shopping à Berne (capitale de la Suisse), et c’est là qu’elle m’a acheté ma première chemise en jean. Une Levi’s en denim brut avec des boutons pressions. Je ne sais pas pour vous mais moi c’est une pièce qui a toujours suscité en moi beaucoup d’envie et de collectionite aiguë.

J’ai gardé celle de mes 13 ans très longtemps, elle me servait également de veste entre saison, l’hiver je la superposait à un pull et l’été elle était une parfaite alliée pour cacher mon booty. Oui à l’époque je pensais que nouer un pull ou une chemise autour de mon postérieur ne le mettait pas du tout en évidence. Bref passons.

I remember my first jean shirt. I was 13 years old me and my mum went shopping in Bern (Switzerland’s capital) and that’s where she bought me my first jean shirt. A Levi’s in heavy denim with press studs. I don’t know about you but for me it’s a cloth that’s always appealing to me.

I kept this one a very long time, it served as mid-season jacket and during winter I wore it over a jumper. During summer it was my perfect ally to hide my booty. Yes, at the time, I thought having a jumper or shirt around my hips and bottom would actually hide them. Ahem… Let’s move on.

Pour en revenir à la chemise en jean, après mes 13 ans la chemise a traversé un long désert de présence dans mon dressing car tout simplement je n’en trouvais plus à ma taille. Jusqu’au jour où, badam, au détour d’un rayon je suis tombée sur elle, et elle allait ouvrir une nouvelle ère dans la chemise en jean chez moi. Depuis j’en possède 8, du denim brut au délavé en passant par la bleach. J’en ai même porté étant enceinte avec un look assez simple ici. Mais il me manquait que l’imprimé!

Cet été je suis tombée sur ces deux merveilles!

La première à petits pois et la seconde impression ikat. Parfaites toutes les deux.

La chemise en jean j’aime la porter ultra détournée, très féminine avec des jupes, jupons, du cuir et des colliers qui brilles.

Et vous, la chemise en jean fait-elle partie de votre dressing ou pas encore?

Ah j’oubliais, ces deux merveilles coûtent 17,99€ et viennent de chez Kiabi.

Let’s get back to the jean shirt, after that well I wasn’t wearing any anymore simply because I couldn’t find some in my size. Until, bam, while shopping I found this one and it just changed everything. Since, I’ve bought other style, I now own 8 shirts in heavy denim, light denim an even bleached. I even wore one while pregnant with a rather simple OOTD here. I was only missing the printed version!

This summer, I got my hands on these two beauties!

The first one has polka dots and the second one has an ikat pattern. They’re both perfect.

The jean shirt I like to wear it differently, in a very feminine way with skirts, petticoat, leather and shinny necklaces.

What about you? Is the jean shirt part of your closet?

Oh yes, I almost forgot, these two babies cost 17.99€ and are from Kiabi.

+ Chemise en jean Ikebana Kiabi +

Posté par Stephanie Zwicky le 22 sept..

 Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse
A.De Musset

C’est encore moi!! Ah je vous avais prévenu, c’est la semaine tout plein de billets et de tenues à vous montrer, pour mieux patienter.

Parfois, vous m’écrivez pour me dire:  ” Stéphanie c’est bien joli tes tenues, mais moi j’ai pas le budget pour être bien habillée “. Alors il m’est venu l’idée de vous montrer une tenue à prix rikiki, parce que je suis certaine que le style n’a pas de prix.

Donc pour la tenue d’aujourd’hui, une robe Kiabi à moins de 30 euros, un legging Kiabi à moins de 12 euros, un gilet Coleen Bow acheté en vente privée à 35 euros, et la ceinture à 18 euros, ce qui nous fait une tenue complète à moins de 100 euros, et je n’ai vraiment pas l’impression de m’être habillée de façon cheap. Qu’en penses-vous?

Même si j’aime me faire plaisir en achetant des belles pièces, j’aime aussi dénicher des petits prix comme chez H&M et compagnie, je crois sincèrement que j’ai autant de plaisir, car il faut que ça me plaise avant tout.

Well, je vous retrouve demain, avec déjà beaucoup d’émotion…

It’s me again! I warned you, I did, it’s a week full of posts and outfits to show you, until… patience, patience…

Sometimes, you write to me and say “Stéphanie, your outfits are wonderful, but I don’t have the budget to dress that way”. So I decided to show you an great outfit with a small price, because fashion is not about the prices to me.

