Archives - Catégorie : Mes demoiselles: mes souliers

Posté par Stephanie Zwicky le 5 sept..

 

J’ai commencé à établir ma collection de chaussures pour cet automne hiver.

Et il fallait absolument que je vous montre ces deux merveilles. Read the rest of this entry »

Posté par Stephanie Zwicky le 20 juin.

 

En ce moment j’ai de la peine à remettre des chaussures fermées, même si parfois le ciel nous tombe sur la tête et que je dois jongler entre les flaques d’eau.

J’espère que la saison sera douce et que mes petits orteils resteront assez longtemps au balcon avant de retrouver ces bons vieux collants et souliers fermés.

Donc je me suis dit que j’allais vous présenter les sandales plates que j’allais porter cet été. Oui oui du plat, pour une fois ça change, et peut-être que cela va vous inspirer pour le choix de vos futures achats.

J’ai sélectionné 5 paires essentielles à mes petites tenues estivales. Revue de shoesing!

Sandales Cécile X La Botte Gardiane – Sandales à noeuds Bionda Castana chez Département du Luxe

La première paire est issue de la sélection du dressing parfait de Cécile (Walinette) TBTG, sur lesquelles j’ai tout de suite flashé. Entièrement en cuir, fabriquée en France, j’ai déjà hâte qu’elles se patinent un peu.

La seconde paire est supra originale avec ses attaches à nouer sur la chevilles, une doublure marinière, il ne manque plus que la mer et ses embruns. J’ai déjà imaginé un petit look rétro que je partagerai avec vous très bientôt. Bionda Castana est une marque de luxe, et d’ailleurs un bon plan à vous refiler, si vous désirez craquer sur une paire haut de gamme, Département du Luxe solde tout à -40%!

Sandales bijoutées Marni - Sandales UGG

Sans nul doute mes chouchous de cette sélection 2014, Marni une de mes marques fétiches, si je pouvais entrer dans leurs fringues… Je me contente des accessoires c’est déjà ça. Aperçues en début de saison, j’ai tenté de résister mais c’était peine perdue. Elles sont sublimes avec ces cabochons et pierreries cousues sur la peau du cuir.

Les secondes, plus besoin de vous les présenter, je n’ai porté qu’elles à Miami (vues en look ici et ici), je suis fan de ces sandales au confort ultime.

Sur la première photo vous apercevez aussi des Birkenstock. J’en ai depuis longtemps, puis en avoir vu sur tous les podiums de défilés, à présent on peut sortir dans la rue avec sans avoir l’air de pèlerin, certes “Jésus revient” mais branché! Cet été elles feront parties de mon dressing le plus pointu.

Et vous, quelles sont vos chaussures pour cet été?

Posté par Stephanie Zwicky le 20 déc..

 

Mon dernier vide-dressing m’a permis de faire un petit bilan accablant de ma collection de chaussures.

Si j’ose à peine vous révéler à combien de paires s’élève ma collection de Demoiselles (allez un nombre en 100 et 300), les escarpins aux talons hauts perchés sont tout de même largement majoritaires. Même si je dois avouer que depuis 2 ans j’ai commencer une nouvelle collection dans la collection, celle des derbies et autres richelieus.

Pourquoi je vous parle de ça aujourd’hui et bien parce que je vois vous avouer quelque chose, une sorte de coming out, jamais je n’avais porté ni même essayé des Doc Martens! Eh ouais.. Au même titre que je n’ai jamais vu Star Wars, ni même mangé à la cantine étant enfant ou encore jamais fumé de joint de ma vie. Je vous l’accorde le dernier étant plutôt un avantage.

Ado bon nombre de mes amies en portaient, les vantaient, les usaient jusqu’à la corde moi je me suis contentée de porter audacieusement une paire de Palladium. Pour faire comme tout le monde. Ado j’étais plutôt petite chaussures à lacets, bottines ou sandales. Je rassure tout le monde je n’avais pas un balai dans le derrière j’aimais juste ce qui était plus délicat.

Back to the Futur, bond en avant de 22 ans!

En sortant de la halte garderie de mon bébé Lino, je passe comme d’habitude devant une sombre boutique de déstockage et là je bloque un instant sur une paire de Dr. Martens à fleurs. Je reprends mon chemin me disant que:

  • 1° ce sont des Doc
  • 2° en boutique de déstockage y a jamais ma pointure
  • 3° elles sont certainement moisies

50 m plus tard je fais demi-tour, la Doc à fleurs m’appelle, je suis irrésistiblement attirée par elles “viens nous essayer, viens nous essayer” (Oui les chaussures me parlent mais ça vous le savez déjà ne faites pas les étonnées).

Y a plus de 40 mais miracle de Noël approchant, mon pied entre comme dans des petites fleurs dans le 39.

Ni une ni deux elles sont miennes, pointure 39, 39€.

Et vous quel est votre coming out chaussuresque? Oui soyons folles dites moi tout.

