- -

Le style n’est pas une taille
mais une attitude

(english version here // version anglaise ici)

ENGLISH VERSION HERE

Il fallait bien que je finisse par l’écrire un jour ce billet. Mais j’ai longtemps attendu, parce que je ne veux pas qu’il soit lu comme une justification, ni comme une revendication, encore moins un pathos.

Sur ce blog je n’ai jamais prôné le surpoids, je n’ai jamais dit que c’était formidable d’être ronde ou grosse. Jamais, parce que ce n’est pas ce que je pense. Je ne suis pas militante, je ne suis pas ambassadrice, je suis simplement moi et c’est déjà ça.

La question que l’on me pose le plus souvent est “comment fais-tu pour t’assumer”? Et vous allez peut-être trouvé ça bizarre mais je trouve que c’est la question la plus stupide que l’on puisse me demander, et je vais essayer de vous expliquer pourquoi.

Ce n’est pas un secret j’ai derrière moi un passé de régimeuse classique, à savoir que déjà bien avant mon adolescence j’ai commencé à vouloir maigrir. Non pas que je fus très grosse à cette époque mais mes rondeurs de femmes précoces ont très vite été confondues avec le surpoids, et un jour un médecin a prononcé le mot qui a tout changé dans ma vie : ” Tu es obèse”. J’étais seule quand j’ai reçu ça en pleine figure, j’avais 12 ans et je suis rentrée chez moi en pleurant toutes les larmes de mon corps comme si on venait de m’annoncer que j’allais mourir.

Depuis ce jour, j’ai tout fait, absolument tout pour me débarrasser de mes kilos en trop, j’ai pris très tôt des coupes faim que je volais à ma mère. J’ai même pris des sortes d’éponges qui étaient censées gonfler dans l’estomac et vous couper la faim, bref j’ai copié l’exemple de ce que ma maman me montrait tous les jours, à savoir une femme mal dans son corps trop rond et en perpétuel recherche de beauté.

J’ai tout connu, les livres de régimes, les pilules miracles, la mono alimentation ( le régime vert, on ne mange que des aliments verts, le régime oeuf épinards à tous les repas y compris le matin, le régime crudité..), les méthodes 3 jours, 6 jours, 3 mois… Je suis devenue une obsédée de la nourriture. Moi qui aimait manger les délicieux repas que me préparait mon papa avec amour sont devenus du jour au lendemain mes pires ennemis.

A l’âge de 12 ans je suis devenue la parfaite petite junkie des régimes!

A 15 ans, j’en étais déjà à mon 10ème régime, j’ai perdu, j’ai repris le double. Pourtant je n’étais toujours pas grosse. Je me souviens que j’avais 5 kg de différence avec ma meilleure amie. Mais elle n’avait pas de seins, moi si, elle n’avait pas de hanches, moi si, elle n’avait pas de cuisses, moi si.

Le regard des hommes plus âgés s’est très vite posé sur moi, c’est plus tard que j’ai compris pourquoi! A 16 ans je rentrais facilement en boîte de nuit parce qu’on me donnait 18 ans, dans leurs yeux j’étais une femme désirable avec ses formes. Pour moi je n’étais qu’une rondouillarde qui devait maigrir.

Ma mère s’est mise très tôt à m’inscrire à de nombreux concours de beauté et m’a fait devenir modèle photo. J’avais ça dans le sang, j’aimais poser, en vacances les photographes sur les plages s’arrêtaient des heures car je jouais la starlette, je tapais la pose façon pin up alors que je n’étais qu’une enfant. J’ai participé à des élections de Miss.. miss machin, miss truc et même Miss OK!

J’ai remporté la demie finale pour la Suisse et je me suis retrouvée avec Flavie Flament cette année là pour la grande finale de Miss OK Podium… Sauf que non, j’avais menti sur mon poids, je pesais à cette époque 6 kg de plus que Flavie et me retrouver parmi d’autres filles plus minces que moi m’était alors insupportable.

Je vous passe le reste de mon adolescence, elle ne fut que course aux kilos, du mal être. C’était le chaos en moi pourtant à l’extérieur j’étais belle, souriante et pleine de vie. Personne n’imaginait à quel point je souffrais.

Le summum fut certainement la fois où une des mes pires ennemis, jalouse parce que je lui avais piqué son petit copain, est venue taguer le container à poubelles devant chez moi avec ces mots: ” ton profil c’est les Alpes!! ” et un immense dessin de mes seins, mon ventre et mes cuisses.

Mon père a vite tout effacé mais le mal était déjà fait, j’étais blessée au plus profond de mon âme et dans ma tête je suis passée dans le camp de la “Grosse”.

Aujourd’hui je me rends compte à quel point tout cela était stupide, que si j’avais été plus dure et plus préparée à ça je l’aurais peut-être encaissé différemment. Mais l’adolescence est une période d’immense fragilité, même si on se sent prêt à abattre des montagnes, intérieurement c’est faux, nous ne sommes encore que des enfants fragiles. J’avais besoin de ma maman, j’aurais eu besoin qu’elle me dise que tout cela n’était pas grave, que mon corps allait changer, mais elle était à ce moment encore plus perdue que moi. Elle ne m’a jamais freiné quand elle me voyait au régime, je lui renvoyais sa propre image, je lui ressemble tellement que je comprends que tout cela a du être très perturbant pour elle aussi.

Ce qui a fait la différence ce sont les mots de ma maman, elle me répétait sans cesse :” Tu es si belle“. Ces mots glissaient sur moi à l’époque, je ne comprenais pas pourquoi elle me trouvait jolie alors qu’elle me laissait m’affamer, comment pouvait-elle associer ses formes avec de la beauté. Qu’avait-elle en tête? Je ne l’ai jamais su car nous n’en avons absolument jamais parlé. Le poids était un tabou encore pire que le sexe dans ma famille. Tout le monde au régime mais surtout il ne fallait pas en parler, il fallait vivre avec ses souffrances sans les partager.

Je pense que le déclic a commencé à se faire quelques années plus tard, je devais avoir 17 ans, un mercredi après-midi je regardais Evelyne Thomas “ C’est mon choix“. Ne riez pas cette émission a été l’amorce de mon changement.

Evelyne Thomas avait invité  6 femmes rondes dans son émission pour montrer que l’on pouvait être rondes ou grosses et heureuses. Une notion tout à fait nouvelle dans ma tête, quelque chose d’impensable s’ouvrait tout à coup à moi. J’ai découvert 6 femmes qui défilaient avec leurs rondeurs, souriantes et pleines de vies, et prônaient une nouvelle “religion” l’acceptation de soi!!

J’ai toujours gardé ça au fond de ma tête et c’est d’ailleurs avec cet révélation que j’ai abordé le sujet avec ma maman, en lui disant: “Je vais faire comme ces femmes, je vais m’assumer!!” Ma mère me répond alors: “Mais arrête c’est n’importe quoi, si c’était si facile ma chérie, malheureusement ce n’est pas la réalité, les gens ne sont pas comme ça, je vois très bien comment est-ce qu’ils me regardent!

Vivre à travers le regard des autres!

Vivre et accrocher son bonheur à la moindres des oeillades en coin, sourires ou rires étouffés mal placés, forcément ces gens se moquent de moi. J’ai vécu les 5 ans années suivantes comme ça, à scruter ceux qui me regardaient de travers pendant que je m’époumonais à la salle de sport, en faisant mes courses ou tout simplement en me baladant dans la rue.

Toujours les régimes mais j’étais passées à l’étape suivante, les médicaments sous ordonnance!

A moi Xenical et  Reductil, je les aient emmené dans ma folle descente vers la dépression. J’allais de plus en plus mal.

Jusqu’au jour où un médecin m’a fait une promesse folle “dans 1 an vous aurez perdu vos 63 kg en trop“. Un an! 1 an pour une vie meilleure, une vie heureuse sans soucis, fini les pleures, fini les anti-depresseurs, les envies de mourir, fini les regards des autres! Un an et ma vie deviendra un paradis. Où dois-je signer?

A non pardon, où dois-je me fair opérer! Car oui il s’agit bien de se faire ouvrir le ventre et se faire poser un anneau autour de l’estomac, cet anneau est relié à un boîtier placé sous la peau que l’on peu serré ou desserré à sa guise, bref maigrir c’est simple comme un petit rond suédois que j’ai encore dans le ventre aujourd’hui.

Je me suis faite opérer 2 mois après mon premier entretien, j’étais prête à tout, j’ai oui à toutes les questions même si c’était faux, oui oui, vite vite je veux maigrir, oui je veux être heureuse!!

Six mois après l’opération, j’ai perdu 32 kg, j’étais devenue Madame Soupe, je ne me nourrissais plus que de ça, je comptais toutes les calories y compris ceux des Tic Tac, faire mes courses me prenaient 3 heures, je n’acceptais plus d’invitation, je n’allais plus au restaurant. Mes patients et mes collègues me complimentaient: “bravo! Ce que tu as maigri! Ce que tu es belle à présent! Comme ça te va bien! Alors t’as perdu combien”? Je n’existais plus qu’à travers mes kilos, j’avais enfin réussi à devenir ce que j’ai toujours redouté, je n’étais plus qu’une ombre dans un corps qui se dégonflait. J’ai alors sombré dans une profonde dépréssion.

Une dépréssion qui n’avait qu’un seul et unique but pour moi, disparaître.

J’ai tenté de disparaître… Mais sur cette terre j’avais encore trop de bonheur à vivre, on ne m’a pas laissé partir.

J’ai passé 17 ans de ma vie à vouloir me faire disparaître, 17 ans  pour une grosse fainéante c’est beaucoup quand même.

Puis j’ai commencé à me reconstruire, avec l’aide d’un psychiatre pendant 3 ans, j’ai fait ma connaissance. J’ai enfin accepté de me rencontrer, de savoir qui j’étais vraiment, ce que je voulais dans la vie, et ce que j’ai découvert m’a énormément plu!

Je me suis petit à petit apprivoisée, apprendre à aimer ce corps qui est le mien, cette enveloppe protectrice qui m’a permis d’être toujours en vie. Cela va vous paraître étrange mais j’ai réappris à me toucher, à me regarder dans un miroir avec de la sincérité.

Il y a 7 ans j’ai changé de vie, j’ai quitté ma Suisse natale, j’ai laissé tombé mon métier pour devenir ce que j’ai toujours rêvé d’être. Ce besoin de me réaliser moi-même, de m’écouter, de vivre pour moi, de devenir très égoïste, j’ai appris à me faire plaisir et surtout je ne vis plus à travers le regard des autres.

Mon corps est devenu un atout majeur dans ma vie, je l’aime sincèrement, j’ai énormément d’amour pour lui, il est imparfait mais j’aime l’imperfection de sa beauté.

Au même titre qu’il y a des grands, des petits, des gros, des minces, des roux, des blonds, des personnes à lunettes, la différence aujourd’hui n’est plus un frein à mon bonheur, au contraire il est un vecteur important dans ma vie, la différence est tellement moins ennuyante que l’uniformisation dans laquelle j’ai voulu à tout prix entrer.

Aujourd’hui je suis telle que je suis. Je m’aime parce que j’ai réussi à me trouver, j’ai réussi à devenir moi-même et non une personne formatée. Je ne revendique rien, juste le droit d’être soi, une femme libérée.

Je déteste quand on me dit que je m’assume, parce que je  ne vois pas pourquoi je devrais être dans cette démarche, je n’ai pas à m’assumer, je n’ai commis aucune faute, aucun sacrilège.

Qu’on arrête de ma bassiner avec la santé, je n’ai jamais été en aussi bonne santé depuis que j’ai arrêté de torturer mon corps avec des carences/excès alimentaires. Une immense victoire depuis 7 ans mon poids est stable ça n’était jamais arrivé, jamais! J’essaie aujourd’hui de me rééduquer face aux aliments, de ne plus les voir comme des ennemis, écouter ma faim, mes envies, mais aussi retrouver les sensations de satiété, me défaire des ordres maternelles comme ne plus finir mon assiette!! J’ai une nouvelle façon de manger qui n’a rien de révolutionnaire, qui ne fait grossir aucune entreprise pharmaceutique et qui ne demande aucun investissement financier.

Voici mes 4 règles que j’essaie d’appliquer et je peux vous dire que même si elles sont ultra simples, j’ai beaucoup de peine à les respecter à chaque repas:

  • Manger une bouchée à la fois et reposer les couverts sur la table pendant que je l’avale tranquillement.
  • Manger quand j’ai faim (et uniquement quand j’ai faim)
  • Ne pas finir mon assiette si je n’ai plus faim.
  • Mon repas doit durer 20 minutes minimum.

Mon apparence n’est plus ma seule de raison de vivre, aujourd’hui je n’aspire qu’à être fière de moi, à me réaliser et vivre ma vie avec le plus plaisir possible. Parce que je sais que la vie est bien trop courte pour la gâcher et perdre son temps avec des regards, des gens à qui on ne plaît.

Se plaire à soi même est un luxe que je peux me payer aujourd’hui, je ne laisserai dorénavant personne gâcher ce bien-être.

Sur ce blog j’essaie simplement de casser cette barrière que l’on peut avoir dans la mode à savoir qu’elle serait réservé à la taille 0.

Comme je le répète souvent, le style n’a rien à voir avec l’étiquette de la taille de vêtement que vous portez sur le dos, et arrêtons de croire que seule les minces ont accès à l’allure.

Nous ne vivons pas aux pays des bisounours et hélas aujourd’hui encore quand on dépasse la taille 44/46 il faut être encore plus imaginative et fouineuse que la modeuse lambda. Faire son shopping vestimentaire est encore un calvaire, internet a pour cela beaucoup ouvert le marché de la mode + size, et heureusement des pays moins frileux que la France comme l’Angleterre et les Etats Unis ont compris plus vite qu’il y a avait de l’argent à se faire.

Je me demande quand est-ce que la France va enfin comprendre ça, et savoir saisir cette source de revenu, arrêter de se barricader derrière cette image de la femme française mince, complètement obsolète, la taille 38 n’étant plus du tout la référence.

Si ma force de caractère, ma lucidité, mon passé et mon expérience peuvent aujourd’hui servir à quelque chose pour faire bouger les choses je le ferai. Jusqu’à aujourd’hui j’ai toujours répondu présente.

Mais j’ai aussi un immense ras le bol de tous ces numéros ou émissions “spécial rondes” autant que les éditions “spécial régimes“. Dorénavant je refuserai tous les demandes ne concernant que mon apparence physique.

Il est temps de comprendre que les femmes sont multiples, rondes, minces, grandes, petites, maigres, jolies, moins jolies, c’est tellement stupide de devoir le justifier pourtant regardez et lisez autour de vous, on se sent toujours obligé de cataloguer les gens, une manière de rassurer ceux qui se sentent faibles.

Voilà, je pense vous avoir tout raconté sur mon long parcours de l’acceptation de soi, j’ai essayé d’être le plus sincèrement possible et peut-être que ce long billet saura vous éclairer un peu plus si vous aussi vous cherchez à vous rencontrer.

Merci à toutes celles qui m’auront lu jusqu’à la fin de ce post un peu particulier, il est nécessaire parfois de baisser la garder.

Je vous embrasse toutes et du fond du coeur, vous êtes toujours plus nombreuses sur ce blog, un immense MERCI!

(english version here // version anglaise ici)

+ Body Asos Curve +

+ Collants résille DIM +

+ Soutien-gorge bustier Cacique Lane Bryant +

+ Escarpins Chanel +

Pin It!

986 commentaires à “* Toi mon corps je t’aime *”

  1. Amalia :

    Un parcours similaire, de la souffrance encore et toujours, des larmes aussi, et puis l’acceptation, mais pas la fatalité hein!
    Merci pour ce bel article tout en émotion et en retenue!
    Bisous

  2. Fat Bottomed Girl :) :

    Mon Dieu ! J’ai 14 ans, je suis exactement en train de vivre la même adolescence. C’est un enfer.

  3. Delphine :

    Je voulais juste te dire un grand bravo pour ton courage, un grand merci de nous faire partager ceci et également que je te trouve absolument sublime, autant “dehors” que “dedans” !

  4. laura allouche :

    tout est (bien) dit !

  5. Nadj :

    Merci d’avoir partagé tout ça avec nous, j’ai une petite larme à l’œil en terminant de te lire.
    Je suis en train de le faire, ce chemin de (ré)appropriation du corps et d’acceptation de soi – c’est pas facile tous les jours, mais je sais que le jeu en vaut la chandelle et je me sens déjà mieux.
    Merci aussi pour ces photos magnifiques !
    Continue à nous vendre du rêve !
    Ciao bella ;-)

  6. Laure :

    Ce que j’aime dans ce post c’est ta manière de l’écrire, simple sans détours ni blabla, c’est comme ca que ca c’est passé et c’est tout! Je suis assez d’accord avec toi sur les magasines avec des éditions “spéciales rondes”, on stigmatise les rondes de la même manière que certains différencie la couleur de peau. Un Homme est un Homme quelque soit ses caractéristiques physiques! Malheureusement on est encore loin de l’Égalité de tous! Il restera toujours les jugements de valeur et le regard des autres!
    Reste à trouver l’importance que ces regards peuvent avoir, ou non…!
    PS: Je suis archi fan de l’avant dernière photo je sais pas si c’est le regard, le noir et blanc de la photo ou le maquillage mais elle me fascine!
    Bonne journée!

  7. Slanelle :

    J’ai trouvé ton post hyper touchant, merci d’avoir eu le courage de dévoiler ton histoire. Ce n’est pas facile de se mettre à nu (au propre comme au figuré), et j’ai beaucoup aimé ta sincérité. Bisous !

  8. Ophélie :

    Merci, juste merci pour tes mots :)
    Moi aussi j’ai été très très touchée…
    Des bises

  9. Anaïs :

    Merci d’avoir partagé ce morceau de vie :)
    Et puis tu vois, de la même manière que “C’est mon choix” à changé quelque chose dans ta vie, ton blog a changé quelque chose dans la mienne…
    Bisous!

  10. Mlle Pika :

    Merci pour ce très beau post, extrêmement touchant et inspirant. Ton histoire m’a émue, merci de l’avoir partagé sur ton blog, je suis certaine que cela aidera beaucoup de personnes.

  11. Babillages :

    Tellement touchée par ton post. Bravo pour tout ce parcours et surtout, d’avoir réussi à coucher tous ces mots / maux ici.

  12. ange2bahia :

    Bonjour, je suis désolée de laisser un commentaire qui n’a pas vraiment de rapport avec l’article, mais j’aimerais savoir où trouve tu tes collants? car j’ai la même morphologie que toi, et je ne trouve aucun collant qui me va.
    merci d’avance.

  13. Alexandra Brnrd :

    Merci à toi Stéphanie pour ce post très émouvant qui m’a profondément touché, j’en suis encore toute bouleversée… Merci à toi de nous avoir ouvert ton coeur, fait part de tes expériences personnelles et douloureuse et tout simplement merci de m’avoir redonné le sourire.
    Je crois que je vais garder ce post facilement accessible, dès que j’aurai un coup de blues il sera mon coup de boost pour retrouver le moral!

  14. christel :

    juste merci… je me suis retrouvée dans quasiment tout ce que tu as dis.. et voilà j’ai envie de dire merci et aussi “youhou!!!!!!!!” voilà je souris là !

  15. Neosun :

    Merci :)

  16. Tiphanie :

    Tu es magnifique ! simple et radieuse <3

  17. mél :

    Merci pour ce superbe article! Tu es vraiment trés belle sur ces photos! :-)

  18. Lilo :

    Stéphanie,

    Qu’est-ce que j’adore tes mots… Savoir qu’on est pas seule dans le combat de l’acceptation de soi. Parce que c’est dur, on est partagé entre la haine et l’amour avec son corps.

    En tout cas, tu es belle!!! J’espère un jour arriver à être belle et épanouie dans mon corps comme tu l’es!!

  19. eggendellie :

    MERCI… Je me suis vraiment retrouvée dans ton histoire: l’âge, comment, pourquoi… et en même temps elles sont tellement différente car nous sommes différentes et c’est tant mieux!!!

    J’ai tout lu jusqu’au bout, c’est magnifiquement écrit…

    Je suis sur ce long chemin, j’y arrive enfin et pourtant quelques kilos en moins serait souhaitable (problème de genou), mais seulement quelques-uns car finalement ces kilos c’est moi, tout simplement!!!

  20. Lulu :

    Bravo Stéphanie pour ce billet et merci d’avoir partagé ta vie avec nous!

  21. valycome :

    bonjour,

    touchant !!!!

    je suis d accord avec toi sur plusieurs points
    je deteste la une des magazines “SPECIAL RONDE” cela devrait etre logique d avoir des femmes plus rondes que toutes ces 36 – 38
    j ai d ailleurs ecrit un mail a ELLE lors de leur dernier numero
    en demandant pourquoi chaque semaine il n indiquait pas SPECIAL MAIGRE pas de reponse
    bien sur que les regards touchent et peuvent faire mal….
    bonne continuation
    amities
    valerie

  22. MANGAS Jessica :

    Magnifique témoignage !!

  23. Muriel :

    Magnifique billet ( comme toi )
    Touchant ….

  24. emilie :

    juste magnifique miss
    parcourt similaire a beaucoup de nous
    ont si reconnais
    mais ses claire que meme maintenant le ^poid et plus tabou que le sex !

  25. Vanessa :

    Un très bel article, tout en pudeur et sincérité. Et bon sang, ça fait du bien une femme comme toi. Merci ♥

  26. mlle coquelicots :

    Bonjour Stéphanie !

    Ton billet est tout simplement sublime. Merci pour ta sincérité !
    Heureuse de te voir de plus en plus dans les médias comme vecteur d’astuce beauté ou de mode tendance et non pas ou peu comme “ronde” ! Pour moi tu dégages une vague de fraicheur qui fait du bien à la blogosphère et à la TV.

    Merci ….

  27. Nizalea :

    oui j’ai bien tout lu, jusqu’au bout et quel soulagement (même si je ne souhaite cela a personne) de savoir que je ne suis pas la seule a avoir vécu certaines choses que je pensais être la seule à subir, de découvrir qu’il est vraiment possible de se sortir de cela (et j’attends cette sortie avec impatience…)
    merci à toi d’être tout simplement toi (et oups voilà que je te tutoie maintenant, désolée…)

  28. Lucille :

    Stéphanie, tu es aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ton post est très émouvant.

  29. khaarmila :

    Merci Stéphanie pour ce billet.
    Je n’ai pas le même parcours car j’ai suivi une courbe ascendante après mes 20 ans (arrêt du sport, cité U, etc.). Aujourd’hui, je suis grosse (qu’est-ce-que ça veut dire “ronde”??) et ton blog, comme d’autres me permettent de me dire “Ah, je pourrais mettre ça moi aussi”.
    Je reconnais tes règles, celles de Zermati, le seul “régime” que je crois car ce n’en est pas un. Bientôt, j’espère parvenir à retourner voir ma nutritionniste pour le reprendre. Pas pour faire un 36, ça n’arrivera plus mais pour aller mieux :)
    Je t’embrasse fort fort.
    Ah et puis ta mère a raison, tu es si belle ♥
    Khaarmila

  30. Mlle_bh :

    Merci pour ce post Stéphanie, ton expérience me fait avancer, je suis sans cesse entre la haine et l’amour de mon corps la haine prenant souvent le dessus.

    Les photos de ce post sont sublime , tu es merveilleuse !

  31. Christelle :

    Merci.

  32. Stussy :

    Touchants sont tes mots !!!
    Pour ma part, je sais que je n’accepterais jamais mon corps qui a changé après mon accouchement (33 mois). Je sais ce que c’est de souffrir du poids au regard des autres, ma mère me l’exprime tous les jours.
    Je te trouve belle avec tes formes, mais en enlevant ton corps tu restes belle, dc ronde ou pas, tu seras toujours belle.
    Ce qui n’est pas forcément le cas chez moi ! Je me trouve pas moche mais pas belle, banal quoi !!! Je ne m’habille plus, j’ai du mal à me faire belle avec du maquillage et d’y croire parce que je sais que le reste ne suit pas :s
    Mais j’ai espoir de toute reperdre bientôt, le seul moyen : m’éloigner de ma mère, mettre une distance de 200km !!!
    Le poids est un réel soucis de nos jours et les médias aident pas !!! Je prends l’exemple de ma belle-mère qui est maigre comme un clou et qui rêve de grossir mais qui médicalement parlant, n’y arrive pas !!! On est pas tous fait pareil c’est sûr !! Mais là où je te rejoins, c’est que je préfère faire envie que pitié !!!
    Merci pour cet article et j’adore le body asos ;) (mais j’oserais jamais ^^)

  33. missmu :

    ça me touche et ça me parle, l’important c’est d’être une, de reconnecter son âme et son corps et c’est ma démarche depuis quelque temps, et je ne compte plus m’arrêter aux regards des autres et vouloir rentrer dans une case.

  34. Emilie :

    Un très beau billet, très touchant et très bien écrit que je vais de ce pas partager avec mes lectrices.
    <3

  35. Sandrine :

    Juste merci…

  36. clem :

    bravo ! Merci pour nous toutes !

  37. ange2bahia :

    c’est un très jolie article, je me reconnait dans ton histoire, sauf que je suis passer par la boulimie vomitive, maintenant j’en paie les conséquence…

  38. justine :) :

    Wouah, j’ai tout lu d’une seule traite, et moi aillant 17 ans je me reconnais un peut dans les première partis de ton post, et je pense que c’est un peut grâce a toi, a ce blog que j’arrive petit a petit a m’accepter comme je suis. Et j’espère un jour, pas devenir comme toi, mais m’accepter totalement et être totalement épanouis dans mon corps ” hors normes” ^^ . Voila en tout cas MERCI Stéphanie, ton blog est génial continue c’est avec impatience que j’attent le prochain numéros ;) . Tu est superbe !

  39. elleaimelamode :

    Je trouve cette article vraiment très beau.

  40. Fanny :

    Merci Stéphanie.
    Ce billet est non seulement touchant et plein de sincérité, mais il pose aussi les vrais problèmes auxquels, nous les rondes, sommes confrontées:
    Le diktat de la minceur, le regard et le jugement des autres…
    Aujourd’hui, j’ai 35 ans et je pense être sur la bonne voie. Mais il m’arrive encore de faire de la résistance, de perdre ma confiance en moi. Et dans ces cas là, bizarrement, je ne me réfugie pas dans les régimes comme on pourrait le faire justement, mais c’est dans ces moments là que les kilos reviennent en force. Et du coup, je me sens encore moins bien !
    J’ai, comme toi, toujours vu ma mère et ma grand-mère combattre les kilos, me faire remarquer mes hanches et m’inciter à “faire attention”. Résultat : c’est devenu une véritable angoisse pour moi. Et apparemment, surtout pour moi: le regard, notamment des hommes sur moi, n’a jamais été détourné…
    Il y a deux ans, j’ai suivi le régime Weight Watchers avec succès. -15kg. Si je ne les ai pas repris, je devrais théoriquement continuer encore un peu. Mais aujourd’hui, je me sens bien dans mon corps. Le regard des autres s’estompe, non pas qu’il disparaît…mais moi, je ne le vois presque plus ce regard réprobateur. Celui de mon chéri en revanche…est encore plus plaisant. Et je crois que c’est dans son regard à lui que je puise ma force.
    Et puis, je dois aussi te dire merci. Depuis 2 ans que je lis ton blog, j’ai compris que c’est toi qui avais raison. Tu as permis de libérer mon dressing, et il t’en est fort reconnaissant.
    Pour conclure, je dirais f…k Mr K.L, les spécial Rondes et spécial Régime des magasines. Nous ne sommes pas des parias ! Nous sommes des femmes, des jolies femmes, avec de vraies formes de femme mais surtout des femmes, au même titre que toutes les autres !

  41. samia :

    le texte et les photos sont magnifiques, comme toi!

  42. caroline :

    merci pour ta franchise, et bravo à toi…….tu n’imagines pas le bien que me font tes divers posts….

  43. Himfanawen :

    Ton temoignage est vraiment tres touchant et ces photos sont juste magnifiques!

    Comme Anais, j’avoue que pour moi le déclic a été de lire ton blog…
    Alors encore une fois merci à toi qui m’a aidé à accepter mon corps tel qu’il est.

    Bisous des bords du Léman xx

  44. Miss Nahn :

    Merci!!!!
    Pour nous toutes. Pour nous toutes qui aimerions entrer dans des moules qui n’existent pas (ou uniquement dans des imaginaires stupides), qui nous torturons pour devenir une autre (alors que nous sommes plutôt pas mal à bien y regarder :-)).
    Et ces photos sont sublimes! Dieu que tu es belle!! ♥♥♥

  45. GrenadineTomate :

    Superbe article qui parle à toutes les femmes, tout comme ton blog.
    L’acceptation de soi est un long parcours semé d’embuche, et je dois dire que tes articles, ton rire et ta bonne humeur m’accompagnent sur ce trajet!

    Sinon j’adore l’humour de tes photos avec ce clin d’oeil à Karl!!! :)
    Bravo!

  46. Charlotte :

    Merci pour ce post et pour avoir partager ton histoire avec nous.

  47. Dépêches Mode :

    J’ai beaucoup apprécié tes photos mais encore plus ton article !
    Je l’ai lu attentivement et je dois dire que tu as eu beaucoup de courage et que tu dois être très fière d’être là où tu en es aujourd’hui.
    Tu as choisis de faire ce qui te plaît dans le vie et ça je trouve génial !
    En tout cas félicitations pour ces jolies photos, tu es magnifique :)

  48. Mlle Paméla :

    Juste envie de te dire un énorme bravo. j’ai l’impression de me voir en lisant ses lignes, à la différence que je ne m’assume pas.
    Reste comme tu es. Tu es vraiment sublime.

  49. Tasha :

    Magnifique, bouleversant … Je pense que nous serons plusieurs à nous reconnaître dans ton témoignage.

    Rien d’autre à dire que merci. Tout le reste serait superflu.

  50. Tara :

    Bonjour,

    je ne laisse pratiquement jamais de commentaires ici, ou sur d’autres blogs. Une ” faute ” quand je sais à quel point c’est gratifiant pour les blogueuses de savoir qu’on les lit et qu’on donne notre avis.
    Je vais en laisser un ici, parce que tout d’abord j’ai tout lu, que je suis ce blog depuis pas mal de temps déjà, et que je l’apprécie beaucoup et m’inspire des tenues, même si, je ne fais pas une taille supérieure au 40/42.
    Je trouve ton témoignage très touchant.
    Comme je le disais, je ne fais qu’une taille 40, mais moi aussi j’ai tendance à faire des “régimes” (enfin appelons plutôt un rééquilibrage alimentaire), surtout quand l’été arrive. Parce que oui, quoi qu’on en dise, nous sommes influencé d’une manière ou d’une autre par tous ces magasines qui prônent la minceur. Et bien que je m’assume beaucoup plus que pendant l’adolescence, c’est vrai que me mettre en maillot est toujours un peu délicat pour moi.
    Je te trouve très jolie (à ce titre, j’ai d’ailleurs montré ton blog à mon entourage en leur disant que j’allais leur montré une jolie fille), et je trouve ton effort pour mettre en valeur ta féminité, assez extraordinaire et admirable.
    Pour ce qui est de cataloguer les gens, comme tu l’as dis, de telle ou telle façon, c’est absolument la réalité, parce que nous avons besoin d’avoir sur nous-même une opinion plutôt positive, et nous trouvons coûte que coûte des arguments en faveur de notre image positive. C’est psychologique et absolument obligatoire. Que cela concerne le physique ou autre chose d’ailleurs.
    Je suis vraiment d’accord sur tous les points avec toi, et je n’ai qu’une chose à te conseiller, c’est de continuer comme tu le fais.

  51. Le Corps des Femmes :

    C’est un très très joli billet qu’on aurait super aimé présenter sur notre site. Merci beaucoup.

  52. aline :

    un seul mot me vient à l’esprit : merci

  53. Loyaa :

    Merci.

  54. Alix :

    Parce qu’il n’y a pas que l’apparence qui compte et que l’intérieur à parfois plus a donner que l’extérieur ! merci beaucoup de nous faire assez confiance pour partager avec nous tes pensées. Je me retrouve dans ce que tu dis et grâce à toi et à ton blog j’ai pu apprivoiser mon corps sans en avoir honte et j’ai surtout appris a trouver la femme en moi.
    Alors un grand merci et continue sur ta lancée quoi qu’il arrive :)

  55. MamzelleLilou :

    Merci Stéphanie, je me suis pleinement reconnue dans tes mots! A peu de choses près j’ai tenu il y a peu le même discours à un médecin en pleine thèse sur l’obésité et le surpoids! Même si je ne suis pas toujours une adepte de tes “looks” j’apprécie l’honnêteté et la sincérité de la femme que tu es :)

  56. emilie lajoye :

    Ta publication est très complète et ressemble a bcp de rondes.grace a mon père et ma soeur je ne suis pas tomber dans se piège infernale que dis je? Ce traquenards.ma soeur et tomber dedans et m’en a empêché.jai la chance d’être ronde mais aussi pétillante que toi. Merci a ton tour d’ouvrir les yeux aux maman et jeune femme.grace a toi elle ne tomberons pas dans ce traqunards. J’aimerais tant avoir ta vie de paillette!bravo tu t’en ai sortie

  57. Sandrine :

    bonjour Stéphanie!
    mille mercis pour ce billet si touchant dans lequel je me retrouve plus que jamais.
    Je te trouve magnifique!

  58. béa :

    Quel beau billet, ….
    Bien à toi,

  59. Laure :

    je t’admire Stéphanie!
    tu es telement belle
    merci de nous faire partager ton expérience

  60. Maju :

    Bravo et merci pour cet article très touchant. Les photos sont magnifiques.

  61. Fafa :

    Très beau billet…
    Même parcours, même histoire…
    Les régimes, le centre d’ados où l’on nous réapprend à manger…et puis la chirurgie bariatrique !
    A l’aube de mes 30 ans, elle a changé ma vie, aujourd’hui je suis bien, une taille 42 dont j’ai toujours rêvé…mais pour combien de temps ?

    C’est une question que je me pose réellement. Je me suis allégée de 40kg certes mais je sais aussi qu’à tout moment ils peuvent me réhabiter….
    Sommes-nous comdamnées à vivre dans cette angoisse ? Dans ce diktat de la minceur?

    La preuve que non et tu en es l’exemple …BRAVO !

  62. larcenette :

    Apprendre à être soi et se débarrasser du regard des autres est tout un chemin pour certains (genre moi).

    Alors Merci pour ces mots <3

  63. Myshkaa :

    Ahhh un bien bel article, peut-être même le plus beau à mes yeux. Je m’y retrouve aussi … encore aujourd’hui je n’accepte pas totalement ce que je suis ( et oui j’ai toujours fait une tête de plus que les autres et en PLUS j’ai une ossature assez conséquente et j’ai des rondeurs, mais la chose qui a changée depuis mon adolescence c’est que je sais jouer de mes rondeurs et je sais m’habiller et jouer avec les vêtements, parce que oui quand tu as 15piges tu veux faire comme tes copines et mettre des tailles basses même si tu sais que ça ne t’iras pas au moins tu as réussi tant bien que mal à te glisser dedans. Tu as l’air d’un boudin mais tu l’as ton taille basse ! et bien aujourd’hui je mets des tailles hautes sexy et ça tombe bien, ça revient à la mode ! en tout cas ton article est vraiment très beau. Bravo et merci j’en ai la larme à l’oeil.

  64. La Grenadine :

    Je tenais à commenter cet article, même si je ne sais finalement quoi dire à part : bel article. Vraiment très beau, on sent toute la sincérité que tu as mis dedans. :)

    Tu as un parcours semé d’embûches, mais quand on voit ton blog aujourd’hui et ce que tu fais en dehors de celui-ci, je crois qu’encore de belles choses t’attendent. :)

    Bravo ! et très très bonne continuation.
    (signé d’une énième Stéphanie qui elle, n’aime pas du tout son prénom. ^^’ )

  65. SaB :

    C’est un article très émouvant que tu nous offres, je n’ai même pas pu m’empêcher de verser des larmes tout en le lisant. C’est à la fois troublant et rassurant de se dire “je ne suis la pas seule dans cette situation”.
    Merci mille fois pour tout ce que tu peux apporter, et tu es sincèrement magnifique.
    J’espère un jour pouvoir passer ce cap de l’acceptation, tout comme toi.

    Merci pour tout Stéphanie, merci d’être qui tu es.

  66. Ginie :

    Tu es une femme exceptionnelle Stéphanie et surtout ‘You are Beautiful’ !!
    bizz

  67. Pascallle :

    merci.

  68. isabel :

    Tu es magnifique telle que tu es stéphanie, et ton article est très touchant, continues ta route, ne change rien Et merci de tous tes conseils sur M6
    isabel

  69. Lilou :

    Wahou, tu es sublime (comme toujours) sur ces photos ! Et merci de cet article, c’est très rafraîchissant et cela fait beaucoup de bien !!

  70. Nath :

    Merci Stéphanie, j’en ai les larmes aux yeux. Je suis dans l’acceptation de mon être sans être confrontée au problème de poids..le chemin est long mais l’espoir est au bout…Merci pour ce billet où tu t’es livrée en toute sincérité !

  71. G :

    Me voilà en larmes derrière mon clavier tellement mon histoire ressemble à la tienne. Même si maintenant ma vie va dans une direction positive, le passé me fait encore parfois souffrir. A chaqu’un de tes posts, je sens mon estime en moi remonter et tu me donnes envie, comme toi, d’être fière de ce que je suis.
    Merci.

  72. Sabrina :

    bellissimo post ,complimenti!!!!

  73. Giulia :

    GRAZIE

  74. Oli Dolly :

    Bonjour Stéphanie,

    Ton post m’a beaucoup touchée. Merci de partager tes sentiments et ton expérience personnelle avec nous ! Je vis une situation légèrement similaire. Tu es différente par tes formes que tu assumes totalement (et tu as bien raison), je suis différente par mon handicap. Comme toi je veux montrer via mon blog que la différees mentalités changent un peu en France. En effet je pense aussi que lnce peut etre une bonne chose, même une force, mais encore faut-il que les pays anglosaxons sont plus ouverts sur ces sujets là.

    Merci encore pour ce post, et bonne continuation !!

  75. Mélanie :

    Tout simplement beau…j’admire ton parcours! Moi j’ai 50kg en trop, je suis en obésité morbide comme disent les médecins… je le vis mal, je suis mal dans ma peau… j’espère pouvoir un jour me sentir bien dans mon corps et dans ma tête , que ce soit à 120kg ou à 70…Merci à toi

  76. Caroline :

    Merci à toi, d’être toi =)

  77. Virginie :

    Superbe post. Ça me rappelle certains passages de ma propre vie. Tes mots sont tellement justes… Belle continuation ;).

  78. juliette :

    au risque de paraphraser tous les commentaires précédents : c’est un très beau billet, et de sublimes clichés.

  79. Lisa :

    ma gorge s’est nouée.
    Très touchant. Merci, et bravo.

  80. une fille à dilemmes :

    C’est incroyable, c’est beau, c’est touchant, c’est pudique, c’est généreux, c’est vrai, c’est simple.
    Merci. Du fond du coeur moi aussi.
    Une 40-42 qui essaie de s’aimer un peu plus chaque jour en te lisant

  81. Marie :

    Stéphanie, merci pour ce post qui m’a vraiment touchée
    Depuis que je lis ton blog, le regard que j’avais sur mon corps a beaucoup changé et pour ça aussi, je te dis merci !
    Mais tu devrais écouter ta mère, elle a raison: tu es très belle !

  82. ALINE :

    No comment ….. Tout est dis !!! Chapeau !!! et merci pour ce moment de partage !!!

  83. malo :

    Tu es magnifique ! ♥

  84. Fiona :

    Un très joli billet, on ressent la souffrance que tu as connue mais aussi la joie et le bonheur de vivre, finalement.
    Un seul mot : félicitations.

  85. Danisha :

    Toi c’est l’émission de Tv qui a été déclencheur dans ta self acceptance, moi c’est ton blog. Donnons au suivant

  86. Virginie :

    C’est une magnifique déclaration!!!
    Ta Beauté est à la hauteur de ta plume, une fois de plus, que dire de plus que “Merci de partager tout cela avec Moi Stéphanie”!
    Gros Bisoux!
    Virginie_Douce_Féline!

  87. Amande :

    Merci Stéphanie.
    Même si je n’ai pas traversé les mêmes épreuves que toi, il y a toujours des endroits où l’on se reconnait un peu quand quelqu’un se livre aussi sincèrement et aussi profondément.

    C’est bon de te lire. Merci encore.

  88. Sylvie :

    Merci … Merci pour ta sincérité, merci de nous avoir ouvert ton coeur, de nous avoir raconté ton parcours et tes blessures qui ont fait écho aux miennes en tous cas.
    Merci pour tout ce que tu es et pour ces superbes photos, tu me fais rêver.
    Merci Stéphanie, Merci !

  89. stephanie besançon :

    merci pour cet article, je le trouve emprain de verité, très personnel et pourtant si pres de la souffrance de chacun(une).J’aime cette simplicité de l’acceptation de soi et votre bonheur communicatif. Vous etes MAGNIFIQUE.

  90. estelle :

    Bien dit!

  91. Jess :

    Oh Stephanie, Stephanie, Stephanie… Dans ce long billet comme tu dis, je me suis tellement retrouvée. Mes rondeurs de femmes sont aussi arrivées très tôt, les hommes plus âgées sont aussi venus m’abordée très tôt (il me semble que c’est toujours le cas) Et l’envie de disparaître est toujours là. J’évite à tout prix ma reflection dans un mirroir, et je ne supporte pas ni regards, ni touchés sur mon corps. Le seul moment ou je m’oublie c’est quand je danse. J’ai donc droit à “Wow t’es quand même souple…tu bouges quand même bien…”Et je sais d’ou viens le “quand même”.

    Parce que je sais que l’on vit sa vingtaine qu’une seule fois et que mon adolescence était une vraie torture, j’essaye de peut-être, éventuellement commencer à m’accepter, m’aimer. Un travail de longue haleine. Un travail qui a commencé quand je suis venue à un vide-dressing et une magnifique et adorable femme m’a demandée si je voulais bien poser pour sa première collection capsule de la redoute. (Tu ne peux pas me voir mais j’ai les larmes aux yeux…) La mode pour moi c’était quand j’aurais perdu du poids. Juste un peu de poids, dès que je serai devenue mince je pourrai ENFIN m’habiller bien, comme toutes les autres jolies filles. Tout ça c’est fini. Je me rappel un jour à mon petit travail d’étudiantes dans un magasin ou tout s’arrête au 42 et qu’il faut porter les articles pendant le travail, un couple est arrivé. Le jeune m’a vue dans un longue robe fourreau qui épousait absolument toutes mes formes. Le jeune homme a suggerée à son amie d’essayer le même robe. Dès qu’elle est sortie de la cabine, il l’a regardée et a secoué sa tête “Non non ça n’a pas le même rendu, pas du tout…” J’étais presque gênée mais je mentirai si je disais que je n’ai pas été flattée. Alors la mode maintenant est mon “amie”.

    Je finirai ce long commentaire par Merci.

  92. Lucie :

    Cela fait un moment que je n’ai pas laissé de commentaires ici, mais j’ai terminé tes lignes avec des larmes dans les yeux tant je me sens proche de certains pans de ton histoire… J’ai eu la chance de m’accepter telle que je suis bien plus tôt que toi, et je suis sûre que ton blog y ait pour quelque chose.
    Merci de nous faire partager ton expérience, mais aussi ton sourire chaque jour dans tes tenues.
    Un dernier mot : tu es merveilleuse sur ces photos, vraiment.

  93. Iris :

    Bonjour,
    Je lis très régulièrement tes articles que je trouve souvent très intéressants! Pourtant je ne suis pas une ronde, je suis une petite-fine (bref).

    Tu dis, “qu’on arrête de me bassiner avec la santé” et pourtant, personnellement, ça serait ma principale source de préoccupation si j’étais en surpoids… Cette légèreté me choque un peu à vrai dire. Et les jeunes filles devraient avoir conscience de ça.

    Quand à l’obésité, on le sait, elle résulte d’un calcul ratio taille/poids: comment expliquer alors qu’un médecin ait pu déclarer une obésité sur une personne à l’IMC “normal”?

    Quoi qu’il en soit, je te souhaite une bonne continuation dans ton blog, et dans tes autres projets. Mes billets préférés sont ceux sur les voyages (l’Islande, l’Italie) donc j’espère que tu continueras à voyager :).

  94. mimilou :

    juste merci stephanie!!

  95. Au Fil d'Isa :

    Bravo pour ce très beau texte, si juste, si émouvant. Le passage qui m’ a fait le plus réfléchir est celui où tu expliques pour tu n’aimes pas le mot “s’assumer”. Je me rends compte qu’il y a effectivement là un sous-entendu un peu pernicieux et que non nous n’avons rien à assumer puisque nous n’avons commis aucune faute, aucun sacrilège…

    Merci.

  96. Céline de Doudou&Cie :

    Un article qui sonne comme un écho, merci pour cette confession sincère et pleine de vérité. Tu es sublime telle que tu es.

  97. Shami :

    Comme beaucoup, je finis de lire cet article en larmes… Pas facile d’avoir l’impression de lire sa propre histoire !!!
    J’ai connu le régime patates (oui oui !), le “soupe au chou”, les coupe-faims, les brûleurs de graisses (Isoméride et Triacana prescrits par le bon docteur de famille dès mes 14 ans… Merci à lui !) et tout cela avec l’approbation, la bénédiction maternelle !
    Comme beaucoup d’entre nous j’ai repris largement tout ce que j’avais perdu… Sauf une chose : l’amour de mon corps !
    J’espère arriver à suivre le même chemin que toi. En attendant merci : pour cet article et pour ton blog en général !

  98. Silana :

    Je ne peux qu’aimer un billet comme celui-ci.
    Merci d’avoir “baissé la garde”, comme tu dis.
    C’est parfois aussi libérateur pour soi. :)

  99. Vesper L. :

    Bravo

  100. Chloé :

    Quelle bonne idée j’ai eu de m’abonner à ton blog il y a deux jours à peine. Une belle leçon de vie et une belle inspiration d’une belle personne… et je ne parle pas que de ces magnifiques clichés.

  101. Emi Lie :

    Merci !
    Merci pour ce que tu viens d’ecrire
    Parce que moi aussi j’ai passé des années à souffrir dans ce corps…
    continues comme ça, tu es formidable
    Je te suis depuis très longtemps en silence et j’aime ce que tu es , ce que tu fais
    Longue vie à ton blog

  102. Alison :

    j’ai encore du parcoure a faire du côter de l’acceptation de mon corp mais c’est grave a une personne comme toi que j’y arrive et je tient a te le dire que tu es une inspiration pour moi et que je t’aime beaucoup ! :)

  103. Fabienne :

    Tu es belle !

  104. Fashion :

    Quel bel article, plein d’authenticité et de sincérité, tes phrases m’ont beaucoup touchée, ton parcours aussi, tu es un vrai modèle d’acceptation de soi et je suis sûre que tu aides des milliers de femmes à se sentir enfin bien dans leur corps et leur tête. J’ai moi-même longtemps souffert de mon apparence pour l’inverse (la maigreur, qui elle aussi te fait te sentir différente dans le regard des autres…) Un grand bravo pour ta force et ton incroyable parcours, je te souhaite un bel avenir plein de projets et de rencontres, et surtout de bonheur !!!!

  105. Jessica :

    Merci de m’avoir bouleversée avec ton post. Et oui tu as mis le doigt sur ce “Comment tu fais pour t’accepter ?” On ne choisit pas, on est, et c’est à chacun de faire avec ce que la nature nous a offert. Tu es magnifique et tu rayonnes ça c’est communicatif. Aussi l’adolescence, c’est dure il faut aussi le souligner, les doutes, le regard des autres, la confiance avec le temps je me souviens de celle que j’étais et maintenant je suis moi et que ça fait du bien et les autres on s’en fou.
    En France on attend que le monde de la mode se bouge, évolue, touche TOUTES les femmes en clair arrête l’hypocrisie qui leur donne l’impression de faire partie d’un élite, alors que se sont celles qui ont faim en majeure partie et aussi les créateurs qui dessinent pour les taille 0…

  106. Blog to be Alive :

    Très beau billet. Je n’ai pas du tout le même parcours que toi, mais je trouve très touchant que tu te mets à nu pour ainsi dire. :)

    En espérant que tout cela inspire plus d’une lectrice se sentant mal dans son corps. :)

  107. Fanny L :

    Merci merci merci merci Stéphanie!
    Je n’ai pas encore ta force d’esprit mais cet article m’aide vraiment à vouloir me “connaitre” :)
    Encore merci.

  108. Coco :

    J’en ai le souffle coupé !
    A 11 ans, ma chère maman me donnait 100 francs pour un kilo perdu, je suis devenu bien riche en 2 semaine pour la gamine que j’étais…
    Toujours ce cercle vicieux de la perte, la joie d’avoir perdu et la reprise ; un pas en avant puis 3 en arrières.
    Aujourd’hui j’essaye de m’imposer comme une femme à part entière mais chaque regard méprisant devient un frein à ma liberté.

    “La liberté des uns s’arrette là où commence celle des autres” m’a-t’on dit.

    J’aimerai que le monde entier soit témoin de ton histoire.

  109. Sylvie (Taaora) :

    Je poste rarement mais comment rester insensible à tes mots, ton témoignage est vraiment très touchant !

    Au passage, j’adore les photos, tu es RADIEUSE !!!!