So for the outfit of the day, a Kiabi dress for less than 30 euros, Kiabi leggings for less than 12 euros, and a Coleen Bow cardigan bought at a private sale for 35 euros, plus a belt for 18 euros which makes for a total of less than 100 euros for the outfit! And I don’t feel like I look cheap or badly dressed, what do you think?

Even if from time to time I like buying beautiful pieces with a price, I also love finding some great pieces for a small price at H&M and co, I think my fashion pleasure is just about the same, as in the end, liking it is what only matters.

I’ll see you tomorrow, I’m already a bit emotionnal…

+ Gilet loose Coleen Bow +

+ Robe et legging  Kiabi collection actuelle +

+ Sac baguette année 50 vintage +

+ Bague renard Defy chez Un oiseau sur la branche +

+ Fleur en soie lavée et froissée Karen Monny +

Posté par Stephanie Zwicky le 12 juil..

Portishead - Glory Box

Hmmm mais ça ne sentirai pas la nouvelle addiction? Whou monomaniaquerie en vue attention!!

Orange corail et Kaki

Je pourrai passer mon été habillée avec ces deux couleurs, tellement j’suis tombée en amour devant cette association.

Je me souviens, je devais avoir 10 ans, au cours de couture, j’avais insisté auprès de ma maîtresse pour me confectionner un bermuda kaki. Ma maîtresse d’ouvrage (c’est comme ça qu’on appelle les cours de couture en Suisse) avait ricané en me demandant si c’était pour une tenue de camouflage. Vieille fille va, que j’avais envie de lui répondre. Bref, quelques heures plus tard… ok quelques mois plus tard, j’avais terminé mon bermuda kaki et j’étais venue à l’école toute fière avec mon bermuda do it yourself et une tunique orange. Et là ce fut le drame!

Tous mes copains et copines de classe s’étaient moqués de moi, et c’était le jour de la photo de classe. Sur cette photo on me voit toute honteuse, essayant de cacher mes vêtements…

Et puis là, 24 ans plus tard, j’affiche fièrement une tenue kaki et orange et je ne me cache pas sur la photo. Et toc!

Revanche!

Bon début de semaine à toutes et tous…

Hmmm I feel a new addiction coming up! Monomaniac obsession!

Coral orange and Kaki

I could spend my whole summer wearing these colors, I just literally fell in love with that perfect mix made in heaven.

I remember, when I was 10, during sewing lessons, I had been insistant with my teacher to create a pairs of kaki bermuda. Ma “maîtresse d’ouvrage” (that’s how we call it in Switzerland!) had a good laugh, asking me if it was for some military camouflage. I was boiling, and wanted to say that she was just old school but… a few hours later… well, a few months later, I had finished my pairs of kaki bermuda, and I went to school, very proud of myself and my DIY, wearing it an orange tunic. But then, drama!

All my schoolmates made fun of me, and it was the day of the class picture. On this very specific photo, you can see me, trying to hide my clothes in shame…

But then 24 years later, I’m proudly showing off these perfect duo, a kaki and orange outfit, and I’m never hiding again! Na!

Revenge!

Have a good beginning of the week!

+ Tunique New Look Inspire été 2010 +

+ Legging kaki Kiabi été 2010 +

+ Access’: bracelet et collier H&M – chaussures Evans +

 

Posté par Stephanie Zwicky le 28 juin.

Kate Bush - Wuthering Heights

On ne peut plus l’ignorer l’été est là et les températures caniculaires avec. Quand le thermomètre dépasse les 30°C dans une ville ça devient vite difficilement gérable, les terrasses sont prises d’assaut, les plus courageux (-ou inconscients) se jettent dans les fontaines et les autres se réfugient dans les bois et parc voisins.

C’est la solution de repli que j’ai choisi dimanche, une grande couverture sur l’herbe, une bonne sieste sous les arbres.

J’ai même joué ma fainéante pour les photos, j’ai laissé la part belle à Bahia qui n’a cessé de courir partout et se faire les dents sur des bâtons de bois.

Mais loin de moi l’idée de se plaindre, j’adore quand il fait si beau, on voit la vie d’une tout autre manière.

Hier, je portais une combi en seersucker chocolat, achetée l’année dernière chez Kiabi. What? l’année dernière. Et oui je recycle les filles, je fais du neuf avec du vieux qui n’a jamais été porté.

Fainéante je vous disais, jusqu’au bout!

That’s it, it’s alive, it’s here, and the temperatutes are up, up, up, Summer is finally there. When it goes above 30°C in a city, it soon becomes impossible to breath or stay there, café terraces are under attacks, the bravest ones (crazy?) jump in each and every fountain at the corner of the streets, and others take refuge in the nearest woods or parks.