A lire aussi:

- Le cas des Running Shoes

Posté par Stephanie Zwicky le 22 févr..

Dans mes créations, j’ai toujours respecté le principe fondamental que m’avait communiqué le célèbre bottier André Perugia,
à savoir que vous portiez un vêtements,
mais que la chaussure vous porte, et toute la difficulté est là.

Robert Clergerie

J’ai l’habitude de vous faire régulièrement une revue de shoesing “généralisée” mais pour diversifier et surtout rendre cette catégorie un plus plus attractive à mon goût je vais dorénavant faire, dans la mesure du possible un focus sur une belle paire! L’occasion pour moi de coller de plus en plus avec ce qui me tient à coeur: le savoir-faire, la transmission d’un savoir, d’une éthique à travers le temps et au travers de créations, la mise en évidence de l’artisanat.

Et aujourd’hui ma belle paire de chaussures sont les Vicole de Robert Clergerie de la nouvelle collection PE13.

Petit retour sur la Maison Robert Clergerie qui a plus de 128 ans d’existence, une rareté dans ce milieu lorsque l’on connaît les difficultés pour une entreprise française face aux coûts que cela représente. Seul moyen pour une entreprise comme cela là, exceller dans le luxe, le savoir-faire dans toute sa splendeur mise au profit de la réputation d’une maison.

C’est en 1981 que la marque Robert Clergerie est lancée, auparavant c’était une ancienne usine de souliers tenue par un certains Monsieur Fenestrier. Robert Clergerie a repris tout le passé, les techniques qui avaient déjà fait leurs preuves sur de magnifiques modèles de chaussures.

Robert Clergerie c’est avant tout une marque originale avec un homme passionné par ce métier et le désir de mettre en valeur les pieds ainsi que le confort de la chaussure qui vous porte.

Une Robert Clergerie se reconnaît au premier coup d’oeil, les “classiques” chaussures à larges plateaux compensés, souvent noirs. Mais la marque s’est beaucoup diversifiée et aujourd’hui le panel des modèles Clergerie est si vaste que chaque femme peut y trouver son bonheur, du masculin féminin au talons hauts travaillé en passant par la compensée ou la botte.

Ce que j’aime aussi chez la Maison Robert Clergerie c’est qu’elle transmet également son savoir-faire et sa passion au travers une école de style où les jeunes talents viennent s’enrichir de l’expérience technique et créative de la Maison.

I’m use to write a more general « revue de shoesing » but to change from the usual and especially to make this section more fun, I’m going (when possible!) to dedicate this post to one specific pair of shoes! It’s also the opportunity for me to stick to what I believe: knowledge, the desire to pass on this specific knowledge, the will to have an ethic approach in the designs and in the crafting.

So today my beautiful shoes are the Vicole, issued from the new Robert Clergerie line: PE13.

Let’s get back on this brand’s history, this house was founded 128 years ago something pretty rare in this industry especially when you are aware of all the difficulties encountered by a French business and the costs. The only way for a business like this one to survive is to excel in the luxury field, the knowledge used for the benefice of the brand.

It’s in 1981 that the brand Robert Clergerie is launched, before that it was an old factory making shoes and owned by certain man named Sir Fenestrier. Robert Clergerie, when he bought the factory, acquired all the past knowledge and techniques which have shown its value on different gorgeous shoes that were made.

Robert Clergerie is before anything else, a brand full of originality with a man passionate about his work and the desire to compliment one’s feet but also to still keep in mind the comfort of the shoes. One can recognize very easily a pair of shoes from Robert Clergerie: the classical model, large shoes with a platform often black. But the brand diversified its designs and nowadays the panel of available models is so big that every woman can find what she’s looking for! Almost every style is available: masculine/feminine with a detailed heel, including wedges and boots.

What I also like with this brand is that it also passes on its knowledge and its passion to young and talented students who attend the courses where they get to learn the techniques and experiences.

Aujourd’hui je vous présente ma 2eme paire de Clergerie, oui la première n’a jamais figuré sur le blog car elle date de mon adolescence, une magnifique paire que j’avais reçu en cadeau de ma maman. Je me souviendrais toujours de ce moment où j’ai ouvert la boîte à chaussures, cette odeur de cuir, une paire de derbies noires dans le papier de soie. Magique moment inoubliable (et le virus des belles choses qui s’imprimait de plus en plus en moi également, merci Maman…)

Alors certes ce n’est pas la paire la plus facile que je vous présente, mais la Vicole m’a tout de suite plu. Je l’ai aperçu sur l’Instagram de Géraldine Dormoy, je ne sais pas, le coup de foudre instantané.

La Vicole me rappelle ces chaussures de grand-pères, confortables, qu’ils portent en été, une paire de souliers clairs pour aller avec le pantalon marron ou beige des beaux jours, vous voyez de quoi je parle?

Cette paire est d’un confort incontestable, sa paille naturelle tressée laisse apparaître la peau à travers un joli ajouré. Et le talon compensé de 4 cm, parfait.