  110. Caroline LBP :

    Merci pour ce billet.
    J’ai également la larme à l’œil en le terminant…
    Il est vraiment très touchant et les photos sont splendides…

  111. Amandi_ine :

    Et voilà on y est…

    Un parcours semé d’embûches (que l’on s’invente soi même parfois), de regards piteux lancés par les proches (ceux là on le les imagine pas…).
    Rien a rajouté à ce billet mis à part un grand “merci”. Tu n’imagine pas Stéphanie, comment je me reconnais dans cette histoire, mis à part peut être pour les régimes je n’en ai pas fais autant).
    J’ai 18 ans et cela fait environ deux ans que j’ai goûté à ton univers, si tu savais… si tu savais tout ce que tu as fais pour moi. J’ai décidé que sa suffisait. Que souffrir était terminé. J’ai arrêté la fac à Toulouse et j’ai passé un concours d’une école de journalisme en plein Paris. J’ai réussis, j’ai réussis parce que j’ai décidé qu’il fallait que je change, que je devienne enfin celle que je suis et que j’arrête de me voiler la face en espérant rentrer un jour dans un 38. Ce n’est pas ma nature et sa ne le sera jamais. J’ai décidé de prendre en main ma vie et de m’éloigner de celle dans laquelle j’évolue depuis 18 années. Paris représente ma nouvelle vie, ma renaissance et je n’ai qu’une hâte, être en septembre.
    Bref Stephanie, tout ceci pour illustrer à quel point tu as été un des éléments déclencheurs à mon désir de changement.
    Certaines personnes sont fans de Lana Del Rey, de Madona ou de Julio Iglesias, ils les aiment pour leurs chansons, leur personnage et bien moi je t’aime pour ce que tu es, la pêche que tu me donne, l’image que tu véhicule. Un exemple, un modèle, un petit secour lorsque ca va pas plus et que j’ai besoin de voir de belles choses. “Merci” ne suffit même pas à traduire ma reconnaissance. Continu Stephanie, continue d’être celle que tu es sans te laisser abattre par les regards, les moqueries ou les réflexions. Ne doute jamais de ton talent, de ta beauté car c’est grâce à eux que tu nous donne autant de joie et d’inspiration.

    Chapeau bas et merci… merci pour tout.

  112. MiSs CoCoOn :

    coucou,

    merci pour ce partage!!! tu est magnifique et j’aimerai pouvoir en dire autant de moi, j’aimerai reussir à me connaitre comme tu l’as fait à m’accepter tel que je suis mais j’ai du mal!! je demande pas à faire un 8 loin de la!!! mais juste arriver ne serait-ce qu’ un petit 44 me ferait sauté de joie!!!!
    je suis en moment en pleine saturation de mon corps je le supporte plus!!!! je peux meme plus m’habiller je rentre plus dans rien et pas envie de renouveler mes fringues avec de stailles plus grande pour plusieurs raison!!
    1° c mon poids qui gagnerait et pas moi
    2° impossible de trouver de joli chose passer la taille 44 à croire que passer cette taille on est condamné à s’habiller comme des sacs à patate!!!!
    3° j’ai pas les moyens!!!!

    pi je demande pas grand chose juste perdre 20kilos me ferait sauté au plafond alors j’essai de me reconcilié avec moi meme, d’apprendre a manger correctement, equilibré, j’essai d’apprendre à ecouter mon corps mais c’est dur et je t’envie d’avoir reussi à le faire!!!

    j’adore te lire, j’adore regarder tes looks et chaque fois j’aimerai me voir à ta place!!!

    enfin bref encore merci à toi pour ce partage, pour tout ce que tu m’(nous)apportes!!!!!

  113. Lorette :

    Je viens de lire ton article et je veux te dire Merci..
    Je me débats avec mes complexes et tes mots sont tellement touchants, que je ne peux qu’essayer de suivre ton belle exemple, encore merci

  114. WandyCaroline :

    Accepter son corps est une étape difficile pour tous. Personnellement j’ai mis du temps avant d’accepter ma toute petite taille (1m50) et je connais encore la galère pour trouver des vêtements et chaussures à ma taille. C’est tjrs assez étrange de s’habiller au rayon enfant quand on a 20 ans .. Le regard des autres et les remarques sont dur à encaisser des fois, mais il me reste encore de belles années à vivre alors pourquoi ne pas profiter ? Petite , grande, mince, ou ronde, la vie peut être belle pour tous, il faut juste savoir en profiter pleinement.
    Bravo et un grand merci pour ton article, qui je pense peut aider beaucoup de femmes et d’hommes aussi pourquoi pas :)
    Bonne continuation à toi !
    Bisous

  115. carole :

    Alala…. Je suis au boulot, en pause, je suis derrière mon écran et j’ai presque envie de pleurer…. Parce que je me reconnais tellement dans ton parcours.
    Je ne suis pas allé jusqu’à l’opération, mais les gélules qui gonflent dans ton ventre, j’en ai abusé, et comme toi je les piquais à ma mère. J’ai toujours été la grosse de la famille, donc la honte. En plus mon père est médecin et ma mère pharmacienne, donc c’est encore plus la honte : comment la fille d’un médecin peut-être grosse ? Combien de tables de calories, de documents médicaux sur la nutrition ai-je vu passé à la maison ? Des centaines ! Donc la nutrition c’est bon je connais par cœur !
    Mes parents s’y mettaient à deux pour se moquer de moi, m’humilier…. Sans compter l’école : le classique : les élèves et les profs . Quand je racontai cela à mes parents, ils me disaient que j’étais trop sensibles … par conséquent, vu que je n’avais personne à qui j’arrivais à dire ma vraie souffrance, je me suis réfugié dans la « bouffe » pour l’anesthésier. Je ne sortais plus, j’ai commencé à devenir agoraphobe, le regard des autres me terrorisait.
    Après mon bac, je suis rentrée dans une classe prépa : plus le temps de penser à autre chose qu’aux cours. J’en oubliais presque de manger et de boire… Il m’est arrivé de faire des périodes de jeûnes de 10 jours (naïve que j’étais, je croyais que cela me permettrait de maigrir durablement), je m’effondrai en classe…Un jour en 2006, l’année de mes 20 ans, je n’en pouvais plus de vivre dans ce mal être permanent, juste à cause de mon poids. Je me disais sans cesse que je m’autoriserai à vivre que lorsque je serai mince, puisque mince égalait bonheur dans mon cerveau. Si je devenais mince , tous mes problème se résolveraient, j’aurai tous les mecs de la terre que je voulais à mes pieds, je serai enfin la meilleure partout en classe, je serai riche, j’aurais enfin le droit d’être « futile » et de me maquiller, m’habiller etc… Enfin bref : si je devenais mince, je pensais qu’aux yeux de la société et de mes parents j’aurais enfin le droit d’être heureuse.
    Pourtant j’avais perdu du poids et je ne me sentais pas mieux… Et puis, autour de moi, je commençais à prendre conscience que des gens qui étaient bien plus gros que moi, moins beaux, étaient heureux, et tout simplement profitaient de la vie ! Et je me suis posé la vraie question qui tue « What’s wrong with me ? » J’ai tapé ronde et jolie google et je suis tombé sur VLR. C’est la que je t’ai connue, et depuis ce temps que je te suis. J’ai un peu honte de dire cela parce que cela fait « gamine fan de boysband lol » mais je suis une fan absolue de ce que tu fais, de l’énergie, du message et de l’espoir que tu nous envoies.
    J’ai mis 3 ans à avoir le courage d’aller voir un psy pour démêler les nœuds dans mon cerveau qui font que je m’empêche d’être heureuse. Je commence tout juste à me remettre de toutes ces années de torture mentale que je me suis infligée.
    Merci de nous prouver chaque fois que l’on peut être ronde, belle et heureuse dans sa vie perso et pro, réaliser ses rêves, devenir qqun de bien…
    Merci de ce que tu fais et d’être toi ! biz

    ( bon je repars travailler là ;) )

  116. Horel :

    Merci, pour cet article très touchant et plein d’espoir.
    Les photos sont magnifiques comme d’habitude.

  117. sandra :

    Franchement t es trop géniale, j’aime ta vue de la vie car je m’y reconnais
    Continue t es la plus belle et la meilleure bisous

  118. Natalia :

    Je voulais juste te dire MERCI.
    Tu ne sais pas o combien tu tombes bien avec ce billet!

  119. gera :

    Merci pour cet article, très émouvant, très honnête, très humain.
    Géra
    xxx

  120. CAROLINE :

    INCROYABLE
    Même parcours même souffrance même regime et même l’anneau
    que je n’intégre pas, un echec
    Je t’aime et sache que grace à toi nous sommes nombreuses
    à s’accepter un peu plus chaque jour… que grace à toi la mode est abordable et n’est plus réservé aux anorexiques ou aux crevettes !
    merci merci merci

  121. frédérique :

    un grand merci Stéphanie, je suis certaine que nous sommes nombreuses à avoir eu un déclic grâce à toi, sois toujours heureuse, grosse, maigre comme tu veux, on t’aimera toujours !

  122. Math :

    Dommage pour l’orthographe… moi je dis c’est bien de s’accepter mais on peut aussi s’accepter en 38 et ne pas vouloir faire moins ou plus.
    De toute façon peu importe le poids bcp de gens souffrent de leur apparence…

  123. Elena :

    Oggi ho letto e ho pianto. Ti scrivo in questa lingua che è la mia, so che mi capirai perchè è un pò anche la tua Stephanie. Ti leggo tutti i giorni, come una di famiglia.
    Ciao Elena

  124. LollyLikes :

    Your story is all too much familiar for fat girls which is sad and hopefully with role models like yourself and oth other bbw models we can change this for out children in the future! Thank you for sharing your story and the pictures are beautiful!!!
    Much love and respect
    Lolly

  125. Emilie :

    Merci. Merci pour ce bel article qui me redonne de l’espoir … Je me suis tellement reconnue dans ton parcours … La souffrance que l’on doit taire, les régimes à répétitions, les risques que l’on peut prendre avec sa santé (pilule amincissant …)… Aujourd’hui, j’ai compris que les régimes ne me servaient à rien. Perdre pour reprendre le double, à quoi bon ?! Je me cherche. Je ne sais plus vraiment qui je suis, et je crois même que je ne l’ai jamais su. Grace à toi, l’espoir d’être heureuse et bien dans mon corps est de nouveau présent … Merci Stéphanie. Merci …

  126. Alison :

    je ne vois pas ce que je pourais te dire juste un grand bravo et merci d etre la car tes photos mode inspire et tes rubriques mode aussi mince ou pas on sans fou on prend juste les conseil et la beauté de la mode

  127. Sarah :

    Tu es ma Evelyn Thomas à moi…Regarder tes photos m’a permis de réaliser que la beauté ne se résume à un corps standardisé. Merci beaucoup.

  128. Claire :

    Cela va faire un moment maintenant que pioche confiance en moi et inspiration sur ce blog merveilleux, et je n’avais jamais encore pris la peine de poster de commentaires…
    Mais ce billet est magnifique, très juste, très touchant.
    Et les photos sublimes, comme d’habitude.
    Merci de ta fraîcheur et de ta sincérité !

  129. Sandrine :

    Je viens trés régulièrement sur ton blog mais en sous marin, aujourd’hui ton témoignage m’a ému, même si je connais un peu ton histoire, je tenais à te dire que tu es une belle personne! dans tous les sens du terme!
    merci de relancer cette flamme du “apprendre à s’aimer” qui ne s’applique hélas pas qu’aux personnes grosses ou obèses..je parle pour moi
    Tu es un élan de fraicheur, de beauté et de bien être
    merci Stéphanie!

  130. Laurence :

    MERCI <3

  131. Claire :

    Tu es magnifique.. Ton parcours est etonnant, très touchant.. Merci de t’être mise à nue..Merci bcp

  132. Julie-Marie :

    Merci pour ce bel article. Que j’ai lu jusqu’au bout et que je partage.

  133. Sanae :

    Bravo!

  134. Hélène :

    Merci à toi…

  135. Bouquet_de_Violettes :

    Merci.

  136. sarah :

    je trouve ca génale de partager ca avec nous , ton parcour et exemplaire et trés dure a la fois . M

  137. Marge Make-Up :

    Whaou ! Merci de me donner cet espoir de rester en vie à 30 ans !!!
    Vous êtes extraordinaire !!!

  138. Letizia :

    Bonjour Stéphanie,
    merci pour ce billet plein de sincérité, j’imagine combien tu dois être fière de toi pour avoir réussi cette quête avec toi même et le bien être dans lequel tu te trouve transparaît dans chacune de tes photos, le bonheur sur ton visage et l’élégance dans tes rondeurs me frappe à chaque fois.
    Moi même je me reconnais dans ce billet mais à l’inverse. Cela fais 2 ans que je souffre d’anorexie et de boulimie, alternant dépression et relation trouble avec ma mère…
    si tu savais comme je t’envie d’avoir envoyé tout les clichés de la société balader, n’oublie jamais tout le parcours que tu as fais.
    Tu me donne du courage et de l’espoir
    Merci !

  139. thelittleworldoffashion :

    Bel article, belles photos, rien à dire, cet article est criant de vérité… ce qui manque sincèrement actuellement dans cette pseudo acceptation des rondes, le chemin est encore long mais grâce à toi, à l’évolution des mentalités et à toutes ces femmes qui diront stop aux diktats, les choses bougeront! :)
    Bravo

  140. loonea :

    Merci d’avoir partagé cela avec nous…

  141. Margaux :

    J’ai été plus que touchée par ton billet… Ta sincérité et ton parcours en dit long… C’est émouvant en tout cas…

    Belle journée,
    M.

  142. angie :

    YOU ARE ABSOLUTELY AMAZING!

  143. nathalie :

    merci, pour ce post, pleins de douceur. Merci de partager tout ça, avec nous.
    Les photos sont sublimes.
    J’aimerais moi aussi, enfin me rencontrer, à presque 27 ans, il serait temps.
    Arrêter de me priver de manger, arrêter de détester mon image dans le miroir, et oser… oser mettre les vêtements que j’aime, oser me trouver belle, et laisser mon chéri me dire que je suis belle.
    Un long chemin, dans lequel je continue d’avancer petit à petit.
    Merci encore une fois, grâce à toi, je vois que l’on peut être “ronde”, et être belle… et que le regard des gens est à oublier…

  144. Maeloup :

    Pfiou ! Quel témoignage.

    Ce que tu dis me touche énormément, car ce que tu écris me renvoie à ma propre expérience (comme beaucoup de lectrices je pense). Je ne publie jamais de commentaire sur les blogs. Je me contente de les lire “en silence” :). Mais là … Cela me donne aussi envie de partager ma petite expérience. Même si tout le monde s’en moque ;)
    J’ai vécu une adolescence difficile. Je ne suis ni maigre, ni mince, ni obèse mais ronde et “généreuse”. Mais à 12-15 ans les ados s’en moquent. Je te passerais les “grosses vaches” et autres insultes que j’ai subi etc.. Je n’ai jamais fait de régime, ma maman m’a stoppé. Or je n’ai jamais accepté ce corps. Dans une petite ville de province difficile de s’habiller selon sa corpulence. Plus tard, j’ai rencontré un garçon avec qui je suis toujours. Il m’accepte et m’aime comme je suis . Je suis consciente de la chance que j’ai, mais non, je n’accepte toujours pas ce corps. Traumatisée lorsque j’étais ado par des garçons qui m’ont humilié pendant un an, je n’arrive pas à me regarder comme lui il me voit… Mais depuis quelques mois, je lis ton blog : bien écrit, simple, sans détour et il me fait du bien. Je me suis rendue compte, grâce à toi, qu’on pouvait être belle et ronde, que l’on pouvait porter ce que l’on avait envie sans avoir à se justifier de son tour de taille. Depuis quelques mois, je ne suis plus obsédée par la balance et je m’attarde un peu plus dans les rayons des vêtements. Je recommence à mettre des couleurs et à me maquiller. Je commence tout doucement à m’accepter. Ton blog à été un petit déclic dans ma vie et je t’en remercierais jamais assez même si l’on ne se connaît pas.
    Encore merci de cet article sans pudeur et surtout merci à toi. J’espère que ton blog vivra encore longtemps. Et désolée pour la longueur du commentaire !

  145. sam-ch0k :

    Meme en étant une lectrice fidèle on ne s’attend pas à partager l’intimité d’une bloggeuse, pour cette bonne surprise, je te dis merci. Ce shooting est fabuleux, probablement mon préféré sur ce blog, le noir et blanc donne tellement de charme, en plus de celui qui t’es naturel jolie Stephanie !

  146. Louise :

    Tout sur le plan “physique” me sépare de toi, et pourtant je viens chaque jour lire ton blog avec un grand bonheur. Pourquoi j’aime tant te lire ? Parce que tu es une femme que j’admire profondément. Parce que tu nous fais comprendre chaque jour un peu plus que la diversité est une chose essentielle et magnifique, parce que quand on lit des articles comme celui-ci on en retient une profonde et magnifique leçon d’humilité, et parce que tu es une femme fort e et fière.
    J’ai 20 ans, je suis sortie du lycée il y a plus d’un an et demi, et j’ai découvert ton blog à peu près à la même période. Et depuis que je suis sortie du lycée, j’ai cessé enfin de me préoccuper du regard des autres autour de moi. Je prends enfin de plus en plus confiance, moi qui ait si souvent tendance à me rabaisser. J’ai réappris à être moi, à faire les choses que j’aime faire, à les assumer et ne pas avoir à les cacher, à revendiquer ce que je suis, ce que j’aime, arrêter de perdre mon temps avec les gens à qui je veux juste plaire, etc. Je n’ai jamais été aussi épanouie dans ma vie, certes pour le moment courte, et aussi fière de ce que je suis. Et tout ça, ce bonheur d’être moi, je le dois à des personnes comme toi, à des femmes comme toi que j’admire, et qui nous apprennent que le plus important dans la vie pour être heureux c’est de s’accepter, peu importe à quoi l’on ressemble. J’ai compris maintenant que, à partir du moment où l’on s’accepte, les gens nous acceptent aussi. Bref, merci pour tout Stéphanie, et bravo pour ton courage, ta force et ta détermination. :)

  147. Meor :

    Un parcours qui parlera à beaucoup, comme il a su me parler. Merci pour ce partage, que trop peu font, et qui sont de ceux qui m’ont permis d’avancer…
    Merci beaucoup. BEAUCOUP.

  148. Lilipop :

    Tu es mon Evelyne Thomas à moi!!!! J’ai commencé à m’accepté quand je t’ai découverte !!! Mille mercis !!!!

  149. Faten :

    T’es belle!!

  150. amalia :

    j’ai lu du début à la fin, et j’ai vraiment dégusté ton article. Il faut dire que j’ai 17 ans, l’âge que tu cites à plusieurs reprises, et je me dis que s’accepter, est la plus belle des beautés. Ronde, maigre, mince, petite, grande, pas de seins, des seins, pas de fesses, des fesses, trop ou pas assez… ces mots restent des mots, il faut passer au dessus, et PROFITER ! A partir du moment où manger ne sera plus une contrainte mais un plaisir, cela devient une véritable vie.
    J’ai connu récemment une amie, anorexique, qui, on peut penser, est l’exact contraire que le sur poids. FAUX. Il y a ce rapport à la nourriture en commun, certes, mais les deux proviennent du même commencement: Le rejet de son corps. Qu’une seule solution: S’accepter. Je me souviens petite, je me trouvais trop grosse, j’en pleurais, et les moqueries n’aidaient en rien. Et puis, il y a ce jour où tu t’acceptes, où tes formes deviennent des atouts. (des Seins ? Les Hommes en raffolent, les filles les envient ! Des Fesses ? Idem pour les Hommes. Du ventre ? C’est le symbole de la féminité, de celle qui peut avoir un enfant. Comment accueillir un enfant sans ventre ? Et puis, c’est aussi un effet des modes. Quand on regarde les peintures de la royauté, les femmes étaient belles et bien en chair. Et elles étaient considérés comme des canons !!)
    Accepter son corps, c’est vivre.
    merci encore pour cet article :) ♥

  151. Gaby :

    J’espère que toutes les femmes et tout les hommes qui lirons ton article, quelle que soit leur apparence, apprendrons à se connaître eux-même.

    J’ai été impressionné par ta réflexion.
    Il est temps pour toi de commencer la meilleure partie de ta vie, celle ou tu seras heureuse.

    PS : Tu est magnifique.
    Gaby

  152. Anaïs P :

    Juste magnifique !!

  153. mi :

    très bel article. très belles photos!

  154. Lana :

    Дорогая Стефани, Вы необыкновенная женщина! Спасибо за то что не даете отчаиваться полным женщинам в этом мире худых стериотипов!

  155. raynaud :

    bravo stéphanie j’ai 59 ans et depuis l’âge de 14 ans je suis dans les régimes pour mon poids et ma grandeur je fais partie des obèses alors que je m’habille en 44 cela m’a gaché ma vie alors que j’aurais du faire comme vous et passer à autre chose merci encore chantal

  156. Sarah :

    Moi, j’avais juste envie de te dire que je te trouvais très belle, et que tu as réussi à me réconcilier avec moi même.

    Oui, la mode ne s’arrête pas au 38 ou au 40, mais jusqu’il n’y a pas si longtemps, je le pensais. J’avais honte, je pleurais dans les cabines d’essayages, et me refusait bien sur d’aller au rayon grande taille parce que… je ne sais pas d’ailleurs pourquoi. Mais je m’y refusais alors que ce n’était qu’un chiffre sur une étiquette et rien de plus.
    Ca va faire un an maintenant que je me ré apprivoise, difficilement, parfois, avec bonheur, de plus en plus souvent. Je me balade sur ton blog et je vois des tenues, des vêtements et me dit “hey! C’est super joli ça! Pourquoi est ce que je n’essayerai pas?” et oh miracle, j’ose!

    J’ai encore pas mal de chemin à parcourir pour oser tout ce que je voudrais, mais je suis en bonne voie et ce en grande partie grâce à toi. C’est fou non? Pourtant on ne se connait même pas, on ne s’est jamais rencontré et on ne se verra sans doute jamais mais j’avais tout de même envie de te remercier.

    Alors, merci Stéphanie ^^

  157. myriam :

    Merci Stéphanie.

  158. cathy :

    Je crois que c’est la première fois ou peut être est ce la seconde que je laisse un commentaire mais je tiens à te remercier pour ce magnifique texte , c’est très généreux de ta part de nous faire partager cette tranche de vie si j’ose dire. J’ai été très touchée par tes mots. J’adore venir régulièrement sur ton blog , écouter tes conseils sur M6. Tu es un rayon de soleil et tu fais bcp de bien pour les personnes bigger than life en général. Evidemment je me suis un peu reconnue en toi même si je n’ai pas souvent fait un réel régime. Je vois tjs ces regards , j’entends ces remarques de la famille ou du corps médical. Les petits mots des amis qui parlent de personnes fortes devant moi pour ne pas dire grosse. J’ai souvent envie de leur dire tu peux dire grosse. Malheureusement certains mots nous marquent au fer rouge , je me rappelle de cette petite fille me montrant du doigt en disant la grosse dame , de ce médecin qui m’a dit que mon cas était limite chirurgical, il l’est pour sûr aujourd’hui. Mais même si je me cache très très souvent en noir , parfois j’ose grâce à toi et à tous les sites de mode qui permettent de trouver des fringues de filles. Il est loin le temps où ado je ne trouvais des fringues et des jeans à ma taille qu’au rayon des mecs.
    Je te remercie sincèrement pour tout ce que tu fais et je te dis à bientôt sur ce blog.
    bisous

  159. Lola :

    Je t’admire Stephanie ! Un parcours compliqué, difficile mais comme on dit ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. J’te souhaite beaucoup de bonheur dans ta vie tu le mérites ! Tu es une femme sublime !

  160. Anne :

    comme je me retrouve là dedans!!! comme je me suis trouvée moche trop longtemps!!!! comme j’ai encore du mal à accepter ce corps que je ne trouve pas beau… et comme je hais ce débile de médecin qui m’a encore dit de maigrir mercredi dernier!!!!
    merci pour ce billet, ça fait du bien…

  161. Elsa :

    Merci. Superbes photos, bien sur, mais encore plus belle réflexion.
    Moi, je me marie dans 9 jours et comme je porte du 50 impossible de me procurer une robe de mariée à ma taille qui ne ressemble pas à un bout de rideau oublié sur une tringle depuis les années 70. Et en tous cas pas à un prix raisonnable. Je suis en bonne santé. Je m’aime, mon homme m’aime, notre fils m’aime. Mais mon rêve de belle mariée lui devra être oublié. C’est tout de même dur de ne pas être conforme à la norme.

  162. Naty Q. :

    Merci :)

  163. florence :

    Merci pour ce billet, je m’y retrouve beaucoup! Au passage tes photos son magnifique!

  164. Chastity V. :

    You are so brave! You look fab as well

    ~C. Garner ~ The Curvy Girl’s Guide to Style

  165. Hélène :

    Juste merci, Stéphanie, pour ce billet magnifique.

  166. patounettechatte :

    Superbe article et tes photos sont magnifiques !!! Que de souffrances pour en arriver là…. Mais le résultat est là : tu es magnifique !!!!!

  167. Topie :

    Merci pour cette sincérité. J’espère que cet amour de ton corps restera. Tu es très harmonieuse, c’est joli à voir. Pas comme les os qui ressortent chez certaines.

    nobodystopie.blogspot.com

  168. Marion :

    Magnifique article, bravo!! Tu as un visage de rêve, tu t’assumes et sa te rends radieuse, tes formes ne me choque pas j’adore!

  169. Fanny B. :

    Merci!

  170. Céline :

    Scotchée…
    Merci de partager cette partie de toi et bonne continuation dans ta vie qui te plait…

  171. iseut :

    Merci Stéphanie, tu es une femme magnifique, et je ne parle pas seulement de ton physique.

  172. Inès :

    Je ne suis absolument pas dans ton cas, je fais un 38 et pourtant tes mots me touchent tellement… Ça me fait chaud au coeur et me donne les larmes aux yeux que putain ouais, ouais on s’en sort. Le regard des autres c’est terrible lorsque l’on est jeunes, terrible.
    Alors de voir ce message d’espoir, cette bouffée d’air, cet avis qui va à l’encontre de la mentalité française tellement coincée et engoncée dans ses valeurs qui n’ont plus lieu d’être, nous sommes tellement tous “conformes”, en France…

    Merci, merci beaucoup pour cet article.

  173. Victoria :

    Je ne sais pas trop quoi dire, à part que c’est très beau et que tu es un exemple pour nous toutes. Bravo et merci!

  174. Lolaloulah :

    ah si je pouvais faire entrer ce billet à coups de pioche dans la tête de mon entourage!!!
    Lui pour qui tu n’existes que par la maigreur :hors de question d’être épanouie, d’être une personne avec une tonne de qualités…. Il s’en fout pas mal!!!! Il ne regarde que la largeur de tes hanches et pas la capacité à être une personne, tout simplement
    Leurs compliments après 30 kilos de perdus, je m’en suis délectée!!! Aujourd’hui j’en ai repris 5 et j’en suis malade, quoi que je fasse :(

    J’entends déjà leurs petits rires et je les sens déjà me pincer mon petit bidou… Ah oui, j’ai 44 ans, 3 enfants et, finalement, je les emm**, mes kilos et mon entourage

    Bisous à toi et à mes soeurs de galère

  175. Fanny :

    Merci d’avoir partagé avec tes lecteurs tout ce douloureux parcours. Ce que j’en retiens c’est que tu t’es trouvée et que tu es maintenant heureuse et épanouie ! Chaque article sur ce blog, je le lis avec beaucoup de plaisir car à travers tes photos et vidéos tu rayonnes et amènes de la joie de vivre :) Merci pour ça.

  176. Marina :

    Je suis passé par le même depuis que j’ai 5 ans d’âge, tengo19 ans maintenant que je commence à m’accepter tel que je suis :-) J’admire tout ce que vous écrivez et comment vous êtes, en Argentine (où je suis) pour les grosses personnes sont victimes de discrimination beaucoup, mais maintenant, j’ai réalisé que ce genre de personne qui a toujours pointer du doigt suffit pour marquer les “défauts” des autres pour qu’ils se sentent bien dans sa peau. J’adore ce blog et trouver tout ce que vous écrivez, salutations de l’Argentine!

    ps: désolé si je l’ai écrit très mauvais français, le traducteur peut échouer
    ps2: gracias por abrirme los ojos y hacerme ver que este mundo es para todos!! saludos!!

  177. Castillo Labrin :

    C’est pareil pour les ronds, le medecin generaliste avait dit a ma mere que j’etais trop gros, du coup a la maternelle on me privait de gouter, et je devais regarder les autres manger…
    Maintenant je m’en fous, j’ai appris a m’aimer…
    Même si ma mêre m’a proposé de faire peter son livret A pour me payer un anneau gastrique…
    j’ai juste 40 ans et je m’aime comme je suis, pas parfait, mais juste vivant…

  178. Hachi :

    Bravo pour cet article ! Et de superbes clichés aussi ♥ Quel visage de poupée *o*
    J’envie cette aisance, cette assurance. Bravo pour ce parcours que je suis, dans l’ombre comme bcp, depuis le début, avant les émissions de télé, avec le clip de Mika etc. Bref… Bravo pour ce billet sans concessions, bien écrit. Tout est dit !

    Elsa –> Moi-même jeune mariée 2011, je trouve dommage que tu n’aies pu trouver une robe qui te convienne. Je fais un bon 48/50, et j’ai eu le droit à ma beauté ♥ Ma robe Alianza de chez Pronovias ! Et ma crainte était de me dire que je ne ressemblerais pas à une mariée sous prétexte que je n’avais pas perdu de poids. Mais j’ai eu une vendeuse absolument géniale, qui m’a bien fait comprendre qu’elle ne comprenait pas pourquoi. Et me prouvant par A+B que j’avais tort. Et en effet, je ne rougis d’aucunes de mes photos. Et je ne regretterais pas dans 10 ans en me disant “Merde, j’aurais pu faire un effort”.

    Bref ! Bon courage à toutes ♥♥♥
    Et merci Stéphanie !

  179. Claire :

    Je suis d’accord sur toute la ligne c’est tellement stupides ces numéros spécial rondes, spécial black beauty … Hého les mecs c’est pas en nous étiquetant comme ça que les inégalités vont disparaitre et le regard des gens va changer! Moi je ne suis pas ronde comme on dit mais je viens toujours avec plaisir sur ce blog parce que je suis sure d’y trouver des photos sympas, des looks qui me plaisent le fait que tu sois ronde ça n’a pas d’importance pour moi tu as du gout tu écris de bons posts c’est ce qui compte pour une bloggueuse mode! Ce post ne me renvoie peut-être pas à mon expérience mais il me touche parce qu’il est vrai!

  180. Marie :

    Bravo Stéphanie pour ce super post !
    Je suis ton blog depuis 3 ans maintenant et pourtant je suis complètement à l’opposé physiquement. J’adore venir sur ton blog tout simplement parce que tu as toujours de super idées mode et tu arrives à nous faire partager ton plaisir de jouer avec les vêtements ! Et c’est ce qui compte :)

    Tu le dis si bien :”Il est temps de comprendre que les femmes sont multiples, rondes, minces, grandes, petites, maigres, jolies, moins jolies, c’est tellement stupide de devoir le justifier pourtant regardez et lisez autour de vous, on se sent toujours obligé de cataloguer les gens, une manière de rassurer ceux qui se sentent faibles.”

    Bravo, bravo , bravo !!! Et bonne continuation !

  181. SophiaR :

    Chere Stephanie,
    Je suis tres tres touchee par ces lignes et par ton histoire, que je connaissais mais pas dans le detail. J’aurais pu les ecrire jusqu’a l’episode du psychiatre. Il faudra surement un jour que j’en passe par la. J’ai une maman quasi anorexique qui passe son temps a me dire qu’on ne peux pas etre grosse comme moi(je fais un 46) et en bonne sante!
    Merci.

  182. Karine :

    Un article très touchant qui m’a même donné la chair de poule.
    C’est beau de voir que tu as réussi à te découvrir et à t’aimer. Bravo, et oui tu es belle comme le dit ta maman…

  183. meelu :

    Tu es particulièrement magnifique sur ces photos et ce témoignage me touche beaucoup.

  184. nat :

    Merci pour ces mots, cette confidence, merci pour ton sourire, cette joie de vivre, toute cette beauté dans tes photos, merci <3

  185. Marina :

    Je suis passé par le même depuis que j’ai 5 ans d’âge, tengo19 ans maintenant que je commence à m’accepter tel que je suis :) J’admire tout ce que vous écrivez et comment vous êtes, en Argentine (où je suis) pour les grosses personnes sont victimes de discrimination beaucoup, mais maintenant, j’ai réalisé que ce genre de personne qui a toujours pointer du doigt suffit pour marquer les “défauts” des autres pour qu’ils se sentent bien dans sa peau. J’adore ce blog et trouver tout ce que vous écrivez, salutations de l’Argentine!

    ps: désolé si je l’ai écrit très mauvais français, le traducteur peut échouer
    ps2: gracias por mostrarme que este mundo es para todos!! saludos!!

  186. lesfoliesdemagalie :

    Waaaawwww!!!!!!!!!!!!!!Merci merci merci…Cet article Waaawww….Je n’ai jamais versé de larmes en lisant un article sur un blog…C’est la première fois… Si touchant, si émouvant, pleins d’amours et de bonnes choses … Je te souhaite tout le bonheur du monde! Tu le mérites, comme tout le monde et Tu es tellement magnifique!!!!!!!!!!Gros bisous et merci d’avoir partagé cela avec nous…Juste tes lectrices…

    es-folies-de-magalie.com

  187. Marina :

    J’ai juste envie de dire que tu es magnifique !!

    Merci pour cet article :)

  188. Claire M. :

    Simplement… Merci. Je vais continuer de chercher à me rencontrer. Et, si j’y parviens, ce sera aussi un peu grâce à toi.

  189. elodie :

    Merci Stéphanie

  190. Coralie :

    Emue par cet article … je te suis chaque jour depuis presque 2 ans … Premier commentaire que je laisse pour te dire à quel point tu es une femme remarquable. J’aimerais avoir le même courage, la même révélation … un jour peut-être qui sait … !

  191. Aurélie :

    Merci de nous faire partager ton expérience. Ton blog, je le suis depuis plusieurs années et il fait parti des inspirations qui me font avancer. Je ne souhaite plus dépenser mon énergie à correspondre à ce que diverses instances attendent des femmes. Je préfère ne pas respecter les règles informelles qui nous sont imposées et être heureuse avec moi et d’être moi. Je suis une inconnue mais tu m’as beaucoup apportée. Que ton aventure continue de t’apporter le meilleur.

  192. Beetle Juice :

    Billet sponsorisé par Kleenex :-)
    Bravo

  193. Alessia :

    touchée par ces mots…par Tes mots… ce post est une vraie perle vraiment!

  194. Ciloucr :

    Les photos sont magnifiques.
    Ton parcours ressemble au mien sans l’implant.
    Bises et merci.

  195. Moonlight :

    Merci. Je me reconnais parfois dans tes propos bien que pour moi, j’ai eu chance d’avoir un entourage qui ne m’a jamais poussé à maigrir.
    Aujourd’hui, je suis au régime mais c’est moi qui l’est décidé, je ne cherche pas la taille 38 juste une image dans le miroir qui me ressemble et je pense qu’elle sera plus proche d’un 44 :D

  196. Delphine :

    Bonjour,
    Je ne commente jamais, mais cet article m’a donné envie de te dire merci de nous donner à lire et voir celle que tu es! Pour ma part, je suis une lectrice lambda qui suit tes posts depuis quelques années, car j’aime y trouver l’inspiration dans le STYLE et non pas la taille (en passant je fais un 36), comme le dis si bien ton sous-titre. Et j’aime particulièrement tes revue shoes :)

  197. aamalys :

    Vous etes tellement belle !De grand applaudissements …

  198. balqual :

    J’ai vécue ça et ma petite soeur de 12 ans aussi (j’en ai plus de 10 de plus). Et je lui répète qu’elle est belle magnifique, que je rêve d’avoir ses fesses :) et qu’en grandissant elle le sera de plus en plus, qu’une fille/femme avec des formes c’est beau!
    Je pense que la chose qui m’a le plus choquée étant grosse est le regard des gens lorsqu’on mange une glace ou que l’on va à un fast food(on y va comme tout le monde). Le comportement des gens et le regard changent lorsque l’on maigrit mais intérieurement on ne change pas…

  199. S.BERRY :

    Que c’est bon de te lire Stéphanie!
    Tu es une personne fantastique et belle á en couper le souffle!
    Ces photos sont SUBLIMES!!!
    Ps: ce vieux petit Karl n’a que ce qu il mérite dans ton édito! Haha :)
    Xx

  200. Cécile09 :

    Bonjour Stéphanie. Pour ma part, je crois qu’au delà du poids, c’est juste le regard qu’on a de soi qui fait avancer. Je n’ai jamais été aussi grosse (je fais du 50) et pourtant si je compare avec mon adolescence (où je devais faire un bon 44) ou même avec mes 18 ans (où je faisais un 36) je n’ai jamais été aussi à l’aise. Dès mes 3 ans je n’étais plus dans la “norme” et j’ai eu mon lot de vexations et d’insultes. Je ne sais pas d’où vient le déclic mais doucement et sûrement j’ai décidé que vivre en se détestant, en réfléchissant à quel régime j’allais me soumettre ou que rester cachée dans des vêtements informes, ça ne menait à rien. Je ne suis pas encore au bout du chemin mais j’avance, petit à petit j’ose, j’ai appris à ignorer le regard des autres et je redécouvre le plaisir de m’habiller, de me maquiller, de me regarder dans le miroir,… Certains pourraient trouver ça dérisoire, mais ça me fait du bien… En tout cas merci pour ta sincérité et aussi pour ce blog qui peu à peu m’a fait comprendre que moi aussi je pouvais me sentir belle.

  201. Maloyr :

    Ce billet est très touchant, je dois avoué que j’en ai versé une larme … Merci de t’être livrée a ce point Stéphanie.
    Très bonne continuation.

  202. Comateen :

    C’est un magnifique article et de magnifiques photos. Bravo !

  203. Yvonne :

    très bel article Stéphanie!
    c’est fou comme le regard sur soi peut être différent du regard des autres!
    je t’ai connue quand tu avais 20 et quelques et je te trouvais déjà magnifique! Les gens de notre entourage te trouvaient tous très belle aussi! En rondeurs, certes, mais très belle!

    il faudrait de temps en temps pouvoir se voir dans les yeux des gens qui nous entourent et qui nous aiment…on se sentirait mieux peut-être!

  204. CourbesGenereuses :

    tout ce que tu as dis me touche profondément …

    bravo pour tout ce que tu fais, et tes fotos sont juste WOW superbes, enfin non, ce ne sont pas les fotos, c’est bien TOI qui est magnifique ♥♥♥

    apres, je crois qu’en fait qd les gens te posent cette fameuse question, c’est plutot (enfin, c’est comme ça que JE vois ça) comment puis-je oublier *mon* ressenti sur *mon* corps (ou autre) et me lâcher ainsi ?

    bon, tu te doutes peut-etre que voilà, je me trouve moche et grosse mais qd je vois tes fotos je me dis que zut, en fait ça doit juste etre ds MA tete tout ça, parce que qd on se lache, quelque soit son physique (gd, petit, rond, mince, coloré ds ses cheveux ou ds ses vetements et tout ce qui peut sortir de la bête “norme”), ben ça rend juste super chouette ♥♥
    (ceci est un message d’amour, hein, au cas où la formulation soit maladroite :-/)

    bonne continuation, tu as encore une belle et longue carriere devant toi, et mieux encore, une jolie vie aussi, j’en suis sure ♥♥

  205. La Mouette :

    Ton post est très beau et reflète exactement le problème de la société d’aujourd’hui, un trop plein d’image et un besoin trop immense de se référer à des codes pour se sentir protégés.
    Je suis tout l’inverse de toi, 1m70 pour 45kgs et depuis que je suis petite je me traîne des réflexions qui même si je n’y fais pas attention font mal et me font faire constamment attention à comment je suis, parce que parfois une taille 34 ne suffit pas et que j’ai honte d’avoir des jambes comme des baguettes, et pourtant quand je les vois chez moi je les aime, mais dans la rue c’est autre chose. C’est ça le souci, sortir et savoir qu’on est vu et plus protégé par nos 4 murs. On n’est jamais autant confronté à soi même que lorsque l’on est confronté aux autres.
    Je n’ai pas à te dire bonne continuation puisque tu as réussi, mais quand même, bonne continuation.
    Merci pour ta bonne humeur, et les très jolies photos de tes articles.

  206. Youna :

    Merci Stéphanie te t’être dévoiler pour nous et je souhaite tout le bonheur du monde.
    Tu es une femme magnifique, d’une telle beauté intérieure et extérieure.
    Tu as eu la chance de rencontrer un psy qui a sû t’aider moi je n’ai pas eu cette chance (et j’en ai vu plusieurs) et du coup j’ai eu recours à la chirurgie (2 fois) mais malgré cela je suis en échec, avec le recul je dis évidemment. C’est la tête qu’il faut soigner et pas le corps.
    Amicalement.

  207. Ptitebebette :

    Chère Stéphanie, merci pour ta franchise, tu es sublime, une vraie inspiration!

  208. MademoiselleJulieFr :

    Je découvre ton blog aujourd’hui (je l’avoue) et je suis agréablement surprise ! pas toujours facile de se confier et j’ai trouvé ton témoignage très touchant.

  209. Maya :

    Merci pour ce post ! Et merci de ne pas être un “exemple de femme ronde” mais plutôt une source d’inspiration pour toutes les femmes aimant la mode, le journalisme et qui croquent la vie à pleine dent !
    Merci pour toutes tes astuces mode surtout pour celles qui ont un peu moins d’imagination !
    Ton blog est une sucrerie à déguster chaque jour ! Nouvelles tenues, nouveaux pays, nouvelles bonnes adresses, tu gères ! (en tant que provinciale, je promets que ton blog a sauvé ma façon de m’habiller.)
    Continues à nous montrer le monde à travers tes yeux, tu es une artiste du quotidien et j’adore la façon dont tu nous intègres à cela.
    Maya

  210. candice :

    je trouve ce billet très émouvant (j’avais les larmes aux yeux), ce que tu dis est beau dans le sens ou chaque individu à le droit de vivre et qu’il faut juste être soi et ne pas vouloir être quelqu’un d’autre. merci pour ce joli moment……
    au passage petit mot pour le mannequin lol toujours aussi MAGNIFIQUE!!!

  211. Hélène :

    Bonjour,

    Très bon article…
    Moi je suis maigre, et c’est également insupportable les réflexions des gens.
    “Faut manger un peu plus hein” mais oui bien sur, je suis maigre donc anorexique…
    Enfin bref, merci pour l’article..

  212. Manon :

    Cet article m’a donné les larmes aux yeux ! Tu est absolument magnifique, reste comme tu est ! Ma maman est tout aussi, mais c’est mon modèle, je n’ai que 16 ans, mais je ne supporte pas les codes de la soi disant “féminité”, les français n’ont pas encore compris que il y a des personnes de toutes tailles et poids, quand je vois comment ma mère peine à trouver des vêtements à sa taille, j’ai envie de faire une petite révolution!

  213. Marinou :

    “Se plaire à soi même est un luxe que je peux me payer aujourd’hui, je ne laisserai dorénavant personne gâcher ce bien-être.” Je ne retiens que ça. Cet article m’a tellement touché. Pas plus de mots. Ca fait du bien de lire tout ça. Merci.

  214. astrid :

    Très très beau billet !

  215. Constance :

    Bonjour Stéphanie,

    Je suis ton blog depuis déjà un moment, mais je n’ai jamais commenter tes post. Celui là m’a tellement touchée que je ne peux me retenir. En lisant ton post, je me suis un peu reconnue, mais chaque histoire de vie est différente. Ma mère comme la tienne passe sa vie en mode régime (je l’ai toujours connue manger des barres de régimes tous les midis …) elle a toujours fait dans l’excès, elle est boulimique et moi aussi. J’ai réussi a me battre contre cette boulimie et mange à peu près correctement aujourd’hui, mais elle non. On ne peux pas dire que sur le plan alimentaire elle m’ai été d’une grande aide ni un bon exemple.

    Enfin je suis pas là pour raconter mes déboires, juste te dire que ce post m’a vraiment touchée. De plus je tenais à te dire que grâce à toi, tes tenues, tes astuces, tes sites étrangers et ton sens du style, je me suis découverte (il me reste encore du chemin à faire dans l’acceptation de moi) mais je m’assume déjà plus, je prends plus de temps pour m’habiller, me maquiller, me coiffer, je prends plus soin de mon apparence. Avant je me disais “de toute façon tu es grosse, personne ne te regarde ou fais attention à toi. Un peu plus un peu moins “belle “ça ne changeras pas grands choses.” Et puis je t’ai vue, magnifique, stylée, toujours impeccable, des tenues plus belles les unes que les autres. Et j’ai compris que, comme tu le dis si bien, “Le style n’est pas une taille, mais une attitude.” Ce fut un électrochoc pour moi qui aimais tant la mode, mais qui ne pouvais/voulais pas y accéder. Aujourd’hui je fais me plaisir. J’assume plus qu’avant mon corps et mes rondeurs, comme je l’ai déjà dis, il me reste encore pas mal de chemin à faire car le regard des autres me gêne encore.
    Tout ça pour te dire un grand et beau MERCI de m’avoir permis d’ouvrir les yeux et me voir autrement.
    Je n’ai que 18 ans, encore du chemin a parcourir. Encore merci à toi, Stéphanie Zwicky, ne change rien tu es superbe.

  216. Woodyaline :

    …que dire …je suis effectivement très touchée de ta sincérité.
    Les larmes que je retiens expriment tout ce que je ressens. Je suis actuellement dans cette phase d’acceptation de soi, je ne suis pas certaine d’y arriver comme toi mais ton billet m’aidera à avancer.
    “Toi Stéphanie je t’aime”. Merci.

  217. Anne B. :

    If you ever have the time, could you please translate the text to English. My French is so bad that I only understood a little.

    But either way: you are fabulous and beautiful.

  218. SophiaR :

    Je me joins a la deferlante de remerciements. Je me suis moi aussi reconnue dans ton billet. J’ai une maman quasi anorexique et un mari qui m’a connue toute mince…avant les enfants! c’est parfois dur de reussir une telle mutation!

  219. Audrey U :

    Un article magnifique pour une femme magnifique.

  220. collinette61 :

    Un tout grand MERCI pour votre témoignage si émouvant et tellement sincère. Les photos sont magnifiques et on voit une superbe belle personne qui rayonne de l’intérieur .Tout simplement grandiose et encore un tout grand bravo pour votre parcours si courageux .Bonne continuation dans votre vie et au plaisir de vous revoir dans d’autres post .

  221. Vavou :

    Merci pour ce témoignage tellement humain et vrai,
    je me permet de poster un post sur ton blog pour la première fois, je trouves que tu es une très belle personne ( dans les deux sens du terme à l’intérieur autant qu’à l’extérieur).
    Je voulais juste te remercier de nous mettre un peu les pendules à l’heure nous les femmes qui se plaignons sans cesse et qui complexons pour un rien.
    Je ne suis pas “ronde” est pourtant je me retrouve dans tes idées, il faut s’accepter tel que nous sommes et le regard des autres il faut s’en foutre !
    Merci j’ai retrouvé le sourire aujourd’hui et je vais marcher la tête haute dans la rue c’est décidé !

  222. Valérie :

    Magnifique témoignage, magnifique corps, magnifique âme ! Merci de nous avoir ouvert ton coeur. Grâce à toi que je t’ai découvert depuis peu( 6 mois), je fais doucement la paix avec mon corps même si ce n’est pas si facile certains jours. Je crains un peu les beaux jours , ceux où le corps se dévoile un peu plus. Je reviendrai lire cet article, je pense. Merci encore.

  223. Anna :

    Obliger de mettre un commentaire après la lecture de ce magnifique article. touchant, magnifique.
    Merci à toi.

  224. Ladelsajuan :

    Juste waooo!!
    Juste trop bon!
    Juste tu es trop belle…
    Ton texte de toute beauté!!!

  225. Ophélie :

    Love love love ma biche <3

  226. christelle :

    tu es tout simplement sublime, très bel article aussi

  227. Marie :

    je suis bouleversée, je te vois depuis plusieurs années comme une femme forte indépendante et remplis de joie de vivre
    je me rend compte que le chemin a été long pour toi pour enfin devenir celle que tu es aujourd’hui… je t’admire depuis de nombreuses années déjà mais j’ai l’impression de te connaitre que aujourd’hui…
    je suis profondément touchée par ce que tu as écris plus particulièrement lorsque tu parle de ton opération et de l’envi de disparaître… je me retrouve dans ce cas… j’ai touché le fond et je n’arrive plus à me donner l’espoir d’enfin un jour être en paix avec moi et mon corps… je fond comme pour pouvoir enfin ne plus être la, j’aimerai ne plus être la… j’ai essayé d’en parler autour de moi mais j’ai l’impression que personne ne peut sentir cette boule qui me ronge de l’intérieur… tu as su mettre des mots sur ton mal être et tu as eu les couilles pour prendre le taureau par les cornes ce qui prouve une fois de plus que tu es une femme forte et c’est pour cela que je t’admire
    je sais que tu éprouve une certaine gène lorsqu’on te prend en exemple ou lorsqu’on te complimente sur le fait ‘d’assumer” ton poids mais crois au yeux de beaucoup de femme tu passes pour celle qu’il faut absolument suivre car tu es souvent au final celle que l’on voudrait être… que j’aimerai être…
    je t’embrasse fort et à très bientôt
    Marie-Ange

  228. Séverine :

    Merci!