The latest option is what I chose for my Sunday, a large plaid on the grass and a good nap in the shades under the tree.

I have even been lazy about the photoshoot, I was more focused about Bahia who couldn’t stop running around and carrying around wooden sticks.

But I’m not complaining, I love when it’s sunny and gorgeous, life is suddenly more colorful and happy!

Yesterday so, I was wearing this chocolate brown jumpsuit, bought last year at Kiabi. WHAT? Last year? Yes, girls, I recycle lots of my clothes, creating some new with the old that I haven’t worn yet.

Lazy, even in the fashion sense!

Have a good beginning of the week!

Allez je vous livre les noms des deux gagnantes du concours “Sac Addict” :

Ninienissa gagne le sac Esprit

Céliaa gagne le sac Sisley

Les bonnes réponses étaient: 20 marques sont présentes sur le site Sac Addic et la marque à la touche vintage et originale est les cakes de Bertrand.

Merci à toutes pour votre participation et bravo aux gagnantes.

Bon début de semaine à toutes!

+ Jumpsuit Kiabi +

+ Access’: ceinture Taillissime – shoes Torrid – b.o H&M – lunettes Urban Outfitters +

guest starring: Bahia

Posté par Stephanie Zwicky le 18 janv..

Physalis ou amour en cage, un petit fruit protégé par un calice, comme l’amour que l’on a envie de protéger du reste du monde. Pour qu’il reste unique, et aussi fort qu’au début, intacte. Une gangue qui envelopperait celui qu’on aime et nous avec, pour nous isoler, dans un cocon de douceur.

Mais mettre l’amour en cage c’est finalement le priver de la liberté qu’il a besoin pour prendre son ampleur, son envol. L’amour en cage, une forme d’égoïsme quand on a pas envie que les jolies choses s’usent, qu’elles s’évaporent.

Tiens, elle nous parle d’amour, qu’est-ce que ça vient faire avec la mode, allez-vous penser?

Ca me prend parfois, j’ai envie de vous faire part de ce que certaines photos m’inspirent. Pour une fois ce n’est ni une chanson, ni une phrase, mais un petit fruit qui a traversé l’hiver. Quelques petits brins tout frippés au milieu du jardin des plantes, lieu où j’ai shooté ma tenue du jour hier.

Une tenue noire, mais les noirs comme je les aiment, les noirs matières, les noirs en relief. De la douceur des poils d’agneau de Mongolie, au voile de ma robe, avec le relief de mon legging en dentelle superposé au collant. C’est une tenue noire oui, mais pas que.

Quelques crânes, car j’aime les crânes, les têtes de mort. La Muerte mexicaine si joyeuse, finalement la version qui me plaît le plus. Une représentation “vivante” de la mort, comme pour exorciser cette peur que j’ai eu pendant longtemps de ce dont on ne parle pas, de ce tabou que représente la mort.

Allez point de lundi macabre, je vous laisse avec les images de ma tenue noire. Bonne semaine à vous tous et toutes!

Physalis or Love in a Cage, a little fruit protected by a calice, like the love you want to protect from the rest of the world. For it to stay as unique, and strong as the beginning, intact. Like an unbreakable bubble that would envelopp the one you love and yourself, to isolate ourselves in a soft cocoon.

But putting Love in a cage is also restraining its freedom, the one it needs to grow, and fly. Love in a cage is being selfish when we’re too scared of seeing it disappearing or being used by the time going by.

What, now she’s talking about love, what does it have to do with fashion?

Yeah, sometimes it hits me, I want to share with you some pictures that inspire me. For once it’s not a song, a quote, but a little fruit that went through the winter. Some deceivingly old looking things in the middle of the Jardin des Plantes where I did this photoshoot.

A black outfit, but the blacks I love! The materials, the relief. The softness of the Mongolian lamb’s hair, the veil of my dress, the lace of my legging on my tights. It’s a black outfit but not only that!

A few skulls, because I like skulls. The mexican La Muerte, is after all more of a joyous character, and that’s the version I like. A completely different representation of death, to exorcise this very western fear of something we just don’t know how to talk about, like a taboo.

No dark feelings on this Monday, I’ll leave to these pictures of my black outfit. Have a good week!

+ Robe en voile Kiabi +

+ Gilet en agneau de Mongolie Zara +

+ Richelieux New Look +

+ access’: collier plastron Antik Batik – legging dentelle H&M Divided – écharpe Zara – bague Skull bijouterie +

Le blog de BigBeauty |