J’aime les détails des lacets en cuir blanc terminés par des embouts métalliques. La finition parfaite avec l’intérieur et le fond de talon en cuir poudre.

Cette jolie paire je l’imagine déjà avec une robe légère, un petit cardigan et un grand cabas ou une pochette de couleur. Bucolique à souhait cette paire a déjà su insufflé à mon shoesing un avant-goût de printemps.

Et vous, connaissiez-vous la Maison Robert Clergerie?

Today, I’m showing you my second pair of shoes from the brand Robert Clergerie, yes you read correctly, it’s the second one as the first pair was never featured on the blog. I had this pair of shoes when I was a teenager, got these from my mom as present. I will always remember this day when I opened the box, the smell of the leather, a pair of black derbies wrapped in satin paper. A magical moment that I could never forget (and that was the time I caught the virus of liking beautiful things, thank you mother…).

Yes it’s not the easiest pair of shoes to wear, but I fell in love instantly with this model. I saw it the first time on the Instagram of Géraldine Dormoy and I don’t know, it was love at first sight?

The Vicole reminds me of the grandfather’s shoes: the one comfortable and that they wear during summer. A pair of light color shoes which match the brown or beige pants worn during the sunny days, do you see what I’m talking about?

This pair is extremely comfortable; the natural braided straw material show a bit of skin through a lovely openwork. And the 4cm heel is just perfect!

I particularly love the details on the white leather laces which finishes with small metallic tips. The perfect finish with the inside and the heel made in a light color leather.

I can picture, this lovely pair, match with a light dress, a small cardigan and a big shopping bag or a simple colorful clutch. Totally bucolic, I have to admit that this pair added a touch of Spring time in my wardrobe!

What about you, do you know the brand Robert Clergerie?

+ Chaussures en paille naturelle modèle Vicole Robert Clergerie via Sarenza.com +

+ Robe brodée Monsoon + Maxi pochette jaune Zara +

Posté par Stephanie Zwicky le 2 févr..

Ca fait très/trop longtemps que je ne vous ai pas fait une nouvelle revue de shoesing. Et depuis cet été, il y a eu beaucoup d’adoptions chez mes chères Demoiselles. Je pense que j’en ai même oublié quelques paires comme mes Chie Mihara.

Une partie de mes adoptées a déjà été aperçue avec des tenues du jour, j’ai mis tous les liens en dessous de chaque paire.

Mon shoesing commence dangereusement à déborder et je me suis lassée de quelques paires, j’ai donc décidé de me séparer de pas mal de Demoiselles. Dans les jours à venir je vais ajouter sur le vide dressing celles que je revends, des pointures 40 à des prix raisonnables pour les paires de marques communes.

Dans cette nouvelle vague d’adoption il y a déjà quelques paires pour les beaux jours, j’aime particulièrement les open toe kaki et la paire de dorées de la marque Georgia Rose. J’avais déjà testé cette marque et c’est un excellent rapport qualité prix, des chaussures en cuir, de bonnes finitions. Bon et vous, déjà des achats pour les beaux jours?

Allez hop, place à la revue! (Pour visualiser les dernières revues de shoesing c’est par ici)

Je souhaite un agréable week-end, à lundi pour des nouveaux looks.

It’s been (way) too long since my last « revue de shoesing » and since last summer there’s been many newly adopted Ladies in my collection. I think I even forgot a few pairs like my Chie Mihara.

Some of them have already been seen with OOTDs, I added the links under each photo.

My shoesing is dangerously starting to brim over and I got bored of a few pairs, so I decided to part with quite a few Ladies. In days to come I’m going to add them to the « vide dressing ». Sizes 8 at reasonable prices.

In this new wave of adoption, there’s already a few pairs for sunny days. I particularly like the kaki open toe and the golden Georgia Rose. I’ve tested this brand before : excellent value for money, leather shoes, good finish. What about you ? Any purchases for sunny days yet ?

Come on, let’s review the Ladies ! (to see last « revues de shoesing », click here)

Have a pleasant week-end, see you on Monday for a new OOTD !

Low boots cloutées Zara

vues portées ici

Derbies Carmen Steffens

C’est un peu tout moi ça, dénicher une paire de bottes de pluie à talons non?

Bottes caoutchouc Medina Sorel

low boots Dorothy Perkins

Derbies cloutés Asos

Babies Marni

vus portés ici

Des escarpins qui sentent la fraise

Vivienne Westwook x Melissa

vus portés ici

Low boots Faith sur Asos

vues portées ici

Escarpins London Rebel sur Asos

Richelieus I ♥ Shoes sur Sarenza

Escarpins Malas Georgia Rose sur Sarenza

Low Boots Park Lane sur Asos

vues portées ici

Escarpins Maison Martin Margiela X H&M

Escarpins Lazie Georgia Rose sur Sarenza

Camper Kremer sur Sarenza

♡Coucou Moustache!♡