    Pour ma part, enfant j’étais vraiment toute mince, limite un peu trop maigre. Je ne mangeais pas beaucoup. Du coup, dans ma famille, on m’encourageait beaucoup pour que je mange d’avantage. Et à force de voir à quel point ça leur faisait plaisir que je mange d’avantage, je me suis mise à manger un peu plus, sans pour autant prendre trop de poids. On va dire que j’étais dans la bonne norme.
    Et puis est arrivée la puberté, et voilà les kilos qui ont commencé à s’installer. A ce moment là, je n’étais toujours pas fâchée avec mon corps, mais je commençais à subir quelques remarques blessantes de la part des autres. Ce n’est pas mon corps que je commençais à détester mais l’image qu’il renvoyait aux autres.
    Le pire c’est lorsque mon père a commencé à me faire des remarques… Pour lui je passais mon temps à bouffer…. Même lorsque je mangeais normalement à table, à l’heure des repas, il piquait parfois sa crise. J’avais l’impression qu’il avait honte de moi….. Encore aujourd’hui il lui arrive de me faire des remarques et pourtant j’ai 35 ans maintenant….
    C’est grâce à mes amis, garçons comme filles, et a mes petits-amis que j’ai fini par m’accepter… C’est vrai mon père me disait tjrs qu’avec un corps pareil, personne ne voudra de moi. Heureusement il avait tout faux!
    Aujourd’hui je suis réconciliée avec mon corps, et c’est tant mieux. Le seul truc un peu frustrant c’est que pour les vêtements je ne trouve pas toujours ma taille! Et de ce côté là, ça va beaucoup mieux depuis que je lis ton blog!

  229. Laura :

    Super article! Si seulement tout le monde pouvait se sentir bien dans son corps! En tout cas ça fait réfléchir, merci des bons conseils!

    laurablogmode.com

  230. Chocotrobon :

    C’est beau ton histoire! Ça nous touche toutes au final parce que l’acceptation de soit est une aventure humaine, pas une question de taille. Moi je ne fais pas du 44 ou je ne sais quoi, mais je me suis déjà retrouvée devant mon miroir à pleurer.
    J’aime beaucoup ton blog, j’aime ta joie de vivre ton humour et ton grain de folie! Il faut avoir du courage pour écrire tout ça, s’ouvrir… mais c’est chouette, ça fait bu bien!!!
    Merci***

  231. Charlotte :

    Bonjour Stéphanie,
    Un immense merci pour ce post comme tu dis “un peu particulier”, merci de te dévoiler (tout en retenu), merci pour ce que tu dégage, merci pour ce moment de bonheur partagé et surtout, surtout merci d’être toi.
    Sincèrement

    Charlotte

  232. Cécile :

    Ce post m’a bouleversé ! Je t’ai vu au défilé jean Paul Gaultier et depuis j’ai réellement envie de te prendre en photo. Accepterais tu ?
    Continue comme ça, tu es incroyable !

  233. Camille :

    Jai du mal à trouver mes mots. Cet article est si bien écrit et si représentatif de la société d’aujourd’hui ! Je suis ronde et je ne m’accepte pas du tout. Je suis encore dans la phase “je ne m’occupe que du regard des autres et je ne m’écoute pas” Je suis du genre très timide, je parle peu mais j’écoute, et ce qu’on dit est la plupart du temps blessant. Je ne supporte pas les moutons, et pourtant en voulant maigrir, j’en deviendrais un. Merci pour cet article. Ça ne changera pas ma façon d’être dans l’immédiat, mais je m’en souviendrai.

  234. cha mode, cha envies :

    Quel bel article !!! Que se soit le fait de partager tout ça avec tes lectrices, ta façon de te livrer…de raconter…Je ne laisses que très rarement un com mais là, je ne pouvais faire autrement que de te dire MERCI !!! Merci de nous faire partager ce bout de toi…intérieur et extérieur ;) Ce post est très touchant et tellement réaliste…Grâce à toi (en tout cas pour moi), tu as su montrer qu’être belle ne signifiait pas obligatoirement être “mince”, au contraire !!! Tellement de femmes et moi la première t’envie cette beauté, ce côté femme fatale, sex, oh oui que tu es belle & sexy !!! Tu es tellement jolie !!! Et les photos ne font qu’argumenter mes dire…splendides ;) A très vite, bizzzzzz

  235. Md :

    Bon, les mots me manquent un peu après avoir lu ce très beau texte. Je me reconnais dans tes mots, même si mon parcours est différent. Je suis une fille “taille 36″ mais je pourrais faire un 40, 42 ou plus, j’ai compris aussi, très récemment, que mon corps était mon ami et que si j’y regardais de plus près, il était beau. L’adolescence est en effet la période la plus dure pour une fille je crois, une fille un peu fragile d’autant plus. Moi j’allais très bien, jusqu’à ce que mon papa décède. Un choc terrible qui m’a petit à petit fait tomber dans l’anorexie, je voulais devenir invisible, j’avais perdue goût à la vie. A 15 ans, c’est dur. Surtout que ma sœur (avec qui j’ai peu de liens) prenait le chemin inverse et prenait beaucoup de poids. Elle s’est faite opérée récemment aussi, mais je la sens toujours aussi mal, alors je me dis que maigrir n’est pas forcément la solution, peut-être qu’elle devrait lire ton billet…
    Après quelques années j’ai remonté la pente, repris quelques kilos, mais mon poids est resté une obsession pour moi. Je me privais beaucoup, beaucoup trop. Et puis parfois je lâchais prise et je mangeais… trop, à m’en rendre malade. S’en suivait une longue période de privation et ainsi de suite. Et puis j’ai rencontré mon amoureux, avec qui je me suis sentie tellement bien que mon appétit est devenu celui d’un ogre… chose qui ne m’étais jamais arrivée. Donc +5 kilos en quelques mois… et ensuite la guerre pour les reperdre parce que je ne me reconnaissais plus dans ce corps. J’ai passé un an à manger peu, compter aussi chaque calorie, faire du sport chaque jour… évidemment, j’ai perdu. Mais j’ai fait pas mal de yoyo aussi, 3 kilos qui venaient et partaient, selon mes humeurs… Mais là, un jour, en faisant les boutiques (et après un mois de diète sévère), je me suis vue dans un miroir et j’ai eu un déclic énorme : je suis mince, très mince. Et je me suis trouvée pas mal du tout, mais bon, je me suis dis que finalement, 2 kilos en plus, ça m’irait pas mal non plus. Comme si j’étais arrivée au bout du tunnel, comme si ma lutte acharnée contre des kilos qui n’existaient pas prenait fin, puisque dans ce miroir je voyais le corps que j’avais toujours rêvé avoir et c’était le mien. A partir de là j’ai écouté mon corps moi aussi. Maintenant je mange quand j’ai faim, je mange sain, je me fais plaisir de temps en temps (je me suis découvert une passion pour les cannelés, je suis bordelaise et je n’avais jamais goûté à ce gâteau délicieux…), je cuisine… Et je me suis stabilisée sans m’en rendre compte. je fais toujours un 34-36, mais je me sens bien, je ne me prive plus de rien, j’aime chouchouter mon corps, mon chéri en est fou, bref, je suis bien dans ma peau. Alors je crois que oui, que l’on soit grosse ou mince, tant qu’on s’aime, tout va bien. Et les gens le ressentent, donc on peut être aimée par autrui aussi. Un peu de narcissisme, parfois, ça a du bon ;) Merci pour ce texte très touchant en tout cas, ça m’a fait un bien fou. Et tu es superbe sur ces photos. Merci, merci, merci !

  236. Sophie :

    Un récit très touchant , bravo de ton accomplissement …! À bientôt !

  237. Hélène :

    Un grand merci pour ce témoignage qui fait plaisir, ça fait plaisir de voir que des femmes en dehors du 36/38 sont bien dans leur peau et qu’il faut arrêter de ne penser que par son poids.

  238. Laura :

    J’ai 19 ans, je fais 1m68 pour 61/62kg. Je sais que je ne suis pas obèse, seulement voila, je suis assez ronde, et j’ai du mal à le vivre.
    Si le regard des autres n’existait pas, je n’aurais pas de problème et je pense que personne n’en aurait. Je ne dis pas que dans la rue on me regarde pour mon poids, non, seulement voila, les garçons se tournent vers mes copines à la silhouette parfaite et non sur moi…
    J’en ai gros sur le coeur, je haie mon corps et ne peut pas me regarder en sous-vêtements. La cellulite, les hanches trop importantes, les petits bourrelets…

    Alors je voulais juste te remercier Stéphanie pour cet article. Il fait réfléchir, même si mes complexes ne partiront pas comme ça (tout comme mes kilos en trop d’ailleurs ;)).
    Et je voulais finir par cette phrase que ta maman te disait “Tu es si jolie…” Car franchement, en te voyant on ne voit pas ton poids, mais ton visage, ton allure, qui nous éblouissent…

  239. Anaïs :

    Je trouve ton parcoure courageux. Tu es très sincère avec toi même et avec nous , je trouve ça géniale , cela change des autres blogs !

    Il fait réfléchir les gens , et leur apparence , car dans la vie il n’y a pas que ça, même si parfois sa y contribue !

    Juste Merci.

  240. Aurore :

    BRAVO!! Voilà une personne qui de mon point de vue, à tout compris!! et quelle pêche même après tant d’année de galère..effectivement, je n’ai lu aucun pathos, c’est super!un billet intelligent! Tout compris sur ce qu’est être soi, la beauté et l’allure, ce que font les médias actuellement et où en est l’apparence des femmes aujourd’hui.. Et bravo d’avoir réussie à assumer qui vous êtes (en générale, personnalité et physique), les deux n’étant pas facile…pointe d’admiration..ca fait envie.. :).
    Ce billet me ravie complètement, je l’ai dévoré, ou plutôt c’est lui qui m’a absorbé.

  241. misscampi :

    je suis complètement fan de toi.
    tout ce que tu as écris à une virgule près c’est l’histoire de ma vie.
    Merci Stéphanie.
    ps: tu es sublime. C’est évident.

  242. Sawsan :

    Merci pour ce partagé et cette sincérité.

  243. Marie :

    L’acceptation de soi n’est pas je pense une histoire de silhouette.. je n’ai jamais eu de problème de poids et pourtant je n’arrive toujorus pas à être en paix avec mon corps… Donc chapeau à toi pour cette victoire de l’acceptation et de la belle découverte de qui tu es.

    Le regard des autres, les étiquettes et autres sont difficiles à dépasser…mais tu prouves qu’on peut y arriver.

    ET tes photos sont sublimissimes!!!

  244. Charlie :

    C’est un très bel article. Je crois que l’acceptation de soi est quelque chose de difficile, peu importe l’apparence que l’on a. Le regard des autres sera toujours là pour fragiliser ou renforcer (mais ça, c’est plus rare) l’opinion que l’on a de soi et c’est difficile de s’en défaire, de prendre du recul. Merci d’avoir partager tout cela en tout cas :)

  245. Charlie :

    Oh, et j’ai oublié de dire que ces photos sont magnifiques! ^^

  246. Jessica :

    Si seulement tout le monde pouvait lire cet article !
    Il est beau, sincère et touchant. Je te trouve vraiment splendide comme femme, et tu assume ton poids : bravo et reste comme tu es :)

    xx.

  247. Justine L. :

    Je n’ai pas l’habitude de commenter sur les blogs, mais je trouve que cet article le mérite. De toutes façons, quoi qu’on fasse, on serra toujours critiqués. Alors, autant vivre sa vie à fond. Je trouve ton article très émouvant. Je suis assez mince, très jeune (12 ans seulement), mais cet article m’a touché.

  248. sabrina :

    J’ai lu ton post jusqu’à la fin et je crois que je n’avais jamais autant aimé te lire… Je me reconnais à travers ce que tu racontes, j’ai toujours été en surpoids et il y a quelques mois, mon médecin a laché le mot obèse, et ca m’a détruite, je suis dodue depuis toujours mais l’entendre me dire ça, ce mot là, ça m’a profondement blessée…
    J’avoue que depuis que je suis ton blog, je t’envie, parce que tu sais être belle et tu as l’air tellement épanouie que ça me donne envie de m’aimer moi aussi!!!
    Merci pour ce bel article…

  249. Faustine :

    Tu es incroyable, vraiment, merci beaucoup.

  250. camilleS :

    Témoignage extrêmement touchant, vous êtes très jolie comme vous êtes continuez !!!!

  251. Ju :

    je viens juste apporter un énième bravo et un énième merci d’avoir partagé comme tu l’as fait. j’ai beaucoup aimé te lire, et même si je n’ai pas eu le même parcours mot pour mot, j’ai vécu certaines similarités. aujourd’hui comme toi, je me sens enfin bien.

  252. (made in)Faro :

    C’est un très bel article, je n’ai que ça à dire :)
    Tu es très belle Stéphanie!

  253. Fanny :

    Je ne laisse jamais de commentaire sur les blogs, même si je suis une lectrice assidue, mais cette fois je vais faire une exception, simplement parce que j’ai envie de te dire Bravo, beaucoup de courage, de sincérité et que tu es juste sublime :)

    Bonne continuation !

  254. Val :

    Très bon texte. Et superbes photos avec Karl ^^

  255. Soizic :

    Très bel article, bravo !

  256. Cécile09 :

    Bonjour Stéphanie. Pour ma part je crois qu’au delà du poids on avance seulement si on est en accord avec le regard qu’on porte sur soi. Je n’ai jamais été aussi grosse (je fais du 50) et pourtant si je compare avec mon adolescence où je devais faire un bon 44 ou mes 18-20 ans où je faisais un 36, je me sens beaucoup mieux. Depuis mes 3 ans je ne suis plus dans la “norme” et j’ai connu mon lot de vexations et d’insultes, et tout cela a fait que quelque soit le poids que je faisais je ne me sentais pas à ma place. Je ne dis pas qu’aujourd’hui j’aime mon image mais petit à petit je l’apprivoise. Ce genre de remise en question n’a rien d’un déclic mais doucement et sûrement j’avance, j’ai redécouvert le plaisir de m’habiller, de me maquiller, de me regarder dans le miroir, j’ai appris aussi à ignorer le regard des autres… Ça peut paraître dérisoire mais ça me fait du bien. Je ne suis pas encore au bout du chemin, mais la différence c’est qu’aujourd’hui je sais que je peux le faire. En tout cas merci pour ta sincérité et merci aussi pour ce blog qui m’a aidé à réaliser que moi aussi je pouvais me sentir jolie.

  257. sylvie:-) :

    MERCI!simple et touchant … à faire lire à tous ces médecins qui sont incapables de sortir de leurs courbes et de leurs statistiques pour regarder l’humain qui est face à eux!

  258. Blondeetalors :

    Un post d’une grande justesse,
    ce n’est pas facile de se dévoiler lorsqu’on s’est habitué
    à se barricader mais grâce à toi, et à travers toi, beaucoup de femmes
    se sentent représentées alors continue à rester toi-même!

  259. miyabi :

    C’est très touchant que tu offres à tes lectrices autant de toi, merci de ta confiance et de t’ouvrir comme cela à nous. J’ai l’impression de te connaitre parfaitement, j’ai l’impression de me lire dans ton témoignage.
    Bravo pour ce parcours et ce courage! Nous sommes toutes magnifiques!

    Born this way <3

  260. Chris. :

    Bravo pour votre article. Je suis nouvelle ici mais je vous suis depuis longtemps et n’ai jamais osé commenté. Cet article est celui qui me fait le plus réfléchir, agir et franchir le pas pour vous écrire. J’aime bcp votre blog. Je vous trouve très belle (mais ça on doit vous le dire souvent). Je vous lis chaque jour avec attention. Je suis très grande (1 m 80). On me dit que je ne suis pas grosse, mais moi je me sens vraiment très mal dans ma peau. J’ai bientôt 49 ans et jusqu’à mes 35 ans, je pesais entre 65 et 70 kg, ce qui est très mince pour ma taille !
    J’ai commencé à grossir lorsque j’ai fait mon premier régime W.W. Je n’avais alors que 8-10 kg à perdre. Je les ai perdus mais j’en ai repris le double ensuite … Et c’est à ce moment là que l’engrenage a commencé … On ne devrait JAMAIS faire régime, JAMAIS, car on reprend souvent plus que ce qu’on a perdu. Et pourtant je suis de nouveau occupée à faire le régime Weight Watchers (actuellement j’ai plus de 20 kg à perdre …) le seul, le vrai que je trouve intéressant car pas frustrant et efficace malgré tout. Mais j’ai quand même très difficile et votre article de ce jour est une belle claque pour moi qui ai bien du mal à me regarder dans un miroir aujourd’hui … Je ne vise pourtant plus un poids “idéal” car je n’y arriverai pas (et quand bien même j’y arriverais, je ne m’y tiendrais pas) mais bien une silouhette …
    Merci bcp pour tout le bien que vous faites autour de vous.

  261. Amélie :

    Bravo pour cet article, je suis touchée et émue par ton parcours…
    Continue ainsi a nous faire passer du rire au larmes…

  262. Laetitia :

    BRAVO……Tout simplement magnifique…..Tu peux être fière de toi et je te remercie pour tout ce que tu nous apporte…..

  263. béatrice :

    Bravo pour vos mots et pour ces magnifiques photos. Vous êtes magnifiques tant dedans que dehors.
    Je crois que vous vous êtes fait un cadeau incroyable en partant un jour à la rencontre de vous même.

  264. Ally :

    Bonjour Stéphanie! Juste un petit mot pour te dire à quel point je te comprends: non je ne suis pas ronde, mais l’inverse, je suis très mince! Et cela m’obsède, me complexe et je trouve ça génial que quelqu’un assume son physique! Je te dis bravo car en plus, tu es magnifique! Bisous :)

  265. Lucia :

    Fiiou !! Très très bel article :)
    Je ne suis pas forcément concernée par ce combat que tu as mené mais j’admire le courage et la force avec lequel tu t’es battue. C’est beau !
    Bien bel exemple pour toutes ces filles, telles qu’elles soient, qui n’acceptent pas leur corps et qui pourront peut être, via ton article, apprendre ou réapprendre à le faire.

  266. Drop Dead Diva :

    Bravo et merci Stéphanie pour ce très beau billet… Tu es sublime sur ces photos…

  267. chrisazur :

    bravo pour ce magnifique article et les superbes photos!!!!! tout est magnifique!!

  268. Léa :

    Qu’est-ce-que ça fait plaisir de voir une femme pétillante comme toi, tu es magnifique physiquement et il semblerait que tu l’es intérieurement aussi. Ce que j’apprécie dans ton blog c’est que tout le monde peut s’y retrouver, les minces comme les rondes. Je suis mince et quand je viens sur ton blog je t’envie, j’envie tes formes. Et puis comme tu le dis, chacun est comme il est et le plus important est de s’aimer et ne pas se gâcher la vie pour une question de poids. Ton article m’a beaucoup plu, j’espère qu’il aidera beaucoup de lectrices à finalement se dire qu’elles aussi sont normales, qu’il n’y a pas de taille, de “norme” à respecter, tout cela n’existe pas (pour moi en tout cas). Les femmes pétillantes comme toi sont tellement belles, qu’elles soient rondes, minces, petites, grandes, brunes, blondes, rousses.
    Merci beaucoup pour cette article écrit en toute sincérité et bonne continuation ! Continue de nous faire rêver comme tu fais :)

  269. liliestfolle :

    Juste MERCI ♥♥♥

  270. bertille :

    …. M E R CI !

  271. mathilde :

    merci

  272. Faustine :

    Un de tes plus beaux articles!!! j’adore, sans le vouloir (ou peux être est ce voulu) tu as passé un autre message en plus de l’acceptation de soi même : la vie est courte profitez en! les photos sont superbes et l’idée de Karl géniale!

    bisous

    Faustine

  273. Delphine :

    Bonjour
    ton témoignage est boulversant. Tu es belle, magnifique.
    merci pour ta sincérité

  274. May :

    Tu es un exemple pour beaucoup de jeunes filles/jeunes femmes, et c’est un régal de te lire Je crois que c’est la plus jolie série photo que j’ai vue de toi depuis trèèèès longtemps.
    Tout ce que tu dis est très juste, et devrait être imprimé sur des flyers et distribué dans la rue, adapté aux maigres, aux gros, aux gens “normaux”, aux grands, aux petits, à tout le monde, pas comme ce flyers sur un produit amincissant miracle que l’on m’a gentiment remis il y a 10 jours…

    Tu es belle, radieuse et très naturelle, et tout ça va bien au delà de la taille de tes vêtements.

  275. Easylechaton :

    Merci, oui merci à toi. Je suis venue par hasard et je repars le regard hagard. Merci pour cette révélation, j’avoue, avant, je ne savais pas pourquoi je bloguais et à la lecture de ton article , une révélation. Il est vrai que les relations maternelles nous influencent, nous font souffrir ou nous construisent. Moi ma fuite n’a pas avoir avec le poids (bien que je fasse des va-et-vient), ma fuite à avoir avec l’estime de soi et les non-dits, ma fuite à moi ma conduite en Suisse, premier sourire. J’avoues cela me fait sourire une deuxième fois car ma mère, elle, ne me disait pas que j’étais belle mais plutôt que j’étais, à l’occasion, vilaine. Le poids des mots voilà ce que j’ai, également, retenu de ton article. Alors merci. Grâce à toi je commence à comprendre pourquoi je blogue et pourquoi je n’ai pas à m’assumer n’ayant fait aucun acte répréhensible. Alors oui… MERCI (désolée mon truc à moi c’est l’écriture une fois partie j’ai du mal à m’arrêter)

  276. ifrah :

    Magnifique post ! on ne saurait faire plus sincère…
    Tu as bien raison, il faut être soi, tout simplement !
    Tu es sublime…
    xo
    La bulleuse
    labulleuse.com

  277. Folie Privée :

    Juste… juste parfait. Le post.

    Au delà d’un “fait”, chez moi il résonne ailleurs. J’ai l’apparence dans la “norme”
    La lutte, la souffrance, la différence, les regards… c’est sur une (des) maladies.
    J’ai le dedans, à plusieurs niveaux, hors normes.
    Dont un, de hors-norme, qui fait peur et le vide autour.
    Bref, merde merde je tombe dans la connerie du “moi je”, on s’en branle de moi.

    Tu me scotches. La fluidité et la profondeur. Sans aucun pathos.
    Juste ça.

  278. Marika :

    Je ne sais même pas si tu liras ce commentaire (266 personnes avant moi quand même !), et s’il est encore utile de donner mon avis sur cela puisque tant d’autres l’ont fait ; pourtant je voulais te dire à quel point ton poste m’a touché. Non pas parce que je devrais avoir pitié de quoi que ce soit, ou que tu devrais être attendrissante par ton physique ; simplement par la force de tes mots et de ta détermination. Je suis tellement d’accord sur le fait que la société telle que celle dans laquelle nous vivons tient absolument à nous ranger dans des boîtes… La ronde, la fine, la moche, la black… C’est tellement fatiguant. Merci pour ça, parce que tu n’as pas soulevé seulement un débat autour de la rondeur, mais tout simplement autour de ces putains de boîtes dans lesquelles on veut tous nous caser.

  279. tumtum :

    Je voulais juste te dire… merci.

  280. Jules :

    De superbes photos d’une tres jolie femme!!!!
    Bises

  281. marjorie :

    moi j’ai vécu une adolescence différente… celle d’une fille qui a TOUJOURS été ronde. Je suis comme ça, c’est tout

  282. Isis :

    Salut Stéphanie,

    Juste un ptit message pour te dire un grand bravo et merci car tu es un exemple de force et de courage pour toutes les femmes quelque soit leurs poids et leurs couleurs de peaux. J’ai commencé à regarder ton blog cet été et depuis je ne manque aucun post, tu oses les couleurs fluo parfois tu accordes des pièces que je n’aurai jamais osé imaginer ensemble mais j’adore ça!
    Merci plus particulièrement pour le post d’aujourd’hui, ça m’a beaucoup émue et au vu du nombre de commentaire je vois que je ne suis pas la seule!

    Je suis profondément persuadée que toutes les femmes sont belles certaines savent juste plus se mettre en valeur que d’autres! Courage à toutes!

  283. Fanny :

    Bravo pour ce cri du coeur. Je cours de ce pas régler mes complexes et être heureuse. Merci.

  284. Jules :

    Bravo pour ces mots stéphanie. Tu a juste réussis à expliquer ce que toi et toute adolesence “ronde” peuvent subir comme calvère.
    La faute à qui ? A la “norme” répéter chaques jours dans les média et repris par nombreux parents.
    Les “rondes” et “grosse” ne sont pas une classe a part, et si cela était compris par tout le monde, il y aurai beaucoup moins de malêtre.

  285. Alice :

    C’est la première fois que je suis autant émue par un article de blog…
    Car je ne te voyais que jolie, épanouie, pétillante mais je ne connaissais pas la souffrance que tu as pu avoir auparavant…que toute femme ronde, grosse ou obèse subit finalement….
    C’est une jolie preuve d’honnêteté, et je te remercie du fond du coeur de nous faire partager ça…

  286. Marion :

    Stéphanie, ce que tu dis est tellement touchant, plein d’émotions, de sentiments et tellement sincère. Je veux juste te dire bravo !
    Vivre à travers le regard des autres est l’un des plus gros défis de la vie de tout les jours, rentré dans la boîte dans laquelle on devrait être etc. Il est temps de dire stop à tous ça et grâce à toi, je viens de faire un grand pas vers l’avenir. Merci du fond du coeur. Marion.

  287. vanessa :

    article très émouvant ! et les photos sont magnifiques :)

  288. Lo :

    Jamais je ne laisse de commentaires à tes messages, mais là c’est impossible de ne pas réagir : merci d’aimer la vie, merci de t’aimer, merci de nous aimer pour partager … merci pour ce message qui je pense s’adresse à tous les êtres humains !!!! Ps : les photos sont sublimes ! tu es sublime ! Lo

  289. Adeline :

    MERCI !!

  290. LN :

    Merci pour ces confessions, et ce billet qui je l’imagine n’a pas du être facile à rédiger. Vos mots font du bien.

    P.S : Vous êtes so sexy en body !

  291. Elyssa :

    Bravo! Tu es magnifique

  292. Justine :

    Sublime
    SUBLIME
    S U B L I M E !

    Bonne continuation,
    Justine (:

  293. Mecmeup :

    Bravo.
    Bravo.
    Bravo !!!!!

  294. colombine :

    Merci.

  295. Coline :

    Un boxeur m’a dit un jour : “faut pas baisser la garde, baisser la garde, c’est prendre des coups”.
    Mais toi tu es pleine de vie.
    J’ai 51 ans, et mon seul regret, c’est de ne pas avoir croisé la route de quelqu’un comme toi plus tôt.
    J’ai toujours pensé en lisant ton blog que ce n’était certainement pas un plaisir d’être grosse, ni un état à revendiquer, mais une souffrance.
    J’ai aussi toujours refusé ce truc de l’anneau ou du by-pass,
    parce que -pour moi, et sans jugement aucun sur ceux qui y ont recours- ce serait une violence faite à mon corps,
    une de plus après des années de tortures régimeuses
    et que maintenant, ça suffit.
    L’autre jour en rangeant des photos, j’ai retrouvé l’une où je pesais 50 kg, et l’autre 120 kg. Au moment de la première, je me voyais comme sur la seconde…
    alors
    je maudis ‘et je boycotte) tous les pourvoyeurs de régimes, tous les ayatollah de la silhouette, et tous les médias qui nous gratifient d’un spécial “ronde, c’est bien quand même…”
    Pour moi tu as toujours été Stéphanie, avec un goût extra, et un look d’enfer, et j’ai été vraiment contente quand tu as laissé tombé le Big Beauty, parce que je trouvais que c’était un peu comme exister juste à cause de la grossitude.
    merci pour cet article magnifique et sincère,
    merci pour le body que punaise je veux le même, hé hé
    merci de m’avoir “fait acheter” un manteau Castaluna que je me sens princesse dedans
    et
    merci d’avoir une telle gnaque et encore de belles années pour en profiter.

  296. florence :

    tu es lumineuse, magnifique, généreuse. bravo!

  297. Tokyobanhbao :

    Les photos sont magnifiques , que dis-je ! TU es magnifique et ton texte est très touchant. Je suis heureuse de voir que tu te sens tellement TOI maintenant. Love Love Love à foison pour toi. <3

  298. Léana de My Daily Trend. :

    Un article touchant et vraiment magnifique ♥ C’est une des premières fois où je poste un commentaire (ouh la honte !) mais sache qu’il est superbe !

  299. Lison :

    J’ai été très émue en lisant ton post et je dois te dire que si toi tu as eu un déclic en regardant c’est mon choix, moi le déclic c’est en te rencontrant que je l’ai eu.
    Cette journée m’a ouvert les yeux et même si ce n’est pas facile tous les jours, j’essaye d’être plus attentive à ce que je veux, à ce que j’aime plutôt qu’à ce que les autres pourraient penser.
    Alors merci à toi pour tout ce que tu fais sans même t’en rendre compte.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur même si tu m’a déjà l’air comblée :)

  300. Stèf :

    Wahou…ca a du te faire un bien fou de tout lâcher!
    Tu as bien raison lorsque tu dis que nous sommes constamment cataloguées…quel dommage!
    En tout cas je te remercie… parce que depuis que je lis ton blog je me suis ouverte à la mode (par contre mon banquier ne te remercie pas ;-))!
    Superbes les photos…

  301. Florence :

    Tout simplement : BRAVO !
    J’ai un parcours un peu similaire (régimes, opération) et cela n’a pas fonctionné… peut être parce que le ciel m’avait réservé un mari qui voulait une ronde ?!
    Alors maintenant je vis pour moi et pour lui qui m’aime comme je suis, et les autres je m’en moque… vivons pour nous mêmes et non pour les autres ou une certaine “mode” formatée par les magazines !
    Et à partir de ce moment, le bonheur sera là ! Je le savoure chaque jour !

  302. So :

    Merci.
    C’est tout. :)

  303. coline :

    Tout simplement parce que ce billet m’a mit les larmes aux yeux, depuis ma jeunesse je ne cesse de faire des régimes pour rien (puisque je ne suis pas “grosse” mais ronde) et à cause de ça je fais du yoyo qui me fait de plus en plus prendre du poids. J’essaye de m’aimer, d’apprendre à m’habiller, à m’accepter, et c’est tellement dur quand on ne cherche pas un vêtement superbe et original mais un vêtement dans lequel on rentre, un vêtement qui ne nous grossit pas, et qu’en plus les magasines (et les copines parfois) nous expose leur taille 36… je résiste, et comme toi je rêve d’apprendre à m’aimer et m’accepter, pour ne plus grossir, pour être radieuse et belle malgré mon 42 et ma petite taille.
    Tu es un modèle de réussite pour toutes les rondes de France, être ronde mais belle et heureuse, et réussir malgré tout ce qui nous en empêche.
    Bravo, et ces photos sont tout simplement magnifiques.

  304. Yannick :

    Hop, un petit commentaire un peu à côté de la plaque… Je réagis à ce qu’a dit Elsa (n°161)
    Je fais un 50/52 et un bonnet E voire F (je précise parce que c’est pas simple non plus !! faut rentrer les fesses ET les nénés ;-) )
    Je me suis mariée il y 3 ans maintenant et je n’ai eu aucun mal à trouver une robe de mariée. Bien sûr elle a été faite sur mesure, mais comme toutes les robes de mariées des boutiques spécialisées. En soie sauvage, fabrication française, je l’ai payée moins de 400E (ça faisait cette somme avec le jupon et les chaussures). Pas si cher que ça, mon mari en a eu plus cher avec son costume + les super chaussures + les machins + les trucs ;-)
    Il vaut mieux s’adresser à des boutiques indépendantes qui proposeront des créations différentes des chaînes type Pronuptia, et en général moins chères.
    Après tu peux aussi aller faire un tour à Tati. Tu auras des robes plus classiques mais pas onéreuses.
    Et tu éventuellement explorer la filière “seconde main”. On trouve bcp de robes vraiment pas chères, jamais portées ou seulement une journée.
    Si tu es sur la région niçoise, envoie-moi un mail, je te donnerai l’adresse de la boutique en question. :-)

  305. pompon :

    Très bel article, un grand bravo.

  306. Marion :

    en plein dans cette période de devoir supporter le regard des autres. Ton mot me fait du bien beaucoup de bien… alors merci

  307. Sylviane :

    merci de votre témoignage, si simple, si limpide et pur.

  308. Céline :

    Merci pour cette belle leçon! Tu es magnifique!

  309. Nais :

    J’ai tout lu.
    Et c’est beau, et courageux, et généreux.
    Alors merci, continue à nous faire rêver avec tes rondeurs, parce que pour moi ça me fait rêver.

    Milles bisous !

  310. Lulue :

    juste, superbe !

  311. Maya :

    je n’ai rien à dire si ce n’est BRAVO, tu as mis le doigt sur cette hyocrisie des rondes ou maigres qui doivent à tout prix “s’assumer”, comme si on avait fait quelque chose de mal mais qu’on le vivait bien tu l’as justement souligné, et ton article m’a énormément touchée. J’espère qu’il m’aidera, car je suis dans cette phase où je compte tout ce que je mange, mes courses sont un enfer et cela fait bientot un an que je ne peux presque plus prendre de repas en commun avec d’autres personnes. C’est très dur, ce n’est pas bon pour moi et ton article m’incite à prendre conscience de tout cela pour agir. un grand MERCI <3

  312. PKPdotcom :

    Tu es sublime, merci de partager ton expérience.

  313. Ana Morte :

    Un gran abrazo querida Stephanie desde España
    Ana

  314. Yannick :

    Et maintenant pour toi Stéphanie :-)
    Encore une fois, bravo et merci, pour ton blog, pour ta pêche, pour tes bonnes adresses, pour ta bonne humeur, bref, pour tout !
    Tu as raison, le chemin de l’acceptation de soi est souvent long et difficile, il est important d’être bien entourée… quelque soit le choix que l’on fasse. Le mien sera celui de la chirurgie. Je me suis toujours dit que ce serait mon dernier recours, et après moult régimes, plus ou moins idiots, plus ou moins suivis, plus ou moins subis, un début de thérapie, et un gros gros problème de “reconnaissance” (je ne me vois pas telle que je suis, il me faut tjs 1 seconde ou 2 pour me reconnaître sur les photos), il me semble que c’est ma dernière chance de vivre en harmonie avec moi-même… On verra ;-)
    Continue comme ça, tu es magnifique !

  315. yannis :

    Je n’ai jamais publié aucun commentaire sur aucun des blogs que je suis, pas même pour un concours ou je ne sais quoi, mais là ton article mérite vraiment que je le commente. Tu es superbe et ça fait bien longtemps qu’au-delà de tes rondeurs, tes lecteurs voient une femme épanouie, heureuse dans sa vie et dans ses fringues. J’adore ton blog parce que tu es belle, que tu respire la joie de vivre, que tu es cultivée parce que tu es la seule qui parvient à écrire plus de trois mots dans un article mode sans que cela paraisse trop futile.

    J’ai été vraiment très étonné que tu aies tant souffert de ton poids, je pense que c’est très très loin de l’image que tu renvoies aujourd’hui. Ca m’a beaucoup touché, à force de te voir aussi souvent, forcément on a l’impression de te connaître, d’apercevoir un peu la personne que tu es dans la vie. J’espère que tu vas continuer à nous étonner!

    PS: tu n’aimes pas les roux? haha

  316. Elodie06 :

    Bonjour, j ai découvert ton blog par hasard, je cherchais des adresses pour m habiller mais qui soient sympas. J habite depuis peu vers Nice et à mon grand désespoir les boutiques pour rondes s adressent aux personnes du troisième voire du quatrième âge. Tu sites beaucoup de sites internet. Grâce à tes conseils je vais enfin pouvoir me vêtir en tant qu une femme de 36 ans , j attends avec impatience les merveilles d asos curve. Comme toi, j ai fait une dépression et même si je n accepte toujours pas mon surpoids, j arrive (parfois ) à me trouver belle ! Merci de montrer à notre société accroc à la minceur que l on peut être ronde voire très ronde mais magnifique!!! Reste comme tu es , tu es splendide et longue vie à ton blog…elodie06

  317. Gremeline :

    Wahou, merci.

    Je pense être totalement ton opposée. Mais finalement, nous avons vécu, nous vivons la même chose.
    Sortir des sentiers balisés est toujours difficile à vivre.
    Je suis en dessous de l’imc “normal” . Je suis donc scientifiquement parlant trop maigre.
    Et ce… depuis que je suis née (haha la bonne blague)
    Alors bon, enfant ça ne me va pas trop dérangée. C’est à l’adolescence et aujourd’hui maintenant, quand toutes les filles se sont mises à avoir des formes (voir beaucoup de formes) quand j’ai commencé à me préoccuper du regard des autres, et des garçons que j’ai commencé à en souffrir.
    Vouloir grossir, encore et toujours, se forcer à manger, jusqu’à en tomber dans la boulimie (mais sans vomissement, juste manger manger, manger jusqu’à ce qu’il ne se trouve plus rien dans les placards)
    Et même malgré tout ça, je n’ai jamais réussi à prendre le poids (et les formes) tant espérer.
    J’ai du suivre une thérapie, pour ces raisons mais aussi pour d’autres, et même si c’est encore parfois difficile aujourd’hui (certaines remarques restent toujours blessante), je vis mieux mon corps, et régulièrement je me trouve même belle ainsi.
    Mais je te rassure, trouver du 32-34 en France est à peu près autant du domaine de l’impossible que de trouver une taille au dessus du 46…
    (Depuis peu je suis en Allemagne, et ici c’est magique les taille vont du 32 au 52 et au delà !)
    En tout cas, merci pour cet article :)

  318. Mumu :

    Très bel article; très émouvant et plein de bon sens!
    Merci Stéphanie d’avoir publié cet article.
    Tout ceci est tellement vrai, vivre sa vie à travers le regard des autres enferme tant de personnes dans la colère, la frustration et rejet d’elles même!
    Une lutte sans fin contre les kilos et tant de violence faite à son corps corps pour ressembler à ce qu’on est pas.
    L’ acceptation de soi est si essentielle !
    C’est se rendre compte qu’on est beau dans sa différence, qu’on est unique par sa différence et qu’a à de conte à rendre à personne
    … c’est le début de la liberté , de l’amour, de la vie simplement.

  319. Ofili :

    C’est la première fois que je visite ton blog et je ‘tombe’ sur cet article, la toute première fois que j’en commente un sur Internet, de mode notamment. Malgré ça, je n’ai rien à rajouter à ton billet, mais je tiens seulement à dire ‘Bravo !’, à dire ‘Merci’, à dire ‘Merde, il faut que ça change’ … Je ne suis pas ‘encore trop’ ronde mais ma tête me répète le contraire, et j’en veux à cette image de mince ‘à avoir’ qu’on nous martèle tous les jours et partout. Je suis persuadée qu’une femme qui s”assume’ (désolée) peut importe si elle est grosse ou maigre, peut importe si elle est belle ou non; cette femme sera toujours plus belle ! L’important, c’est de le savoir, allez, un petit effort, on se sent tellement mieux quand on est bien dans sa peau !
    Et puis, bonus, les hommes nous préfèrent comme ça…

    On est toutes belles !

  320. Elisa :

    Bonjour, Stéphanie, Saches que deux petites larmes perlent en ce moment même au coin de mes yeux ! Tu es éblouissante.
    Je fais une taille 40/42 (bien que ca ne soit pas réellement important et surtout que ca ne veuille rien dire pour moi) et ma phrase préférée est la suivante : “J’suis ronde, mais j’vous jure c’est pas grave je le vis bien !” évidement j’en pleure souvent face au miroir !
    Seulement j’ai une vision très paradoxale de l’alimentation bien plus que d’aimer manger j’aime compenser ! Chose que l’on fait toutes aujourd’hui je crois, en tout cas. Le fait de gouter, de savourer, d’apprécier…me rappelle a quelle point je suis en vie et tout ce que je peux déguster dans ce monde.
    Du coup quelque fois manger est une gourmandise non nécessaire(et donc la conséquence d’une remise en question existentielle; une compensation qui me donne envie de me cacher au fond d’un trou pour qu’on ne me fixe plus comme si je débordais), autant desfois c’est juste un plaisir qui compte réellement dans ma satisfaction personnelle (et qui me donne envie de justement débordé d’amour pour la vie) !
    ALORS, je me demandes encore de quel côté je penche le plus, mais en te lisant je me dis “elle a tout comprit, elle sait ELLE qui nous sommes et a quelle point c’est dure d’être une femme” Le poid en réalité ne devrait pas vraiment être un sujet de débat, s’adresser a une personne heureuse c’est tout ce qui compte…Et grace a toi là tout de suite je me sens bien, je me sens MOI sans TROP ni PASASSEZ ! je suis juste une fille qui est différente d’une autre, qui est encore différente, d’une fille différente !!! MERCI

    Avec tout mon respect, Bonne continuation ! E.

  321. karine :

    tout simplement MERCI!!!!!!! je crois que c’est vraiment ce que j’avais besoin de lire , mon parcours est sensiblement le meme ,et j’aspire simplement au bonheur car je ressens une grande lassitude quand a ce combat permanent contre les kilos .
    j’aimerai juste vivre …
    encore merci .

  322. camille :

    Merci pour ce post , à 21 ans quand on se cherche et qu’on est dans une période creuse ça fait sincèrement du bien de lire l’expérience de vie d’autre femme. J’ai eu a souffrir de mon poids mais dans le sens inverse , il faut que “tu manges” c’est pas plus facile à entendre , “il vaut mieux faire envie que pitié” cette phrase de défense pour les personnes plus en chair que moi me blessait énormément. Aujourd’hui j’ai un poids correct , c’est pas pour autant que je m’aime. Ton post souligne donc parfaitement l’importance de l’acceptation de soi. J’espère y arriver avec le temps.

  323. Lucy :

    Comme ce que vous écrivez est juste! Je pense au rôle fondamental joué, souvent malgré elles, par les (femmes) adultes, leurs comportements, leurs discours, dans l’image dégradée que les petites filles ont de leur corps. Dans mon souvenir, ces actes ou ces paroles sur le corps, sur la nourriture, les régimes, les souhaits de minceur, émanant d’adultes (mère, tantes…) avaient quasiment la force de prescriptions morales.

  324. beatrice :

    chère stéphanie,
    nous passons la moitié de notre temps à être complexées par quelque chose, nous les femmes qui nous analysons et scrutons dans le miroir, à nous comparer…, l’essentiel c’est d’être et de rester en bonne santé, de trouver le juste équilibre harmonieux dans sa vie, de savoir prendre de la distance avec les clichés, les remarques, les regards, les images normées, d’oser dire non et d’oser dire oui au bon moment et surtout de parler parler parler parler au lieu de garder tout pour soi et de taire ce qui fait mal à étre entendu.
    Parler, mettre de des mots sur les souffrances et les peurs,c’est ce que vous avez réussi à faire et encore une fois pour nous toutes aujourd’hui qui lisons votre blog; merci de nous redire qu’il ne faut pas rester seules, que
    l’on peut cheminer vers le bien-être et la découverte de soi, même tardivement.
    Rappelons-nous que nous ne sommes pas des objets de décor, que nous n’avons pas besoin d’être dans la séduction tout le temps, regardez les allemandes, elles s’en fichent complètement de leur look parce qu’il y a des choses plus importantes pour elles dans la vie, les nordiques ne sont pas dans la séduction comme les français…bref, merci pour cette longue confession et ce message d’encouragement, je rajouterai juste qu’il faut aussi savoir accepter les kilos qui arrivent avec l’âge, avec les grossesses, le stress, les médicaments et aussi savoir se féliciter soi-même si d’autres ne le font pas.
    Prenez soin de vous, stéphanie, nous vous adorons et avons besoin de vous!

  325. Marie :

    Déjà 316 commentaires…

    C’est clair, Stéphanie, on t’aime!!!

  326. Stéphanie :

    Je suis en larmes, après avoir lu ton article. Une partie de toi que je ne connaissais pas! J’ai 33 ans et j’ai vécu la même chose… Sauf que je me suis
    fais retirer l’anneau, car la plaquette entre la poitrine me faisais mal!!! Je
    suis dans une période critique je me cherche, mais seul c’est dur! Je n’ai pas trouvé de personne qui puisse m’aider à trouver ma voie… Mais à chaque fois que je vais te voir maintenant, je vais me dire que tout est possible…
    Merci pour ce que tu es… TOI…. juste TOI

  327. Odile :

    Je suis déjà venue sur ton blog, sans jamais commenter. Peut être que ce commentaire se perdra d’ailleurs dans les 286 précédents, mais j’avais besoin de répondre à ce post qui m’a retourné le ventre et donner les larmes aux yeux.

    Je mesure 1m63, je pèse 62 kg, je ne suis pas grosse, je ne suis pas mince, je suis normale. Pourtant comme toi, par le regard de ma mère, j’ai passé ma vie au régime. J’ai lu un article un jour qui parlait des mamans des années 80, obsédée par leur image car c’est l’époque des premières mannequins célèbre. Et nous “fille de” de subir.
    Aussi loin que je m’en souvienne j’ai toujours été au régime, j’ai commencé a 12 ans, je comptais les fameuses 1000 calories. Ils y ont tous passé, les régimes.

    L’année passée c’était le dernier en date. Malgré une jolie perte (8kg), je ne m’accepte tjs pas. Que ce soit pour mes cheveux, pour mon corps, mes fringues, ma peau, mon visage,… Je n’aime rien (même si j’ai un physique lambda)

    Je voulais juste te dire que je t’admire, d’avoir réussit ce combat, de t’aimer telle que tu es. J’ai 27 ans, presque 28, je sais qu’il est temp pour moi, je suis que tu as raison, je ne sais pas ce qui bloque…

    Merci pour ton témoignage, j’espère que ce sera lui qui me fera prendre conscience du temps que je perds

  328. Becky :

    Tout est beau, l’article et la femme.
    Une belle leçon de vie :)

  329. Sophie :

    Stéphanie merci pour cet article ! Tu as une plume magnifique et un corps tout en volupté et splendeur !Tes mots me touchent et me font penser au livre que je viens de dévorer (terme très à propos….): “Ex fan des régimes” de L. Haurat (psychologue, nutritionniste) aux éditions de la Martinière.
    Continue à nous faire rêver et reste comme tu es ! (enfin, je crois que ça tu l’as déjà compris…)

  330. Alexandra :

    <3 magique!

  331. Lydde :

    Bonjour

    je suis ravie d’être tombé sur ce blog véritable gourmandise pour les yeux, et haut joie lors de la lecture
    Je suis une jeune entrepreneuse, j’ai ma boutique et mon site internet, je travail avec des créateurs de vêtement et accessoire féminin, mon concept mélanger le prêt à porter basique et le créateur
    J’aimerai beaucoup discuter avec vous des attentes que vous avez sur la mode, dans un avenir proche j’aimerais proposer des articles a toute les femmes
    Et pour sa il me faut être a l’écoute de l’attente de chacune
    A bientôt et surtout ne changer rien !

  332. delphine :

    juste magnifique!!!

  333. lulu :

    Ouaw! J’ai lu le post et les com’, j’en ai des choses à dire moi aussi!
    Tout d’abord, bel article pas du tout rédigé sur un ton “pathos” Stéphanie.
    Je voudrais réagir à plusieurs idées relatées dans les com’.

    1) La personne mince qui affirme que le coté “santé” doit être une préoccupation quand on est en surpois. Mais est-on obligatoirement en danger? J’ai lu que des médecins ont fait des études et qu’ils ont ENFIN compris que la nature de certaines personnes est d’être ronde. Il n’y a rien à y faire, c’est comme ça. Eh bien c’est mon cas, quoique je fasse, je reviens toujours au même poids que j’ai atteint à l’adolescence. Je mange équilibré, je fais du sport 4 fois par semaine, je suis les recommandations des nutritionnistes (alimentation variée, fruits et légumes etc.) et je ne perds pas de poids, c’est comme ça. J’ai réussi à m’affiner grâce au sport, mais la balance indique toujours le même chiffre. Qu’y puis-je?

    2) Je suis sidérée de lire que des parents se moquent de leur enfant rond, le connerie n’épargne pas les familles. J’ai une petite fille et je peux jurer que je ne laisserai personne lui faire de remarque sur son physique, ceux qui essaieront se feront rembarrer par sa maman, même si ce sont des proches qui sont à l’origine de remarques désobligeantes!

    3) Les filles qui disent “j’aimerais juste faire un 44, j’aimerais juste perdre 10 kg”. ARRETEZ!!! Si vous faisiez un 40 vous pleurnicheriez devant la taille 36, si vous aviez 3 kg en trop; vous vous priveriez de tout pour essayer de les perdre. Il faut arrêter avec les “Si”, vous perdez du temps à faire des plans sur la commette.

    Enfin, je pense qu’il faut faire au mieux avec le physique que l’on a, quel qu’il soit, il y a toujours quelque chose à mettre en valeur dans tout physique. C’est ce que je fais depuis des années, ça marche plutôt pas mal. Je ne dis pas que c’est tous les jours facile, mais on y arrive. Moi aussi j’ai essuyé des remarques et regards qui m’ont rendu malade et ont atteint ma confiance en moi mais j’avance d’année en année pour vaincre tout cela. Les remarques positives sont bien là pour me booster.

  334. julie :

    Et ben voila, je pleure…

  335. marguerite :

    vos photos sont hyper sexy et vous même très belle
    Vous rayonnez et cela vous va bien

  336. Nanie :

    Merci pour ce bel article, merci de te livrer à nous de cette façon et merci pour ces magnifiques photos!

  337. LaPieQuiChante :

    Très bel article :)

  338. Jane :

    Bonjour !

    Tout d’abord, merci d’avoir partagé ton expérience, et ton histoire avec nous..

    Ton histoire me touche particulièrement. Ma grand-mère, et ma tante ont été obèses. Elles se sont toutes deux fait poser le fameux anneau gastrique dont tu parles… Pour ma tante, cela a marché à “merveille” (càd qu’elle a maigri mais cela a été accompagné d’une souffrance physique). Pour ma grand-mère… Les choses ont été un peu plus compliquées. Comme toi, elle a fait une grave dépression. Elle n’était pas “Madame Soupe” car ma grand-mère en grande gourmande, en bonne vivante, était simplement incapable de se priver autant ! Elle a donc continué à se faire plaisir… Erreur ! Elle finissait par vomir à chaque repas… S’en est suivie une grande souffrance, une grande frustration… Quelques mois après son opération, elle s’est renfermée sur elle, ne nous parlait plus. Elle s’est défenestrée. Quand je réalise que ma grand-mère, à plus de 65ans, s’est fait poser un anneau gastrique pour mincir… A QUOI BON ? POURQUOI ? POUR QUI ?

    Et à mon niveau… C’est bien simple, je fais un 34/36, et pourtant je reste très préoccupée par mon poids. Je fais attention à ce que je mange, je me pèse régulièrement, je ne grignote jamais… Je ne fais jamais de régime, mais j’essaye de ne jamais faire trop d’excès (ou alors, les excès sont “compensés”). Et quand je me mets à regarder les calories… Mon copain devient juste dingue ;-) C’est assez risible quand j’y pense.. Je t’admire très sincèrement, je ne serai pas capable de ne pas me préoccuper du regard des autres. Mes complexes (par exemple mon nez) m’empêchent réellement d’être totalement épanouie. L’amour de mes proches m’aide énormément (on en revient à l’impact du regard des autres). J’aimerais m’aimer indépendamment du regard des autres. J’sens que ça va être un travail long et difficile… Je t’avouerai même qu’à l’heure actuelle cela me paraît impossible !

    Enfin, je finirai par cette petite “anecdote”. Je regardais une émission débilos un soir dont le sujet était “les rondes”. Et à un moment, une femme parlait d’une ado ronde et disait “il y a des filles très belles qui n’ont pas le quart de ta gentillesse” … Ok, donc une fille ronde est forcément moche ? Pourquoi faire ce raccourci ?

    BREF ..
    Désolée pour ce long message.

    Bonne soirée ;-)

  339. Charline :

    J’ai trouvé cet article tellement touchant et tellement sincère que je ne pouvais pas fermer mon navigateur sans commenter. Bravo pour cet article et merci d’avoir partager cela avec nous !
    Bien cordialement,
    Charline

  340. Axelle M :

    Que dire ?
    Bravo. Voilà c’est un bon et grand bravo qui englobe tout ce que je pense de ce billet et de la femme admirable que tu es.

  341. moïra :

    Un très bel article….

  342. Aurore :

    C’est si beau <3

  343. Laurie :

    Bon ben après avoir lu tout ça je vais y aller de mon petit (ou grand, on verra) commentaire.
    Je ne sais pas trop par où commencer. Parce que sans faire partie de la catégorie des Big Beauties (je fais “seulement” un 38), je me sens bien plus proche de toi (je me permets de te tutoyer hein !) que de toutes les blogueuses qui font ma taille. Parce que je suis relativement petite, que mes jambes ne sont pas interminables. Parce que je dois retoucher mes pantalons, les raccourcir, parce qu’en été mes cuisses se touchent sous mes robes. C’est sur ce blog que j’ai découvert la miraculeuse Barriéderm d’Uriage. Je n’imaginais même pas qu’une telle crème pouvait exister, et pour cause, je n’en avais jamais parlé à personne, par peur des moqueries. Peu de gens savent à quel point je peux être complexée. Même la plupart de mes amies pensent que je suis en paix avec mon corps. Et effectivement, la plupart du temps je me sens relativement bien. Mais la moindre réflexion m’abat et me fait perdre toute la confiance que je bâtis morceau par morceau.
    Effectivement, le rôle de la mère est primordial dans tout ça. Ma mère qui n’a jamais supporté de me voir manger. Qui a été jusqu’à me critiquer quand je buvais un verre d’eau, disant qu’il fallait sans arrêt que j’avale quelque chose ou encore qu’une de mes tenues serait plus jolie sur une copine à moi, plus mince. “C’est moins vulgaire”. Forcément, elle qui a toujours fait un 36 fillette, sans effort à faire, n’a jamais supporté de me voir prendre des formes de femme.
    Je ne dis pas ça ici pour me faire plaindre ou quoi que ce soit. Juste pour que tu saches qu’on peut parfois être dans la norme au niveau des tailles de vêtements, et pourtant se sentir moche, grosse et penser que les vêtements ne sont pas pour nous. Tout ça parce qu’une seule personne nous a fait une réflexion. Heureusement que nos amis les hommes sont là pour nous regarder autrement et nous confirmer que oui nous sommes belles et désirables avec nos formes et GRACE à nos formes.
    Bref, merci de t’être livrée comme tu l’as fait, c’est rare de voir ça ! Et merci de montrer que l’on peut être belles sans être parfaites :)

  344. Zoumrati :

    Tu es tout simplement magnifique, et ton article est tellement touchant… merci pour ce partage.
    je suis fan!

  345. Mandi :

    Ton article me parle énormément car j’ai vécu une adolescence similaire. Formée comme une femme très tôt, moquée par mes camardes de classe qui avaient décrété que j’étais “énorme”. A cette période fragile qu’est l’adolescence ça fait du mal. J’ai perdu lentement le peu d’estime que j’avais de moi même et il m’a fallu des années pour la retrouver.

    Comme beaucoup de personnes, je vais te dire merci. Merci de m’avoir rendu ma féminité, ma confiance en moi. Je suis tombée par hasard sur ton blog il y a 2 ans et le suis assidument depuis. J’ai appris à mettre en valeur mon corps que je n’aimais pas, ce qui au fil du temps m’a permis de l’apprivoiser et finalement à l’aimer.

    Ps: les photos qui illustrent l’article sont magnifiques.

  346. Simon -Les Corps Beaux :

    salut, ici un lecteur!
    ton article m’a fait énormément plaisir, de voir quelqu’un d’aussi épanouie, c’est un plaisir!

    je m’y retrouve complètement, mais dans l’opposé.. j’ai toujours mal vécu le fait d’etre mince, limite maigre, mais depuis que j’ai rencontré ma moitié, j’ai appris a m’aimer! et c’est le principal.

  347. Monica :

    Grazie Step, hai dato una coraggiosa e meravigliosa testimonianza di consapevolezza, maturità e intelligenza. Doti rarissime sui blog di moda, anzi uniche. Ti auguro un grande successo in ogni cosa che farai, ti meriti di arrivare in alto!

  348. clarisse :

    MERCI… Si le monde avait ton courage…

  349. Céline :

    Du haut de mes 50 kg à peine j’ai été très bouleversée par cet article. Je ne sais pas ce que c’est souffrir de son poids, mais je sais à quel point on peut souffrir du regard des autres parce qu’on ne s’aime pas. Pourtant, quand je regarde autour de moi, les personnes “admirées”, dites “belles” sont loin d’être parfaites, mais dégagent tellement de confiance qu’on oublie le reste. Elles ne cherchent pas à plaire à tout prix et je pense que c’est cela la beauté. Le fait que tu fasses partie de ces personnes après un parcours difficile me donne beaucoup d’espoir à moi qui suit encore dans l’adolescence, cette période que les gens pensent synonyme de fête alors qu’elle est plutôt synonyme de méchanceté et de reniement de soi. Merci pour ta sincérité.

  350. marianne :

    Trés beau billet, touchant, et émouvant. J’ai moi meme été une enfant et ado assez rondouilette. Adulte j’ai suivi plusieurs regimes. Aujourd’hui je porte du 42/44 mais au plus profond de moi je me sens encore “grosse” comme au temps ou je mettais du 46/48. Aujourd’hui fini les regimes, je m’aime telle que je suis, avec mes formes, mes rondeurs, n’en deplaise à certaines….. Restez telle que vous etes et surtout continuez à nous faire découvrir vos belles photos, c’est primordial que des belles plantes aient leur place dans le monde artistique. Amicalement, Marianne

  351. Manuella :

    Il aura fallu attendre ce bel article qui me touche au plus profond de moi pour que je laisse une petite trace ici…
    Tu es magnifique et moi aussi je rêve de un jour de prononcer cette phrase que je trouve magique : “Mon corps est devenu un atout majeur dans ma vie, je l’aime sincèrement, j’ai énormément d’amour pour lui, il est imparfait mais j’aime l’imperfection de sa beauté.”
    Merci Stéphanie et plein de belles choses à toi

  352. Lee-bellule :

    Tu es belle …!

    J’admire ta force et ton courage, je suis moi aussi sur ce long chemin d’acceptation, moi ce n’est pas a cause de mon poids mais de ma taille…

    J’ai 16 ans, je mesure 1m45 et je sais que je ne grandirais plus.

    C’est aussi un calvaire pour trouver des vêtements, pour le haut ca va, mais pour les jeans je ne peux que prier pour trouver du 32 en boutique pour ma taille, et faire retoucher les longueurs… Pour les jupes et les robes, c’est juste une torture… Quand je vois toutes ces petites robettes en dentelles chez zara et h&m, et que le 34 m’arrive aux genoux , au secours…
    Alors quand je trouve sur quelques sites la mention “petite” je deviens folle!! Mais déchente vite en voyant l’offre minuscule et souvent très laide, ou hors de prix!

    Outre ces petits coups durs du quotidient (en plus de ne pouvoir jamais atteindre les rayons un peu haut des supermarchés, de devoir trouver des places stratégiques à tout les concerts et places de cinéma, de ne pas supporter d’être à plat et avoir parfois un peu mal aux pieds quand on enlèvre ses talons le soir…) il y’a le regard des gens.

    Ces regards blaissants, ces moqueries et chuchotements sur la taille. Oui je suis petite, et non je ne l’aie pas choisis. Oui si je pouvais je me rajouterais 20cm en plus mais non, je ne peux pas. Et quand je vois ce qu’on me dit à 16 ans (alors que ma taille et très petite mais on essaye souvent de me consoler en me disant que je vais encore grandie… alors que non), je n’imagine pas à 30 ans comme j’aurais l’air “ridicule”?

    Bref, j’essaye de me faire une raison, je ne peux rien y’faire, je ne changerais jamais alors autant commencer dès maintenant à l’accepter. Et lire des témoignages comme le tiens, ça fait chaud au coeur… merci…!

  353. Lyli :

    Super article ! J’étais pendue à tes mots ! C’est courageux d’avoir dit tout cela. Encore bravo (pour tout, le blog, les fringues, le goût de la mode, mais aussi pour ce témoignage). Tu es tellement jolie sur ces photos !

  354. savie :

    Très bel article.
    Des photos magnifiques aussi.

    Je fais du 44 46, mes amies font du 34, 36, 38 … et elles sont toutes complexées comme moi je peux l’être parfois !
    J’apprend moi aussi à écouter mes sensations alimentaires … et qu’est ce que c’est compliqué surtout avec tout le monde autour de nous qui ne jure que par les régimes, les ceci les cela ! Heureusement que des médecins comme Mr Zermatti existe avec un discours plein de bon sens … actuellement on nous apprend tout sauf à écouter nos sensations alimentaires ….
    Avant, on mangeait avec plaisir de bon plats et il y avait beaucoup moins de problèmes de poids ….maintenant on nous vend des concepts et produits 0% qui nous dérèglent.

    Vivons tout simplement !

  355. Alice BIBI :

    Juste Merci :’)
    Je ne me suis pas encore moi même trouver mais je sais que sa arrivera!
    Continue ton blog il est super et vive la mode ;)

  356. Saadia :

    Bon… C’est la première fois que je te laisse un mots mais je tenais à te féliciter (même si ce n’est pas le terme exact selon moi, après tout tu nous a juste dit la vérité, ce que tu ressent). Je ne ne te suit pas de maniéré régulière mais très occasionnellement et là je suis tombée sur ton post par hasard. Ce que tu écris me parle, non pas que j’ai eu le même parcours que toi (enfin au début si, mais j’ai ensuite pris la voie inverse) mais parce que je suis une jeune diététicienne et que j’entame bientôt des études de psychologie pour coupler deux disciplines qui selon moi sont indissociables. La diététique classique à fait de nombreux dégâts dans le corps et la tête de beaucoup de personnes et je ne veux pas y contribuer.
    Je te souhaite une bonne continuation dans tes projets mais je ne m’inquiète pas pour toi tu as trouvé ta voie et ce qui te rend heureuse: ça ne peut que bien se passer pour toi!

  357. let :

    merci.
    Tellement merci.
    Selon moi, le Beau c’est la splendeur du Vrai. Tu es donc belle.
    Merci encore.

  358. eva :

    Tres beau texte, j en avais les larmes aux yeux! C est tres beau (tout comme toi et ta personne). Je te souhaite le meilleur!

  359. Jill :

    waw très beau texte et tellement vrai, finalement cette question du: comment fais tu pour t assumer est bien futile… c’est n ‘est pas son corps qu’on doit assumer, il faut juste savoir etre assez forte mentalement pour accepter le regard et surtout les critiques de certaines personnes. je trouve ça tellement dommage de ne pas pouvoir vivre en toute liberté sans subir des reflexions déplacées. Je trouve tes photos magnifiques ! tu respires la joie de vivre! ça donne un boum au coeur, tu as l ‘air tellement bien que ça donne envie d’avoir les même idées que toi, et pour ça je te tire mon chapeau ça demande beaucoup de courage!

  360. Gabrielle :

    Merci ! un réel plaisir de vous lire, vous êtes une femme magnifique =)

    Bonne continuation.

  361. Vé. :

    Voici un beau message, à la fois émouvant et terriblement juste.
    J’aime beaucoup votre approche: c’est vrai, les magazines, les gens, tout et n’importe quoi passent leur temps à catégoriser les gens, alors que nous sommes tous uniques, et c’est ce qui fait que nous sommes tous intéressants, que nous avons tous quelque chose à apporter!
    Personnellement, je n’ai pas du tout vécu le même parcours, car ma silhouette est complètement différente, et pourtant, ça ne veut pas dire que je n’ai pas de problèmes! Moi je râle parce qu’à chaque fois que j’achète un pantalon, je dois vérifier qu’en enlevant 20 cm dans le bas je ne casse la coupe; quand j’achète un haut un peu décolleté, il faut que je regarde si ça ne va pas trop bailler; quand j’achète une robe, je dois vérifier que le haut n’est pas trop grand et/ou le bas pas trop serré… Et si je me “plains”, on me réponds: “de quoi tu te plains? tu rentres dans du 36!”.
    Eh bien zut! Quelle que soit notre taille, on a toute des trucs qui ne nous plaisent pas, on a toutes des vêtements qui nous mettent plus ou moins en valeur.

    Alors bien sûr, je ne peux que vous féliciter pour ce combat que vous avez réussi (ou tout du moins pour lequel vous êtes en très bonne voie), on sent que ça n’a pas été facile, et je suis sûre que votre message redonnera espoir à nombre de jeunes (ou moins jeunes!) filles qui sont dans des cas similaires.
    Mais ce qui me touche particulièrement, c’est vraiment cette manière de voir les choses: “je ne suis pas grosse/ronde/je ne sais quoi, je suis une personne”.
    C’est c**, mais c’est essentiel.

    Alors un grand bravo à vous, un grand merci aussi.
    Je souhaite à chacune des lectrices de trouver leur voie et de se rencontrer.
    Un très beau témoignage.

  362. Océane :

    Juste bravo et merci. Tu racontes un peu de notre histoire à toutes, et tu nous fait beaucoup de bien.
    Histoire très émouvante et analyse tellement juste.
    Encore merci !

  363. Camille :

    Merci. Vraiment

  364. joelle :

    Un 364e message pour dire simplement merci !

  365. MN :

    Je n’ai pu retenir mes larmes tellement ce que tu écris me touche.. Ton article me mets du baume au coeur en montrant que le bonheur existe, qu’il peut être difficile à trouver, que ça peut prendre un peu de temps, mais que quand on cherche bien, on la finalement au creux de soi.. Tu as décidé d’être heureuse, et ça donne envie, vraiment. Tu est magnifique. Merci pour ces mots, merci.

  366. Mlle Délicieuse :

    Très bel article touchant.
    Tes photos sont magnifiques, car oui, tu es belle :)

  367. emily :

    Merci stephanie pro ta sincérité je pense être dans un face dacceptation de soi aussi :-)
    Je suis ravi de voir que toi aussi tu es passe par la ça mencourage a continue dans cette voix

    Continu ton blog il es magique :-)

  368. Moon'cake :

    J’ai les yeux qui brillent d’admiration pour toi… J’admire ton courage, ta persévérence. Tu es pour moi un modèle que j’aime et que j’adore. MERCI à toi, tu es magnifique, je te le dis.

    PS: J’aime beaucoup tes photos.

  369. Stéphanie :

    Je lis ton blog à chaque nouveau billet sans presque jamais laisser de commentaire.
    Même si cela a déjà été dit je te trouve BELLE et pétillante.
    Bravo et merci d’être celle que tu es.

  370. Cla :

    Je n’ai que deux mots: BRAVO et MERCI!

  371. Salem :

    Comme les 300 et quelque filles avant moi, je veux te remercier pour cet article qui, pour moi, est arrivé au bon moment.
    Pendant mon adolescence, j’avais beau faire du 38, tout mon entourage m’encourageait à perdre du poids. Allant du père qui me disant que j’étais grosse, ma mère qui me donnait des coupe-faim et un ex qui m’a dit que je le dégoutais. Mon amour-propre était au plus bas.
    Vers 22 ans, j’ai décidé d’arrêter les régimes yoyo et de m’aimer malgré tout. J’étais bien dans mes pompes.
    Récemment, je suis tombée malade et j’ai perdu beaucoup de poids. L’abondance de compliments a réussi à faire rechuter ma confiance et mon objectif était de rester maigre. Pourtant, en guérissant, j’ai repris le poids et j’étais sur le point de recommencer les régimes.
    Puis j’ai lu ça.
    Merci :)

  372. Julia :

    Très bel article, ça m’a fait un bien fou de le lire!

  373. emili :

    En primer lugar, decir que te descubrí por casualidad.

    Me parece que eres guapísima, tienes un estilo perfecto.

    Decirte, que a pesar de que soy de otro país no me ha sido complicado entender lo que escribes, he entendido lo que quieres transmitir.

    Nadie de mi entorno , sabe que desde hace casi cuatro años estoy mal, depresiva y con problemas de ansiedad con la comida. Varias veces he pensado en pedir ayuda externa pero no me atrevo, creo que todo empezó por enamorarme… aunque eso es una historia que dejo para mí.
    Quiero darte las gracias por hacer lo que haces, admiro tu valentía.

    Necesitaba expresarle a alguien lo que siento.

    Un beso.

    Sé feliz.

  374. Cathy :

    Chère Stéphanie,
    ça fait longtemps que je te lis mais je n’ai jamais osé commenter tes posts …
    Aujourd’hui je le fais pour te dire “merci”, merci d’être ce que tu es, merci d’être entière et aussi sincère avec nous, merci pour ces superbes photos, merci pour tout !
    Oui, moi aussi j’ai souffert de mon image pendant longtemps, de mes rondeurs, de mon corps au point de cacher ma féminité sous des vêtements de mec, mais un jour j’ai compris … j’ai compris qu’il fallait s’aimer et non s’assumer, qu’il fallait profiter et non se priver, qu’il fallait vivre tout simplement… J’apprends depuis peu à être plus féminine et coquette, et ton blog m’aide beaucoup pour ça …
    Je suis heureuse d’avoir lu ce post ce soir, il me réchauffe le coeur en cette période de doute … Encore merci !

  375. Julie :

    Un magnifique article, une tres belle femme, une super modeuse. J’aime ce que tu dis à propos de la question fatidique “tu assumes ?”. J’aimerais vraiment en être au même point que toi, comme tu dis la vie c’est pas le pays des bisounours et j’ai énormément de mal à ne pas la voir comme un sombre tunnel dans lequel se trouve une pénombre toujours plus épaisse. J’ai 17 ans et un parcours similaire (sauf pour ma maman qui a tjrs tenté de me mettre en garde) option coupe faim, brule graisse, doigt au fond de la gorge et compteur calories….je t’admire beaucoup pour la personne que tu es, certes tu as un physique que les gens remarquent parce que aujourd’hui il faut ressembler à une brindille au régime pour être considérée comme belle ou désirable, mais tu as surtout l’air d’être une personne pleine de vie, imparfaite comme nous toutes mais qui sourit, qui profite et qui a su apprendre à vivre pour elle et plus pour le regard des autres. Merci pour ce magnifique article, ce super blog et j’espere que tu continueras encore longtemps à nous faire rêver.

  376. Elodie P. :

    juste waow…

  377. Maë :

    Stéphanie, merci, merci pour ce témoignage criant de vérité. Ça me rappelle certains passages de ma propre adolescence, les insultes, les critiques. Tu es magnifique, et ta sincérité m’a énormément touchée.

    Merci, c’est tout.

  378. Fiona :

    Bravo, magnifique post… sincérité , mise à nue… une source d’inspiration pour toutes les femmes!

  379. sabrina :

    Magnifique, un très beau texte et un parcours de vie admirable
    Les photos sont sublimes

  380. Emy :

    Merci pour ce bel article, qui donne envie de s’aimer!
    Même si ce n’est pas toujours simple, on devrait vraiment se débarasser de ces “modèles”, de ces critères de beauté que l’on veut nous imposer.
    Je suis un peu le contraire de toi, une petite crevette, ou une grande sauterelle, ça dépend de l’inspiration: 1m68 pour 48kg, ce matin encore je demandais à mon Dr comment grossir! (et comme d’habitude, il m’a rit au nez). Parce qu’à 22 ans j’aimerai être plus “épanouie”, paraître moins filiforme. Alors qu’intérieurement, j’aime la vie, j’aime la bonne bouffe et vivre sainement.
    Alors peut-être que je devrais suivre ton principe, me défaire du regard des autres, et ne penser rien qu’àààà moiiiii ;), puisqu’après tout, je me sens pas trop mal ;)!

  381. Diella :

    !je lis souvent ton blog et ne commente jamais (ou très rarement) mais là je me dois de commenter, pleins de mots me viennent mais je vais juste te dire BRAVO pour ce magnifique article, pleins de bon sens et un exemple à suivre pour s’aimer soi même et non vouloir être aimé des autres !!!
    BRAVO

    Bisx
    fashiondiella.blogspot.com

  382. Julie :

    Cela fait un moment que je n’ai plus laissé de com sur ton blog meme si je viens a chaque news
    Je voulais juste te dire merci et bravo pour cet article tres touchant et sincere

    Les photos sont vraiment magnifique !!!!
    Comme on dit ca dechire grave lol !!!

    Continue comme ca miss et reste comme tu es !

  383. Cha :

    Cela fait quelques années que je lis ton blog, je n’ai jamais laissé aucun commentaire (je n’en vois pas vraiment l’intérêt), mais pour la première fois, je me sens un peu obligée de le faire, histoire de dire… merci.
    Et bravo.

  384. severine tabi ayissi :

    c’est marrant de constater que les problèmes de poids commencent souvent alors qu’en effet il n’y en a pas toujours…juste comme tu dis une silhouette de femme plus tôt que la normale! moi même j’ai connu les substituts de repas à l’age de l’adolescence, pour pouvoir plaire à tout prix …..à notre maman, qui elle pense que c’est bon! mais en rejetant un oeil sur les photos de cette période on se dit juste que, c’est dommage car il aurait juste fallut laisser la croissance se finir quoi……….moi déjà en CM2 j’avais plus d’une tête que les autres alors les normes n’étaient pas faites pour moi!!!! mais je laisse ces rancœurs qui n’aident pas à avancer!!!! je ne suis pas encore là où tu en es , mais j’aimerais l’être d’ici quelques temps……
    en tout cas tu es magnifique, tes courbes me font rêver, et les clichés sont sublimes…………merci pour t’être livrée à nous aussi sincèrement……

  385. GlobeModeuse :

    Tu m’a touché en plein coeur ! Je ne savais pas que tu avais souffert autant ( du moin ça ne se ressent pas dans t foto) Tu est Magnifique ! Et ta “justification” plein de sensibilité … MERCI !

  386. Laurette :

    MERCI Et OUI toutes les femmes sont BELLES!!!!!!

  387. Orianne :

    un Merci sincère pour ce post !!
    mais il est tellement difficile de s’accepter parfois…

  388. Chat Perchée :

    Je dirais juste : Merci
    Merci de nous avoir fait ainsi partager le plus intime.
    Cela m’a tiré les larmes.
    Merci

  389. marjo :

    tu as eu un déclic face à Evelyne, pour ma part, c’est toi et ton blog qui m’ont aidé ………. je me retrouve dans tes mots, dans ton histoire….j’ai 24ans, et pdt des années , j’ai refusé mon corps, j’ai detesté ces kilos, ces hanches trop larges, ces seins trop lourds, ce ventre trop rond………..;pdt des années je me suis cachée sous des toiles de tente immenses et informes, sous mes cheveux longs et détachés devant mon visage………….puis l’été dernier (oui, c’est encore tout récent…..et je continue d’apprendre…) j’ai eu un déclic…..grâce à un maillot de bain……….et depuis je continue d’apprendre à connaitre et aimer mon corps, et je ne me suis jamais trouvée aussi jolie qu’uajourd’hui……………..;alors merci

  390. Gehenne :

    Je passe tous les jours regarder s’il y a du nouveau sur ton blog. J’ai pensé un temps que non sans revendiquer le fait d’être ronde, tu n’avais pas réellement subis de difficultés pendant ton adolescence face à ce poids en trop ou que tu pensais en trop.
    Ce billet te rend beaucoup plus humaine, beaucoup plus sympathique et tellement plus sincère.
    Les photos, le body, et la réalité du texte. Je pense le plus beau billet de ce blog.
    Ce qui me chagrine et m’encourage à la fois avec ton exemple, c’est que je me demande jusqu’où je suis prête à aller pour maigrir comme toi et en même temps que j’aimerais ne pas regarder tous les soirs mon assiette en me rappelant que j’ai du poids à perdre.
    Parce que ce qui est encore plus douloureux c’est la méchanceté des filles qui vous jalousent parce qu’elles savent et entendent que l’on vous trouve belle, avec un tres beau visage, mais qu’elles, elles font un 38,peuvent rentrer dans le joli petit haut de chez zara qui vous fait de l’oeil, vous narguant en s’exhibant devant la cabine d’essayage.

    Alors, juste merci pr ce doux billet qui met tant de baume au coeur.

  391. ROSE :

    beau de tous les essais photographiques, je pense que ce sont les félicitations les plus belles … cette belle belle belle

    blogtopodendo.blogspot.com

  392. Dod :

    Tu es MAGNIFIQUE et rien ni personne n’a le droit de juger sur l’apparence… Tu rayonnes à l’écran et ce, pour longtemps encore. Je te le souhaite.

  393. Juliette :

    bravo!

  394. Livia :

    T’es tellement Belle Stéphanie…

  395. Minimoiz :

    merci pour ce témoignage, ce partage… et tout et tout. Pas très douée avec les mots mais sache que derrière mon écran, tout ce que tu as écrit m’a touchée et m’a parlé… au plus profond de moi :-)

    Merci Stéphanie!!

    PS: merveilleuses photos btw!

  396. Lindsay :

    Merci de partager ton histoire avec nous.
    Elle me donne envie de parler de moi : j’ai toujours été ronde, je suis née dans une famille où les femmes sont rondes et ma mère nous a toujours fait des bons petits plats pour nous montrer son amour en plus des bisous et des câlins…
    J’ai eu du mal à ne plus faire attention aux regards des autres, car c’est cela qui me faisait perdre confiance en moi.
    Mais malgré tout, on m’a également toujours dit que j’étais intelligente, gentille, que je pouvais réussir ma vie.
    Jeune adulte, je ne savais pas quoi faire, de recherche d’emploi en formation, je me suis laissé porter par la vie et c’est ça qui m’aura apporté les plus beaux cadeaux.
    Ma moitié qui croie si fort en moi que je peux déplacer des montagnes et qui me vois si belle qu’il me le dit tous les jours ! ^^
    Un travail qui à évolué à force de travail et de persévérance qui me permet de montrer ce que je vaux et qu’il ne faut pas se fier aux apparences, je parais jeune et avec peu d’expérience mais je suis mûre et j’aime démontrer mon expertise dans mon métier.
    Mon prochain défi sera de sauter dans le grand bain et de devenir mère.
    Celui-ci me fait un peu peur mais vu tout ce dont je suis capable avec autant d’amour dans ma vie, un peu plus ne peut que me rendre encore plus forte et heureuse !!
    Bref, je suis ronde, j’aime la vie et elle me le rend bien.
    Je ne suis pas tous les jours bien dans mes baskets mais je souris et ris tous les jours et c’est ça l’important.

  397. Coline :

    Ton article est génial. Merci pour cette belle leçon. Tu es absolument splendide!!
    Biz

  398. orchidee :

    Très beau témoignage. Et extraordinaires photos ! Merci

  399. From there with Love :

    Simplement : bravo pour cet article.

  400. Alice :

    Bonsoir, quel bel article très touchant. Tu es très belle, et il ne faut laisser personne te faire douter de cette réalité.

  401. Julie :

    Merci à toi Stéphanie, sincèrement !

  402. Tarladirlanana Leblog :

    Merci pour cet article! C’est là qu’on se dit, on est pas seule;
    personnellement en cm2 (soit 10ans) j’étais déjà former, j’avais déjà mes menstruations, et les autres étaient encore des petits minots, et ça m’a toujours complexé, donc comme toi j’avais déjà le corps d’une femme alors que je n’étais qu’une enfant, et ce fut tellement difficile à vivre, avec le recul, je me dis, mais merde, pourquoi on m’appelait la grosse en fait? je me vois sur les photos et j’étais “normal” je veux dire j’étais pas une personne mince, j’avais quelques formes et alors? j’étais bien, on te monte tellement la tête avec ca juste parce que toi t’es former et pas eux, pfff, donc pareil j’ai fais des régimes avec MA MERE, puisque finalement je prenais aussi son mal-être, elle était dépressive, et je voulais pas voir ma maman comme ça, donc je mangeais des saletés ( à l’époque bien sur ) avec elle, et puis on se mettait au régime puis yoyo sans arrêt, et puis t’as toutes ses personnes qui te disent “faut maigrir” etc etc bref je vais pas rentrer dans les détails mais encore récemment j’ai vécu des choses difficiles à cause de mon poids, et puis je me suis dit HE PUIS MERDE ALORS je les emmerdes tous, et petit à petit je me reconstruit, j’ai repris mes études etc (parce que j’ai vécu des choses difficiles, et ce fut terrible pour remonter la pente) et là je commences à me prendre en main bon j’ai déjà 25 ans, mais j’ai encore “un peu” le temps de faire de bonnes choses, enfin voilà
    merci pour tout ça fait du bien de lire ton article
    grosse bise

  403. Emmanuelle :

    Bravo pour cet article, je suis vraiment admirative…

  404. Anna :

    Bravo!!!

  405. Zoh :

    Très joli ce billet, y’a pas à dire mais ça fait du bien de lire un témoignage comme le tien. :)

  406. Skylah :

    Merci à toi pour ce témoignage… Ton blog me fait reprendre confiance en moi et c’est une bataille de tous les jours. Dans ma famille(parents,grands parents,oncles, tantes), où personne n’a de problèmes de poids, je suis la seule à être obèse. Voilà le mot est lâché… tous persuadé que je me gave de nourriture alors que j’ai des problèmes hormonaux. Tous aussi persuadés que parce j’ai des kilos en trop, je suis devenue idiote.
    Grâce à ton blog, j’ai réappris à m’habiller et surtout à oser des couleurs ou des formes de vêtements que je n’aurais jamais porté!
    Dans ce combat contre l’image de mon propre corps, j’ai perdu beaucoup d’énergie et de forces, heureusement mon mari et mes amis ont toujours été présents… Je vais fêter mes 30 ans dans quelques jours et je commence à peine à assumer ce corps..
    Encore merci à toi, les photos sont superbes!

  407. aline L :

    Superbe,sublime, touchante,fragile,tu est mon “c’est mon choix ” a moi…. :)
    Merci de preciser que nous sommes avant toute chose des femmes,qui aiment,qui souffrent,qui rient…

    Meme si tu n’aime pas les “mais bravo,tu t’assumes”,et comme je te comprends,je te dirai juste bravo pour ta reussite, TES reussites,dans tous les domaines,qui ne sont ni grace ni “a causea de tes rondeurs,mais bien grace a ton talent,ton grain de folie, ta volonte,ton rayonnement…

    Bonne continuation et milles bises de Belgique

  408. wowore :

    Merci de nous faire partager tout ça. Merci pour tout.
    Ce “petit rond suédois” je le cottoie depuis 4mois, ça a était mon déclic a moi. Il a remis de l’ordre dans ma tête.

  409. Madamebaks :

    ce post battra t’il le record de commentaires?
    rien à ajouter
    merci de partager cela, c’est tellement intime
    je te soutiens dans ta décision de ne plus faire d’émissions sur les rondes
    merci de te livrer toute entière
    très belle sur ces photos

  410. Sab :

    Je ne commente jamais ou presque mais là… Ton texte me touche et “me” raconte tellement… Le chemin est tellement difficile, tellement long, tellement lourd à porter parfois. Puis arrivent les petites et les grandes victoires et là, on devient soi, on apprend à s’aimer et on est imparable! Tu en es un magnifique exemple. Merci pour tout.

  411. Ryalou :

    Je suis 100% d’accord avec toi. Qu’on arrête de cataloguer les gens! D’ailleurs maintenant quand on me dit: “C’est bien, t’as maigri.”, je réponds: “Ah bon? Je m’en fous en fait…” Chacun est comme il est et y en a marre de vouloir nous faire changer!!! Pourquoi le plus maigre serait-il le mieux?

  412. madmoiselle nuno :

    Absolument canon sur les photos!! Moi j’ai toujours pris mon poids avec beaucoup d’humour, cela ne m’a jamais vraiment posé problème, mais depuis que je lis ton blog, je sais qu’en plus je peux avoir du style et surtout mon style!! Merci pour tout ça! Et puis tu as raison, tu as tellement plus à offrir que ton tour de taille dans les médias!!

  413. christelle :

    Bravo Stéphanie, on a toute notre histoire sur notre poids…. la raconter c’est pas seulement la partager c’est aussi se défaire de sa souffrance et d’avancer on devrait toute le faire mais il faut le courage… Et ça aide aussi les autres…Que dire d’autre à part que tu es magnifique avec ton corps, ta personnalité, ton intelligence, ton caractère et ta joie de vivre … gros bisous affectueux.

  414. Isabelle :

    ton blog m’a permis non pas de l’accepter ,je me suis toujours aime avec les kilos en trop mais de découvrir que je puais m’habiller comme une femme de mon âge et pas comme une mémère ,mille merci pour tes confessions “intimes” , ce n’est pas si facile de parler de soi ,tu l’as fait avec sincérité et justesse . Grace a toi je me sens enfin une femme “belle”
    merci ,merci et merci

  415. Nena :

    Que dire à part que tu es une belle personne! Radieuse, fière d’elle, belle etc etc… :) Ton récit redonne confiance en chacune (ou chacun!) d’entre nous.
    Bisous ♥

  416. diane :

    J’ai été sincèrement touchée par cet article…
    Et les photos sont superbes!

  417. Maïté :

    Un très bel article qui force l’admiration! “Accepter de faire sa connaissance”, j’aime beaucoup l’idée! Encore BravO!!

  418. Eve :

    Chère stéphanie,
    Je suis très émue en lisant ton post, ça remue tellement de choses… Pour ma part, c’est dire à quel point l’équilibre est fragile. Si j’ai toujours défendu mon physique, aujourd’hui à 44 ans je commence à en souffrir… Los kilos me pèsent, je suis engourdie, cela fait deux ans que je suis incapable de porter des talons alors que j’étais toujours haut perché. Tout d’un coup, je me sents vieille un peu trop tôt! Alors j’en arrive à la conclusion que tous ceux qui m’avaient averti des problêmes que j’aurais avaient raison…Maintenant il faut assumer les genoux en compote, une moyenne de 100kg pendant 20 ans ça fait finallement des dégats. Et malgré tout, je suis incapable de maigrir …
    Gros bisous,

    Eve

  419. carolina :

    Gostei das fotografias , muito giras

    beijinhos

    carolinaspinolastreetstyle.blogspot.pt/

  420. Paulineadit :

    Un article magnifique et touchant mais surtout une très belle leçon de vie.

  421. emilie B :

    bravo pour ce post remuant sincérité et émotion….
    Un jour,je suis sure, la beauté sera multiple!!!!!
    des bises!

  422. mimaaa :

    juste merci!!!!

  423. audrey :

    Un grand merci à toi pour ce billet. Tu m’as touché à travers ton histoire et ton acceptation de toi. J’ai vécu sensiblement la même chose et j’aimerai arriver comme toi a dire que j’aime mon corps. je ne désespère pas j’y arriverai! surtout avec un exemple tel que le tien. Encore un grand merci pour ton blog et surtout pour ce billet

  424. valentine :

    Super article! Merci pour tout ce que tu fais pour nous, les femmes!
    Tu es magnifique…

  425. Audrey :

    Merci pour ce témoignage!

  426. Cécile - Tourner la mèche :

    Je sais pas si je dois oser ou pas, mais tant pis j’le dis : je t’aime ma belle ! ^^ C’est tellement beau et vrai ce que tu dis. Il faudrait que des messages comme ça soient diffusés partout. Parfois j’enrage que certaines personnes autour de moi se torturent comme tu l’as fait, et comme je l’ai fait aussi, parmi tant d’autres… Je voudrais que notre seule expérience suffise à les convaincre qu’ils ne doivent pas se maltraiter, qu’ils doivent s’aimer. Être heureux quoi.

    Sois heureuse ma belle. Brille.

    PS : j’ai presque envie de reprendre mon blog rien que pour écrire mon “toi mon corps” à moi ! ^^

  427. Romane :

    Des centaines de commentaires, le mien passera peut-être inaperçu ou ressemblera aux autres mais je le laisse quand même. Cet article est très très beau et surtout très inspirant. J’adore ta façon de penser, de réagir, d’être. J’adore ton blog, je passe très régulièrement dessus, je te suis sur facebook. Je lis presque tous tes articles qui sont toujours très bien faits et très intéressants. En bref, bravo et merci, continue d’être comme ça, je t’adore !

  428. Myriam qui n'est plus une Elfe Fée :

    C’est très touchant. un très beau texte… les photos sont divines :)
    Je ne m’accepte pas encore, je ne sais pas si j’en serais capable un jour mais j’aimerai être heureuse dans mon corps imparfait.
    Merci pour ce texte, ce blog, pour être toi. Au delà des kilos tu fais une Ôde à la femme, qu’elle soit mince ou pas, grande ou pas, blanche ou pas… Tu nous dis qu’on doit s’accepter et s’aimer, qu’on peut être féminine et coquette.
    Merci Stéphanie.

  429. Sophie D. :

    J’avais les larmes aux yeux en lisant ton post car le problème de l’acceptation de soi est assez récurrent dans ma vie. J’ai une timidité qui me bloque trop à mon goût, j’essaie de passer outre mais c’est dur par moment…
    Je voudrais profiter de ce commentaire pour te demander si ton blog a contribué un peu au processus d’acceptation car je songe à en faire un mais je suis bloquée par la peur de commencer et celle pour laquelle il sera fait en vain et que personne ne me lira…
    En tous cas merci pour cet article très émouvant <3

  430. Chlouille :

    Merci pour cet article, tu es juste superbe et ta pèche donne envie !
    Bisous

  431. Lamour :

    Tu es sensationnelle, ta personnalité est un rayon de soleil et quand je regarde tes photographies je ne vois pas une femme ronde, je vois une belle personne, rayonnante, qui donne l’envie de croquer la vie à pleine dent alors je te félicite pour tout le bonheur que tu procures autour de toi…

  432. Dawn :

    Merci tellement pour ce billet !

    Je suis une lectrice discrète, je ne commente jamais ; pourtant chaque nouveau post est une source d’inspiration et me pousse à avancer quand parfois je n’y crois plus.

    Je t’admire beaucoup.

  433. pamplelune :

    bravo, et je pense que tu as tout bien resumé!! tout comme toi, on me dit tu as de la chance de t’assumer, mais tout comme toi je pense que certaines femmes même faisant du 38, ne s’assument pas! je pense qu’il faut accepter que nous sommes tous différents comme les couleurs de peau… et quand on voit où nous en sommes question couleur de peau, le chemin est loin d’être fini pour les personnes n’entrant pas dans les standards que l’on nous impose!!
    ce que je préfère quand je te lis c’est qu’on se sent “pas différentes” des autres, tout est possible comme tout le monde, tout est une question de volonté! si je veux mettre une jupe, je mets une jupe, si je veux du fluo, je mets du fluo…etc..
    bonne continuation et bravo pour cette mise a nue aussi bien physique que spirituelle!

  434. stephfab :

    J’ai eu de la chance, je n’ai pas eu à vivre ce “parcours du combattant” que tu racontes là… Je t’ai connu avant, et grâce à toi je me suis rendue compte assez vite que certes, j’avais des rondeurs, mais que je pouvais m’aimer telle que je suis… Et c’est ce que je fais, depuis quelques années, je ne m’assume pas, je m’aime!

  435. christelle :

    on a toute une histoire sur nos rondeurs mais nous n’avons pas toute le courage de la raconter cela nous permet de nous défaire de nos souffrances mais aussi à aider les autres, je suppose que cela ta coûté en émotion… Tu es magnifique avec ton corps, ta joie de vivre, ton caractère, ta détermination tu es tout simplement une belle femme sous tous les angles…. bisous affectueux <3

  436. La miss :

    Pfiou que ça fait bizarre de lire ça… Les mêmes souffrances pour quelques kilos de trop à l’enfance (et déjà, dans mon carnet de santé, il était écrit POIDS A SURVEILLER)
    Aujourd’hui, 20 ans + tard, je suis en conflit perpétuel avec la nourriture et mon corps. Je me bats pour ne pas trop manger et sombrer dans autre chose que la gourmandise… Et parfois, je me force à manger car je peux rester le ventre vide longtemps…

    Et je suis obèse, obèse morbide même… J’ai tout réussi.

    J’essaie de me rééduquer aussi.. Manger quand j’ai faim uniquement, qu’est ce que c’est dur… On dirait pas comme ça mais c’est un énorme effort.

    Merci la société…

  437. Céline :

    Tu es belle.

    Et moi aussi d’ailleurs… Merci d’avoir été mon Evelyne Thomas il y a plus d’un an maintenant…

  438. Roxane :

    Merci, merci pour ce que tu peux déclencher en nous, autour de nous on entend que ca, nos amis critique leur corps, je critique mon corps , parfois même ma famille critique mon corps , au début de ma puberté voyant mon corps changer d’un seul coups je ne me reconnaissais plus dans tous mes magasines de mode j’étais triste alors elle m’avait acheter un numéro spécial ronde je me suis senti encore plus insulté, comme si je devais désormais me rangé dans la catégorie sans style parceque contrairement au mannequin maintenant j’avais des seins du ventre et des cuisses ! Encore aujourd’hui avec une amie on pensé que la solution a tout nos souci serait “être mince” , comme si pourvoir mettre des vêtement moulant, et ne pas avoir de boué dépassant du jean aller réellement changer ma vie… Mais il a juste besoin de respect mon corps , l’aimer pour être heureuse ! Merci beaucoup , a ce que tu peux apporter a moi et ma meilleur amie , et a toute tes lectrices <3

  439. Laïssia :

    Simplement fantastique tu as mis les mots sur une histoire commune et des sentiments que je ne savais pas exprimé. Merci pour ton partage.

  440. Mademoiselle :

    Je ne peut que te féliciter. S’accepter sois même est un bien long parcours….

  441. miyabi :

    Quel succès!

  442. Mademoiselle Kouba :

    Bluffée!!
    Tes photos sont ultra glamour, non mais tu es tellement canon, sexy, fière, belle, tellement Femme avec un immense F avec tout ce que ça sous entends, de grand, de fort, de passion, de tendresse, d’amour et d’étincelles!!!
    Un témoignage magnifique et juste, une lecture obligatoire pour toutes les filles, toutes sans exception, du 36 au 56 qui ont besoin d’apprendre à s’aimer tout simplement.
    Merci à toi !!!

  443. mllebout de fil :

    Un grand merci à toi pour ce billet. Tu as tellement raison, entre l image qu on a de soi, que l on veux que les autres ai de nous, ce qu on pense qu ils ont de nous, ce qu on reflete vraiment…au final il vaut mieux juste “etre soi” et s accepter avec nos qualites et nos defauts.
    gros bee zoo et bonne continuation pour tes 4 regles.

  444. Jennifer :

    Magnifique sur ces photos…de te lire ça m’a beaucoup touché… Pour moi c’est ton plus beau billet… Bises

  445. Marion B :

    Olala, même si ton message m’a fait monter les larmes aux yeux, ce que tu dis met vraiment du baume au cœur !
    Je me suis promise que pour mes 20 ans je ne considérerai plus “moi” et mon corps comme deux choses différentes qui ne vont pas ensemble.
    J’ai encore trois mois et chouette, j’y suis presque! Ce sont des mots comme ça qui m’ aident.
    Merci ;) !

  446. April :

    Ton article est très émouvant. Si toutes les filles faisaient comme toi, beaucoup d’entre elles seraient bien plus heureuse.
    Tu es magnifiques, et de voire des filles comme toi, montre comment les femmes peuvent être belle sans être maigre comme un clou et ne pas aimer leur corps !
    J’admire beaucoup ta façon d’être !

  447. Charlie M :

    Un très bel article, j’ai été très touchée. Merci

  448. fleur :

    Bravo pour ce bel article, je me reconnais totalement.
    Tu es magnifique.

  449. Melie :

    Tu m’as touchée en plein coeur….
    Tu es divine….

  450. Amaryllis :

    Bravo Stéphanie.
    BRao très touchée de lire ce post..
    Nos souffrances avec notre image sont si difficiles à gérer et tu as raison c’est finalement tabou de dire je souffre car je vois quelque chose que je ne suis pas ;)

    Continue comme ça.

    bien à toi

    Amaryllis

    ps: tu es tres belle

  451. Sandra :

    On sent vraiment toute l’émotion, la difficulté de ton parcours et ce que tu es devenue aujourd’hui. Bravo !

  452. SylvieLou :

    Merci Stéphanie

  453. Line :

    J’ai lu ton article en entier et saches que tu es un véritable modèle pour moi :)
    Je suis en surpoids, depuis mon plus jeune âge j’ai fais au moins 20 régimes et maintenant à 20ans j’essaie d’accepter petit à petit cette “non conformité”…
    De même que toi, j’aime les vêtements et tout ce qui attrait à la mode et je suis plus qu’atterrée de voir le manque d’ouverture d’esprit des lignes françaises qui se limites au tailles 42 voire 44 (et encore je suis généreuse!) …
    Quel message tente-t-elle de faire passer? que la mode n’est pas pour les femmes avec des formes? qu’elles n’ont besoin que d’un vulgaire drap autour du corps en guise de vêtement??
    Avec ton blog je retrouve petit à petit l’envie de ne plus me laisser aller, car si toi tu peux être radieuse pourquoi pas moi?? =D
    alors un grand merci! j’espère te lire encore longtemps, le temps de faire la paix avec mon corps et beaucoup beaucoup plus encore ;)

  454. Laurette :

    Et hop une p’tite larme… Chapeau bas Stéphanie!
    Mais tu sais tes yeux parlent beaucoup et on y ressent tout ce que tu viens de dire!

    Bonne continuation pour tout.
    biz

  455. Soso :

    ta mère a raison : tu es si belle !
    très beau post, je suis sur ton chemin… mais je n ai pas encore vaincu le regard des autres…

  456. Manon :

    Tu es juste magnifique, pour tout ce que tu es.. Merci

  457. nathalie :

    Je viens te lire tous les jours depuis plusieurs années. Merci beaucoup pour ton témoignage. Et un grand merci car grâce à toi je me suis acheter une mini jupe !

  458. Vanessa Cristina :

    Olá Stephane,
    Eu moro no Brasil e sempre acompanho seu blog pelo tradutor.haha Não falo sua língua.Provavelmente você nem vai ler esse recado..são tanto acima de mim não é?Mas queria deixar aqui minhas sincera admiração por este post em especial.Me identifiquei muito com suas palavras,seus receios e suas descobertas.Hoje você é um sucesso e que Deus abençõe essa sua trajetória difícil,porém,saborosa.Você é linda sim e resplandece isso de uma forma incrível.
    Obrigada!!
    Olha eu aqui de tão longe acompanhando seus post´s.
    Beijão
    Sucesso!!!

  459. Gwen :

    Mon dieu .. stéphanie, tu m’as réellement touché, jusqu’aux larmes, je lis rarement en entier les billets aussi long que ceux là, mais celui ci je l’ai lu, jusqu’a la fin et j’ai senti les larmes couler, tu as raviver en ce billet ce que j’ai vécu depuis que je suis petite (environs dix ans) jusqu’a il y a un an (j’ai 17 ans) , ou j’ai appris à m’accepter, enfin, en tant que personne et non en tant que “grosse de service” j’ai également appris qu’a côté des gens qui nous rabaissent il y a aussi beaucoup de gens bons qui nous accepte tel que nous sommes, ces larmes ne sont finalement pas une mauvaise chose, ça fait prendre conscience du chemin parcouru… tu es quelqu’un d’exemplaire, pour toute ces femmes qui n’ont de cesse que de se détester pour diverses raisons, la rondeur, ou autres complexes… mille fois, Bravo !

  460. Anne-So :

    Merci, merci pour ce témoignage si juste et si profond. Je suis complètement d’accord avec vous, l’enjeu, c’est de s’accepter tel que l’on est, de constater que les différences sont multiples et que chacun a sa place, sans avoir rien à justifier. Peut-être que la sagesse vient avec la trentaine, que c’est plus dur pour les plus jeunes… Il y a encore tant à faire dans notre société, mais il faut continuer de ramer à contre-courant, toujours plus fort et toujours plus nombreux, et le changement s’opérera, petit à petit.
    Les enseignes de mode ont un rôle énorme à jouer pour contribuer à faire cesser cette stigmatisation des “gros”, et nous aider à nous accepter; prendre soin de soi, se mettre en valeur aide à gagner en confiance en soi mais il faut que toutes les enseignes jouent le jeu, c’est grotesque et illogique que la majorité des enseignes s’arrêtent au 44 et même souvent au 42! De qui se moque-t-on?? Que faire pour que ça change? Des manif’, du lobbying…?
    Je suis admirative de votre cheminement, même si vous dîtes ne pas vouloir être un symbole, vous incarnez vraiment un modèle dont nous avons besoin, dont la société a besoin. J’aimerais tant que ce mouvement, très large, de l’acceptation de soi gagne du terrain, pourquoi pas une “fat pride”, comme la gay pride, pour montrer que l’on a le droit d’exister, marre de la honte d’être gros, il faut que cela cesse!!
    Bonne continuation!!

  461. Didine :

    Merci Stéphanie pour cette article, c’est vraiment touchant que tu partages autant de choses avec tes lectrices. Je ne suis pas considérée comme étant en surpoid mais j’ai vraiment beaucoup de mal à accepter mes rondeurs, j’adore la mode, mais je m’interdis de porter un certain nombre de vêtements et ce, depuis toujours. Pour le moment je reste extrêmement complexée pourtant je me dis en lisant ton article qu’on devrait toutes s’assumer comme nous sommes, comme tu dis la vie est trop courte il faut en profiter au lieu de se prendre la tête avec des complexes qui nous bouffent la vie. J’espère un jour arriver à la même conclusion que toi! En tout cas continue comme ca, tu es magnifique et ton blog est juste génial!! Merci merci!! :)

  462. do :

    Merci Stéphanie, je suis extrêmement touchée car j’ai actuellement 16ans et je vis un enfer. J’ai grandi avec une mère de 45kg qui se trouvait grosse, résultat :je me trouve grosse depuis TOUJOURS et je monte sur la balance depuis que je tiens sur mes 2 jambes. Mais à l’âge de 13ans, lorsque j’ai moi-même atteint 45kg, je suis passée à l’action. Régime sur regime, je suis finalement arrivée à en detruire mon corps avec les kg yoyo. Depuis environ 1an et demi, j’ai pris plus de 16kg et je ne vis plus, je survis. J’ai développé une haine profonde pour mon corps, je me cache, moi qui étais si joyeuse je suis devenue introvertie et maussade. Dans ma détresse perpétuelle de jeune fille de 16ans,

  463. mllebout de fil :

    Un grand merci à toi pour ce billet. Tu as tellement raison, entre l image qu on a de soi, que l on veux que les autres ai de nous, ce qu on pense qu ils ont de nous, ce qu on reflete vraiment…au final il vaut mieux juste “etre soi” et s accepter avec nos qualites et nos defauts.
    bonne continuation pour tes 4 regles ET gros bee zoo

  464. Rachel :

    Tu es incroyable ! Je t’admire tellement, tu n’es pas seulement jolie, tu as une telle force de caractère !
    Personnellement, ça fait longtemps que je regarde ton blog, et ça fait tout aussi longtemps que je viens parceque j’aime ce que tu portes, et que j’aime ta façon de partager.
    Merci

  465. Marie Noelle :

    Stéphanie, un million de merci pour tes mots…
    Tu es éblouissante!

  466. Romane :

    C’est vrai que tu es si jolie ! Et quand j’y pense, moi aussi je me trouve jolie ! Ca fait du bien de s’en souvenir :) D’énormes bisous.

  467. Mag :

    Et bien quel buzz cet article!!!!!
    La plus belle des preuves que les barrières entre les rondes et les minces sont entrain de tomber c’est le nombre de posts de femmes minces qui disent s’inspirer de toi!
    Personnellement je n’ai jamais eu de problème avec les autres face à mes rondeurs! Par contre j’avais un gros problème avec moi même!
    J’ai fait ce qu’il a fallu ( rien de répréhensible rassurez-vous!) et j’entretiens ma minceur avec beaucoup de sport (que j’ai découvert avec mon nouveau corps). Maintenant je l’aime. Rien d’autre n’a changé, à part mon dressing!

  468. Claire :

    Merci, tu es magnifique exterieurement et intérieurement…

  469. maaninou :

    un post qui fait réflechir et qui fait du bien à lire!!!

    je manque de vocabulaire pour exprimer toutes les émotions qui se mélangent…

    alors un simple merci pour avoir fait vibrer mon petit coeur….

    avec toute ma tendresse

    Fanny

  470. Sarah S :

    Merci.

    J’aurais lu ton témoignage 5 ans plus tôt, je serais sans doute avec 30 kg de moins parce que tu n’as rien stigmatisé, comme ce que j’aurais pu lire dans tous les magasines de ” mode”quand j’ai été ado.

    Quant aux magasins de fringues en France, c’est vraiment l’hécatombe.

    Le pire je pense, c’est lorsque je sors avec des amies. Quand parfois je veux casser d’avec ma routine, au lieu de rester seule chez moi, je sors en ville avec des copines… et on fait quoi quand on est en ville avec des copines? Les magasins!
    En me voyant on devine directement qu’aucun habits d’aucune enseigne ne m’ira, Zara, Promod, Etam, Kookai, Naf Naf, et j’en passe. De la plus chère a la moins je ne peux rien mettre….
    Alors je me sens directement écartée, malgré mes amies qui n’ont pas vraiment conscience a me demander si ça leur va, pourquoi je ne regarde pas pour moi.. J’ose pas lever la voix et dire qu’il n’y a rien pour moi puisque des tas de regards se poseront avec pour seul jugement ” t’as qu’à faire un effort”…
    Et bien sur quand on est frustré on compense, quand on peut pas se trouver à l’aise dehors en faisant du sport, on reste chez soi et quand on reste chez soi… on s’ennuie et quand on s’ennuie… bah on compense…

    J’ai aussi essayé des régimes, en vain, qui m’ont fait l’effet yoyo, maintenant on me dit que mon poids est dangereux pour ma santé, mais je ne vois plus d’autres solutions que de le stabiliser, de m’accepter et arrêter de me prendre la tête.. et comme par hasard j’ai un homme dans ma vie qui m’accepte, cette année où j’ai décidé d’être plus zen, d’essayer l’article même si c’est taille 46 car ça a l’air de m’aller, si ça ne leur convient pas de peur que je casse ils n’avaient qu’à mettre plus grand…comme sur internet!

    Une amie à moi a été remerciée d’un magasin de mode assez bon chic bon genre, parce que ” vous voyez bien que vous êtes trop grosse pour cette robe, je vous demande donc de ne pas l’essayer car vous allez la casser. Merci”.. elle faisait taille 42..

    Alors j’espère vraiment que la France va se bouger les neurones et convenir que les grandes tailles ne s’arrêtent pas a la taille 48/50 car il y a autant de morphologies diverses qu’il y a de clientes prêtes à acheter, et que chacune devrait avoir le choix de choisir le même modèle pour des tailles allant du 36 au 60!
    Prêtes à se dire ” mince j’ai troué mon Tshirt, je vais en acheter un autre je suis pas loin de la ville” au lieu de ” mince j’ai troué mon Tshirt je dois en commander un autre”… C’est idiot mais c’est frustrant!

  471. Sarah S :

    Merci.

    J’aurais lu ton témoignage 5 ans plus tôt, je serais sans doute avec 30 kg de moins parce que tu n’as rien stigmatisé, comme ce que j’aurais pu lire dans tous les magasines de ” mode”quand j’ai été ado.

    Quant aux magasins de fringues en France, c’est vraiment l’hécatombe.

    Le pire je pense, c’est lorsque je sors avec des amies. Quand parfois je veux casser d’avec ma routine, au lieu de rester seule chez moi, je sors en ville avec des copines… et on fait quoi quand on est en ville avec des copines? Les magasins!
    En me voyant on devine directement qu’aucun habits d’aucune enseigne ne m’ira, Zara, Promod, Etam, Kookai, Naf Naf, et j’en passe. De la plus chère a la moins je ne peux rien mettre….
    Alors je me sens directement écartée, malgré mes amies qui n’ont pas vraiment conscience a me demander si ça leur va, pourquoi je ne regarde pas pour moi.. J’ose pas lever la voix et dire qu’il n’y a rien pour moi puisque des tas de regards se poseront avec pour seul jugement ” t’as qu’à faire un effort”…
    Et bien sur quand on est frustré on compense, quand on peut pas se trouver à l’aise dehors en faisant du sport, on reste chez soi et quand on reste chez soi… on s’ennuie et quand on s’ennuie… bah on compense…

    J’ai aussi essayé des régimes, en vain, qui m’ont fait l’effet yoyo, maintenant on me dit que mon poids est dangereux pour ma santé, mais je ne vois plus d’autres solutions que de le stabiliser, de m’accepter et arrêter de me prendre la tête.. et comme par hasard j’ai un homme dans ma vie qui m’accepte, cette année où j’ai décidé d’être plus zen, d’essayer l’article même si c’est taille 46 car ça a l’air de m’aller, si ça ne leur convient pas de peur que je casse ils n’avaient qu’à mettre plus grand…comme sur internet!

    Une amie à moi a été remerciée d’un magasin de mode assez bon chic bon genre, parce que ” vous voyez bien que vous êtes trop grosse pour cette robe, je vous demande donc de ne pas l’essayer car vous allez la casser. Merci”.. elle faisait taille 42..

    Alors j’espère vraiment que la France va se bouger les neurones et convenir que les grandes tailles ne s’arrêtent pas a la taille 48/50 car il y a autant de morphologies diverses qu’il y a de clientes prêtes à acheter, et que chacune devrait avoir le choix de choisir le même modèle pour des tailles allant du 36 au 60!
    Prêtes à se dire ” mince j’ai troué mon Tshirt, je vais en acheter un autre je suis pas loin de la ville” au lieu de ” mince j’ai troué mon Tshirt je dois en commander un autre”… C’est idiot mais c’est frustrant!

    Sarah!

  472. Charlotte :

    Magnifique, merci pour cette leçon de vie.

  473. Laure-Anne :

    Tu es magnifique.

  474. Najet :

    M.E.R.C.I

  475. do :

    Merci Stéphanie, je suis extrêmement touchée car j’ai actuellement 16ans et je vis un enfer. J’ai grandi avec une mère de 45kg qui se trouvait grosse, résultat :je me trouve grosse depuis TOUJOURS et je monte sur la balance depuis que je tiens sur mes 2 jambes. Mais à l’âge de 13ans, lorsque j’ai moi-même atteint 45kg, je suis passée à l’action. Régime sur regime, je suis finalement arrivée à en detruire mon corps avec les kg yoyo. Depuis environ 1an et demi, j’ai pris plus de 16kg et je ne vis plus, je survis. J’ai développé une haine profonde pour mon corps, je me cache, moi qui étais si joyeuse je suis devenue introvertie et maussade. Dans ma détresse perpétuelle de jeune fille de 16ans, j’essaie aujourd’hui de mettre un frein aux regimes et c’est maintenant ma mère qui prend le relais avec des “quand est-ce-que tu vas te reprendre en main!!” Je prie désormais pour parvenir à accepter mon corps un jour. Car je crois bien que je ne suis pas assez forte pour supporter encore 10ans cette situation.

  476. Laurène Borne :

    Wow, quel magnifique billet ! Je suis sûre qu’il va aider beaucoup de personnes, je pense. D’ailleurs, j’espère qu’il pourra m’aider. Car j’ai 17 ans, et c’est un âge pas facile, quand on est déjà aux tailles 44/46. On est hors-normes, et on entend ses amis se plaindre parce qu’elles passent du 36 au 38, et c’est dur de ne pas craquer, de pas tout envoyer bouler.
    J’espère pouvoir dire un jour, que moi je m’accepte pour ce que je suis.
    Merci pour ce que tu fais, tu es une fille admirable!

  477. Happytime :

    très bel article et très belles photos! superbe visage!
    bisou
    céline

  478. Punchdrunk :

    Merci de nous faire partager une page de ton histoire. Je m’y retrouve tellement.
    Il m’est arrivé un truc rigolo. Je travaille avec une fille qui fait un petit 36 et s’habille très classique. De mon côté, je mets ce qui me plait et de la couleur si ça me chante. Elle m’a vu avec deux de tes robes (achetée à tes vides dressing), une robe colorée genre graphique et une robe léopard. Elle me fait remarquer que j’ose beaucoup de chose et elle aimerait bien faire pareil. Je n’avais pas du tout vu les choses de cette manière, ce n’est pas que j’ose, c’est juste moi. Voilà, j’ai pensé à toi. Merci pour les robes et l’inspiration. Je suis moi et ça me va, avec ma taille 52.

  479. Alkekenge :

    Bravo tu es si belle. Vivement que j’en sois au même point. Je me pèse tous les matins et ce depuis pas loin de 36 ans mon âge en fait !!

  480. Raphaëlle Dess :

    Ma chère Stéphanie : MERCI !
    Ce billet est bouleversant ! J’en ai les larmes aux yeux !
    Je suis touchée, parce que ce billet, j’aurai pu l’écrire.

    A cet instant, je me sens proche de toi.
    Et savoir que tu existes, me rassure sur la nature humaine.
    Je t’embrasse,
    Raphaëlle

  481. Punchdrunk :

    Une dernière chose : Tes photos sont ouaouhhh…J’adore, tu es magnifique.

  482. Kawthar :

    Juste BRAVO pour ton courage et ta grande sincérité. Ta maman avait raison : “tu es si jolie” :)

    Bonne continuation.

  483. Blonde paresseuse :

    Quel cran pour dire tout ça.

    Tu as été une révélation pour moi il y plus de deux ans maintenant. Je te suis chaque jour, il n’y a pas une semaine sans que je parle de toi à quelqu’un….

    Merci

  484. Typhanie :

    Cela fait un peu plus de deux ans que je te suis sur ce blog ! Je suis contente de découvrir une part de ta vie !
    Je viens de me faire poser un anneau gastrique il y a un peu plus d’un mois, pour l’instant je n’ai pas changé mon alimentation (à part la première quinzaine après l’opération), mais je me sens déjà mieux !

    En tout cas tu es superbe sur ces photos, j’adore, on dirait une pub, tu représente mieux la femme dans toute sa splendeur que n’importe quelle mannequin taille 32 !

    XOXO

  485. Anlor :

    Joli témoignage, touchant, sincère !
    Les photos sont superbes !! Et toi aussi !

  486. Maéva :

    Un billet tellement touchant et des photos vraiment superbes!

    La découverte de ton blog il y a maintenant plusieurs mois m’a beaucoup aidé dans l’acceptation de mon corps, merci beaucoup pour tout ce que tu nous apportes!

  487. Fiona :

    Stéphanie,
    Il y a maintenant plus d’un an que je suis ton blog, que je lis chacun de tes billets jusqu’à la fin, c’est devenu un rendez-vous quotidien ! (il y a des jours où j’allume le pc “juste” pour venir ici, c’est pour dire!) Seulement je “n’ose” jamais laisser de commentaire. Mais en finissant cet article il m’est impossible de partir comme à mon habitude ! Je te trouve superbe et je ne vois pas quoi ajouter d’autre. Continue ainsi, en nous faisant rêver et en étant toi-même ! Merci !

  488. Aishayshay :

    C’est bien ce que tu dit moi aussi j’ai des kilos en trop et y’a 3 ans j’avais perdu 13kg cetait mon premier regime je me sentais bien mais j’étais totalement obsédée par la bouffe et c’était trop difficile de se priver malheureusement j’ai tout repris lol je me suis sentie tellement nulle mais je savais que je n’allait pas pouvoir recommencer alors je me suis inscrite à la salle de sport et depuis un an j’ai réussi à stabiliser mon poids je n’ai pas grossi. Après par hasard j’ai découvert ton blog et je te confesse que ce que je vois chez toi c’est ton style et pas tes kilos en trop sincèrement je ne comprends pas pkoi on ne voit pas plus de fille comme toi comme moi comme nous dans les magasines parce que la société à réussi à faire croire à certaines que la beauté c’est se rendre malade. J’adore ton blog j’aimerais avoir autant de style je ne lit plus de magazine tu es devenue ma référence fashion. Alors bravo Stéphanie !!!

  489. stéphanie R :

    quand le regard des autres devient un atout !
    merci pour ce partage si intime
    merci

  490. Selma :

    Bonjour Stéphanie,

    On s’etait rencontrées il y a deux ans à Paris lors d’une petite virée shopping.
    Je continue à suivre attentivement et assidument tes pérégrinations modesques depuis ce temps, mais sans laisser de commentaires.
    Ce billet par contre, me fait réagir, et je salue ta sincérité et ta générosité.

    Continue, et même si je comprends ton désir de ne pas être enfermée dans cette catégorie de “grosse”, tu restes malgré tout un porte parole pour nous toutes. Ces femmes qui ne sont pas dans la norme et qui veulent vivre leur féminité, leur élégance, leur différence sans avoir à se justifier ou se cacher.

    Grosses Bises

  491. Neveu :

    Merci encore merci!!!!.. Merci d’avoir partager ton histoire j’me reconnais en toi

  492. Solène :

    Bonsoir à vous

    Je me permet de vous laisser ce message plein de tendresse pour vous. J’ai lu et relu votre billet jusqu’au bout, accrochée à chaque mot, car pesés et pour autant gorgés d’une intense émotion. Quel exercice difficile que celui de la mise à nu, surtout devant l’Internet tout entier!
    Je suis votre blog régulièrement, je m’en inspire pour mes tenues, et me changement progressif de look; Car en passe d’assumer ce corps qui est le mien.
    Merci à vous de tout coeur!

    Bonne continuation! et beaucoup de bonheur dans votre vie future!

    Solène

  493. Elli :

    J’ai adoré ton témoignage et je me demande si je n’avais pas voté pour toi à l’époque à l’election Miss Ok ;-) Ca me “rassure” dans un sens de lire tout ces commenatires car j’ai l’impression d’être entourée dans ma vie de gens qui n’ont pas de problème avec la nourriture (en dehors de ma famille) et qu ine vivent pas chaque bouchée avec culpabilité. Nous sommes donc nombreuses ! Mais je voulais aussi dure que si tu es si bien dans ta peau aujourd’hui et que tu as pu faire ta carrière c’est que tu as un visage magnifique… et ce n’est malheureusement pas le cas de toutes les “big beauties”. Alors si on est grosse et moche, là c’est la merde LOL

  494. Brooklyn :

    Tu es de Suisse! J’habite à Genève… mais on s’en fou :D… Je suis bouche B devant ton article, j’en ai pleuré tellement il y a d’émotions et de sincérité dans ton écrit! Tu es une personne remarquable et d’une beauté inouïe!! J’espère que ton post pourra ouvrir les yeux à un tas de filles ou femmes pour qu’elles puissent enfin s’accepter!!

    Je ne suis pas en surpoid… Mais t’as juste à ouvrir un magazine et c’est bon t’es ultra complexée. Et quand tu parle de la “rencontre de soi” c’est tellement juste! il faut s’aimer, il faut apprendre à se connaître c’est super important!

    Je souhaites à toute les personnes se sentant de lire ton article!

    Grand merci pour ce joli post! Tout de bon!

    Brooklyn

  495. vivi :

    simplement.. merci et bravo..

  496. EMI :

    Dans les grandes lignes c l’histoire de ma vie sauf que je ne suis pas arrivee au stade de l’acceptation… Ton billet m’a émue au point d’en pleurer… Merci… Ça m’a ouvert les yeux j’espère Pouvoir suivre tes conseils et surtout je souhaite un jour me sentir aussi belle et accepter mon corps. Tu es magnifique… Ne change pas

  497. shalima :

    Que dire de plus ? Tu es superbe, et ce billet l’est tout autant. Tu as eu raison de l’écrire, il fait un bien fou dans notre époque hyper formatée… Des bises, Stéphanie.

  498. eleonore :

    Se livrer comme ça n’est pas évident donc je dis bravo! Et bravo aussi à ces sublimes photos (Karl entre tes seins m’a fait beaucoup rire!!).
    Continue de nous faire rêver à travers ton blog.

  499. valh :

    Vous êtes si belle! Continuez!

  500. Islandaise :

    Magnifique billet, dans lequel, bien sûr je me reconnais : un poids normal mais on a l’impression d’être grosse et hop, le début des régimes…. le cycle infernal et là, certes on maigrit mais surtout on GRossIt !! Et on devient bcp + grosse que ce que l’on était au départ !
    En tout cas, dans ce billet, tu nous proposes de faire la paix avec notre corps, quel qu’il soit : gros, maigre, petit, mal proportionné, avec ou sans poitrine, bref avec tous nos défauts….

  501. Florence :

    Merveilleux billet ! Je vous envie de vous être retrouvée, malgré votre parcours initial peu favorable. Je n’en suis pas encore là mais vous me donnez le courage de continuer.
    Votre billet est d’utilité publique tout comme votre démarche : la mode sert à nous magnifier, peu importe notre taille, je l’apprend grâce à vous.
    Merci, et encore merci

  502. magou59 :

    Toujours aussi belle !!!!!!! et admirable !!!!!
    Merci Stéphanie pour tes pensées !!!
    bisous

  503. annalisasuperstar :

    j’ai lu jusqu’à la fin… ma te lo dico in italiano:
    è facile giudicare guardando solo delle foto.
    Non è facile, però, farle le foto…

    Spero tu possa essere ispiratrice.

  504. Maria! :

    Whaaaou!

    Quel beau texte, quelles belles photos!

    Ton parcours n’a rien à voir avec le mien, mais peu importe : l’acceptation de soi est un sujet très beau et qui concerne tout le monde, et être une femme forte n’est pas (si) facile!

    J’ai envie de dire, bisous!

  505. Hebi :

    Cela fait longtemps que je voulais laisser un message ici, mais je n’avais pas vraiment l’occasion de le faire. Ce billet me l’offre et tout bêtement, comme de nombreuses femmes je pense, je voulais vous dire merci.

    Il y a de cela deux ou trois ans, je ne sais plus vraiment, ma sœur, toute mince mais qui m’a toujours encouragée à être telle que je suis, m’a envoyé l’adresse de votre blog. Une adresse toute bête certes, mais qui m’a permis de me rendre compte d’une chose : mes 120 kilos n’étaient pas un obstacle à ce que je m’habille correctement. Même si je n’avais pas les moyens d’acheter d’aussi belles pièces que vous, j’ai pris goût à m’habiller, après vingt longues années d’existence. Je me suis affirmée et j’ai envoyé promener ceux qui avaient quelque chose à redire.

    Et puis, à force de m’accepter ainsi et bien, j’ai commencé à maigrir. Pourtant, depuis l’âge de 6 ans j’ai rencontré des nutritionnistes et autres médecins (j’ai tout de même la chance de n’être jamais passée par les médicaments et autres opérations), mais j’avais toujours continué à prendre du poids, de façon exponentielle. Et puis à partir du moment où je me suis reconnue en moi-même, c’est arrivé naturellement.

    Aujourd’hui, je ne me prive de rien et je suis enfin moi-même, avec quelques 40kg de moins. Je refuse de rentrer dans leur IMC ridicule parce que je suis bien avec mes formes. Je me sens mieux et cela, je le pense vraiment, grâce à vous et au déclic provoqué par votre blog. Ce blog n’est pas pour les grosses, il est pour les femmes qui s’aiment (parce que personne ne le fera mieux que nous).

    Merci à vous et bonne continuation dans votre carrière !

  506. Maria! :

    (PS : et puis, tu écris tellement bien, on sent que ce sujet te tient à coeur, que j’en ai tout tout lu et relu ;) )

  507. Mith :

    Pas le même parcours mais le même ressenti et la même finalité : je suis et je m’écoute (+3 des 4 règles ; jamais fait attention aux 20 mn)

  508. KorriganRouge :

    Merci pour cet article qui me rappelle un peu mon histoire… Je passerai sur les critiques, les reproches, les regards de travers. Je ne veux pas non plus m’étaler sur la souffrance. Mon déclic à moi, ce fut mon compagnon. Là où les autres voyaient une “grosse vache qui se néglige” (c’est fou comme les gens peuvent être puéril), il a vu l’adolescente pleine de vie, la fille sympa et en plus, il vénère mes formes… Sans m’encourager à grossir, il ne veut pas que je maigrisse trop car c’est ma poitrine qui fond en premier. Je n’ai jamais été aussi épanouie que depuis la naissance de notre petite fille, et c’est un peu grâce à mon physique “hors-norme” (je déteste cette expression, mais bon…) qu’elle est là et qu’elle ensoleille notre vie.

    Merci à toi qui nous montre qu’on peut être bien dans sa peau sans rentrer dans un moule!

  509. Elise :

    Merci pour ce billet, un témoignage très poignant, plein de sincérité et de vécu. J’ai 20ans, le surpoids difficile, je me cherche encore mais des filles comme toi qui, non pas assument, mais vivent pleinement leur physique comme un atout, comme quelque chose dont on ne devrait pas avoir honte mais au contraire nous rend différent, aident vraiment.
    Ces photos sont quant à elles, superbes.

  510. H2O :

    Oui nous t’avons lu jusqu’à la fin car c’est le plus beau et le plus interressant de tes billets !!

    Nous avons tous une histoire différente avec notre poid. Personnellement moi, c’est d’être trop ronde (un simple 42 pourtant) aux yeux de ma mère. Je me suis toujours accéptée ainsi. J’ai des formes, des seins, un bon popotin, des hanches, etc. Et c’est cette féminité assumée qui a d’ailleurs déplu à ma mère. Elle me répétait sans cesse que seule les minces pouvaient réussir dans la vie. Finalement, j’ai compris que ce n’était pas vraiment ça qui lui faisait peur. Eu fond, elle ne voulait pas que je grandisse. Mes formes, ce n’était pas le signe d’une possible obésité, de possibles problèmes de santé, mais au fond, pour elle, c’était l’expression de ma féminité, de ma séxualité. Et si moi je grandissais, c’est qu’elle elle vieillisait.
    Une fois que j’ai compris que le problème ne venait pas de moi, mais d’elle, j’allais bien mieux.

    En tous cas, courage encore pour la suite. Le chemin est encore long pour faire changer les mentalités.

    Et j’oubliais : il faut que tu saches qu’il n’y rien de plus beau que les Alpes !
    A très bientôt.

    PS : où peut-on trouver ce super Karlounet ??? Il est génial ! J’en veux un moi aussi !!

  511. laurianette :

    évidement…. ça résonne, ça fait échos ….merci merci d’être une source d’inspiration

    Lauriane

  512. Mathilde :

    Je n’ai qu’un mot…
    MERCI!

    Pour etre aussi forte. Tu es un exemple pour toutes celles qui ont du mal à s’accepter.
    Je respecte infiniment cet état d’esprit. Je l’envie aussi.

    Bises à toi

  513. Donka :

    Ma chère, unique et si belle Stéphanie,
    Comme la plupart de tes lectrices, j’ai terminé la lecture de ce billet en pleure, je l’ai relu, et pareil, toujours autant émue !
    Rien à dire de plus, juste continue d’être toi-même et de faire passer des messages aussi forts et aussi percutants ! On se retrouve bizarrement toutes dans ton récit, que l’on soit mince, ronde, petite ou grande ! Comme si une seule femme réunissait les craintes d’une tonne de femmes à travers ces quelques lignes… Quel GRAND message!
    Je t’embrasse très, très fort et je suis si fière de connaitre !

  514. Kcaramelle :

    Merci d avoir partagé cette partie si intime avec nous.
    Toutes les femmes rondes ou pas ont vécu cela mais ne sont pas toutes arrivées à l acceptation de soit. L’acceptation de soit n’est pas que physique.
    Bravo pour ton parcours et Merci de partager et tes fringues et tes états d âmes :)

  515. Pulpeusefiction :

    Merci d’être celle que tu es, de t’être livrée à nous sans demi-mesure, merci d’être celle qui m’a aidé grâce à ses “billets” à trouver des sites de vêtements mettant en valeur mes formes, à dire “me..” à tout ceux qui jugent sans savoir, sans connaitre, je suis comme je suis, mon corps c’est l’histoire aussi de ma vie, et comme je ne regrette rien j’apprends à l’aimer, et c’est tout les jours un peu plus que j’y arrive. Ton blog y est pour quelque chose, tes photos, tes formes n’ont fait que confirmer que peu importe la taille que l’on porte l’essentiel est ce que l’on dégage. Je pourrais continuer encore pendant longtemps car tu peux difficilement imaginer à quel point tu as marqué un tournant décisif dans ma vie.
    bacci

  516. Sandrine :

    Merci!

  517. Ludivine =) :

    Juste Wow !! Moi je suis juste dans l’acceptation de moi, mais parfois le regard des autres me rappelle que je suis “la grosse”, il y’a encore du boulot mais bon on y approche !!

    C’est bien de pouvoir lire ce genre d’article, ça nous montre qu’on est pas toute seule =)

  518. Cha :

    C’est sur ce merveilleux billet que je tombe pour ma première visite sur ton blog… merci, parce que je pense que la femme que tu es a su toucher une partie de la femme que je suis…

  519. verdementa :

    I did’nt understand everything you wrote, but this is a beautiful post, so true, touching and personal … thanks for sharing it with us!

  520. Lady Nadine :

    Magnifique billet! Merci
    Ces photos sont sublimes!!!!

  521. Viviane :

    Merci
    même une taille 40 comprend. bravo, et surtout merci

  522. fleur :

    Juste … merci :)

  523. Morgane :

    merci… ^^

  524. Melanie :

    M’accepter comme je suis, c’est avoir commencer un regime, je ne veux pas être mince simplement être physiquement ce que je suis dans la tête.
    Fiere de mes rondeurs et egalement fiere des rondeur que j’ai pu perdre!
    Merci pour ce partage

  525. Patricia :

    Très beau témoignage. Merci pour ta sincérité. ça peut aider, mais je n’en suis pas encore là malheureusement…

  526. = :

    Super article qui montre que l’on est pas toute parfaite mais cependant on ce que qu’on est avec nos QUALITES que l’on oublis parfois ! Ton blog me permet de voir que même avec tu poids il fut s’assumer et je vais en faire de même désormais ! Merci

  527. sarah :

    Sublime texte, sublimes photos!

  528. Loveandluck :

    Un seul mot à dire bravo et … merci!

  529. tatiana :

    Magnifique, Merci Stéphanie!

  530. Josépha-Juliette :

    Tout simplement:Merci.

  531. Morgane :

    M.E.R.C.I.

  532. emilie m :

    merci pour tout, tout simplement… parfois on a besoin de lire des histoires, des tranches de vies qui nous ramènent à nous pour nous faire voir les choses autrement…
    tres amicalement
    Emilie M

  533. Laurita by Ricci :

    Como dicen los argentinos, ¡Diosa total! Me encantaron las fotos, no leo francés pero voy a leerme todo el post. Que grande eres Stephanie, soy tu fan total. Un abrazo enorme.

  534. Karine :

    Merci pour cette magnifique leçon de vie.
    Apprendre à ne pas “écouter” le regard de l’autre et ne pas vivre sa vie à travers les autres mais vraiment pour soi.
    Je n’en suis pas là mais ça redonne le moral !

    Encore merci

  535. Flo :

    Stéphanie,

    My sister de sang ! Merci tu as tout dit ))))

  536. Katelig :

    Ah que je kiffe ce blog !!

    Ce que j’aime le plus et ce qui ne doit pas être toujours facile, c’est ce truc de juste tracer sa route à ton goût. Pas porte parole mais pas hypocrite non plus… Juste une fille qui aime la mode.

    Les photos sont wahou (bien ouej avec le mini Karl)

    (Et moi non plus, bien qu’ayant été très curieuse au début de toutes ces émissions ou numéros de mag spéciale ronde, je ne peux plus les voir en peinture)

  537. Sandra :

    Merci, tout simplement.

  538. Aurélia :

    Je suis ton blog de loin et je crois bien n’avoir encore jamais commenté mais là…
    C’est vraiment superbe ce que tu écris, c’est tellement positif et apaisé, ça donne plein d’espoir et comme j’en suis à la phase “on arrête les régimes pour toujours et on tente avec ça d’arrêter de se faire souffrir, pour voir” ta réflexion fait vraiment beaucoup de bien.
    Merci !

  539. Odile :

    Stéphanie,

    Je passe tous les jours sur ton blog depuis plusieurs mois, et c’est vraiment aujourd’hui que je prends conscience que tu as dû parcourir un long chemin tortueux pour arriver à ce degré de bien-être et d’épanouissement!Je suis très émue après la lecture de cet article, je me suis reconnue dans plusieurs “épisodes”(notamment les formes précoces à l’adolescence, que les “jaloux et méchants” se plaisent à nommer grosseur) À présent, j’ai bientôt 39 ans, et je peux te dire que depuis que je te connais, que je te vois évoluer sur ton blog, j’ai fait un énorme chemin dans ma tête et que je me préoccupe de moins en moins du regard des autres , j’ai acheté des tas de chaussures et de vêtements que je m’interdisais avant(du genre “je ne mérite pas ça, je suis trop grosse”)Je me permets pour la 1ère fois de te faire une grosse bise chaleureuse, et je te remercie d’avoir montré cette facette de ta personnalité et parlé de ton parcours avec tant de franchise!Merci!!!!
    Odile

  540. Ninilachipie :

    Quel magnifique ouverture de soi aux autres ! J’ai tout lu et je me suis reconnue dans certains passages. L’adolescence notamment ! aujourd’hui je commence a accepter mes quelques rondeurs et j’ai abandonné certaines marques de fringues pour femmes qui s’obstinent malheureusement à proposer des tailles et des coupes pour fillettes de 13 ans. Je ne lis plus les magazines dont les gros titres comportent le mot “régime”. J’essaye moi aussi de réapprendre à manger et à écouter mon corps plutot que de le torturer avec des semaines soupes, ou des semaines légumes verts.

    Je voulais également te dire que c’était un pur bonheur de te voir aussi à la télé, quelle belle évolution. J’adore ta joie de vivre et ton sourire très communicatif, j’aimerais en voir plus souvent ;)

    Et pour finir, tu es sublime sur ces photos (et les autres aussi)

    Bien à toi,

    Nini La Chipie

  541. Jennifer :

    Bonjour Stéphanie,
    Voilà, ça fait déjà un moment que je lis ton blog et j’ai jamais osé poster un commentaire. Mais aujourd’hui j’en ai l’obligation. En lisant ce post j’ai eu les larmes aux yeux. Je trouve ça vraiment beau ce lien que tu tisses avec nous, tu nous livres ton histoire à nous, que tu ne connais pas pour la plupart, et ça aide en tout cas ça m’aide. Je suis devenue accro à ton blog, j’ai l’impression de me sentir mieux dans ma peau depuis que je lis tes posts. J’aimerais te remercier pour tout ce que tu fais pour moi, inconsciemment :)
    Merci d’être toi, d’être celle que tu es. Ne change jamais.
    PS : Tu es belle, non, tu es magnifique.

  542. Céline :

    Bonsoir,
    Je ne commente jamais mais là je suis scotchée par ce très beau témoignage que tu nous livres là, très intime et très riche, et surtout si sincère… Tu as su te montrer vulnérable sur ce blog, et je crois que tes lectrices n’en seront que touchées, en tous cas je l’ai été en lisant ce post dont je n’avais de cesse de découvrir le paragraphe suivant. Et les photos sont magnifiques, tu rayonnes, ton visage est très beau et je suis impressionnée par ton aisance à poser, ce n’est pas donné à tout le monde…

    En un mot comme en cent, bravo, cet article force l’admiration et je suis conquise !
    Céline

  543. Caroline H :

    Tu es Belle !

  544. coralieb :

    Rien à dire que merci pour la sincérité des propos et le partage ici.

    ps. je veux ta poupée karlou :)

  545. Dunno :

    Big beauty, Big beauty…
    ca fait longtemps que j’entends parler de toi, la preuve vivant qu’on peut être ronde/grosse et s’assumer… j’étais passée avant, quand tu étais déja un phénomène de (foire) mode, et je ne m’y suis pas retrouvée.

    Aujourd’hui je lis ton billet, du début à la fin, et je m’y retrouve dans la souffrance, dans la recherche de soi… dans cette envie de maigrir qui s’oppose à cette envie d’être bien dans ses baskets. J’ai pas encore trouvé la clé qui me permettra de m’aimer telle quelle, je suis encore dans la phase où je me sentirai mieux si je faisais une taille 38 (bon, honnêtement, un 44 ça m’irai bien), où je suis engoncée dans ma fainéantise et ma gourmandise… un jour je vais, un jour je vais pas… ainsi va ma vie et ce depuis de nombreuses années.

    Bref, merci pour ce discours franc et direct, sans hypocrisie. Je te découvre sous un nouveau jour, j’ai affaire à Stéphanie et non à Big Beauty (qui m’intimide tant tout à l’air facile pour elle), un être humain, avec ses blessures et son corps. Une vraie personne quoi. Et, désolée, mais le proverbe qui dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres, c’est malheureusement vrai… dans le sens où ton billet me rassure : je suis pas seule.

    Merci, Stéphanie, pour ce billet.

  546. Carole :

    Superbe <3

  547. Petite Bohème :

    Tu es hors du commun ! Merveilleuse !
    Merci

  548. FLOR DE XESTA :

    BRAVO!!! Depuis que j’ai connu ton blog, j’y passe chaque jour. Je suis fière de mes rondeurs un peu grâce a toi, j’ai retrouvé l’espoir perdu et l’envie de vivre. Et, enfin j’amèliore mon français…;-) Saluts de l’Espagne. Ici être une ronde heureuse est presque heroïque.

  549. ENa :

    Bonsoir .

    Je trouve dommage que tu pose avec une figurine KL , sachant qu’il denigre trés souvent les personnes obeses …

  550. Maellou :

    BRAVO merci j’ai pleuré…je suis pas encore dans le cheminement de “l’acceptation de soi” même si j’en donne l’air. ;)

    Quant aux photos sublimes, et la poupée KL tout simplement de goût douteux…comme ce que j’aime quoi ;) Peut-être qu’entre tes seins il apprends à être moins rigide ;)LOL!!!

  551. Malou :

    Merci pour cet article ! Tu as su mettre des mots sur cette souffrance que j’ai ressenti adolescente !
    Mon cas était l’inverse du tien : j’ai grandi plus vite que grossi et toute mon adolescence a été faite d’insultes à mon égard venant d’autres adolescents. J’étais trop maigre selon les standards et même une surveillante m’avait parlé qu’il existait des cures pour faire grossir les maigres comme moi (du gavage en gros). Ces propos m’ont obsédé et je ne me sentais pas bien dans ma peau à cause du regard des autres. J’ai fini par ne plus m’aimer…manger trop pour grossir. Je n’ai jamais grossi malgré cela et j’ai énormément souffert.
    Ce n’est qu’à 19 ans qu’un déclic s’est fait et que j’ai oublié mon obsession de tout engloutir. J’ai même pris les kilos quen j’esperais tant : comme si mon corps me faisais comprendre que c’est surtout l’intérieur qui compte. Petit à petit j’ai repris confiance en moi mais le travail est encore long et les blessures du passé ne se sont jamais totalement refermées. Je ne cherche pas à batailler avec des régimes, j’écoute mon corps enfin !

    ça me fait tout drôle d’en parler ici car dans ma famille je n’ai jamais évoqué toute mes souffrances d’ado et de les conséquences aujourd’hui !

    Merci pour cet article, qui m’a fait beaucoup de bien.

    Bonne soirée

  552. sheripha :

    Wow! In a word that was stunning. Thanks for your candor. Is this the start of another book or just a need to share how you got here? You are at a place emotionally many women of all sizes are striving to be.

  553. Cindy :

    C’est bizarre tu vois Stéphanie.
    Cela fait bientôt 4 ans que je me bats pour aimer mon corps, mes rondeurs, pour “m’assumer” comme on dit. Et comme toi, je n’aime pas ce mot assumer, il me donne l’impression de devoir assumer une erreur que j’ai commise, comme si c’était quelque chose que j’avais choisi en connaissance de cause, en me disant “allez, je deviens grosse et j’assume”.
    J’ai moi aussi eu droit au sempiternel “tu es obèse” de la part d’un médecin famille qui avait fait le même coup à ma mère (en fait non, il lui avait dit texto “si vous continuez comme ça, dans quelques années on vous enterre”). Je n’avais que 16 ans, j’en étais déjà à mon énième régime et il m’en a ajouté un. Il n’a pas pris la peine de se demander pourquoi j’avais pris autant de poids en si peu de temps. J’étais venue pour une douleur à l’épaule, je suis sortie taxée d’obèse et de fainéante qui cherchait une excuse pour ne plus faire de sport, un régime hypocalorique entre les mains.

    Je suis partie de chez mes parents pour fuir un environnement toxique où ma mère, qui se reconnaissait tellement dans l’enfant en surpoids mal dans sa peau, se sentait obligée de me conseiller les régimes et autres astuces minceur qui me permettraient de “plaire”, d’être “normale”, d’éviter les regards et les remarques méchantes.

    J’ai sombré dans les troubles du comportement alimentaire, tellement honteuse de ne pas arriver à être normale. Je suis tombée dans la négation de moi-même, j’ai eu envie de mourir plusieurs fois.

    Et puis j’ai découvert un autre univers, un autre monde. D’abord VLR, ensuite toi, et puis enfin les Dr Zermati et Apfeldorfer, le G.R.O.S aussi.

    J’ai fini par avoir un autre point de vue. Une autre manière de raconter mon histoire. L’histoire d’une jeune fille en fait très jolie qui a longtemps cru qu’elle devait se punir de ne pas être mince “comme les gens normaux”.

    Je me suis sentie moins responsable de ma douleur, de ma souffrance, bien qu’elle eut été personnelle et intérieure et que personne ne m’a jamais mis un couteau sous la gorge pour me forcer à penser ces choses-là de moi.

    J’ai commencé à arrêter les régimes et là, miracle: mon poids stagne depuis 2 ans au même nombre. Incroyable.
    J’ai même réussi à dégonfler un peu du ventre en apprenant tout simplement à manger moins vite, à apprécier ma nourriture, comme toi.

    Pourquoi disais-je donc que c’est “bizarre?”.
    Parce que jusqu’à ce soir, jusqu’à ce moment précis où j’ai lu cet article-ton article- j’étais encore persuadée que je me leurrais en me disant que je pourrais me sentir bien dans mon corps tel qu’il est. Que j’avais le droit d’être comme je suis, sans problème de santé, d’hypertension, de cholestérol ou autre. Jusqu’ici j’étais encore persuadée que je choisissais la facilité en me disant “stop, j’arrête les régimes, je reste comme je suis et je m’accepte”

    Notre corps ne devrait pas être une chose contre laquelle on se bat. Tout le monde n’est pas fait pour rentrer dans du 38, contrairement à ce que tout le monde veut nous faire croire. Encore moins fait pour se priver à longueur de temps pour rentrer dans un jean une taille en dessous.

    Et puis en lisant ton article, ça a fait “tilt”.
    Je te trouve belle, rayonnante, touchante aussi. On sent qu’il y a une histoire derrière l’histoire de ce blog, une envie irrépressible d’être simplement toi, telle que tu es, sans fioriture, sans tricherie.

    J’apprécie, j’admire même ta façon de t’aimer, d’aimer ton corps.

    Tu es belle, n’en doute jamais.

    Quant à moi, je m’en vais enfin essayer d’être qui je suis, vraiment. De ne plus me cacher en rentrant mon ventre et en refusant les photos.

    J’ai envie de crier Merde! Merde à tous ceux qui diront que je n’ai pas la volonté de maigrir, que je ne prends pas soin de ma santé. Je n’ai jamais été aussi bienveillante envers moi-même que depuis que je m’écoute. Et quand je m’écoute, quand j’écoute mon corps, il est loin de me dire qu’il a envie de manger de la soupe aux choux à tous les repas pendant 2 semaines.

    Merci.

  554. Mlle Z :

    Un GRAND article !
    Tu est toujours aussi sublime !
    Biz.

  555. Mathilde :

    Quelle classe, élégance et intelligence. Et cela en toutes circonstances, tu es une femme admirable, tes mots sont toujours justes, jamais dans le pathos et à chaque fois tu fais mouche. Merci.

  556. Alanadocti :

    Ici un parcours différent dans le sens ou je n’ai jamais vraiment fait ni régimes restrictifs ni chirurgie mais j’ai toujours été ronde, une fille un peu potelèe qui se sentait mal, pas très belle et 20 ans plus tard avec 6 enfants et 35 kgs en plus je me sens beaucoup mieux, bien dans ma peau. Le regard des autres m’importent peu, je m’en tiens à cette phrase ” la vérité de chacun n’est qu’une projection de sa propre réalité ” . Quelqu’un me trouve grosse, moche, pense que je suis fainéante et que je bouffe h24, et alors????C’est son problème pas le mien. Je sais ce que je suis et ce que je vaux comme toi :)Je ne suis pas une grosse qui s’assume ni qui le revendique , je suis moi … Et ton blog m’y aide. Merci

  557. Celeste :

    Merci!

  558. Pauline :

    Chère Stéphanie,

    Je profite de ce billet pour te dire que tu fais la différence. En tous cas, tu l’as faite pour moi. Avant, j’étais grosse, je m’habillais comme un sac et j’avais du mal à me trouver féminine. Et puis tu es arrivée, toi et les marques de prêt à porter plus size. Les marques ont mis à ma disposition des vêtements qui ne semblaient pas taillés dans les rideaux à fleurs de ma voisine et toi qui m’as montrée que les grosses aussi ont du style malgré ce qu’on essaye de leur faire croire.
    Avant j’étais grosse, je m’habillais mal, je ne me sentais pas féminine. Maintenant, je suis grosse, je m’habille comme une star et je me sens féminine. Je ne m’accepte pas complètement mais je me lance. Je me regarde et je me dis que finalement ce n’est pas si mal de ressembler à une vénus préhistorique, ça fait tout de même de moi une déesse!

    Je vais continuer à suivre tes aventures et noter tes bons plans modes et quand je serai capable de m’accepter totalement et sans réserve, je viendrai te dire merci, parce que je saurais vraiment alors tout ce qu’il faudra mettre dans ce simple mot.

    A bientôt!

  559. Jennifer :

    Merci! C’est tout ce que j’ai a dire! De plus je me rends compte que moi aussi j’en ai marre de faire des régimes, perte reprendre du poids… Depuis 1 an je fais attention a ce que je mange et c’est tout, je ne prends plus de poids et je suis assez bien dans la taille que je suis! Heureuse de voir que nous sommes pas seul!

  560. Lydia :

    Merci…..

  561. Pascale :

    merci Stéphanie… ce billet est si touchant… merci pour ce témoignage si sincère, si intime, merci de le partager avec tes lectrices ! quel combat tu as du mener… quel chemin parcouru ! et quelle victoire ! tu es une très belle personne…. et tu rayonnes !

    ces photos sont superbes… et c’est un joli de pied de nez à Karl ! comme toi j’aimerais juste secouer l’industrie de la mode qui s’obstine à s’adresser à une minorité de femmes !!!!

  562. ROGER :

    Merci pour ton post, on passe par tant de souffrances quand on est ronde…
    Tu mets des mots sur les maux et tu le fais si bien, lire ton blog est une bouffee d’oxygene.
    Ma fille de 10 ans est en leger surpoids, apres avoir lu ce que tu ecris je pense que je vais arreter de lui mettre la pression sur son poids, tu m’as fait comprendre beaucoup de choses en racontant ton parcours

  563. Claudia :

    Grazie per le tue parole, thanks for sharing your feelings and the path you walked during your life. I am really touched and I hope I’ll accept myself one
    day for what I am. And those pics are beautiful just because you’re beautiful.

  564. Miina :

    Le chemin de l’acceptation a été long mais le résultat est magnifique ! Très beau billet, le plus beau je pense… bravo et merci.

  565. Ziall :

    Du courage, il en faut pour être capable de se regarder soi-même en vérité, sans fuite. Faire connaissance avec soi-même… Un parcours épatant !

  566. Chris2l :

    Presque tout pareil, à deux ou trois détails près !!
    Même parcour, même combat avec une mère que j’ai toujours vu ronde alors qu’en fait jeune elle était mince et pas mal… et un père omnibulé par le poids, faire attention…. et les mises au régime récurrent et je les ai tous fais jusqu’à l’anneau le “précieux” un an de parcours pour avoir cette chose qui ne me sert à rien !!!

    Mais on ne m’a jamais, jamais dit que j’étais belle, donc pour l’acceptation de soi c’est mal barré !!!

    J’ai 40 ans et deux poussières, je suis obèse et j’aimerai tellement vivre en paix avec cette culpabilité d’être ronde !! Alors j’ai une amie qui est psy et qui me dit que je suis bien telle que je suis, mignonne et agréable… et j’ai trop souvent du mal à la croire !!! Elle m’accepte avec mes différences, un jour moi aussi j’y arriverai….j’espère !!

    Enormes bises et merci pour ton témoignage !

  567. Bohème :

    merci beaucoup Stéphanie, pour ce papier si beau et sincère
    Et quelle coïncidence, récemment je regardais ton presse book et j’ai été frappée et un peu énervée de voir que la majorité des interviews et articles te concernant étaient très axés sur tes formes!
    Les photos sont sublimes aussi et tu es magnifique.
    Comme j’aimerais être si bien photographiée! je fuirais peut-être moins les objectifs ;-)
    Beau parcours et changement de vie réussi. On ne peut que te dire bravo.

  568. Bohème :

    Ah! Et j’oubliais, j’adore ton petit clin d’oreille avec la poupée Karl qui dit pas mal de c…. en ce moment :-)))

  569. Wasabie :

    Merci, je trouve cela beau, et intime. Merci de nous l’avoir fait partager.

  570. Bohème :

    Euh non je ne viens pas d’une autre planète ou on ferait des clins d’oreille, j’ai juste un foutu (mais inséparable ) IPad qui réécrit les textes automatiquement mais ce n’est qu’une machine dont la pensée reste imparfaite :-)) Vous aurez fait la traduction

    J’en profite aussi pour confirmer que la France devrait être plus ouverte aux grandes tailles et être moins snob et plus pragmatique car le marché existe c’est sûr! Et comme Cindy, j’ai envie de crier fuck à tous ces abrutis qui pensent que la beauté d’une personne se résume à un indice IMC , aimons les différences, et donc j’attribue un spécial fuck au Dr Dukon, et j’ai bien dit Du Con.
    Ah ça fait du bien!! Bonne journée

  571. elie :

    Au delà de ce parcours qui “finit” bien,je ne suis pas vraiment d’accord quand tu dis que tu ne vis plus par le regard des autres,heu tu te montres sur un blog quoi.Egalement le fait de ne plus accepter les “speciales rondes” je suis mitigée car c’est quand même ce qui t’a fait connaitre,et il suffit de lire les coms pour voir que c’est ton lectorat majoritaire que tu le veuilles ou non,tu n’es certes pas que ronde,mais sans tes rondeurs qui font que tes lectrices se sentent “proches” où serais-tu?
    Bon et je ne peux m’empêcher de relever ceci,la fille à qui tu as piqué son mec est “jalouse” et toi tu as été “blessée”,2 poids 2 mesures dans le style narratif.
    J’avoue aussi que je ne comprends pas bien ton idolâtrie envers KL.

  572. Hélène :

    Les photos sont magnifiques. Tu es vraiment une superbe femme !

  573. Elise :

    Merci pour ca magnifique témoignage!tu es une femme superbe!

  574. Inès :

    Bravo, Stéphanie, pour ton parcours et pour ce ras le bol !
    Tu es une femme magnifique, originale, créative et qui a de la personnalité :
    il n’y a pas que les rondes qui t’admirent et qui te suivent, il y a toutes les filles stylées (ou qui veulent le devenir …).

  575. selma :

    article tres touchant…mature et realiste.Bravo…
    L`acceptation de soi est difficile et n`est pas seulement une question de taille.Je fais un 36,on me dit jolie,j`ai un dressing de dingue et pourtant je ne m`aime pas…je me dis qu`avec le temps je m`accepterai, comme toi.
    En tout cas merci pour cette lecon de vie.(ca fait reflechir)
    bisous

  576. cloé :

    J’ai toujours été en léger surpoids. En primaire on m’appelait la grosse. Le pire c’est qu’en regardant les photos de cette époque, je me suis rendue compte que je n’étais pas si grosse que ça. J’étais juste grande et j’ai abandonné mon corps de petite fille assez vite. Quand certaines étaient osseuses et plates, j’avais déjà des formes. Mais j’étais “la grosse” alors pour moi c’était une honte. Rien de plus.
    Aujourd’hui je suis toujours en surpoids mais je n’ai fait que 2 régimes en 27 ans de vie. J’ai un compagnon qui m’accepte très bien comme je suis. Je pense que malgré ce qu’on peut en dire, l’amour joue pas mal dans cette acceptation de toi. Du moins pour moi, ça passe par ça.

  577. Eloise :

    Ce qui m’a toujours questionnée ce sont les filles rondes accros aux marques (de luxe) qui ne proposent pas de tailles adaptées pour leur morphologie. C’est donc approuver cette incohérence, c’est leur donner de la légitimité au lieu de se révolter, de faire évoluer les choses… ce serait presque de l’hypocrisie!! Ici tu tentes de faire évoluer les regards et les pensées collectives… même s’il faudrait que la société évolue davantage et le monde de la mode également!!
    Je pense, comme toi, que ce qui importe c’est d’être heureux, sincèrement, de se sentir épanoui et en accord avec soi-même! Et tu sembles y être arrivée (je te tire mon chapeau car c’est un peu la quête de toute une vie, sur tout les plans) ce qui n’est pourtant pas simple… et pas uniquement pour les rondes mais pour toute personne qui doit accepter ses défauts, ses failles, ses faiblesses etc…
    Je ne peux m’empêcher de me demander cependant comment on peut se sentir bien lorsqu’il nous est difficile de monter des escaliers, marcher, courir sans être tout de suite essoufflée, limitée… ce n’est plus une question de regard mais de respect de soi… enfin ce n’est pas du tout un jugement mais juste une simple réflexion qui pourrait ouvrir une discussion…

  578. Marion :

    Que rajouter à ce très beau post?! Si ce n’est que je remercie ma mère de ne m’avoir jamais mise au régime même lorsque petite j’étais en surpoids par rapport à mes petites camarades de classe. Je me suis toujours sentie belle dans ses yeux, kilos en trop ou pas. L’influence des amis / collègues / camarades ,etc est déjà suffisamment pressante pour ne pas que les parents en rajoutent. J’espère faire aussi bien avec mes enfants !
    Je te souhaite de continuer sur cette voie et de nous faire encore rêver avec des looks toujours plus beaux ! Merci Stéphanie !

  579. daniela :

    Ton post est très mesuré.

    C’est une double leçon, pour ceux qui te félicitent de t’assumer comme tu es, (mais pourquoi ne le pourrais tu pas ?), comme pour ceux qui au contraire portent un regard critique sur les rondeurs.

    De mes 10 à mes 15 ans, mon enfance/adolescence fut similaire à la tienne (un corps de femme très jeune).
    Mais mon corps m’a laissée tranquille vers 15 ans en se stabilisant à un poids considéré “normal”. Cependant les regards de ma mère, ancienne couturière, ont été une vraie torture : c’était 36 ou rien. Le plus drôle c’est que je me suis tellement affamée que j’ai fait du 36, en terminale. J’étais paradoxalement devenue si maigre que mes côtes saillantes dérangeaient la vue maternelle. Elle m’emmena alors chez un orthopédiste pour voir s’il était “normal” que mes côtes gauches sortent plus que les droites : elle a voulu me faire ouvrir le thorax pour qu’il m’en enlève deux, laissant une cicatrice sous les seins. J’ai refusé, j’étais assez vieille pour résister.

    L’amour des garçons m’a sorti de ma prison mentale, de l’obsession de la grosseur. Aujourd’hui j’ai 17 kilos de plus qu’en terminale et bien que je ne sois pas totalement en paix avec moi même je me sens infiniment mieux.

    Les médecins, qui ont un pouvoir immense dans nos vies, devraient aussi réfléchir avant d’ouvrir la bouche. J’ai changé de gynécologue parce qu’elle ma dit “vous êtes trop grosse, faut perdre 6 kilos” – je faisais du 40 à l’époque. Ma rhumato m’a aussi dit une fois que “franchement vous devriez perdre du poids” – je faisais toujours du 40.

    Les normes sociales actuellement en vigueur sont folles.
    Tu es absolument sublime.
    Un point c’est tout.

  580. 11 Sugar Street (bijoux gourmands) :

    Wouahou… ton billet à sucité beaucoup de réactions!
    Que dire… Cet article m’a ému, oui je l’avoue. Et pas pour faire la faux-cul, vraiment ça m’a ému.
    J’ai tout lu et j’ai essayé de comprendre ce que tu as pu ressentir durant tout ce parcours, et je suis entièrement d’accord avec toi sur tous les points. Pourquoi continue-t-on de demander à une personne ronde comment fait-elle pour s’assumer?.. Je n’ai jamais posé ce genre de question par ce que tu as bien raison, pourquoi devrai-tu avoir besoin de t’assumer, on est ce qu’on est et puis c’est tout!

    (moi aussi je regardait l’émission c’est moi choix hihi) pour ce qui est des émissions spécial rondes, spécial régime etc… premièrement je pense que la télé en profite bien par ce qu’ils ont vu que ça marchait… et puis ça permet à d’autre ados comme tu l’étais de voir leurs rondeurs autrement, non?

    Je pense que c’est la période de l’adolescence la plus difficile, quand on se cherche encore et qu’on ne sait pas trop ce qu’on fait là, quand les camarades de classe ne savent que se moquer d’une personne qui n’est pas mince. Et meme sans parler d’ado, les adultes sont tous aussi betes de penser qu’un corps parfait est une taille 36.

    Le regard des gens est un gros problème… on ne peut s’empècher de se demander ce que les autres pensent de nous. “ils rigolent, ils doivent surement se moquer de moi” “pourquoi elle me regarde comme ça?” bref, je n’ai jamais été et je ne suis pas ronde, mais je n’en ai pas eu besoin pour savoir ce que le regard des atres peut prendre comme place dans ta vie. Tu fais tout pour avoir un minimun de critiques, le moindre de tes gestes est claclulé, par ce que tu veux plaire aux autres et que l’on pense du bien de toi. J’étais comme ça ado, et jusqu’à y’a pas trop longtemps: je calculais tout, je déchifrait n’importe quelle petite blague en pensant que peut etre c’était un sous entendu pour se moquer de moi… bref je devenai parano. Alors sur ce point je peux dire que je te comprends, je pense :-)

    Chaque personne à une histoire différente, et dans cet article j’ai vriament ressenti en premier la souffrance de ton adolescence, et puis ensuite la renaissance, cette découverte magique de toi qui t’a fait remonter la pente, et ç fait plaisir!

    Une dernière chose, les photos sont vraiment sublimes, en noir et blanc comme ça, et puis oui ta maman avait raison: tu es si belle!

    Bonne journée,
    Des bisous.
    Alice

  581. Claudia :

    bonjour,

    Je te lis depuis quelque temps et jusque là je n’avais jamais commenté. Ton poste d’aujourd’hui m’a remué de fond en comble et j’aimerais juste te dire merci. Merci de nous inspirer, merci de dire tout haut ce que l’on ose pas se dire, merci d’être toi simplement.
    Voila c’est tout ce que j’avais à dire.
    Claudia

  582. Aurélia :

    Juste merci.

  583. Nina :

    Tu es magnifique sur ces photos! Je ne sais pas quoi dire d’autre, j’ai été très touchée par ton article, et j’espère qu’il pourra aider beaucoup de gens, car je trouve ridicule qu’aujourd’hui, en pleine ère des libertés individuelles, on puisse encore juger les gens sur leur apparence, qu’on puisse encore croire que les gros sont ainsi car ils l’ont voulu, parce qu’ils s’empiffrent et qu’ils ne font pas de sport, et que les maigres sont toutes des anorexiques. Ces préjugés stupides font du tort à beaucoup de personnes. Il y en a marre de l’hypocrisie des magasines féminins qui prônent que la mode est pour tous, mais qui ne montrent que des mannequins stéréotypés. Qui font des numéros “spécial rondes” mais qui présentent des crèmes raffermissantes, des sous-vêtements gainants, un peu comme s’ils disaient “oui! on aimes les rondes… tant qu’elles ne le sont pas trop!”
    Merci pour ce bel article, et bonne continuation!

  584. Marje :

    Stéphanie, merci de ta sincérité, de ta mise à nu (à l’écrit comme en image). J’ai vécu un parcours similaire, cette envie de changer puis cette rencontre avec moi-même (lorsque la chenille devient papillon). Maintenant, je me bats pour que mes amies les plus chères et ma maman aussi cesse de se détester, de se brimer pour des kilos en trop. Essayons de nous aimer, nous respecter, comprendre que notre corps est à nous. Ne pas écouter les amis qui se croient bienveillants lorsqu’ils nous félicitent d’avoir maigri. Nous ne sommes pas nos kilos perdus, ni nos kilos gagnés, et la quête du bonheur ne devrait rien avoir avec tout cela.

    Alors merci pour tes mots.

  585. sophie :

    Merci, merci ma belle. Tu m’as fait pleurer ce matin.

  586. tazou :

    Bonjour

    Je ne laisse jamais de com. Il faut dire que je fais un 38-40, donc malheureusement comme les vêtements que tu portes sont souvent “catalogués rondes” je ne les trouve pas en ma taille. Mais j’aime tes photo, les associations de tes vêtements. Bref j’aime ta vision de la mode sans tenir compte de ton poids puisqu’il n’est pas le mien et ton travail m’aide quand je m’achète mes fringues. Voilà je ne sais pas si c’est important pour toi (et si je m’exprime bien ) mais sache que tu inspires aussi des femmes officiellement “non ronde”, ne souciant donc que de ton style.
    Merci.

  587. Pauline :

    Et bah moi je te trouve magnifique.
    Pas parce que tu portes de beaux vêtements qui te vont bien, pas parce que tu es très joliment maquillée, pas parce que tu représentes “la ronde qui s’assume”.
    Parce qu’en fait quand je vois tes photos j’en ai rien à foutre que tu sois grosse ou maigre, t’es belle, c’est tout.
    (et en plus j’en suis très jalouse!)
    Merci pour ta sincérité et continue à nous faire rêver!

  588. Céline :

    Photos et post magnfiques.Merci d’être toi!!!!

  589. Maud (les temps maudernes) :

    J’ai lu ton article hier (comme tant d’autres), il m’a donné des frissons! Merci!

  590. Mag :

    Je voulais aussi rebondir sur le sujet des “spéciales rondes”.

    Moi j’aime bien et j’en suis friande parce que ronde ou pas, je trouve que les tenues sont plus accessibles (en terme de look), plus crédibles.

    Je m’inspire et me reconnais bien mieux qu’avec des mannequins minces et grandes.

    De plus, certaines coupes vont aux minces et pas aux rondes et inversément.

    Je pense donc qu’il est important que chancunes puissent s’identifier et se reconnaître et surtout, donner l’envie de prendre soin de soi et de se mettre en valeur.

  591. Indiana :

    Je ferais bref car les commentaires sont nombreux (comme lors de ton précédent billet sur le même sujet).
    Les photos sont magnifiques, sexy, vraiment splendides!

  592. Batonnet de poisson :

    Très bel article, les photos sont magnifiques! Je te suis depuis un moment déjà, mais je dois avouer que c’est certainement cet article que j’aurais le plus aimé de tous! J’apprécie énormément tes tenues, mais c’est aujourd’hui que tu t’es le plus dévoilé et que je me suis le plus reconnue dans ce que tu disait…J’ai mis longtemps pour m’accepté avec mes 1m59 et 90kg, et je suis toujours en thérapie, mais j’ai bon espoir d’y arriver complètement dans les mois et années qui viennent grâce à cet article !

  593. Marina :

    Merci. Juste merci.

    Avec ton blog, tu es une inspiration fashion (bien bien au-delà des “bons plans pour rondes”). Aujourd’hui, tu n’es peut-être pas une ambassadrice, mais tu es une inspiration humaine (pour ton courage, ton histoire et le courage de raconter ton histoire).

  594. Agathe :

    Juste Merci :)

  595. Guylaine :

    Je dois t’avouer Stéphanie que je suis très émue à la fin de ce post. Tu as su dire avec justesse, pudeur et sincérité ce que beaucoup de femmes “rondes” (je me refuse de dire le mot “obèse”) ressentent et combien il est difficile dans une société actuelle de faire un petit 46 minimum!!
    Je ne cache pas que je me retrouve à certains moments de ton parcours…l’acceptation de soi demande un énorme travail sur soi que j’ai egalement effectué suite à un divorce où mon ancien mari me considérait trop ronde et pas désirable (suite à des traitements hormonaux). la reconstruction de soi, la réappropriation de son corps n’est pas évidente, mais qu’est ce que ça apporte comme bonheur quand on y arrive…. J’ai décidé il y a quelques mois, d’arreter de vouloir maigrir en me privant de manger et de faire grandir en moi encore plus de frustration….Oui je suis Ronde et alors!! les personnes à qui cela ne convient pas, qu’elles passent leur route!Encore un grand bravo!

  596. Youkiya :

    Salut!
    Je voulais juste laisser une petite trace de mon passage ici!
    Ton article est vraiment parfait, et tes photos sont superbes. Et comme tu le dis si bien, le plus important ce n’est pas les chiffres qui s’affichent sur ta balance, ou ceux qui sont inscrits sur tes vêtements, mais de se sentir en harmonie avec soi même.
    C’est peut être facile à dire, mais moi je pèse 51 kilo pour 1m70, et contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas forcément très facile à vivre pour tout le monde. Certaines n’arrivent pas à perdre de poids, moi je n’arrive pas à en prendre. Et les “gens” font aussi des commentaires désagréables lorsque l’on est fine, moi mes profs m’appelaient “l’anorexique”.
    Bref, juste encore pour te dire bravo pour tes photos et ton blog qui sont superbes. Et puis très bonne continuation à toi :)

  597. Little miss sunshine :

    Merci pour ce magnifique billet. Je ne suis pas surprise de son succès comme on dit la vérité atteint le coeur des gens.

  598. Clémence :

    J’ai été très touchée par ton article. Je suis pulpeuse, malgré 10 kg perdu il y a un an, j’ai toujours eu un peu de mal avec les regard réprobateurs. Depuis cette année, je suis heureuse, j’ai trouvé l’amour, & cet amour m’aime avec mon ventre, mes hanches et mes cuisses. Les autres? Je m’en fiche. je vais reprendre une citations que tu avais mis dans un billet : “Ce n’est pas grave de plaire à tout le monde, ça veut dire que l’on plait au reste”. C’est tellement vrai. Il faut tout d’abord écouter les gens qui nous aiment. C’est l’essentiel.

    J’ai été très émue quand tu as dit “Je déteste quand on me dit que je m’assume, parce que je ne vois pas pourquoi je devrais être dans cette démarche, je n’ai pas à m’assumer, je n’ai commis aucune faute, aucun sacrilège.” Tu as mis les mots sur quelque chose que je n’arrivais pas à décrire. J’ai entendu beaucoup de “tu es ronde, mais tu t’assume, ça se voit! & puis t’as un beau visage, ça rattrape”. Je trouve ça si ignorant de leur part.

    Merci à toi pour nous faire partager tes tenues & ton quotidien à travers ce blog que je suis déjà depuis bientôt 2 ans! Merci pour ta joie de vivre :)

  599. Anne :

    C’est très touchant… reste comme tu es et merci

  600. YONOSOLO :

    Merci pour ce beau témoignage…. :-)

  601. Béa :

    Très belle confession, c’est encore un don de toi pour nous qui te lisons, merci.
    J’ai pour ainsi dire le même parcours, mère, famille, régimes dés 12ans, anneau à 30, dégout de soi, psy, acceptation seulement à 40ans!!! et oui enfin la joie de ne pas se sentir comme un monstre mais une belle femme, différente mais désirable et prenant soin d’elle…
    Mais voilà tu as et je l’espère longtemps pour toi une bonne santé et cela c’est un cadeau dont tu parais très consciente…seulement y’a des “chutes” moins sympas et c’est bien de ne pas faire non plus l’apologie de l’obésité car elle tue et cela est hélas une réalité, une artère de mon coeur s’est bouché cet été et a bien failli m’enlever cette si belle vie que j’avais réussie à construire et que j’aime tant, un peu grace à toi Stéphanie pour le côté mode et mise en valeur de mes formes, alors je ne pourrai pas si je veux que la 2eme partie de ma vie soit le + longue possible garder ce corps que j’ai mis tant de temps à aimer…donc bypass…
    Nous sommes tous différents face à ce corps qui nous a était donné…et à ce qu’il peut ou pas nous apporter, je reste heureuse pour toi et t’envie quelque part de pouvoir finalement le garder…
    Bisous

  602. dibou :

    Merci ..

    Parce que tu t’es livrée avec simplicité , objectivité et sincérité !
    J’ai suivi depuis très tôt aussi tout les régimes possibles et inimaginable .., j’avais ( aux alentours de mes 15 ans , j’en ai 23 aujourd’hui ) 20 kilos de trop , je m’suis battu pendant 1 ans avec moi même et j’ai ” réussi ” a en perdre 18. Je pensais comme tu l’a décrit dans cet article , que je serais enfin mieux accepter , que je pourrais m’habiller comme toutes les filles que l’on voit dans ces magazines qui dicte la ” norme sociale “.. . Et pourtant je n’étais pas plus heureuse pour autant , je suis devenu également l’ombre de moi même et j’ai sombré dans une dépression qui m’a donné aussi envie de quitter cette terre , comme toi on ne m’a pas laissé partir .
    Après 3 ans de suivi psychiatre / nutritionniste j’ai enfin réussi a me sortir de cette obsession de la calorie de trop , moi poids c’est également stabiliser ( ce qui n’était JAMAIS arriver auparavant ) j’ai réappris a manger et surtout a avoir une vie sociale .
    Ce qui m’a le plus touché dans ton article c’est une anecdote similaire a la tienne qui m’est arrivée .. avec une ” copine ” nous nous battions pour le même garçon .. sauf que j’étais a cet époque habiller en XL de la tête au pied et elle faisait la taille S ( S comme Standard dis tu ? ) , ce garçon m’a confié avoir fais son choix sur mon “amie ” parce qu’elle avait les kilos en moins que moi je n’arrivais pas a perdre . J’ai été dévastée ..

    Bref , aujourd’hui j’ai une petite soeur qui rentre dans l’adolescence qui est très jolie mais à qui je fais très attention parce qu’elle aime la ” minceur extrême” et a 12 ans sa me fait flipper quand je regarde ce qui m’est arrivée..

    Merci encore tu es un exemple pour toutes les femmes rondes, minces , petites, grandes, brune ,blonde ..

  603. Caroline :

    Juste BRAVO !
    Et MERCI <3

  604. Elodie :

    Merci pour ce magnifique témoignage et ces photos … que dire, je suis sans voix!
    Les photos tu les a fait faire par un professionnel ? Elles sont d’une beauté, une finesse incroyable !

    encore un immense merci, moi aussi j’ai quelques kilos de trop, (genre une 20taine) mais grace à des personnes comme toi, que je lis depuis plus d’un an, j’ai appris à m’accepter comme je suis, à ne pas me torturer, à vivre ma vie.
    J’habite en Angleterre, et ici, aucun problème pour trouver chaussures et fringues pas cheres à ma taille… comment faire pour que ça arrive en France?!
    Grâce à des personnes comme toi sans doute…
    encore un beau bravo du fond du coeur
    Merci

  605. Tinee :

    Juste un grand bravo et un énorme merci pour ce témoignage qui j’en suis sûre trouvera écho chez bien des femmes, rondes ou pas.

  606. Flodesneiges :

    J’ai découvert ton texte hier, et ces très belles photos…Au vu du nombre de commentaires et autres “like”, tu n’as pas ému que moi :) Comme beaucoup, je me retrouve dans ton histoire…Les “poids à surveiller” sur le carnet de santé, les visites chez les nutritionnistes dès le plus jeune âge (manque de bol, suite à des problèmes de santé, je suivais un traitement médicamenteux qui donne faim… ajoute à ça des antécédents familiaux de surpoids, et tu as moi!). J’ai coutume de dire que vu le nombre de régimes que j’ai suivi dès toute petite, je devrais avoir droit à une équivalence pour le diplôme de diététicienne…. sauf que le poids n’est pas qu’un problème de nourriture et des calories, ce serait trop simple, hein!
    A maintenant trente-cinq ans, j’ai mis tout ça derrière moi…Plus de régime: ras-le-bol de culpabiliser pour avoir mangé 20g de ceci en trop….et de reprendre encore plus kilos quelques mois plus tard.
    Pour moi, dans cette histoire, le mot clé est : CULPABILITE …. C’est elle qui gâche la vie de nombreuses personnes en surpoids… Pourquoi, on se le demande: je suis myope, c’est de ma faute? Je suis toute petite, c’est de ma faute? J’ai plein de cheveux blancs à seulement trente ans, c’est de ma faute? …. Je pourrais en dire plein comme ça…C’est pas pareil pour le poids parce qu’il suffit de volonté pour en perdre?? Et bien non, il ne suffit pas d’avoir la volonté…
    Faute d’avoir réussi à passer définitivement sous la barre du surpoids au travers de nombreux régimes, j’ai choisi de vivre avec, et heureuse tant qu’à faire, hein ;-)
    Ce qui me rendrais encore plus joyeuse, ce serait de pouvoir porter tout ce que j’aime sans me demander avant: est-ce qu’il y aura ma taille? ou de n’être plus obligée de devoir par exemple commander mes collants en Floride parce qu’ici il n’y en a pas en ma taille!
    A part ça, je lis ton blog où je trouve de l’inspiration, et jamais je n’achète les fameux “spécial rondes” sur lesquels mon avis rejoint le tien! Quant à ce fameux “Tu es ronde et tu t’assumes bien” et “bravo, tu as maigri”…. je ne me vois pas dire aux autres des trucs du genre “tu assumes bien ta calvitie, bravo! ” ou encore “Félicitations! Tu as laissé pousser tes cheveux, c’est une super coiffure, on oublie presque tes oreilles décollées”… Pour moi c’est pareil: on se sent résumé à son seul surpoids…Pour moi, cela fait partie de mon identité & de mon histoire, certes, au même titre que de milliers d’autres choses, ni plus, ni moins!
    Un dernier petit mot, …merci ;-)

  607. Natlie :

    Ce billet est magnifique et beaucoup de lignes ont fait écho avec mon histoire … je suis encore sur le chemin de l’acceptation de moi…
    Tu écris et fait des choses superbes !
    Bravo pour qui tu es : Une femme superbe !

  608. Manon :

    C’est grâce à des filles comme toi que j’arrive à me convaincre que malgré mon poids malgré ma taille je n’ai pas à arrêter pour autant d’aimer la Mode. J’ai perdu plus de 35kg à l’âge de 12ans après eu une importante dépression et j’ai toujours été différente des autres, plus grande, plus ronde, plus “formée”. Mais après tout s’accepter et s’assumer c’est ce qui fait qu’on se sent le plus heureuse.
    Ton article me redonne du baume au coeur et me donne envie de continuer mon blog afin de montrer et prouver que malgré ma taille 42 moi aussi j’ai le droit à la Mode!

    Mille bisous et mille merci à toi !

    J’aimerais beaucoup te lire prochainement si tu me répond sinon ce n’est pas grave bonne continuation et à très vite ici!

    Bises!

  609. Elodie :

    Personnellement, j’ai eu le problème inverse… Je suis quelqu’un de nature nerveuse et (on va dire) facilement stressable.
    L’année de mon BAC, il me fallait avoir la mention pour rentrer dans l’école que j’avais choisie (les préjugés des BAC pros) et pour couronner le tout, j’avais différents problèmes perso (harcèlement etc…).
    Sans le vouloir et en continuant à m’alimenter comme à mon habitude, j’ai perdu presque 10 kg en 2 mois. Je suis descendue à 44 kg pour 1m62. Je faisait un taille 34, j’avais plus de seins, j’étais maigre, on voyait mes cotes, je pouvais pas rester assise 1h ou plus sans pleurer de douleur… Bref, un squelette quoi…
    Ma mère s’est mise à croire que j’étais annorexique et que je me faisait vomir, mes parents se sont mis à me surveiller de plus pres… Je ne suis pas allée chez le médecin car j’espèrais que je me “remplumerais” avec le temps mais ce n’est pas venu. J’ai été voir un nutritionniste qui m’a prescrit une régime et un traitement. En 3 mois, le problème était réglé.

    Mes ami(e)s n’ont jamais compris pourquoi je voulais prendre du poids, ils disaient que j’étais pas normale.
    Pour moi, se sentir bien dans sa peau ne veut pas dire faire une taille mannequin mais juste s’aimer peut importe sa taille de fringues ! Pas besoin de faire un 36 / 38 comme tout le monde pour être belle et ça tu sais bien nous le montrer ; tes photos sont magnifiques !

    J’ai adoré lire ton article.

    Bonne continuation !

  610. Flanelle :

    Merci Stéphanie pour ce témoignage qui m’a émue aux larmes.

    Je pense en effet que chacune d’entre nous (rondes, minces, grandes ou petites) peut se reconnaître dans ce long parcours qu’est l’acceptation de soi…

    Bonne continuation à toi et à bientôt,
    Aude

  611. Myriam :

    Merci à Toi !!!

  612. Rélie :

    Magnifique article ! Merci pour votre sincérité. Merci pour ces mots si vrais dans lesquels je me reconnais tant. Je pense que je vais le garder en favori et le lire de temps en temps…cela me permettra peut être de voir mon corps différemment et d’envisager une vie un peu plus rose :) Merci Big Beauty ;)

  613. Caroline :

    Bravo et merci pour cet excellent post !
    Je me reconnais dans beaucoup de passages, et je sais que nous sommes nombreuses dans ce cas.

    Je trouve que le plus dur, une fois que l’on a fait la paix avec soi-même, est d’affronter les médecins qui, eux, font figure autorité pour la plupart des gens, et se permettent de vous dire froidement, systématiquement, que LE problème c’est votre poids.
    Personnellement, j’en ai presque peur d’aller consulter, parce que je pense toujours que je vais avoir le droit au laïus avec des chiffres, des statistiques… C’est comme ci ils ne pouvaient rien voir d’autre qu’un chiffre, en voyant quelqu’un en surpoids. Nos problèmes viennent forcément de cela, pas d’ailleurs, pour eux.
    C’est terriblement frustrant…

  614. Angela :

    Magnifique.
    Je te trouve juste superbe sur chaque nouvelles photos que tu publie.
    Tu t’es vraiment trouvé, et comme ça te va bien.. !!
    Tu m’impressionne, réellement, par ton enthousiasme, ta splendeur.
    Bref, merci pour ce post, ca libère l’esprit.
    <3

  615. Angela :

    Magnifique.
    Je te trouve juste superbe sur chaque nouvelles photos que tu publie.
    Tu t’es vraiment trouvé, et comme ça te va bien.. !!
    Tu m’impressionne, réellement, par ton enthousiasme, ta splendeur.
    Bref, merci pour ce post, ca libère l’esprit.

  616. Cynthia :

    Je crois t’avoir croisée rapidement ce matin en me rendant au boulot et tu étais superbe :)

    J’ai adopté les mêmes règles alimentaires que toi, par contre je m’oblige aussi à regarder ce que je mange histoire de ne pas avaler bêtement des trucs pour rien.

  617. marjo :

    Je n’ai qu’un seule mot : merci !!!

  618. Mimi :

    Les pics sont incroyables, tu es sublissime et ta sincerité nous met une bonne baffe ! On se réveille les filles et on s’aime !

    MERCI !

  619. Séléné :

    Je faisais 55kg, je me sentais si vilaine et mal dans ma peau… J’en fais 75kg et je me trouve tellement sensuelle et féminine. Tout se passe dans la tête et dans le coeur. Mon corps, il fonctionne, mon corps, je l’aime. Je suis contente de lire ce genre d’article :)

  620. VALOU :

    Cela fait longtemps que je viens plusieurs fois par semaine, regarder ton blog,et c’est la première fois que je laisse un commentaire.
    Tes mots sont très justes et en cela ton blog est une vraie bouffée d’oxygène. C’est fou de constater que nous devons faire un tel travail d’acceptation de soi dans notre société actuelle, et peu de gens le comprennent et nous disent ” tu t’assumes et c’est ce qui compte”, oui mais au prix de nombreux efforts.
    Pour ma part, parfois encore j’en viens à me dire et si mon corps était plus mince je pourrais mettre ça…oui mais simplement ce ne serait pas moi!
    Le regard que les autres posent sur nous en dit long sur ce qu’ils pensent et souvent il faut passer outre, faire fi et continuer à avancer fières de ce que nous sommes et pouvoir dire “je suis belle telle que je suis”.
    merci pour ce billet, peut être le meilleur de tous.

  621. Sophie F. :

    Tu es magnifique.

  622. Aurélie :

    Juste merci pour ce post

  623. Cam' :

    Je viens régulièrement te lire, toutefois ceci est mon premier commentaire.
    Merci de t’être dévoilée de la sorte, car, quand je t’ai lu je me suis dit que c’était possible, vraiment possible de s’aimer.
    J’ai également fait subir beaucoup de choses à mon corps (si la privation ne marche pas pourquoi ne pas essayer de vomir …), je ne l’ai pas ménagé, et aujourd’hui je voudrais sincèrement faire la paix avec lui.
    Je veux l’aimer tout entier, tel qu’il est, et ne plus vivre à travers le regard des autres, guetter, être à l’affut, interpréter tout ce qui m’entoure comme un potentiel jugement.
    Mais aimer ce corps alors qu’on a passé la majorité de sa vie à le détester, à vouloir qu’il change et à lui faire du mal ce n’est pas évident.
    Alors merci Stéphanie, je me lance confiante car grâce a ce petit bout de toi, j’y crois.

  624. Marie :

    Je ne pouvais pas ne pas laisser une trace ici.
    Merci.
    Et ces photos sont sublimes.

  625. Charline :

    W-A-O-H ! Que dire de plus ? Je me suis tellement retrouvée dans ton article.
    Je n’ai que 21 ans … Et pourtant ! Que de chemin parcouru pour moi aussi. A 15 ans, j’ai perdu 30 kilos. Aujourd’hui, 20 sont encore derrière moi, mais 10 vont et viennent au gré des saisons … Je reste une obsédée des aliments, parce que mon métabolisme fait que je prends très facilement du poids. Et je sais que ce sera comme ça toute ma vie.

    Mais aujourd’hui, je me rends compte de comment j’ai évolué en 6 ans. Oui j’ai repris un peu d’poids, oui je fais du 46/48, je suis immense (je mesure 1m80), je sors clairement des sentiers battus, on me remarque partout, et je n’suis pas souvent la gonzesse que l’on accoste en boîte et autre.
    Mais je suis FEMININE ! Je prends beaucoup de plaisir à faire les magasins, à me chouchouter, à parfaire mon expérience make-up, à chiner des bijoux originaux etc.

    Et moi aussi, je commence à découvrir qui je suis. A m’aimer pour ce que je suis. Et mon reflet dans les yeux des gens a tellement changé aussi …

    Sache en tout cas que tu es clairement un modèle de réussite pour moi. Non pas dans le milieu des rondes, mais bien dans le milieu des femmes ! Tu as réussi à percer, à te faire un nom parmi les meilleurs, à devenir un mythe à toi toute seule … Et pour ça, félicitations, vraiment.

    J’ai bien envie de te faire un petit clin d’oeil aussi ! J’étais très fan de “C’est mon choix” aussi … Et moi, l’émission qui m’avait marquée, ce n’était pas celle-là. C’était celle où des femmes qui avait toutes fait des régimes importants, des relooking etc. depuis leur adolescence, étaient présentes sur le plateau. Mais la petite originalité, c’est qu’elles avaient convié des personnes qui pendant toute leur adolescence s’étaient moqué d’elles. Et mon Dieu, j’avais ressenti une telle fierté pour elles, une telle envie.
    Et je me suis jurée ce jour-là d’un jour faire ça moi aussi ! Et aujourd’hui, quand je croise des gens de mon ancienne vie qui me disent “Ce que tu as changé, ce que tu es bien …”, c’est ma petite victoire.
    Des kilos en trop, j’en ai (beaucoup) et j’en aurai toujours. Mais je suis comme je suis … Go ahead :)

    Merci pour ton article !

  626. Montaine :

    Du fond du cœur : MERCI et BRAVO pour cet excellent billet, si juste, si intelligent et si sensible !!!!!

  627. Imene :

    Merci pour cet article plein de sincérité !!

    je suis émue aux larmes ! on est toutes tellement différentes mais nous souffrons tellement à vouloir entrer dans les cases !!

    Et puis, tes photos sont sublimes ! ta maman avait raison : tu es si belle…

    merci encore

  628. Coralie :

    Je ne suis pas une personne “ronde” ou “grosse” mais ce que tu as écrit m’a beaucoup touché. Tu es une femme magnifique et c’est formidable d’assumer son corps, quel qu’il soit. Tu es un exemple pour toutes les femmes, parce qu’on a toutes nos petits défauts et que voir des femmes heureuses ne peut que nous aider. Merci :)

  629. Jacques :

    Bravo. Je suis extrèmement touché par tes mots… Après des années d’enfer la réussite que tu mérites tant t’ouvre enfin les bras..
    Jaco ( Ex VLR vivelesrondes.com/?p=407)

  630. Mia :

    Merci pour cet article très emouvant, je m’y retrouve aussi dans beaucoup de choses. Moi aussi j’étais plutôt mince et je me trouvais grosse jamais comme les autres avec trop de forme. J’ai été mise au régime enfant, j’ai suivi tout un tas de régime, j’ai oublié comment on mange. Je suis aujourd’hui vraiment grosse et j’essaye de m’aimer avec l’aide d’un psy.

    Tu es magnifique justement parce que tu sais qui tu es et tu t’apprécies0 Quand on a confiance en soi et de la bienveillance pour soi plus rien ne peut nous faire du mal. Bravo! Continues de nous inspirer!

  631. senydy nynydy :

    waouh trop belle je t admire tu c est assumé tes forme et sa te rend si belle ;) merci merci

  632. Kathy :

    Magnifique article, le plus beau et intéressant que j’ai jamais lu. Un grand merci d’avoir partagé cette partie très privée de ta vie, peu de blogueurs/blogueuses auraient fait pareil.

    Je te souhaites beaucoup de bonheur. Bisous

  633. céline :

    Bonjour,
    Tu es absolument charmante et vraie.Je te lis depuis quelques temps déjà et je ne suis pas ronde….Ton blog est dans mes favoris et je le trouve génial car je ne vois pas en toi la femme ronde mais une femme tout court que je trouve très jolie et très pointue en matière de mode.
    Alors que la route, ta route soit longue et pourvue d’enchantements!
    Amicalement
    Céline

  634. Fanny :

    Très beau post…très touchant car il fait écho a ces moments qu’on vit tous, quand on ne s’accepte pas, quand on se cherche et quand on doute de soi…le chemin de l’acceptation est long et difficile, quelque soit notre physique… Tu es belle et tu as raison de vivre sereinement …bises

  635. Lady & Olga :

    Merci pour ce cri de sincérité ! Je me retrouve énormément dans ton parcours… premier régime à 11 ans… Anorexie à 16… Et reprise, et reprise, et reprise de poids. Et malgré tout c’est toujours ma famille qui me fait remarquer encore et encore que je suis en surpoids, et que mon 42 (c’est pas le bout du monde…) devrait être un 38… Je suis bien dans mes vêtements, je n’ai pas peur du regard des autres, mais lorsque le jugement vient de tes proches la crise de nerfs n’est jamais loin ! Bref, je m’égare, merci beaucoup d’être si sincère et vraie, tu es une véritable source d’inspiration ! :)

  636. valerie :

    MERCI
    un souffle de bonheur qui du bien
    :-)

  637. flo :

    merci pour ces mots bouleversants et vrais, quelle franchise quelle connaissance de soi ! tu es lucide par rapport a toi et a ton histoire ! tu as bien avancé tu es en accord avec toi même !
    j’aimerais avoir ce recul cette legerete , cette joie de vivre tel que !!

    merci tu m’as touché au plus profond de mon etre , de mon coeur ! comme si je comprenais des choses…des pourquoi des comment …

  638. gaelle :

    magnifique article ans blabla,que le réalité!!
    c est la société actuelle,le regard des gens qui est souvent blessant quand on est ronde,ou alors le commentaire de sa collègue qui dit”tu a un jolie visage,tu devrais essayer de maigrir”"ça me met dans une rage!!lol
    enfin merçi stéphanie!!

  639. loulou :

    bravo et merci… je pense que ton post s’adresse à toutes les femmes qui complexent sur leur physique quel qu’il soit. En ce moment je fais un petit régime ou plutôt réapprendre à manger ce qui est bon pour soi, et j’ai une fille de 10 ans. Elle a un petit bidon, vraiment rien d’alarmant, et n’est pas en surpoids. J’essaye de faire attention à l’image que je lui renvoie, je veux qu’elle soit bien dans sa peau comme elle est, et lui apprendre à se fiche du regard des autres. Pour le moment, elle est épanouie, mais l’adolescence me fait peur.
    merci encore, tu es belle et rayonnante, c’est une belle leçon pour nous toutes ! continue comme ça

  640. Le Chat Qui... :

    Merci…juste merci!
    Une autre Stéphanie…

  641. monique :

    tu es d une beautée,épanouie,rayonnante,bravo,merci pour ton blog qui j espere sera lu par les ados

  642. Laure :

    Que dire…..je soupire…il faut que j avoue je vais sur ton blog a chaque nouvelle page pour voir ce que tu as déniche pas pour regarder une personne qui s assume mais pour la mode et je survole les textes et je vais en générale a l essentiel ou as tu acheté les vêtements que tu portes et la aujourd hui j ai lu chaque mot ouah je suis sans voix que dire MERCI……….

  643. nolwenn :

    Très touchant. Même si habituellement je ne laisse jamais de post, je suis une de vos fidèles lectrices. Je me suis toujours demandé quelle avait été votre histoire.
    Si je suis si émue c’est que j’ai en partie vécue la même chose: “femme” précoce (réglée à 10 ans) avec un GROS détail près c’est que moi je me sentais bien dans mes baskets mais que ma mère me soutenait que ce n’était pas possible, que je devais forcément être la risée de tout le monde, alors en tant qu’enfant j’ acceptais les régimes X/Y que l’on m’envoyait faire … Résultat, beaucoup de kg accumulés au fils des ans.
    Aujourd’ hui, je vis bien avec mon corps mais pas tous les jours faciles de s’habiller .
    C’est pourquoi je souhaitais te remercier. Grace à toi j’ai découvert de nouvelles marques, de nouveaux looks (même si je suis plus casual que toi). En tous cas je me sens plus féminine depuis la découverte de ton blog ! (pour le plus grand bonheur de mon chéri…)
    Quel charisme dans les photos (wahou le regard !). Bonne continuation

  644. Emma :

    J’ai les larmes aux yeux à la fin de la lecture de cet article parce que tu as le courage que je n’ai pas. Moi ça fait seulement deux ans que j’ai pris du poids, je suis en léger surpoids et pourtant depuis ça, les remarques, les moqueries dans le dos se font sentir.

    En fait je crois que c’est pas mon corps qui me fait mal, c’est pas mon poids qui me blesse. C’est de constater qu’aujourd’hui certaines personnes sont tellement méchantes, sont tellement arriérés, et blessantes. Et le regard des autres, j’ai tellement tellement de mal à l’affronter.

    Merci, parce que cet article me donne un peu de courage, et je me dis que je vis pour moi pas pour les autres !

    Et puis je t’adore, tu es belle, pleine d’énergie, avec des looks plus cools les uns que les autres, bref MERCI.

  645. XE6 :

    Je trouve ça super que tu aies réussi à t’aimer et à t’accepter, peu de personnes peuvent en dire autant, même des filles minces.

    J’ai été complexée pendant longtemps aussi, encore plus à l’adolescence. J’étais maigre. Je mangeais tout à fait correctement, pas de sous alimentation… c’est génétique, et je ne dis pas ça pour faire la maligne.

    A la place des “grosses vaches” ou autre “baleine”, pour moi, c’était des “sacs d’os” “squelettor” ou “planche à pain”. Je dissimulais mon manque de forme sous des vêtements larges ou en multipliant les épaisseurs de pulls. On me traitait d’anorexique… Et pourtant, je mangeais autant que les autres, entre les repas, des cochonneries, du grignotage, je ne me suis jamais privée, et je ne vouais qu’une chose : grossir.

    Je me sentais tellement nulle à côté de ma cousine qui elle était ronde avec des formes. Je n’avais absolument pas confiance en moi, et pensais que je ne pouvais pas plaire. Je me demande si ça n’est pas pour ça que je tombais amoureuse d’hommes plus âgés sachant qu’ils étaient inaccessibles, au moins pas de rejets, pas de déceptions.

    L’autre jour, je regardais une émission où des mecs disaient que les modèles de beauté des années 90 avaient des formes et n’étaient pas des modèles de maigreur comme dans les années 2000.

    Et là je me suis dit que les images que renvoient les médias nous conditionnent complètement sur ce qui est beau ou pas selon leurs critères, ou les critères de ceux qui “font” la mode, Karl Lagerfeld en tête qui prône la maigreur, et qui déclare qu’Heidi Klum, entre autres, n’était qu’une grosse (j’ai pensé à ça en te voyant poser avec sa poupée , j’ai trouvé ça étonnant, comme si tu cautionnais ça, sachant que lui n’était pas mince avant son régime. Bref, ce n’est pas le sujet.)

    A partir de l’année 2000 pile poil, j’ai commençais à plaire à plein de garçons “hype” de l’époque, et ça a été un grand changement pour moi. J’ai commencé à m’accepter plus ou moins, car ça n’est pas encore gagné.
    Donc à une période où les minces/maigres ont été mises en avant.
    Mes copines m’enviaient désormais, je plaisais aux garçons.

    Il y a quelque temps, j’ai eu des petits soucis persos, certains mangent quand ça ne va pas, moi c’est l’inverse, je ne mange plus, et j’ai perdu 6kg. Pour certains, 6kg, ce n’est rien, mais sur moi, ça parait énorme forcément. Mes amis me disaient d’aller voir le médecin, que je devais être malade, tout le monde me disait que j’avais maigri… Mon IMC était très bas, il fallait que je reprenne minimum 8kg pour me retrouver dans le minimum normal. Impossible. J’ai repris du poids en arrêtant de fumer, et avec une pilule. Je ne sais pas lequel des deux a le plus aidé.

    J’ai un ami qui s’est fait poser un anneau gastrique aussi, pas pour son image, car il s’aimait comme tel, mais pour sa santé, car il ne faut pas oublier que même une personne ronde qui s’aime aura les mêmes problèmes de santé que celui qui ne s’assume pas, au delà de l’esthétique, il y a plus important : la santé.
    Et effectivement, il ne mangeait que des soupes ou des purées, en petites quantités, au resto, il partait vomir à chaque repas car son estomac ne supportait plus la nourriture… Encore aujourd’hui, 7 ans après, même si ça va mieux, dès qu’il mange un peu trop il file au petit coin.
    Par contre, il a perdu tout son poids en trop, et il a désormais un peu “normal”. Je comprend que ça doit être frustrant de vivre comme ça, même s’il continue de manger des cochonneries n’importe quand. Si il se fait enlever son anneau, ça sera reparti car il ne s’alimente pas mieux.

    Bref, tout ça pour dire que tous les goûts sont dans la nature, et que chacun trouve midi à sa porte. Le principal est de se plaire à soit même avant tout, car le proverbe “pour plaire aux autres, il faut se plaire à soit même ” et en grande partie vraie.

    Malgré ton surpoids, je te trouve rayonnante, jolie, et classe. Et la classe, maigre, “normale”, ou ronde, ça ne s’invente pas.

  646. Julia :

    Cet article n’a pas du être facile à écrire. Merci pour ton témoignage et surtout ne change plus rien, tu es parfaite :) <3

  647. Karyn :

    Bonjour,

    sans tomber dans le cliché, j’ai un parcours assez similaire au tien, anorexie à l’adolescence puis boulimie, pleurs devant les regards des autres. Et puis finalement, je ne me suis jamais aussi bien sentie qu’avec mes formes, me disant que mon corps était le reflet de mon âme : généreux!
    Et quand je dis que je me sens bien comme je suis, tout le monde me répond qu’avec quelques kilos de moins je serais mieux. Non non et non!!!

    J’ai aimé te lire, mais j’ai moins aimé certains posts :
    “malgré ton surpoids, je te trouve rayonnante, jolie et classe” ???? pourquoi serions nous moche parce que nous avons des formes? pourquoi serions-nous moche parce que nous sommes trop maigre ou trop rousse ou trop blonde ou trop ceci ou trop cela??
    Je vais vous dire ce qui est laid : la bêtise des gens!!

    Nous sommes tous beau! :)

  648. *S* :

    Un témoignage qui me laisse sans voix… sans doute parce que je m’y reconnais! Merci pour toutes ces ondes positives <3

  649. Milly :

    Je suis tombée par hasard sur ton site.. et j’ai lu cette article. Tu vois, j’ai beaucoup beaucoup pleurer, parce que ce que tu as vécus, je suis en train de le vivre. Mon mal être pour moi, c’est de me réveiller chaque jours avec ce corps que je déteste.. Enfin bon , j’aimerais beaucoup devenir comme toi, tu es magnifique.. En tout cas merci pour cet articles, p-t verrai-je les choses autrement ..
    Milly

  650. Clementine :

    Merci.
    Merci pour ta franchise, merci pour cette belle leçon d’acceptation de soi, et merci de crier au monde à travers ce blog que oui dépassé un 36 on peut être belle, sexy et surtout heureuse !!
    Merci

  651. Pierre :

    J’aime votre corps de femme ronde, la beauté de votre visage et de vos formes. J’aurais souhaité vivre plus facilement cette attirance dès mon adolescence mais je me suis senti critiqué, jugé. Ce n’est qu’au début de la trentaine que j’ai commencé à l’assumer et maintenant ça va beaucoup mieux mais que de temps perdu!
    Pierre

  652. Laurence :

    Salut Stéphanie ! Je n’est jamais considéré le poids comme étant un facteur de beauté, de glamour, de style etc… Merci de nous le démontrer tous les jours. Le plus important étant de s’aimer, sincèrement. Bien sûr, c’est toujours plus facile à dire qu’à faire, mais j’espère que ton témoignage aidera celles qui sont perdues et très complexées par leur poids. Je finis par te dire que je te trouve extra, et très belle, non pas parce que t’es ronde et “que tu assumes” comme disent certains…non je te trouve belle juste parce que…tu es belle ;-) Bisous !!

  653. Harmony :

    Je viens souvent sur ton blog mais je n’avais encore jamais laissé de commentaire et ce témoignage très sincère et émouvant m’en a donné envie. Bravo pour ton parcours,pour ton energie et ta très belle revanche sur la vie. Continue de nous inspirer avec tes superbes tenues. Biz

  654. Céline :

    Merci pour ta sincérité !

  655. Natty :

    Je lis régulièrement ton blog car j’adore ton style et tes photos, je ne lis que très rarement les textes, mais la j’ai tout lu, ça m’a émue, même si je n’ai pas vécu la même chose, j’ai fait énormément de sport jusqu’à 20 ans, puis plus rien, pour plein de raisons pas valable, et j’ai pris 30 kg, je n’ai jamais fait de régimes, j’ai peur de rentrer dans un cercle vicieux, et finalement je suis à l’équilibre avec ses 30kg, sans excès et sans privations. Et je me voit toujours comme il y a quinze ans, je n’ai absolument pas conscience de mon volume, c’est atroce quand je me vois en photo, mais au quotidien, c’est plutôt un atout, par contre quant on flirt entre le 46 et le 48, on ne trouve pas grd chose en boutique de près à porter et c’est dommage.
    Je n’ai pas l’habitude de poster sur les blogs, mais je voulais me joindre à ton appel à plus de fashion pour les femmes rondes, et n’oubliez pas les sous vêtements !

  656. caroline :

    je suis si emue…
    c’est la premiere fois que je temoigne sur ton blog, je le lis souvent, avec plaisir, il fait du bien :)

    c’est tellement “l’autre” qui marque la difference, qui la pointe ….. et qui peut tellement faire souffrir… d’ailleurs je me suis toujours demandé de quel droit “l autre” pouvait se permettre de dire si j’etais bien, trop bien, pas assez bien, trop grande, trop grosse, trop moche, trop belle, trop noire, trop blanche….. de quoi je me mele…

    merci d’avoir partage ca…. parce que la difference peut importe comment elle est, elle fait mal, qd c’est “l’autre” qui nous la renvoie en pleine figure..

    je t’embrasse, parce que je n’ai qu’une envie, c’est d’encore mieux te connaitre :)

  657. fa :

    femme puissante voilà ce que sont les femmes comme toi… quelque soit leur corps. La puissance est aussi un état d’esprit.
    Longue vie heureuse à Stéphanie, quelque soit le prix de ce bonheur, suis certaine que tu auras toujours un capital joie de vivre dans ton coffre fort secret.

  658. Anais :

    MERCI!!

  659. lydie :

    tout simplement merci Stéphanie !!!!

  660. Emilie :

    Merci pr cet article si bien écrit, si bien décrit … tout est dit, j’en ai même eu les larmes aux yeux …
    Moi, je ne suis pas encore prête à me “rencontrer” mais un jour, peut-être …
    Mais c’est en lisant ce genre d’article que je me dis que je pourrai peut-être y arriver un jour , réussir à m’enlever le mot “culpabilité” qui me colle à la peau depuis bien trop d’années maintenant, réussir à “m’imposer” telle que je suis aux yeux de ma famille et de mon entourage sans devoir me “justifier” …
    Encore 1000 fois merci :-)

  661. zaza :

    Merci t’es juste extra

  662. ANONYMOUSBEAUTY :

    ton message m a secoué un peu et parfois j me dit que je me prend bien la tête pour pas grand chose
    je suis ni dans l acceptation ni dans la non acceptation de mon corps disons que comme toute les femmes il y a des jours avec et des jours sans
    merci pour ta petite confession qui je pense pourra en aider certaines

  663. Aprile :

    merci pour ces mots qui m’ont fait beaucoup de bien… et les photos sont magnifiques!

  664. aurore :

    Coucou!
    J’ai lu ton article jusqu’à la fin et je l’ai trouvé bouleversant! Je me suis reconnue un peu dans tes propos car j’ai été en surpoids pendant toute mon adolescence et j’ai subi les moqueries de mes “camarades” de classe. Bref, j’en ai bavé. J’ai perdu énormément de poids quand j’ai quitté le monde de l’adolescence et quand je suis entrée à la fac. J’étais mieux dans mon corps et mieux dans ma tête: je n’ai pas d’autre explication à cette perte de poids, à part peut être la joie de faire enfin un sport qui me plaisait (la course à pied ^^). Depuis, mon poids s’est stabilisé mais j’ai encore 7 kilos en trop (en trop, selon moi, car tout le monde me dit que je n’ai pas de poids à perdre) mais je ne ferai jamais de régime débile, ça c’est sûr!
    Quand j’ai lu dans ton article qu’un médecin t’avait dit que tu étais obèse à 12 ans, ça m’a rappelé que j’ai vécu exactement la même chose à 9 ans, lors d’une visite médicale à l’école: l’infirmière scolaire m’a dit que j’étais “trop grosse” et elle a eu la délicatesse de dire devant mes camarades une fois la visite terminée, que je mangeais “trop de cochonneries” (alors que ce n’était pas le cas). Bref, comme quoi, certains médecins ont beau faire une dizaine d’études, ils n’en sont pas moins stupides!
    Bisous!
    Aurore
    auroreblogmode.blogspot.com

  665. Apolline :

    C’est a toi que je dis merci !
    grace a ton blog ma vie est plus lumineuse et mon corps te dit merci
    <3

  666. Ruiz :

    Bonjour Stéphanie,

    Je suis très contente de te lire, je te remercie pour ta sincérité et d’avoir partagé avec nous ton histoire et ton expérience. Je te regarde souvent quand tu passes sur M6 et je t’ai toujours trouvé très belle, avec un sourire ravageur, peu importe le poids, le plus important est ce que l’on dégage quand on parle, notre manière d’être tout simplement.
    J’ai toujours été très mince, voire même un peu maigre et depuis quelques années, j’ai pris plus de 10 kilos et cela ne me dérrange pas du tout car je me sens bien dans mon corps et je suis heureuse comme ça, je n’ai jamais accordé beaucoup d’importance au poids et il m’arrive de maigrir (sans même faire attention) et perdre 4 ou 5 kilos sans même m’en rendre compte.
    En tous cas, Bravo pour ton parcours de télé, j’aime bien les différentes astuces que tu nous donnes, je t’embrasse bien fort et je te souhaite encore plein de bonheur dans ta vie.

    Bouty

  667. leoleo :

    Superbe article, bravo, très bien écrit. Témoignage vraiment touchant.

  668. Virginie :

    Lectrice silencieuse, je profite de cet article si beau pour vous dire ce que je pense souvent en vous lisant ! vous êtes si belle…

  669. Takcare :

    Unik et magnifik.
    Merci.

  670. val :

    Bravo Stéphanie, ça fait du bien…

  671. céline :

    Je fais une taille 38, je mesure 1m60, 90E, je lis plusieurs blog mode, mais je ne tente de copier qu’un seul style : le tien

    670 commentaires : je sais que je ne suis pas la seule dans mon cas….

    Comme toujours, j’ai hâte de lire ton prochain post.

  672. loubna :

    en un seul mot M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E
    MERCI j’ai l’impression que tu es mon miroir, je me sens beaucoup mieux après ces quelques lignes
    infiniment merci .

  673. celh54 :

    franchement je te tire mon chapeau, tu oses et tu as très bien raison ! je me reconnais un peu en toi et j’entend (encore plus depuis que j’ai eu mon enfant) faut vraiment que tu maigrisses ! c pas bon pour ta santé ! et l’expression que j’adore ; salut la grosse !!!!
    sans parler des agressions verbales meme par un couple d’une 50aine d’année ! vas maigrir grosse vache !!!! …..
    enfin je te trouve superbe comme tu es ! j’aimerai un jour … penser comme toi, etre comme toi….
    merci bcp

  674. Steyla :

    Je suis une “voyeuse” , en fait j aime regardez les blogs, sans laissez de commentaires, je lis le votre depuis quelques temps, au fait, j adore la nelle presentation, le graphisme, etc….. j aime ausi les conseils, les idees, je ne sais pas si un jour je parviendrais à tout aimer chez moi, suremment pas, mais je voulais vous dire MERCI, parce que vous ne refletez pas pour moi une “ronde” , mais une femme, belle, elegante, qui parle de tendances, d envies…. d humeurs…. qui me ravissent, .. et me disent que je peux me permettre d”etre” qui je suis!!!!!! … Merci ;-)

  675. Steyla :

    Ha j oubliais, le 19 mars etant le jour de mon anniversaire je me suis appropriée ce texte comme un cadeau, au moins le temps de la lecture ;-)

  676. Ode doe :

    Un mot : Merci.

    ps: Les photos sont sublimes.

  677. Maria Dolores Espilocin :

    stephanie la vérité que j’aime votre post, je suis de l’Argentine et ici est également installé sur ce thème des stéréotypes absurdes, alors qu’en fait, comme vous le dites ce qui importe est tout simplement l’attitude et est toujours la beauté dans toutes les femmes, peu importe la façon dont ils sont ! Je vous suis à jamais! êtes un exemple pour moi et une femme très forte qui se bat toujours pour ce qu’elle veut, nous sommes d’accord! Attention! ♥

  678. jessica :

    tu es vraiment très belle! Je t’admire parce que moi je me sens moche énorme et pour moi je suis une fille qui n’en vaut pas la peine! Pourtant au fond de moi j’ai l’âme d’une fille mince comme je l’étais il y a 12ans même si à l’époque je me trouvais grosse déjà, en fait je me suis toujours sentie grosse parce que les médecins les gens autour de vous vous le mette dans la tête alors qu’au jour d’aujourd’hui quand vous voyez vos photos vous vous dites en fait je n’étais pas grosse et je donnerais tout pour retrouver ce corps que j’avais tant maudit auparavant!! J’aimerais tant passer une journée avec toi partager tes expériences tes ressentis! Je pense que ca m’aiderait à m’assumer tel que je suis moi qui adore la mode, qui aime être bien habillé et stylé mais qui ne supporte pas les magasins car trop devant la réalité des choses madame vous faites un 48/50 vous êtes hors norme!! Ca fait mal surtout quand vous vous faites jeter d’un magasin en ricanant parce que la collection ne s’adresse pas à des personnes comme vous! VOus quoi? Des personnes comme moi? Mais je suis tout le monde et moi même à la fois je ne suis pas si différente des pinups qui s’habille à la dernière mode car j’aime la mode, les beaux vêtements et j’aime me sentir mise en valeur dans un vêtement! Mais à force de toutes ces déceptions je fais plus les magasins je maudit les jours ou je dois aller m’acheter quelque chose et me retrouver face à la réalité de ne rien trouver à ma taille dans mes gouts et face à un miroir qui ne reflète pas la fille que je suis au fond de moi et que j’aimerais être! J’aimerais pouvoir faire une journée avec toi car je suis persuadée tu serais l’air frais la bise qui viendrait rafraichir et bousculer ma mauvaise opinion sur moi même!! En tous cas merci de partager avec nous merci à toi tu n’es pas une militante mais tu fais du bien et tu donnes l’espoir pour nous qui ne nous assumons pas de pouvoir s’assumer un jour et pouvoir vivre libre et bien dans sa peau!! merci

  679. Anthony :

    bonjour Stephanie
    je suis un mec, mais malgres celà je suis fan de votre blog! je suis moi même ce que les gens appellent “hors norme”, mais malgres çà je suis motivé a reprendre mes etudes dans le milieu de la mode, pour un jour j’espere pouvoir habiller de belles femmes comme vous!
    Bonne continuation
    amicalement,
    Anthony S

  680. Guillaume :

    Merci pour ce très beau témoignage, intelligent et lucide , vous êtes par ailleurs une femme magnifique et épanouie, prenez soin de vous et continuez à vous aimer ! :) Je ne vais pas regarder les photos trop longtemps, je risque de tomber amoureux.. ^^

  681. janny :

    je vous dit merci moi qui est rondes et qui m’assume comme je suis je vous dit tout simplement merci

  682. Amandine :

    Bonjour,
    Dire que c’est bien écrit est peu dire et au fil de la lecture quelque chose s’est mis à “tilter” chez moi. Malheureusement le chemin de l’acceptation est pour moi une idée que je souhaite mettre en oeuvre mais qui tous les matins devant ma glace ne résiste pas à mon image. Je devrais me mettre ce post en fonds d’écran et le lire tous les matins.
    PS Et comme les autres , je trouve vos photos magnifiques

  683. Severine :

    Je suis 100% d accord avec toi, mais pas encore eu le déclic de me rencontrer.
    Et j adore te suivre, tu dégages une telle joie, tu pétilles, je te trouve vraiment magnifique.merci pour ton courage et continue d être comme tu es.

  684. morgane :

    Ce témoignage est magnifique. Magnifique de sincérité. Comme tu le décris, aujourd’hui, on est dans ces deux catégories : les gens qui ne s’aiment pas et qui en souffrent ou ceux qui ont appris à vivre tels qu’ils sont mais qui entendent toujours cette foutue question : “comment fais-tu pour t’assumer ?”. Tu le dis si bien, ce n’est pas s’assumer, c’est VIVRE telle que l’on EST tout simplement.

    Ton vécu, ton histoire m’ont beaucoup touché. Tes photos sont sublimes, je pense que ton vécu et ce que tu fais aujourd’hui peut être un déclencheur pour certain(e)s, tout comme l’émission “C’est mon choix” a pu en être un pour toi.

    Merci pour ses confessions. Bonne journée et continue ce parcours qui jusque là te sourit.

  685. melba :

    Tu es juste sublime, en photo, à l’intérieur de toi,… ton blog c’est juste une dose de vitamines et de “remonte moral”. Merci de partager ton histoire qui me touche et me ressemble en peu.

  686. claire :

    juste Merci

  687. kiyah :

    Te lire m’a fait verser une larme, je me suis tellement reconnue dans ce post … à bientot 25 ans je m’accepte un peu plus aujourd’hui, un peu plus chaque jour mais la souffrance reste toujours la, cachée du regard des autres, dans l’espoir d’être vu autrement … le chemin est encore long.
    Un énorme MERCI pour avoir partager un peu de toi avec nous, mais Surtout beaucoup d’ESPOIR ! MERCI MERCI MERCI :)

  688. cilou :

    Merci … de tout coeur.

  689. Laura :

    Tu es Sublime ! Comme ton texte , Bisous

  690. terlemez :

    voila la même chose que toi, une maman qui s’en foutait royal, un papa qui me tapait sur l’épaule en m’appelant “ma grosse!”, et puis en plus des régimes, des médocs, des autres, un dérèglement hormonal et puis cette foutue tyroîde!!!!

    voila, être ronde on l’a pas choisi, on le vit! on a pas le choix!

    je l’ai compris après 30 ans, il faut se plaire à soi en premier pour plaire aux autres!!!! j’ai perdu trop d’année a pleurer sur moi, comme toi, je vis, les autres je m’en fou!!!! courage a vous toutes….bisous

  691. Laura :

    Merci à toi, tu nous redonne de l’espoir. Lorsque l’on aime la vie, on en devrait pas se sentir dévalorisée par le regard méprisant des autres. Je le vis parfois moi aussi… Je fais un 46 mais j’ai des fois le sentiment d’être anormale!! Mais grâce à ton témoignage, je me dis:” et bien zut! Allez tous vous faire voir! Je suis moi et un point c’est tout!”
    Bon courage à toutes celles qui vivent dans la souffrance, je vous envoie toute mon amitié. Bisous

  692. Ludivine :

    Merci, merci. J’ai relu plusieurs fois cet écrit… qui fait du bien.
    Et ces photos, mais qu’elles sont BELLES! ;)

  693. Olivia (à Paris) :

    Oulàlà j’en ai les larmes aux yeux! Bravo poupette, merci pour ce billet!!

  694. Didile :

    Il est très dur de mettre des mots sur la relation que l’on entretien avec soi-même. Il est d’autant plus difficile de le faire partager pour pouvoir, peut-être, aider des personnes qui vivent un parcours similaire.
    Ton billet est magnifique, pétri de franchise et de générosité. Comme tous les autres lecteurs que tu as ému, je veux te dire merci car tu apaises la souffrance que je garde enfouie en moi.
    Merci !

  695. Pauline :

    Tu es juste magnifique… Je pense qu’on a toute besoin de tps pour s’accepter mais comme c’est agréable de vivre bien dans sa peau !

  696. Glamazone :

    Félicitation Stéphanie pour ce post plein de sincérité. C’est une leçon pour toutes et comme tu le dis si justement il est parfois difficile de laisser tomber le masque, de se mettre à nu. Bravo tu as eu le courage de le faire et c’était nécessaire pour ouvrir les yeux de beaucoup de femmes. Je n’ai jamais été ronde en revanche j’ai toujours été grande, trop grande et je me retrouve complètement dans ta description de la différence. Cependant, je pense que ne plus te prêter au jeu des sujets concernant le physique serait une erreur, on a besoin de femmes comme toi qui prônent leurs différences avec fierté pour que toutes les autres puissent se libérer. Tu est un symbole malgré toi mais tu œuvres pour la liberté du corps des femmes. C’est à mon sens un combat essentiel à mener. Bonne continuation

  697. Stéphanie Zwicky :

    Je tenais à vous remercier toutes et tous, j’ai lu tous vos commentaires, ils me vont droit au coeur. Je me rends compte à quel point mon histoire et aussi l’histoire de milliers de filles, de femmes.

    Merci à celles aussi qui se sont livrées en me laissant des commentaires très poignants. Et merci au simple MERCI parce que je ressens tout ce qu’il y a derrière ce mot seul.

    je vous embrasse

  698. Charlotte :

    J’ai lu ton article plusieurs fois depuis sa publication mais je n’avais pas commenté …
    Je tenais à le faire, je lis chacun de tes billets mais je ne peux pas passer à côté de celui-là.
    Comme toutes celles qui t’ont lues, je te dis MERCI Stéphanie. Mon copain a lu l’article en même temps que moi et il était très admiratif et il disait être tellement d’accord avec ce que tu dis …
    Moi je suis piégée depuis 8 ans dans les régimes, la boulimie, le dégoût … Je fais une taille 40 mais je me sens toujours un ovni parmi toutes mes amies taille 36. Comme si tous les beaux vêtements que j’adore n’étaient pas du tout fait pour moi, que je n’en étais pas digne …
    Bref mon parcours est aussi long et complexe, et tout ce que j’ai lu dans les magazines “spécial rondes” ou autres ne m’a jamais vraiment aidé. Mais ton article … C’est une claque, un déclic. Je n’ose pas dire que je vais vraiment avancer grâce à ça, pcq je me connais ! Mais depuis qu’il est publié, ça a remué mes méninges, réveillé mes neurones, et je regarde mon corps avec intérêt … L’été arrive, un cauchemar pour moi qui déteste montrer ma peau nue, mais d’un coup je me dis : et si je pouvais aussi en profiter ? Et montrer mes courbes sans honte et même, avec fierté ?
    Tout ça pour te redire encore et encore merci, et que je ne m’arrêterais pas de si tôt de lire ton témoignage.
    Bravo Stéphanie d’être revenue de ces années en enfer, tu es magnifique.

  699. Isa :

    Bonjour, un magnifique témoignage, touchant et ce que j’apprécie c’est que tu ne sois pas agressive envers les personnes rentrant dans le moule. Moi je suis la petite dame maman de trois enfants mince très mince, tout le contraire de toi. Mais ça va peut être te paraître étrange mais je peux m’identifier aussi dans ton témoignage. Le challenge étant d’essayer à tout prix de grossir, affronter les remarques en permanence, les regards, les réflexions. Je pense que comme tu le dis si bien il faut cesser de mettre des étiquettes sur les gens ;). Bravo en tout cas et tu es très belle ;)

  700. Camille :

    Superbe témoignage, ce sont des femmes comme toi qui font avancer les mentalités.
    Bravo, et je te tiens à te dire que tu es très belle :)

  701. lequette sylvia :

    oui tres belle mois j’ai 69 ans et depuis le dés de mon mari j’ai énormément grossis, je ne supporte plus regard des autres, en plus je n’arrive pas a trouver de vetementsconvenable, mais to ije t’ademire

  702. Yigitoglu :

    Tu es tous simplement magnifique …………… Très belle preuve de courage à travers ce témoignage, merci pour toute celle qui s’assume et se batte pour assumer, car ces aussi se combat que je rencontre tous les jours.

  703. Domininews :

    Je fais une taille 40-42 et mes parents me disent et me rappellent sans cesse que je suis grosse. Il y a é ans, avant de rencontrer mon chéri, je faisais du 38, voire 38-40. La raison de ma prise de poids est que c’est le premier garçon qui m’a réconcilié avec mon corps, avec la nourriture, j’étais anorexique avant, j’ai beaucoup perdu, k’étais suivie par un psychiatre et un médecin toutes les semaines, puis ça allait mieux mais j’avais à peu près 1 mois sur deux des crises d’anorexie, je n’arrivais pas à arrêter. Toutes mes histoires d’amour se sont finies à cause de l’anorexie. Et c’est le seul qui a réussi à m’en sortir, alors évidemment j’ai pris du poids. Mais mon dieu, ce que ça fait du bien de se sentir belle, bien dans son corps, ça n’a pas été facile, mais au bout de 2 ans, je commence seulement depuis quelques semaines à me sentir belle ! Même avec mes kilos en trop, je me sens plus belle qu’avant !
    J’ai changé de blog, car j’avais envie de nouveau ! Même sur les photos, je trouve que ça se voit que je me trouve plus jolie ! Les photos sont bien plus belles !
    Mais malheureusement, mes parents ne le comprennent pas, à chaque fois que je vais les voir j’ai le droit à des reproches comme quoi je suis trop comme ci, trop comme ça, que je dois maigrir, etc …
    C’est très pesant !
    Heureusement je ne n’habites pas chez eux, cette atmosphère m’aurait sûrement fait replonger.
    Mais comment leur faire comprendre que je suis bien comme ça, que certes j’ai pris du poids mais je ne suis plus malade, je n’ai plus de crise d’anorexie, je me sens bien. Et ça vaut tout l’or du monde !

    domininews.blogspot.fr

  704. Roxane :

    WAW ! Je suis en train de pleurer, tu es tellement magnifique ! Merci de nous inspirer chaque jour <3

  705. sarah :

    Bonjour, tout d’abord sache que je t’admire bcp..comme toi j’ai passé mon enfance a entendre que j’étais en surpoids,tout comme toi j’étais obsédé par mon apparence! même encore tous les matins je me regarde ac dégout ,me disant que je suis moche et grosse…. c’est dur de ne pas regarder les regards des midinettes ds les magasins qui elles s’habille ds les rayons classiques..moi je me dirige tt au fond du magasin là où sont les habits pour grosses!et oui on a un rayon spécial,rien que ça ,ça m’énerve!!!! en effet grâce a internet on peut être habillé normalement, et non façon grand mère!!!^^ merci pour ce merveilleux article : sincère et tellement vrai…tu as bcp de courage et sache que tes photos du moins toi..tu es belle!!! merci….

  706. brissaud denise :

    bravo et merci pour cette jolie lettre…….

  707. Isabel G :

    You are truly an inspiration to me. I loved this post! Self acceptance is so important. It’s more important than what other people think of you. As long as you love yourself, nobody can bring you down. Keep being true to yourself Stephanie.
    Your biggest fan Isabel from Sweden!

  708. Adashi :

    Texte magnifique
    Mots intelligents
    Jeune femme splendide
    … Bravo et merci !

  709. Cendryne K :

    Merci pour votre franchise !
    Vous analysez merveilleusement vos expériences (et celui de tant d’autres…) avec honnêteté, bienveillance et humour.
    Quel beau parcours vous avez fait et je suis certaine que le meilleur reste encore à venir.
    Continuez ainsi, vous aidez, j’en suis certaine beaucoup de femmes à se sentir mieux.
    Je cotoie beaucoup de femmes dans le cadre de mes activités professionnelles (conseil en image)… et je le reconnais c’est parfois très difficile de les amener à se sentir belle, élégante et désirable.
    Nous avons à coeur d’apporter cette estime de soi qui manque souvent cruellement et pourtant il suffit parfois d’ajouter quelques ingrédients pour que la vie soit belle.
    Encore merci pour elles, pour moi…
    Très belle continuation,
    Une de vos fidèle lectrice….

  710. Marie Martin :

    MERCI !
    Et Bravo pour cette confession… C’est très touchant. Et depuis que je te suis et t’observe au travers de ton blog, tes chroniques, tes collections, ton travil, je ne cesse d’être d’accord avec toi.
    J’ai 27 ans, (deux grossesses au compteur) et depuis 10 / 12 ans j’oscille entre la taille 42 et 46. Je ne suis ni grosse, ni mince, comme la majorité des françaises. Et ne cesse de détester ou adorer tantôt mes fesses, mon ventre, mes seins.
    Et je déteste qu’on me dise, quand j’ai minci : “ce que t’as fondu, c’est formidable” “t’as bien perdu du poids, c’est génial” “t’as maigri, non ? t’es mieux comme ça”… Et si je reprends tout et encore plus ? On me diras : “tiens t’as grossi, ça te vas pas” “t’étais mieux plus mince” ?!? Non !
    Bref, je suis entièrement d’accord avec toi, laissons-nous tranquilles (les autres et en premier nous-mêmes) avec ces histoires de poids.
    Encore merci…
    Marie

  711. camille bb :

    t es trop belle!!!

  712. devillers :

    bravo;QUEL courage ; avec simplicite tu a su redonner gout a bien des filles femmes connaissants ton probleme ; j en fait partie; les ras le bol je connais ; la honte comme une criminelle de faire voir un supçon de mon corp me rend malade ; ne seraice que chez le genico le medecin ;une radio ; que sais je ; meme mon ami ne me voit jamais toute nue et c est dommage . bonne continuation et c est toi qui a raison de baffouer tous ces tabous de malheur ; taille 36 38 ;des sacs d os horreur !!!!! bises

  713. Vanessa :

    Tu es sublime :)

  714. camille bb :

    t as de la chance,t as pas de double menton ;moi,c est ça qui me complexe le plus !mais bon…serieux:j ai 33 ans et ça fait plus de 20 ans que je fais le yoyo:maintenant,je m assume,je m amuse avec les vet’(bon,selon mes moyens!)et puis je me rends compte que les choses evoluent de plus en plus grace a des filles comme toi…alors merci pour nous toutes,grosses bises.ps:plus de photos!

  715. camille bb :

    t as de la chance,t as pas de double menton,c est ça qui me complexe le plus!mais bon…serieux:j ai 33 ans et ça fait plus de 20 ans que je fais le yoyo;maintenant,je m assume,je m amuse avec les vet’(selon mes moyens!),mon compagnon aime mon corps et puis je trouve que les mentalites evoluent de plus en plus grace a des femmes comme toi…alors merci pour nous toutes,grosses bises

  716. POLINOU :

    J’ai tout lu, Stéphanie …
    Et j’ai pleuré ! Ton article est très beau , tu es très belle !

  717. Paola :

    You’re a wonderful person. I discover your blog just a few weeks ago, and i must say that you are inspiring me every day in very different ways.
    Thank you!

  718. Vé. :

    @devillers: Excuse-moi de te répondre et ne le prends pas mal, mais je trouve cela assez injuste traiter les tailles 36-38 de “sacs d’os, horreur”. Le message de Stéphanie n’allait pas du tout dans ce sens, et c’était bien ce qui était intéressant. L’idée n’est pas de dire que les femmes sont plus belles lorsqu’elle dépassent la taille 44, mais bien de dire que chacune d’entre elles est belle quel que soit sa taille, justement, parce qu’elle a ses particularités, son charme personnel.
    Enfin si ça t’aide à t’accepter, tant mieux.

    Bonne journée à toutes, et souriez: vous êtes belles!

  719. collet :

    Bonjour,

    Ton message me va droit au coeur, quel courage!!!!
    Un beau parcour…..tu peux en etre fiere, je ne vais pas etre tres original, tu es simplement belle, part ce que tu degages, j’imagine un caractere bien trempe…..un visage a faire palir les tops models…….apres avoir lu tes mots, phrases, je n’ai qu’une envie, te connaitre, me ballader à tes cotés pour casser les normes……….les cases, ou finalement nous sommes tous enfermés!!!!! championne du monde lol…….marion

  720. Katy :

    Belle et intelligente. Ce post est très émouvant.

  721. Ludivine :

    Bonjour Stéphanie,

    Je n’ai pu m’empêcher en lisant ton billet, de me dire à quel point je t’admirais pour ton courage. Non pas pour te dire: “oui, c’est bien, tu t’assumes”, mais tout simplement parce que de mon côté je n’ai jamais osé baisser la garde comme tu viens de le faire, auprès de mes proches. Jamais!

    Cette quête du bonheur, cette recherche de l’estime de soi, cette rencontre avec soi-même sont autant de choses qui font parti de mon quotidien.
    Il y a des jours où c’est facile, et d’autres où ça l’est moins.

    Ton billet m’a touché et interpellé sur la notion que je m’étais faite du bonheur. Le bonheur n’est pas une taille, c’est vrai. Mais il est bien difficile d’y croire tous les jours, du moins pour ma part.

    Quoiqu’il en soit, merci d’avoir baisser la garde de la sorte. Je vais apprendre à baisser la mienne, pour peut-être réussir à me rencontrer.

    Merci Stéphanie. Merci.

  722. Karine :

    J’ai bien ri avec tes photos avec KL !! c’est super !

  723. Fanny M :

    Merci pour ces mots et ces photos magnifiques !

  724. Alexandra :

    Merci Beaucoup! pour ce texte. En plus d’apprécier ton gout vestimentaire!

  725. collet :

    bravo de tout coeur avec vous pour ce combat. moi même ,j’ai trouvé la paix en m’acceptant telle que je suis maintenant. la route à été longue et semée de durs moments mais tout çà c’est du passé ; regardez-vous de l’intérieur et contemplez-vous, vous êtes un trésor puisque vous unique !!!!! babou.

  726. Karine :

    J’ai lu ton journal jusqu’au bout, bravo et félicitation pour ton parcours et ta réussite surtout. Beaucoup de femmes dont moi avons de telles souffrances et essayons de survivre au regard et moquerie des autres. Nous tentons chaque jour de surmonter les appriories concernant la femme ronde. Etant petite, les critiques et moqueries font souvent de nous en grandissant des personnes renfermées, malheureuses,sans assurance et toujours à la recherche d’une bouée de secours (les régimes…etc) pour survivre. Merci de partager avec nous, celles qui subissent toutes ses souffrances ce nous permettront à notre tour de chercher les solution afin de comprendre notre corps.

  727. Beregucci :

    Tout simplement “merci”

  728. Nicole Hémond :

    Merci pour ton beau témoignage . Tu es belle et inspirante. Une amie à moi, m’a dit que je te ressemblait et cela m’a beaucoup flattée. Je trouve que ta phrase ” Le Style n’est pas une taille mais une attitude ” est tellement une belle philosophie. Vraiment dans la vie c’est de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide. Tout est dans la façon que l’on voit sa vie. J’ai été mince et maintenant je suis ronde , je peux dire que si on prends soin de soi et que l’on se sent heureuse, bien , on peut se sentir aussi belle que lorsqu’on était mince. Moi, j’ai vécu les deux , je sais de quoi je parle. J’ai trouvé plein d’idées sur ton blog pour me mettre en valeur et je t’en remercie. Bonne journée ! XXXX

  729. Juliette Bourgois :

    Merci pour ce post émouvant et sincère.
    Et surtout merci de nous ouvrir la voie et les yeux.
    Grâce à toi, j’ai moi aussi commencé le chemin vers l’acceptation de mon corps…
    Encore merci :-)

  730. ALEXANDRA :

    bonjour Stéphanie,
    merci pour ce billet magnifique de sincérité ! J’admire votre parcours semé d’ombre et de lumière ! mais la lumière l’emporte toujours ! et elle vous inonde sur chaque clicher de ce blog ! Gardez cette flamme qui vous va si bien et qui vous rend heureuse ! Moi j’essaie de tendre vers ce bonheur chaque jours. grâce aussi à mon amour pour la mode, je sème mes petits conseils de fashionista à mon entourage, ronde ou pas d’ailleurs !! c’est ma petite victoire… Et il est aussi vrai que le regard des autres et aussi empreint de notre propre regard vis à vis de notre corps ! quand je suis bien dans ma peau, à certains jours, et que je me fais plaisir en portant des vêtements originaux, ou qui simplement me font me sentir bien, et que je me maquille avec envie et que je me parfume, ou encore un rayon de soleil avec un petit chant d’oiseau en plus…. Tous ceci fait que j’attire forcement un regard différent, que ces jours ou je suis plus fatiguée et ou pas envie de m’apprêter plus que ça, avec un moral dans les chaussettes… là, je vois la différence ! je ne sais pas si pour vous c’est pareil, mais je pense que notre bonheur intérieure rejaillit sur notre entourage intime ou tout simplement dans le métro ou dans la rue !! je le constate régulièrement ! On appel ça l’aura ??
    Bisous Stéphanie, et encore merci d’avoir ouvert ton cœur !

  731. Caroline Epivent :

    Je ne suis ni ronde, ni grosse, ni obèse, mais juste touchée par ton témoignage sublime et terriblement émouvant. L’affirmation de soi fait la différence. Merci à toutes et tous d’être si différents. Merci à toi Stéphanie d’être ce que tu es.

  732. Catherine :

    Merci pour ce témoignage. Comme vous, je suis ronde. Je n’ai jamais été mince, mais aujourd’hui, c’est autre chose. La maladie et ses remèdes, le fait que je fasse moins (beaucoup moins) d’exercice, tous ces facteurs on rajouté des kilos sur ma balance, et des rondeurs tout autour de moi. Je ne sais pas si elles partiront un jour, et je suis dans la souffrance. Votre témoignage provoque des échos en moi, et je suis sûre, m’aide. Je commence à comprendre qu’il faut que j’arrête de lutter contre moi.
    Merci. Je vous embrasse.

  733. Veronica :

    That was an amazing story, thank you very much for sharing it with us! The most remarkable part is, of course and sadly, that you have learned to accept yourself (not to say that your journey is completed, because whose is?), I hope and think you are proud of that! I wish you all the best in the future, you’re an inspiration!

  734. amandine :

    je te trouve parfaite!
    !juste belle!
    merci de nous faire partager ton experience!!

  735. Christine :

    Un parcours identique, souffrances et moqueries qui font qu’aujourd’hui encore et après avoir minci (sans régime mais en arrêtant de me torturer et en ne me privant plus) je m’étonne de plaire aux hommes. Mais je me plais à moi, je joue avec la mode et le maquillage, je me sens à l’aise avec mes rondeurs et je les vis comme un atout depuis que quelqu’un m’a dit : “j’adore ton ventre et tes formes”, ce fut le déclic ! Je pense que l’on a toutes besoin de ce rayon de soleil qui nous éclaire le chemin et nous éloigne des nuages gris, j’espère que les média et la mentalité française changeront car il est vrai que l’on se sent plus libre dans d’autres pays, aux mentalités moins étriquées, qui considèrent la femme dans sa diversité et non dans sa conformité aux dictats de quelques-uns !

  736. Katy :

    Et puis j’oubliais, tu es magnifique sur les photos!

  737. Océane :

    Impressionnant le nombre de comms. que ça implique cet article.
    En tout cas SUPER de remuer autant les consciences.
    BRAVO et encore BRAVO Stéphanie.

  738. Estelle :

    Des maux que je connais.
    Des mots que j’aimerais aussi prononcer, comme toi stéphanie. Ne plus avoir peur de son corps et du reflet du miroir.
    et surtout beaucoup d’émotion.
    Merci

  739. Charlie :

    Bravo pour ce très beau témoignage Stéphanie!
    Je suis ton blog depuis un moment, tu es juste resplendissante!
    Tu croque la vie à pleines dents et c’est beau à voir!

  740. Laura :

    Merci beaucoup pour ton témoignage ! C’est vraiment touchant et ce que tu dis me redonne vraiment courage ! J’ai 18 ans , je suis très ronde et je crois que tu dois t’en douter c’est la galère. Tu m’as rebousté à bloc comme d’habitude grâce à ton blog ! Tu es vraiment un modèle. Encore merci ! <3

  741. Michela :

    Merci

  742. JOCELYNE :

    ma fille de 26 ans m’a envoyer ton blog via facebook
    j’ai 47 ans , 3 grossesses 1985 , 1987 , 1989
    apres , bien sur kilos………
    en 2005 je pesai 120 kg
    j’ai aussi mis un anneau gastrique , j’ai perdu …… je suis arriver à 65 kg , puis depression (mon poids me monter au cerveau) j’en voulai tj plus……
    j’ai eu un changement dans ma vie , j’ai changer de region….. et je voulais tj perdre jusqu’a une anorexie mentale , je refusais l’alimentation….. on m’a redesserer l’anneau donc j’ai repris….et je me suis rendu compte (meme si je ne m’aime pas) qu’ON m’accepte comme je suis ou rien , on aime pas une envelloppe mais son contenu……. MERCI D’OUVRIR LES YEUX A CERTAINES FILLES ET FEMMES QUI FERAIENT TOUT POUR DEVENIR UN “PROTOTYPE” DE FEMME….. merci de tout mon coeur de m’avoir fait devenir realiste vis à vis de moi meme…… merci merci merci merci j’en ai les larmes aux yeux car je l’ai vecu…..”grosse vache etc…..”

  743. Julie :

    J’aime ce billet, il est magnifique. Merci pour ta sincérité, ta beauté et ta vérité..

  744. Japke :

    I need to read this!!!! Please do it in English =) xx

  745. BigBeauty :

    @Japke: do you have the english version here http://www.leblogdebigbeauty.com/my-body-i-love-you/

  746. Cyrielle :

    Merci Stéphanie pour ce beau témoignage et ces magnifiques photos (car oui, définitivement, tu es magnifique !) qui redonnent espoir ! J’ai 22 ans et j’ai toujours eu du mal avec mon corps, mes amourettes foireuses du lycée n’ayant pas beaucoup aidé dans ce sens… J’ai connu aussi les regards des gars attirés seulement par les formes, les railleries de mes camarades de classe, les tentatives infructueuses de régime… Aujourd’hui, j’ai réussi à perdre du poids mais pas à avoir le ventre plat dont j’avais rêvé toute ma petite vie, et grâce à toi et à mon merveilleux amoureux, je m’en fous ! Je suis bien dans ma peau et dans ma taille 40, même si j’ai des rechutes de non confiance en moi parfois (mais je suis une fille, ça fait partie du lot !)
    Alors merci, du fond du coeur, de mettre un pied de plus en avant dans l’abolition du diktat de la taille 36 !

  747. Julie :

    BigBeauty… ou SimplyBeauty! Trop Magnifique! Chacun est différent, on peut avoir ses formes, s’aimer et être aimé! Du moment que l’on se sent bien à l’intérieur, l’extérieur va avec ! Rappelons tout de même qu’à une époque, les femmes devaient avoir des rondeurs pour trouver un homme ! Mais depuis que les défilés de mode ont fait leur apparition, le moindre centimètre de tissu en trop doit coûter extrêmement cher pour que l’on demande des mannequins anorexiques et en plus qui font la gueule en défilant ! Rien de plus beau qu’une femme qui sourie, mais maigre ou ronde, on s’en fou du moment qu’elle est heureuse! Ton blog est super, j’adore! Bonne continuation….

  748. m :

    Stéphanie,
    En 2009 on était au jeu de Paume pour l’expo Fellini avec mon ami et on t’a croisé. Tu étais magnifique.Tu n’avais pas “un beau visage” comme on le dit souvent aux femmes rondes non tu étais BELLE, tout chez toi était beau et harmonieux. Tu avais un style fou et surtout l’aura incroyable qu’ont les belles femmes. Je n’ai pas pu résister et je t’ai suivit un peu dans l’expo juste pour te regarder !
    Quelques mois plus tard je suis tombée sur ton blog et j’ai comprit que tu étais mannequin.

  749. Ty.Jecyka :

    Merci pour ce long et magnifique billet. Merci pour nous qui “hantent” les rayons grandes tailles des magasins de vêtements. Merci pour celles qui ne les hantent pas encore et merci pour celles qui les parcourront un jour avec le sourire aux lèvres parce qu’elles auront compris pleinement le message de votre billet.
    Stéphanie vous êtes sublime, j’aimerais tant pouvoir un jour réussir à “m’assumer” ainsi!
    Bonne et longue Route!

  750. Elsa B. :

    Je suis vraiment admirative de ta force de caractère. Et de tout ce que tu as vécu. C’est vrai que tu es très photogénique.
    J’ai moi même eu beaucoup de difficultés avec mon corps, pas pendant aussi longtemps que toi mais durant un an et demi j’ai été traitée d’anorexique et tout le monde me critiquait dans mon dos… C’est ton contraire, mais je te garantis que les regards et les mots font aussi mal dans un sens que dans l’autre. Grosse dépression aussi. Maintenant je vais mieux et je me suis “remplumée” comme on dit. Je n’ai pas honte de ce que j’ai été et c’est tout cela qui nous construit. Je pense que tu penses la même chose. C’est vraiment bien que tu arrives à en parler. J’ai du mal parfois.

    Magnifique article.

  751. Bibliopathe :

    Merci pour ce billet… ♥

  752. sav :

    merci, merci pour ce blog, merci pour ce billet
    tu es magnifique…
    j’espère être un jour sereine avec mon corps !ton blog me permet chaque jour d’avancer

  753. pirot :

    bonjour et merci je suis trop paresseux pour en faire autant
    j’ai été un “BON GROS”puis un maigre(mais je ne me reconnaissais plus) ,les femmes aimaient un mec qui”n’était pas moi” maintenant à mon age plus de pb existenciel voilà j’aurai pas à écrire un Xéme livre comment maigrir en 2 456 leçons et sortez le carnet de chéque!
    vous avez fait oeuvre d’utilité publique un + :https://www.facebook.com/photo.php?fbid=332105056841617&set=a.251748664877257.78604.251742434877880&type=1&theater

  754. Stévie P. :

    merci pour cette sincérité!
    je me retrouve beaucoup en toi et ton parcours, comme beaucoup d’autres femmes j’imagine!
    ma nièce prend le même chemin que moi en s’identifiant beaucoup à moi (et c’est vrai que je me reconnait en elle…). je pense que ton billet pourrait m’aider à l’aider à s’aimer! tout simplement!
    MERCI encore une fois…

  755. DEVILLERS DENISE :

    eXCUSE MOI . JE NE VOULAIS BLESSER PERSONNE . JE FAISAIS JUSTE ALLUSION AUX MAGAZINES. AUX MANEQUINS ANOREXIQUES . PAR OBLIGATION C EST TOUT. CHACUN EST COMME IL EST ET DOIT SE SUPPORTER PARFOIS . J ADMIRE TA DEVOTION . TU DONNES DU COURAGE A BEAUCOUP DE FEMMES ET D HOMME . CONTINUE COMME CA J TU ES MERVEILLEUSE. J AIMERAIS JUSTE AVOIR UN PETIT BOUT DE TON COURAGE .JE NE DESESPERE PAS . JE NE VOULAIS DU MAL A PERSONNE . BIEN AU CONTRAIRE. TU ES TRES BELLE TU PEUX ETRE FIERE DE TOI !!!!!!!

  756. nathalie :

    Merci beaucoup pour ce post, si intime. Certaine fois les choses arrivent au bon moment.
    Hier, durant un essai pour un emploi, la patronne m’a dis 5 fois que j’étais trop grosse … je serai encore au chômage quelques temps je crois!!
    Comment peut on être aussi dure !
    Ca fait beaucoup de bien de lire ton chemin, et ton bonheur.
    Merci

  757. Elaine :

    Merci, merci pour cette article juste exceptionnel !
    Je suis en réel admiration sur ton courage et ta force ! J’adhère totalement à la philosophie à laquelle tu es arrivée à travers ton parcours.
    Sincérement, je te remercie car grâce à ta sincérité tu m’as fait comprendre que le regarde des autres et les soit disante “normes” ne sont pas à prendre en compte ! Tu as été mon “déclic” !
    Je ne connaissais pas ton blog, je l’ai découvert grâce à une fille qui a mit le lien via son facebook et je l’en remercie ! Crois moi, je vais garder ton blog dans mes petits papiers et j’ai hâte d’en découvrir son intégralité !
    J’espère que ca ne te dérangera pas que je partage ton article sur mon blog car il m’a réellement touché et aider à réaliser certaines chose, et je pense que ca pourra être le cas de pas mal d’autres filles !

    Encore un grand merci pour ton article !
    Je t’embrasse !

  758. Oceane :

    Je n’ai pas eu ce parcours aussi courageux que le tient , car j’ai toujours été comme une planche a pain , cela ma valut énormément de reproche aussi .. ” anorexique ” etc.
    Cependant , ton article m’a vraiment touché , ton parcours aussi .
    C’est vraiment magnifique , et je ne pouvait quitter ce blog sans te laisser de commentaire .

    Bisous!

  759. Eloïse :

    Merci pour ce beau texte. Je vous confirme que vous êtes loin très loin du créneau “spécial rondes”: je lis régulièrement votre blog, et n’ai aucun problème de surpoids. Mais j’ai vraiment du plaisir ici pour deux raisons: la première c’est que je vous trouve très élégante, ça fait vraiment envie! Et la deuxième est que vous écrivez bien.
    Encore merci.

  760. ELISE :

    :-))))))

    Bravo !

  761. Chris :

    Je suis un homme et je n’ai jamais mesuré la beauté d’une femme à ses kilos…
    Quoi de plus sensuel que des formes féminines ? et quoi de plus désirable qu’une femme qui assume pleinement sa féminité ? Être soi et s’aimer comme on est est le premier acte pour se faire aimer des autres…. Et savoir en jouer est l’arme absolu pour rendre les hommes accros à ce que vous êtes.
    Les “belles personnes” ne sont pas forcément celles que l’on croit, et elle sont toujours bien accompagnées. Et j’espère bien que ma chérie se sent “bien accompagnée”, parce que jamais aucune femme avant elle n’a su me faire vivre autant d’émotions…

  762. vanille :

    Magnifiques photos et super article J’ADORE!!!

  763. Marion :

    J’avais du retards dans ma lecture de ton blog et je viens de finir de lire cet article dans lequel (comme beaucoup je pense) je me reconnais …

    En tout cas MERCI pour ton implication, pour ce que tu fais au quotidien pour que nous filles “en forme” on puisse se looker et ne plus ressembler à des sacs dans des vêtements sans forme ni couleur …

    Je trouve que tu es une fille magnifique des kilos ?? Mais quels kilos ?? Beaucoup de belles choses pour l’avenir Stéphanie …

  764. Princesse Pia :

    Je m’etais mis sur un post it de lire absolument ton article qui faisait tant de tapage. Je ne regrette pas d’avoir pris le temps, il faut beaucoup de courage pour se devoiler autant sur internet, aussi bien physiquement que psychiquement. Je ne doute pas que tu auras beaucoup de sympathisantes mais aussi des gens qui n’auront rien compris à ton message. Ce qui ressort de facon générale c’est la cruauté des enfants entre eux et l’absence de controle parental (et je ne parle pas specialement de ton cas). On a tous des fragilités à un moment de notre vie, et on peut etre vulnerable et rapidement blessé jusqu’à se créer des psychoses. Ravie qu’aujourd’hui tu sois sortie de ce cadre. Bonne continuation.

  765. divadellecurve :

    you are sucha strong inspiration, Stéphanie, just because you refused to be labelled and I like this so much about you! I hete it when people say ‘curvy women are the real women and they are better than thin women’ everyone is different and has the right to accept oneself as it is, strong people don’t need to put off anyone else and you are strong! thanks for your very special example! I owe you alot for sure!

  766. sheripha :

    Bravo Stéphanie! Thanks so much for the English translation. I must admit a few things were lost when I translated it. It is an amazing post. This is a journey that I have taken too in my life. I am still on the path to self acceptance. I have made enormous strides the last three years. It really helps when I acknowledge that my opinion of myself means more than anyone else’s. I wasn’t raised that way. I too have abandoned the clean your plate club. This was a hold over from childhood.

  767. Maion :

    J’arrive un peu après la bataille, mais BRAVO… Bravo et surtout MERCI pour ce post poignant de sincérité et de force.
    L’acceptation de soi commence, je le crois aussi, par le fait d’arrêter de devoir se justifier d’être telle que l’on est, d’être simplement (et ce n’est pas si simple !) NOUS !

    Ce post devrait définitivement être remboursé par la sécu (bon, ok, on l’a pas payé… mais pour le principe !)

    Les mots me manquent pour dire combien les vôtres m’ont touchée…
    Belle continuation, belle Vie à vous… encore merci.

  768. Cyprien :

    Merci Stéphanie pour ce texte magnifique.

    Bien qu’étant un homme je comprend toute la souffrance que peuvent endurer les femmes avec tous ces dogmes, régimes et soit disant méthodes pour être bien dans sa peau qui ont pour seul effet de vous faire croire que vous ne correspondez pas aux critères du moment.

    Je suis loin d’apprécier les mensurations imposées par la mode actuelle et j’aime encore moins l’insistance avec laquelle la plupart des journaux souhaitent formater nos points de vue.

    Je suis heureux que tu clames haut et fort que tu aimes qui tu es et surtout que de nombreuses personnes te lisent et entendent ton témoignage. Oui on peut être différent de ce qu’on nous vend tous les jours à la télé et heureux par dessus le marché.

    Je n’aime pas les femmes qui ont le “bon” format, j’aime les femmes heureuses, et ce blog montre clairement la voie.

    Merci encore.

  769. dany :

    Hello Stéphanie, merci pour cette article ou je pense que beaucoup de femme vont se voir, tout comme moi quand je l’ais lu. Et tu es toujours magnifique dans les tenus que tu nous présente sur ton blog.
    Merci encore.

  770. Siham marocaine :

    salut! ça m’a vraiment touché
    j’ai vécu la même situation mais autrement
    je suis très maigre et ma société ne tolère pas ça
    tu dois vraiment être en chair pour plaire ici
    ” vous voyez! le paradis de certains, c’est l’enfer des autres!”

  771. Audrey :

    Félicitation pour ce post qui te dévoile tant… et merci… Quelque soit notre corps, il est toujours difficile de s’accepter, et même si tout les parcours ne sont pas les mêmes, le fond reste le même: s’accepter! j’espère que nous y arriverons toutes, après tout pas de raison, personne n’est parfais!
    Encore merci! et bravo d’être toi! lol ;-)

  772. Chris bxl :

    J’ai été super émue en lisant ton article, ton parcours, ta lutte pour être toi-même…
    Je suis passée par certaines mêmes étapes que toi, comme beaucoup, je pense. Aujourd’hui, je travaille toujours sur mon image, mon poids reste une lutte de chaque jour.
    Merci pour ce témoignage, ce message :-)

  773. Cynthia :

    Tout est dit … Rien à ajouter ^^ <3

    Continue ainsi

  774. PaM :

    La taille 38 n’est pas une référence on est d’accord.
    Mais culpabiliser les femmes qui font une taille 34/36 et sous entendre qu’elles sont au régime sans cesse, aigrie… comme le font la plupart des “rondes qui s’assume” n’est pas la solution non plus.
    Je fais un 34 sans régime, sans me priver, j’ai toujours été grande et mince et je le vis bien merci!
    Cependant témoignage interressant, être “bien dans sa peau” est très important.

  775. 1,2,3 c Léa :

    Merci Stéphanie, d’abord pour ce sublime témoignage, moi aussi je fus grosse petite, maintenant je suis obèse grande. Il est vrai qu’à l’adolescence se fut un calvaire, mais à partir de 20 ans ma féminité est resortie. J’en ai joué et j’en joue encore … J’ai des formes oui, quand je vois tes sublimes photos, je me reconnais, j’ai les même jambes, plus de fesses et de hanches mais bon, et une poitrine généreuse. Je ne pourrais pas ressembler à une kate moss, ou à une autre de ces brindilles (qui sont très jolies), je suis moi et ce moi est beau, il a des atouts que d’autre n’ont pas. Si tout est affaire de chiffre alors me voici : j’ai 33 ans, je mesure 1m72, je chausse du 42,5 (mais je ne m’appelle pas Berthe ! ;-), les chaussures féminines ne sont pas faciles à trouver, d’ailleurs quand je rentre chez un chausseur je ne regarde même pas les modèles, c’est une grande perte de temps ! je demande juste à la vendeuse si elle fait des chaussures en taille 43 pour femme ! pendant mon adolescence je n’ai pu porter que des baskets ! ( et oui, à 12 ans je faisais déjà du 41 ! )), j’ai de longues jambes (ce qui en france pose probleme car soit on est petite ET grosse, soit on est grande ET maigre pour les pantalons …), je fais du 115 D, du 60 en pantalon et du 56 en pull (et oui parce que les chemises c’est même pas la peine d’y penser mes bras ne rentrent pas dedant même en taille 60 , parce que pour les fabricants de vetement quand on est grosse on doit l’être que du ventre !!!)… Bon la mode est difficile pour nous, je me rappelle que pour mes 15 ans je ne trouvais déjà pas de trucs sympas à me mettre sur le dos, c’était , ce que j’appellais à l’époque, des habits de “grand-mère”, sombres, sans forme. Aujourd’hui, c’est un petit peu plus facile grace au net mais les magasins ne font toujours aucun effort et ça c’est rageant !. Mais ce n’est pas grave, aujourd’hui je suis heureuse.
    Merci encore Stéphanie.

  776. Catherine :

    Bonjour,
    C’est un vrai bonheur de te lire <3 <3 <3 <3 <3
    Dommage que tant d'années soient gâchées à chercher ce que l'on n' est pas et se martyriser, corps et âme.
    Merci de ton témoignage et j'espère que beaucoup d'adolescentes vont pouvoir le lire.
    Très cordialement,

  777. kae :

    BRAVO!!!! BRAVO!!! BRAVO!!!
    you made me cry

  778. JESSICA! :

    Ne change rien… Tu es sublime !

  779. Aurélie :

    Ouahou je suis poste le 779ème com’! Il faut croire que la thématique touche de très nombreuses femmes. Bravo pour ce post à coeur ouvert, touchant et pudique. Gros bisous ma poule et à très vite pour un dej!

  780. annie :

    Merci d’avoir partagé ces moments de ta vie qui me touchent énormément car j’ai eu un parcours de vie fort similaire. Sauf que moi mon déclic, ça n’a pas été “c’est mon choix” mais ton blog.
    Merci.

  781. jeanne :

    Merci pour cet article, tu es vraiment magnifique et touchante. Je suis très mince et je mange pour ne pas perdre car la nature m’a fait comme ça. Alors on m’envie, mais je ne serai pas contre plus de formes. Mais je n’ai pas envie de prendre de poids et j’en ai même un peu peur.

    Je mange très mal, et énormément. Je trouve les femmes rondes très belles, toutes les femmes, mais je persisterai à penser que tu serais encore plus jolie avec un petit peu de kilos en moins. Eh oui ! Mais si cela signifie t’affamer et négliger ce que tu es et donc tu es fière, ce n’est juste pas la peine.
    Mon amoureux a des problèmes de poids et je n’en tiens pas rigueur même si je le trouverai encore plus beau sans ces kilos en trop. Mais c’est sa nature, il ne peut pas perdre de poids, alors que moi je n’arrive pas à en prendre. Soit !

    Je reste très émue de cet article et je suis certaine que tu soulages des milliers de filles. Ne vous affamez pas , par pitié !

  782. ecsta'nails :

    Rien à dire, les larmes au yeux… Bravo pour ce billet… J’aime ton état d’esprit depuis le début, et là, c’est vraiment l’apogée de ta façon d’être… Tes photos sont sublimes, tu es très belle. J’aimerai être aussi à l’aise que toi avec mon corps ! Il faut dire que je ne l’assume pas, pas même devant mon petit ami…
    Merci pour ce post Stéphanie, à méditer, à appliquer dans le meilleur des cas, j’espère que tu serviras de modèle à toutes les femmes qui auront pris la peine de lire ce billet !!

  783. MARIE DE NICE :

    je n’avais pas posté depuis un moment mais bravo ton billet me va droit au coeur il faut vraiment s’aimer aujourd’hui et maintenant pas dans un hypothétique laps de temps ou on sera plus minces plus belles +ceci+cela le temps passe trop vite la vie et trop courte profitons d’être en bonne santé d’avoir des personnes qui nous aiment telles que nous sommes et laissons le regard réprobateur ou de jugement des autres glissé sur nous car ils n’en valent pas la peine soyons heureuses maintenant car demain il sera peut être trop tard

  784. Marilou :

    Je t’aime Stéphanie!

  785. encoreettjs :

    Tout d’abord merci pour cet article. Merci car tu écris ton parcours, tes pensées et cela peut apporter beaucoup à de nombreuses personnes à mon avis, dont moi.
    Je ne veux pas laisser un commentaire pour t’expliquer où j’en suis par rapport à mon corps mais parce qu’il y a un point sur lequel je ne suis pas d’accord avec toi.
    Je pense que malheureusement les émissions spéciales rondes sont nécessaires dans notre société pour montrer aux gens ce que sait. Les ronds/rondes sont des personnes comme les autres et ont les mêmes droits que les autres personnes. Je vais donner un exemple pour me faire comprendre: par exemple j’ai été dans une chaîne de fast food avec mes parents et il y avait une personne ronde qui y mangeait également, là mes parents ont fait des remarques comme “tu m’étonnes qu’elle ait du poids en trop!” ou quand ma cousine a pris du poids (j’étais alors très jeune) mon père disait qu’il suffisait que ses parents arrêtent d’acheter des cochonneries… et pourtant dans ma famille nous allons aussi dans des fast food, nous mangeons des cochonneries et les ronds ont aussi le droit de se faire plaisir avec la nourriture!
    Bien sur, on peut lire entre les lignes que j’ai aussi un problème avec mon poids et la vision de mes parents avec celui-ci. Je ne suis pas là pour faire ma thérapie mais je sais que mes parents ont déjà vu des émissions spéciales ronds et m’en ont parlé. Ils ont un peu changé leur vision sur ces personnes.
    C’est dommage qu’il faut passer par ce moyen pour tenter de changer les mentalités mais c’est mieux que rien…
    J’espère avoir été claire dans mes propos et que tu liras ces quelques lignes pour éventuellement me donner ton avis mais je sais que 785 commentaires c’est long à lire….
    Encore merci pour cet article et pour ce blog génial!

  786. Audrey :

    Merci pour ce post,je l’ai lu avec beaucoup d’émotions, et les photos ajoutées sont superbe, tu es superbe!Je suis un petit bout de femme d’1M60 avec une taille 44, “tu es obèse” a été une voix murmurée dans le creux de mon oreille pendant plusieurs années.Depuis la découverte de ton blog, je le lis tous les jours, car tu es devenue une petite bulle d’oxygène dans les moments difficiles, dans ce long chemin semé d’embûche de l’acceptation de soi. je voulais te dire merci, car sans me connaître, sache que tu m’apportes beaucoup!

  787. Alice :

    Merci,
    merci de nous avoir délivrer ton vécu avec tant d’émotions et merci de m’avoir fait réaliser à quel point il faut profiter de la vie et arreter de complexer autant pour ce que l’on est physiquement.

  788. Laure :

    Un très bel article. Merci.

  789. Audrey.F :

    Merci pour ce très beau post …J’en suis toute émue & bouleversée …
    Je faisais un 36/38, je suis désormais au 42 , j’ai dû mal à m’accepter à me regarder dans le miroir …
    Ton article va peut être me changer te m’accepter désormais telle que je suis maintenant même si c’est difficile!

    Bises

  790. Déborah :

    Merci Stéphanie pour ce très beau post ! Tu es tout simplement une belle personne qui fait tant de bien autour d’elle. Et on voit bien par les commentaires que tu ne fais pas que du bien aux rondes mais aux femmes en général (et peut-être même aux hommes). C’est tout simplement un appel pour arrêter de nous juger les uns les autres par rapport à notre physique. Prenons le temps de voir au-delà, de nous connaître les uns et les autres et de nous accepter dans notre humanité. Chacun a ses failles, ses faiblesses mais aussi ses atouts et soyons fiers de cela; Encore merci belle Stéphanie qui nous a aujourd’hui montré qu’elle est bien plus qu’une big beauty ;-)

  791. Mado :

    I am 36 years old and I’ve spent all my life wanting to be different, somebody else that is suppossed to be perfect. Like if one could only be happy being tall and thin. If you have that you can have everything. My thing is my height I am really petite and that united to a curvy body has stopped me from being myself for a long time. Now I’m trying to change my mind and starting to love myself as I am, and your words have pushed me to try it with more effort. Thanks you so much for this post! Merci beaucoup! This photos are amazing! You look stunning!

  792. fred :

    merci stephanie
    pour autant de franchise

    et oui je suis un homme mais ca n’empeche pas d’etre fan
    je te dis bravo pour ton parcour ne t’arrete pas et vise le plus haut si possible

    tu m’as touché avec ton histoire ! et des millons de filles et de femmes doivent le subire tous les jours , je trouve ca dommage!
    je suis daccord avec ta phrase:
    Il est temps de comprendre que les femmes sont multiples, rondes, minces, grandes, petites, maigres, jolies, moins jolies, c’est tellement stupide de devoir le justifier pourtant regardez et lisez autour de vous, on se sent toujours obligé de cataloguer les gens, une manière de rassurer ceux qui se sentent faibles.

    enfin bref !! merci a toi pour ce blog
    que je consulte regulierement parce que j’aime beaucoup ton style

    bravo a toi !! continue bisous ;-)

  793. anita :

    merci… pour la première fois depuis des semaines, je pars me coucher le ventre plein, sans me faire vomir. je fais une taille 38 et malgré ce que pense la “norme”, sans kilos en trop, mon corps est mon ennemi. il est temps pour moi de tomber amoureuse de moi, tt comme je suis tombée en Amour de ton blog. Donc Stéphanie, merci, de la part du couple heureux que je m’apprete à former avec mon corps, meme si la route risque d etre longue…

  794. zouzoucat :

    Oh que tu es belle, belle de partout. Tu rayonnes. Tu es magnifique.
    Tu as tout à fait raison, tu n’as rien à assumer, tu as juste à être.
    Bisous.

  795. Véronique PASSOS :

    J’ai 52 ans et cela ne fait pas si longtemps que je suis un peu en paix avec mon corps, je l’ai détesté, abimé, combattu jusqu’à développer une maladie auto-immun. J’admire les femmes rondes, je les trouve superbes mais moi je me trouve difforme, c’est ainsi. Merci de votre sincérité et de ce témoignage simple mais rempli d’amour, vous n’imaginez pas le bien que vous faites juste en étant visible dans cette société. Mes meilleures pensées vous accompagnent.

  796. BigBeauty :

    @Anita: COURAGE!!!!!!!!!! Je t’embrasse fort

  797. Marie :

    J’ai passé toute ma vie à faire des régimes! J’ai même des souvenirs de ma mère qui m’interdisait les compotes quand j’était encore toute petite parce que cela fait grossir! Le 19 mars jour où tu as publié cette article j’ai eu 23ans et j’ai commencé un enième régime…De te voir t’assumer comme ça est une telle source d’inspiration! J’espère y arriver un jour, je suis consciente du fait de ne pas vivre, je repousse toujours les choses en me disant je le ferais quand j’aurais perdu mes kilos en trop parfois je me demande ce que serait ma vie si j’avais le courage de m’assumer j’ai bien peur de jamais y arriver! Bref tout ça pour te dire MERCI! Parce que chaque fois que je pense être au bout du rouleau il me suffit de venir ici pour avoir un nouveau souffle d’espoir, même si ça ne dure pas longtemps. Ton histoire du haut de mes tout petits 23ans je l’ai vecu et j’espère que la mienne sera terminera comme la tienne!

  798. Sophie :

    Merci pour ce partage, c’est génial. Mon ami Jérôme et ton blog m’ont aidé et appris à avoir un autre regard sur moi même et à avoir du style. Je ne me cache (quasiment) plus dans du noir.

  799. Sabrina :

    Pour être heureux, il faut juste accepter ce que nous sommes, dedans et dehors. Je rentre dans du 36, mais je suis handicapée et j’ai comme toi accepté d’âtre différente, le regard des autres et les idées reçue. Alors je me suis bien retrouvée dans ton cheminement, et je souhaite à chacun de réussir à le faire !
    Et pour finir, tu es belle, vraiment très belle !

  800. Dinah :

    Bonjour Stéphanie, tu m’excuseras de ne pas lire les 800 commentaires précédents avant d’écrire le mien. Comme tout le monde ici, je te remercie d’être ce que tu es et de nous le transmettre, j’espère que ton message aura un effet sur moi avec le temps, j’espère vraiment qu’un jour j’accepte ma taille 44, mes bras, mes jambes, mes fesses. J’aimerai comme tout le monde, mais finalement c’est toi qui nous montre que nous sommes toutes comme tout le monde et malheureusement on a du mal à s’y faire.
    Merci, continue ce que tu fais, je te souhaite les meilleurs projets pour la suite car ton rayonnement est au delà de ta taille. Bravo.

  801. Anthony :

    Bonjour Stéphanie,

    Tout d’abord, je voudrais te dire bravo et merci pour ce texte tout en sincérité et en courage ! En effet, on y sent un parcours dur, lourd, empreint de souffrance. Le parcours d’une Femme qui ne demande pourtant qu’à être soi, en paix avec elle-même, bien dans son corps et dans sa tête. Un peu le parcours de toutes Femmes en somme, opprimées que vous êtes par la société et ses cases, ses standards, ses normes et sa beauté marketisée. C’est injuste ! Oui, c’est injuste car, du point de vue de l’homme que je suis, vous êtes toutes infiniment désirables, et ce quels que soient votre physique, votre caractère, vos envies, vos doutes, et vos craintes !

    J’aimerais tant que ce monde change et que vous puissiez enfin vous regarder dans la glace en vous disant : “Oui, je suis belle, je suis terriblement belle, et mes formes ne sont pas une imperfection à éradiquer mais une alliée à aimer” Mon dieu, que je l’aimerais ! Quelle déchirure en moi à chaque fois que j’entends une Femme dire qu’elle veut “faire régime”. Faire régime, maigrir afin de faire disparaître, d’enfouir profondément, ce qui vous rend pourtant incroyablement Femmes : vos rondeurs ! Vos rondeurs qu’en tant qu’homme on aime tant. Je regrette, vraiment, ces hommes qui, parfois, vous renvoient une image si négative de vous-mêmes; je suis honteux pour eux !

    Cela dit, je comprends qu’une Femme veuille perdre du poids car la pression de l’environnement, de l’entourage, des médias, est telle que parfois il est impossible pour certaines de regarder leur reflet et de penser avec honnêteté qu’elles sont belles. Parfois, c’est tout simplement trop pénible pour ces Femmes ! Je le déplore, je le regrette, je le pleure même; mais c’est malheureusement une réalité que certaines d’entre vous vivent au quotidien ! En revanche, je me dis que le fait de vouloir s’assumer et s’accepter comme on est constitue déjà un très bon début ! Allez devant ce miroir qui vous effraie tant, regardez-vous, regardez votre corps, regardez comme il est beau ! Regardez comme le fait même d’être une Femme est la chose la plus magnifique qui soit ! Regardez comme vous pouvez plaire, et commencez tout doucement à vous séduire ! Vous ne méritez absolument pas de vivre dans la souffrance …

    Anthony

  802. chaya :

    bjrs a vs stéphanie mais aussi a toutes…ton combat pour l acceptation de soi,c est très long avec effectivement des haut et des bas mais aussi le découragement parfois!moi aussi j ai le meme rituel pour manger depuis klk année avec un psy mais aussi un groupe de parole qui m aide bcp au quotidien.j ai subit une intervention chirurgical tres lourde pour etre ds la norme et meme avec cela j ai bcp de mal as retrouver mon identité!!alors MERCI as toi d etre la pour moi et aussi pour toute les autres!!!continue a nous faire réver car moi un de mes rèves est de te ressembler!!!et te rencontrer pourkoi pas!!!!bisous a toi!natacha

  803. Aubeline :

    Bravo et merci ! L’article est très émouvant !!
    Gros bisous !

  804. Julie :

    Un enorme merci

  805. jennifer :

    J’ai aimé ton topic parce qu’il est sincère et sans dentelles.
    quand tu dis ”Je déteste quand on me dit que je m’assume, parce que je ne vois pas pourquoi je devrais être dans cette démarche, je n’ai pas à m’assumer, je n’ai commis aucune faute, aucun sacrilège.” c’est exactement ce que je pense! et sa me fait plaisir que tu l’ai ecrit.tout les jours quand je sors j’ai mal comme si j’avais des centaines de piqûre d’abeilles qui rentre dans ma peau ,cet sensation c’est le regard des autres..qui me blesse .je me demande ce que c’est d’avoir un declic …j’espere changer un jour..et trouver un peu de paix mais encore merci de ta franchise

  806. raquel :

    thank you… thank you for sharing… you look AMAZING in these pictures!!!

  807. Jessica d'Aix :

    Les larmes aux yeux en lisant ce billet! L’impression que c’est ma vie qui est racontée. Bravo Stéphanie. Moi j’avoue avoir beaucoup de mal à trouver des fringues sympas à ma taille pas trop chères. MERCI.

  808. Janis :

    Merci énormément en effet… Tes mots m’ont aidé à comprendre un peu plus quelques bouts de ma vie physiquement chaotique. Je me suis sentie moins seule l’espace de ma lecture. Merci encore!

  809. WOOO OOO :

    Deux inconnues,deux vies différentes ,mais là on pourrait faire un copier/coller .
    J’aspire à aimer un jours ce corps:MON corps…
    (37 ans et à 3 ans de psycho il est temps que je commence à accepter” l’idée” de pouvoir l’aimer; de pouvoir M’aimer).
    Après la lecture de ton article,j’ai eu des Larmes de douleur,car tellement concernée,mon moi voulait sortir de mon corps et me dire :mais regardes-toi! (dans le genre toi aussi tu y arriveras ;et de ne pas laisser tomber la psycho mm si c’est long et douloureux)
    Attention :je suis quelqu’un de gai,qui aime le make up ,la mode,la photo,les trucs de fille,la vie ,les gens…
    ÉNORME BISOUS ! Énorme merci pour ce partage personnel .
    Bonne continuation !

  810. Sashka :

    Merci. Tout simplement, un grand merci…
    You rock girl!!!!!!

  811. Aurélie Blanc :

    Merci mille fois !

    Tu es et restes pour moi une personne incroyable !
    Je suis ronde, mais surtout belle, grande, intelligente, curieuse, un humour un peu cynique… Bref je suis plein de chose ! Et le fait que je puisse me décrire comme ça, c’est aussi grâce à toi ! Bravo et merci !

  812. Suzanne :

    Je me joins au concert de commentaires pour te féliciter. Je pense que tout le monde, qu’il soit gros ou non, devrait aspirer à acquérir cette paix avec son corps, sans s’embarrasser des regards, des insultes des gens bourrés le soir, de la fausse compassion et des magazines hypocrites. Je te trouve très jolie non pas parce que tu es une grosse qui porte bien ses kilos mais parce que tu dégages quelque chose quoi qu’il en soit.
    Mais néanmoins, moi qui souffre encore à 19 ans de mon surpoids qui est sans doute la seule chose que je ne parviens pas à contrôler, je veux soulever un des problèmes qui m’empêche de m’accepter. Les hommes. Ils sont rares, ceux qui aiment les filles grosses. Ou alors il n’aiment que ça, et pour moi c’est comme si on disait que l’on aime au lit que les asiatiques: du racisme sexuel. Les mecs que l’on rencontre dans des soirées pensent que tu vas forcément coucher avec eux, parce que après tout, tu es désespérée et c’est déjà bien beau qu’un vieux porc s’intéresse à toi. Ou alors tu ne seras jamais que la bonne copine. De toute façon il faut toujours faire trois fois plus d’efforts qu’une autre fille, parce que lorsque l’on a pas la beauté, on se doit d’être très drôle, très intelligente, très bonne au lit. Enfin bref, être grosse te laisse sans vie sexuelle, sans flirts, avec juste la promesse qu’un jour tu rencontreras un garçon gentil, bêta et pas trop regardant qui t’épousera. On peut devenir un peu aigrie non? Peut-on être condamnée à être seule? Stephanie et les autres, vous avez une réponse pour moi?

  813. karine :

    Merci Stéphanie d’avoir ouvert ton coeur bises ;-)

  814. Anna :

    Je te trouve magnifique sur cette série de photos ♥
    Merci d’avoir partagé ton parcours, j’espère qu’un jour j’arriverais à m’aimer aussi et à me défaire du regard des autres :)

  815. Floriane :

    BRAVO!
    Et merci, je n’ai que 18 ans et je suis contente d’avoir trouvé ton merveilleux blog, tout comme toi, à 13 ans on m’a dit que j’étais obèse, j’ai aussi été effondrée, et depuis cette période je suis plutôt mal dans ma peau, et je suis vraiment heureuse d’avoir lu ton article. Tout d’abord tu es sublime, tellement féminine, tellement toi! Merci pour cet article touchant, merci de m’avoir ouvert les yeux, merci pour ta lucidité, ta force de caractère et ton envie!
    Merci pour tout!
    Je te souhaite tout ce qu’il y a de meilleur! Continue de rayonner comme tu le fais!
    Bises
    Floriane =)

  816. Louise :


    Je ne sais pas trop quoi dire, tellement cet article m’a émue. J’ai presque envie de pleurer. Alors que ce n’est pas triste, pas triste du tout. C’est juste ce que l’on devrait toutes penser, et qu’on soit ronde, mince ou maigre. C’est tout juste magnifique, ce que tu as écrit. Magnifique.
    Moi-même, j’ai du mal à m’accepter pour une raison différente : je suis rousse.
    Je souffre un peu de cette chose qui me fait ressortir des autres. Je voudrais être comme tout le monde, passer inaperçue. Mais ça ne marche pas.
    Alors, je vis comme si j’étais brune ou blonde. Enfin, plus maintenant, car à la minute où j’ai finis de lire ton article, je me le suis dis : ça y est je m’assume. J’ai essayé de faire un blog, pour assumer. Si tu as le temps d’y faire un tour, ça serait super.
    Voilà, merci encore !
    Et bonne continuation dans ce blog qui est si beau !

  817. Kaaloucha :

    Des larmes…de tristesse…puis des larmes de joie ! Merci ! Un grand big up pour Big Beauty…! Tu aurais pu t’appeler Big Soul ! :-)
    Ton billet a fait écho en moi. A l’adolescence, on me disait tout le temps de maigrir, que j’étais trop grosse et je ne trouverai pas ma moitié en étant grosse…alors que..alors je ne l’étais pas..grosse..je le suis devenue! Et je me refusais, jusqu’à maintenant, à m’habiller. Je me disais ” quand je serai mince….” STOOOOOOOOOOOOOOOOP ! Désormais, je veux profiter de la vie HIC ET NUNC !

  818. Marc-olivier :

    sexy, mais mauvais pour ta santé particuliairement quand tu seras dans la 30aine trésor :(

  819. lauranne :

    Magnifique ! Que dire de plus !! C’est la triste et en même temps la belle réalité !
    C’est dure, très dure d’accepter de voire la réalité !

    Merci pour tes mots…

  820. konstanze :

    Bravo Bravo Bravo!!!!!

  821. Justine :

    J’ai 18 ans et je fait une taille 46, j’aime beaucoup la mode mais j’ai énormément du mal a m’accepter…
    J’adore ton blog et cet article est magnifique, j’en ai les larmes aux yeux
    J’ ai juste envie de dire BRAVO et MERCI pour ton blog, continu comme ça !

  822. Audrey :

    J’avais tant besoin de ces mots. Tu es un véritable modèle de persévérance et de courage, et je pense que tu inspires beaucoup de personnes, moi y compris. Tu es magnifique, reste telle que tu es, car les choses doivent changer pour nous, pour que nous soyons enfin acceptées telles que nous sommes !

    Un grand merci donc, de m’avoir donné l’espoir de trouver un jour cette harmonie avec mon corps que je recherche tant. Alors oui, il y a encore du chemin à parcourir, des épreuves à traverser. Mais aujourd’hui, je ne pense plus à mon surpoids, je ne pense plus à combattre mes démons, car j’ai trouvé une sérénité certaine à te lire, que j’aimerais garder pour toujours.

    Bonne continuation :)

  823. Dorigine :

    Et votre santé dans tout ça ? Il faudrait tout de même aborder tous les problèmes que votre obésité engendre(ra). Sinon, vous ne faites pas mieux que l’éloge de l’anorexie…
    Merci, en tout cas, pour votre témoignage.

  824. Marc-olivier :

    et quand on y pense qui lis les magazine de mode? les femmes. Qui fait les Magazine, les femmes et de hommes homosexuel. Qui fait les vetement de mode pour les femme…des homme homosexuel. Donc comment un homme qui n’est pas attirer par les femmes dicte ce que le corp d’une femme est censé d’avoir l’air. les model sont toute très jeune..meme 15 ans a peine sortie de la puberté. C’est pour ca que les modele on le meme physique d”un garcon!

    si vous voulez plaire au homme hétérosexuelle arrete d’acheter ces magazine nocif.

  825. Ben :

    Tu es magnifique! Reste comme tu es… ♥

  826. Emilie :

    Merci

  827. marin a :

    Bonjour Stéphanie,

    Je suis tombée sur ton post en lisant le blog le luxe d’être soi qui incitait à le lire. Ce que je découvre de toi, c’est une personnalité forte, belle et entière, à la recherche de l’essentiel.
    A travers ce que j’ai pu lire et tes superbes photos, je peux te dire que tu es une femme lumineuse, pleine de vie et vraiment superbe avec un très beau visage!
    Ce n’est pas une question de poids. Il y a des femmes qui répondent aux normes de la société avec leur 34/36/38…. Mais qui ne dégagent rien, absolument rien… éteintes, mortes de l’intérieur.
    Toi, il y a quelque chose d’infinément beau qui émane de toi. Toi du dégages une sacrée belle lumière!!!
    Alors tu est pour bien d’autres un exemple à suivre, dans la façon d’être et de voir la vie. Quelle belle léçon et quelle belle personnalité que tu as!!
    Belle semaine à toi et je prendrai un plaisir de visiter ton blog et de te lire
    Marina

  828. Heriane :

    Mais mon Dieu que tu es belle !!!

    Dedans comme dehors !

    Merci de ton témoignage, j’aurai pu l’écrire moi-même tellement je me reconnais à travers le tien !

    Heriane

  829. Didine :

    Merci pour ce moment de partage,
    Cela panse un peu plus mes maux chaque fois que je lis ceci…cette assurance qui émane de toi, cette beauté, me donne envie de m’accepter. Le chemin est long mais rien n’est impossible si on s’en donne les moyens!!!

    Encore merci!!!

  830. Alexa :

    Chère Stéphanie,
    Je ne te connais pas personnellement et pourtant tu as réussi à me tirer les larmes !!!!
    Notre histoire se ressemble tellement que c’est touchant de te lire !
    Tu es vraiment une belle femme et je ne parle pas que de l’enveloppe corporelle ! Ta beauté je la lis à travers ces quelques lignes !!!
    Continue, tu fais du BEAU travail !!!!
    Bon courage et plein de bonheur pour la suite !!!!

    PS : J’ai 32 ans, je suis maman d’un petit garçon et contrairement à toi je n’ai toujours pas eu ce déclic qui me permettrait de m’accepter ! Tu fais vraiment preuve de force et de courage ! BRAVO !!!!

  831. Angie Von Dee :

    Stéphanie…

    Je crois que comme beaucoup, j’ai eu les larmes aux yeux à la fin de cet article… Cette souffrance, il me semble qu’elle est universelle pour toutes les “rondes”/”grosses” …

    Et comme beaucoup je suis toujours dans ce cercle vicieux de l’obsession de perdre : régimes, anneau, opération… que faire ? Moi aussi je me suis dit que je pourrais être belle une fois que je pourrais entrer dans n’importe quelle boutique et mettre le premier article que je voyais…

    Ton article en tout cas me touche beaucoup puisque, comme tu l’as dis “s’assumer” n’est pas une terme approprié… et il est difficile de s’accepter.. On a pourtant fait aucun drame… On est, tout simplement.
    Tes mots m’aident réellement à me sentir mieux… Te voir aussi rayonnante et sûre de toi me donne envie de m’accepter ! Ce sera long mais les résultats sont là, il suffit de te voir !!

    De toute façon avec tous les commentaires laissés, on doit surement toutes te remercier :D Alors Merci !!!

  832. Noulou :

    Un gros bisou ma petite choupette… Je suis ronde, et entre “debarassez moi de ça” et “je suis là, ainsi, en pleine conscience”…et j’ai 44 ans, donc des siecles euh non, des années et dizaines d’années de bataille. Merci à toi, ma belle, et belle continuation.

  833. Penelope :

    Je te félicite… Ton parcours est magnifique et toi aussi.

    PS j’ai vécu une histoire semblable à la tienne. Et pourtant je suis mince. Les kilos ne sont pas malheureusement le seul frein à l’acceptation de soi. J’espère être un jour aussi en paix avec moi-même que tu l’es. Bravo.

  834. Raluca :

    Je ne parle pas bien ta langue,mais j’avais parfait entendu ton post ici.Je suis de Roumanie (‘j’espere que tu comprends)… et je suis vraiment emotionee de ta lettre….

    Je veux te dire que tu est belle, lumineuse, tu est courageuse, et tres sensible…dans les photos tu est magnifique! Keep going :)
    Bonheur, ma Stephanie, et tout vas bien!!!

  835. fanny :

    Bonsoir,
    Je viens de lire votre petit bout d’histoire personnel, ça ma émut, perturber, fais reflechir et bien d’autres adjectifs du genre.
    Penser a soit , je suis une jeune femme genereuse physiquement et dans la vie, comme mes courbes.
    Je pense beaucoup aux autres mais pas assez a moi une façon de me cacher.
    De regime en regime, perte de poids facile et boumm un phrase une rupture et je me jette sur la tablette ou bien pleins d’autres choses ou lieux d’aller prendre mon courage a demain et d’aller mercher courir, a c’est sur depuis mes 14 ans je ferai une super diéteticenne, nutritionniste….
    Mais j’ aime beaucoup votre regime je vais le commencer promit et surtout prendre mon 1 er rdv chez un psy, pour me connaitre car je ne me connais pas.
    je me permet de vous poser une question je souhaiterai sortir danser dans Paris, mais pas etre la grosse de la soiree .. aurierz vous des adresses ?
    Je vous souhaite beaucoup plus de bonheur .
    A bientot Fanny

  836. Mimisha :

    Enfin. Enfin qqun qui dit tout haut, qui mets des mots sur ce que je ressens au plus profond de moi. Merci ma belle ;-))) Tu es canonnissime! et god, que ce body est beau beau beau!

  837. Izzi3 :

    Je te félicite pour ce billet. Une grande franchise et une bonne leçon. J’ai un parcours un peu dans le même genre, mais pas totalement. Au début du collège, j’avais quelques kilos en trop, mais juste quelques kilos, rien de bien grave, j’aime manger et alors? Le fait est que les enfants sont méchants, et quand le garçon dont vous êtes amoureuse vous dis ‘j’vais t’appeler Joe, comme Mon ami Joe, parce que t’es aussi grosse que le Gorille’ ca fait très mal. Pourtant, j’ai beau regarder les photos, je n’étais pas si grosse que ca, je me portais bien, et j’aurai pu être heureuse si je n’avais pas connu ce harcèlement moral, je me suis battu pendant deux longues années, et quand enfin je suis arrivée dans une classe où on m’acceptait telle que j’étais, j’ai du arrêter tout sport à cause d’une maladie, je suis devenue la grosse dont il se moquait. Cela fait maintenant 7 ans que j’ai pris du poids, et je n’arrive pas à me défaire de mes kilos en trop. J’aimerais dire que je m’accepte, comme toi tu l’as fais, mais le fait est que dans ma tête je ne suis pas celle que je vois dans le miroir. Alors je fais des efforts, je reprends le sport lentement pour éviter d’en être à nouveau privée, et surtout, j’ai une conviction que je ne lâcherai pas, je ne fais pas de régime, car toutes ces conneries de régime Dukan, de chrononutrition, ce ne sont pas juste des régimes, c’est ce qui est censé devenir un nouveau mode de vie! Et oh mon dieu, j’aime bien trop manger pour ca! Me priver de manger tel petit four à un apéro en famille parce que je fais un régime, non merci! Et si je me faisais renversé demain? Et bien j’aurai passé mon temps à me priver pour rien! Alors j’essaye de faire attention, et je vais aller voir une nutritionniste, parce que pour être sincère, je ne sais pas manger correctement. Je viens de m’installer, et je ne sais rien faire d’autre que des pates, ou dautres choses mais qui ne sont pas équilibrée. Alors voila. Je vais prendre ma vie en main, sport et nourriture plus saine! Ca fait speech un peu snob mais tant pis, je pense qu’il n’y a que ca de vrai! Car toutes les personnes que je connais qui font ces régimes à la mode, soit ca fait des années qu’elles le font, et c’est devenu un mode de vie (ramener ses deux tranches de jambon et son oeuf dur à un repas chez des amis c’est pas ce que j’appelle une vie) soit elles ont repris quasi tout le poid perdu. Alors pour celles qui n’arrivent pas à s’accepter comme toi tu l’as fait, parce que tu le sais, je pense que c’est une des choses les plus dures à faire sur soi-même, sachez qu’il y a d’autres moyen que de vous affamer pour être mieux. Et si l’acceptation de votre corps est une épreuve trop importante à passer pour le moment, commencer avec la confiance en vous! Ca vous aidera! En tout cas, moi ca m’a aidé! Merci encore pour ce bel article qui m’a fait prendre conscience de certaines choses, et m’a conforter dans ma décision de faire des efforts! Et je dois dire que ta mère a raison, tu es très belle!

  838. Eva :

    Ce texte est très bien écrit et quel courage de te livrer ainsi !

    Tes photos sont magnifiques et tu es resplendissante ! Tellement belle !!!

    Le monde d’aujourd’hui a besoin de femmes comme toi, ne dit-on pas que “L’avenir appartient aux audacieux, il appartient à ceux qui cherchent, qui prennent des risques. » ? Et c’est ce que tu fais ;)
    Quel plaisir de lire “la mode n’est pas une taille” car nombreuses sont celles qui se contentent de ce que les médias nous renvoient de la femme. Il est devenu de plus en plus dur de grandir et de s’épanouir en tant que femme bien dans son corps ! Tu es un bel exemple !!

    Un grand bravo à toi ! Et merci !

    Bisous bisous,
    Eva

  839. So from Paris :

    Tout est magnifique dans ce billet, ta sincérité, tes photos et surtout TOI.

    Bises

  840. Celine :

    Je viens souvent sur ton blog, mais ca sera ton premier commentaire.

    Merci pour cet magnifique article qui redonne confiance, malgré les ditkats de la société.
    Tu peux pas savoir à quel point ca fait du bien de lire ca.

    J’adore tes photos.

  841. Carla-Lou :

    Tres beau billet!! Qu’un mot à dire bravo!

  842. Jenn :

    Ce billet est de loin le plus intéressant et le plus émouvant que vous ayez écrit.
    Je ne vais pas m’étendre des heures sur ce que je viens de lire, je vais juste vous dire un grand MERCI ! Après avoir lu ceci, je me rends compte que je ne suis pas seule, que toutes les femmes plus ou moins rondes, on un parcours différent mais quelque part assez semblable également. On a du mal à se voir autrement qu’une femme grosse dans une société de personnes minces et identiques. J’ai pris conscience qu’au lieu de me fondre dans la masse, l’essentiel est d’être fière de son corps et jouer avec cet atout que la nature nous a donner et en faire un avantage sur tous les autres !

    Merci d’avoir partager cela avec nous. Merci de cette sincérité et de cette magnifique leçon de vie et d’acceptation de soi.

    Les photos avec ton billet sont extraordinaires.

    A bientôt !!

  843. Betty :

    Un grand merci pour ce post ! tout est dit! Bravo ! :)

  844. Doubitchou :

    Tu es tout simplement superbe !
    Ces photos sont magnifiques.

  845. Sophie :

    Ca fait tellement de bien de lire un post aussi honnête et aussi touchant !
    Etre heureux n’est pas si simple, mais s’accepter c’est clair que c’est un grand pas vers SON bonheur.
    Etre égoiste comme tu dis ^^, j’ai découvert il y a peu de temps que ça faisait du bien … OUI PENSONS A NOUS MEME (et surtout pas à ce que les autres peuvent penser)

  846. Mickael :

    Merci, oui merci pour ce billet de vérité et de sincérité. Je suis tous à fait d’accord avec toi…en effet si l’on analyse le monde dans lequel on vie, l’on peut s’apercevoir qu’il n’est composé que de regard désagréable. Et pourquoi ? Juste parce que l’on n’est pas dans la norme médicale ou gouvernementale, (quel soit de poids, taille ou morphologie etc…).
    Ma femme et moi-même avons eu la chance de te rencontrée il y a quelques années dans un vide dressing sur Paris, et nous t’avions déjà trouver belle et resplendissante à cette époque.
    Au fur et à mesure, l’assurance que tu à su prendre et te forgé, a fait de toi la femme que tu est devenu. Et part constatation, je peux te dire que tu as rendu heureuse un nombre impressionnant de femme.
    Bien sur, comme les ¾ des français nous ne faisons pas parti de la “norme “. Mais dans cet enchevêtrement de norme de tout sens, et bien l’on tombe dans la spirale du régime, qui soit privatif, médicinal ou autres dans tout les cas il est mauvais pour notre corps dans son ensemble.
    Depuis quelques mois, nous avons adopter ces 4 mêmes règles alimentaires et depuis tout ce passe beaucoup mieux, l’on peux dire que l’on re-vie, et une chose est sûr, pour nous adieu les régimes et autres traitements miracle, pourquoi passer par une chirurgie contraignante et douloureuse alors qu’il suffit juste de s’instaurer des règles de vie simple et agréable.
    Je pense que peut importe la personne, du moment qu’elle comprend ces règles et sera les appliquées, elle vivra beaucoup mieux dans son corps et son esprit.
    Et si nos cerveau, un peu plus raisonnable et responsable, avait pu nous guidés dans notre jeunesse nous n’en serions pas la, et aurions pu évité temps de souffrance et de désagrément.
    Ce qui prouve que malgré notre infini savoir, on ne peut pas toujours choisir le bon chemin.
    Sur ce je te souhaite une longue vie heureuse sur tout les points.
    Peut-être qu’un jour futur nous nous reverrons, en attendant…cet instant, nous t’embrassons très fort…Mickael…

  847. fredonzeweb :

    Putain ce que t’es belle! dans les images comme dans les mots…

  848. Delphine :

    bonjour,
    Il me semblait important de vous dire a quel point vous etes magnifique.
    Merci car grace a des femmes comme vous les femmes rondes peuvent aussi savoir ce que c’est que vivre. Sans blabla, ni mensonges voici une nouvelle vision des femmes en sorte!
    Delphine maquilleuse ronde et fière de l’etre!

  849. Julie P. :

    Ma jolie Stéphanie (si tu permets)… je viens de découvrir ce post et je cherche mes mots tellement ce que tu y décris me parle et me bouleverse… Mon parcours n’est pas le même que le tien, même au plus fort de mon poids, je n’ai jamais fait + de 15 kg de mon “poid de forme”… malgré cela, j’ai toujours été la “boulotte de service”, perpétuellement au régime depuis mes 10 ans… à essayer d’être la jolie fille que maman n’avait jamais été… bref, on ne parle pas ici de moi mais de toi… Toi, belle, forte, courageuse… Je t’embrasse Stéphanie, tu es une femme merveilleuse, le monde entier devrait t’aduler tellement tu as raison d’être fière de ce que tu es.
    Je te souhaite une vie merveilleuse, telle que tu la mérite.
    ju

  850. yue :

    juste un merci pour ton article, j’essaye moi aussi de m’apprivoiser , et ça fait du bien de voir que c’est tout à fait possible et que oui on peut etre bien dans sa peau !!

    merci donc

    j’espère que tu continueras longtemps d’illuminer les pages de ton blog avec tout tes articles et ses vêtements qui t’embellissent .

  851. Pauline :

    Hello,

    ça fait longtemps que je suis ton blog sans me risquer à commenter.

    Quand je te lis, c’est toujours avec un mélange d’admiration et de jalousie. Je ne suis pas en surpoids, je ne l’ai jamais été et il est fort possible que je ne le sois jamais. Ce qui ne veut pas dire que je m’accepte telle que je suis, au contraire. Je rentre dans un 40, et je passe mon temps à me fantasmer autrement, à imaginer des régimes que je ne ferai jamais, à me voir avec un autre visage, d’autres cheveux, dans une autre peau. Je suis incapable de dire d’où vient cette aversion profonde dans mon cas précis…ça serait plutôt de l’ordre de l’instinct. Je regarde encore trop souvent mon corps comme un ennemi.

    Toi, à l’inverse, tu rayonnes d’assurance, de charisme et de force. Je t’admire pour ça. Te lire, regarder tes photos, c’est se demander sans cesse où l’on peut puiser ce pouvoir qui manque à beaucoup, beaucoup de filles, qu’elles soient belles, moches, minces ou rondes, brunes ou blondes. Il y a une très grande force dans ce que tu écris et ce que tu publies, qui vient de l’intérieur. Même après avoir lu ce billet, je ne suis pas sûre de comprendre précisément d’où elle vient…mais je trouve ça remarquable!

    Bref, tout ça pour te dire ce que tout le monde doit déjà t’avoir dit: continue! Pour toi, par pour nous, ceci dit :)

  852. harmonie :

    sincèrement tu est une fille superbe tu est jolie , les formes comme tu as dit il faut s ‘avoir vivre avec ! moi j’en es est j’en suis fière. Le regarde des gens ils ne faut pas si fié la différence fais tout . bonne continuation

  853. Sam :

    Stéphanie: MERCI.
    Je suis touchée et émue par ce que tu écris, ces années pour faire la paix avec soi, s’apprivoiser, s’aimer…
    Je suis admirative, car entre ce que l’on veut, ce que l’on pense “intellectuellement” et ce que les tripes racontent, le chemin est tellement long parfois.
    Admirative aussi, car ce ne sont pas que des mots: tu rayonnes, tu respires ce “mon corps je t’aime”.
    J’avance à petits pas sur cette route… Mon chemin est différent du tien, te lire et te voir fait DU BIEN !!! MERCI.

  854. Lyly13 :

    Trooooop belle!

  855. Audrey :

    Merci Stéphanie pour ce billet si émouvant et si vrai! merci, merci, merci!!

  856. Sabine :

    Merci d’être toi… rien qu’en te lisant ça fait du bien… <3

  857. Manon :

    Un très jolie témoignage, ça m’a fait un petit pincement au cœur la partie où tu racontes tes régimes, ta dépression….

    Malheureusement, moi je n’ai pas encore réussi a m’accepter tel que je suis, bien que ce soit l’inverse, moi je me trouve trop maigre.

    Je n’ai que 18 ans, j’espère y arriver un jour.

    Gros bisous ♥

  858. Lunaba :

    une très belle ode à l’épanouissement *¨`*•✿

  859. Elodie :

    Bonjour Stéphanie,
    Que dire après tout ça…Tout ce que tu écris ressemble tellement a beaucoup d’entre nous d’une certaine façon.
    En tout cas te voir resplendir de la sorte est un revanche sur la vie et tu incarne la beauté tout simplement, j’aimerai beaucoup êtr eaussi épanouie que toi mais je n’y arrive pas pourtant j’ai un peu le même parcours mais j’ai 37 ans et je ne m’accepte pas du tout du tout c’est malahureux mais j’espère y arriver un jour.
    Bises

  860. Phitsamai :

    Il n’est pas facile de s’accepter et ton billet est une invitation à s’aimer.

    On a touts des défauts et nous, les rondes, on a souvent tendance à les multiplier. Il n’y a pas si longtemps que ça que je m’accepte avec mes rondeurs et ce n’a pas été un chemin facile. Et c’est grâce à des personnes comme toi que ça été possible.

    Car, même si ton chemin n’a pas été facile pour arriver à cette “positive attitude”, on voit dans tes yeux, dans ta façon d’être que tu t’es trouvée.

    Alors, je n’ai qu’une chose à te dire : ne changes pas :)

  861. Julie :

    Tu vas peut-être rire, mais moi je suis exactement dans l’inverse de toi. J’ai toujours été un peu ronde, ce qui me valait de petites blagues de mes amis sur mon petit bourrelet… J’ai tenté des petits régimes comme ma mère, je perdais aussi vite que je reprenais.
    Et puis un jour je me suis “prise en main”. J’ai commencé à perdre, perdre… Sauf que je venais de mettre le doigt dans un engrenage qui a failli avoir raison de moi : l’anorexie. Cette maladie fourbe, qui petit à petit, te prends ta vie social, te décharne jusqu’à avoir un IMC en “famine” alors que tu te trouves laide, grosse, nulle. Comme toi, je voulais disparaître. Je devenais transparente physiquement et mentalement, à ne plus parler. Tout ton malaise, je l’ai vécu.
    Aujourd’hui, je ne suis plus anorexique au sens clinique, mais je fais toujours des blocages et mon poids est très important pour moi. Je suis peut-être fine, je fais peut-être un 34, mais moi, je ne m’assume toujours pas. Me mettre en maillot de bain ? Je rentre le ventre et généralement, j’ai un paréo. Je sais que c’est dans ma tête, que j’ai du chemin à faire. Et en voyant que toi, qui vis la même chose que moi, tu t’en es sortie me redonne espoir.
    Alors merci ! :)

  862. Véro :

    Comme je me reconnais dans ton post, je vis la même chose depuis petite, même l’anneau, que j’ai finalement complètement desserer car plus de vie même s’il me fesait maigrir!je n’étais pas moi.
    Ton post me fait un bien fou t’as pas idée, même si j’ai versé ma p’tite larme ;)
    Merci pour tout.
    Véro.

  863. Vanhuyse Florence :

    Juste Touché <3

  864. Foglia Virginie :

    Bonjour Stéphanie.

    J’ai adorée ce que tu as écrit!!

    J’ai subit beaucoup de choses aussi, surtout quand j’étais gamine les moqueries des autres enfants dans la cour de récréation ainsi que les ados au collège, j’ai toujours été seule, car mon physique ne leurs convenaient pas.

    J’en est verser des larmes et j’ai beaucoup souffert d’être seule sans aucun amis a qui parler ou même me confier.

    Alors j’ai moi aussi fais des régimes, coupe faim et tout le reste, mais je suis devenu dépendante a toute ces saletées, jusqu’au jour ou mon père a stopper mon traitement car je devenais invivable.

    Alors j’ai décidée de me prendre en main et de ne plus faire attention au regard des autres et j’ai eu beaucoup d’aide pour m’accepter, surtout celle de mon mari.

    Maintenant je vais beaucoup mieux et je m’assume telle que je suis car je me trouve belle .

    En tout cas tu es une personne merveilleuse et ton blog est vraiment sublime, et te voir aussi rayonnante et bien dans ta peau, me donne encore plus de courage pour avancer dans ce monde et m’assumer.

    Merci beaucoup.

  865. Marine :

    Bonjour Stéphanie,

    voici un très joli texte sur l’acceptation de soi, ce qui ne doit pas être facile… Personnellement je trouve formidable de pouvoir s’accepter malgré ses défauts et ses imperfections physiques, mais je pense également que ton post ne met pas assez en garde les jeunes filles un peu dans ton cas, et apparemment il y en a beaucoup sur ce blog au vu des commentaires. Je n’aime pas les filles qui se voilent la face en disant qu’elles sont “rondes” alors qu’elles sont véritablement “grosses” voire “obèses”. C’est bien de s’accepter, mais avoir un tel poids n’est pas naturel et surtout c’est très dangereux pour la santé. J’ai une collègue qui pèse 90 kilos, donc moins que toi je pense, et à qui on vient d’annoncer qu’elle est diabétique à cause de son surpoids. Il y a plein d’autres complications liées au surpoids et il faut mettre en garde les jeunes filles, c’est bien de s’accepter, mais seulement si comme toi, on a tout essayé avant. Toutefois, je vois rarement le mot “sport” dans ton post, alors que c’est souvent la clé du problème, mais bien sûr, c’est pas facile de faire du sport 3 fois par semaine, c’est tellement plus facile de tenter des régimes sans queue ni tête ou d’avaler des pilules “miracles”…
    peut être que je dis ça car je ne suis pas grosse, et c’est vrai, dans ma famille, hommes comme femmes, on est des poids plumes et pourtant moi et ma soeur sommes perpétuellement au régime… c’est bien de se trouver belle, mais tu ne pourra pas me contredire que l’on cherche aussi toujours à être beau ou belle aux yeux des autres, des gens qu’on aime et surtout dans les yeux du sexe opposé… C’est dans notre nature.
    Bref tout ce que je voulais dire à toutes ces filles en surpoids c’est d’abord d’essayer, de tout tenter pour perdre le plus de poids possible, la vie sera comme même plus facile…
    Je suis preneuse de tous commentaires ou critiques concernant mon commentaire, sans agression aucune SVP
    Merci

  866. Catherine :

    Bonjour Stéphanie, Marine,

    Je tiens d’abord à te remercier pour ce blog magnifique et ta volonté de fer à vouloir rester qui tu es sans avoir à te justifier auprès des autres. Continues!!!

    Marine,
    Certes certaines maladies sont la cause de l’obésité. Mais il y a certaines maladies comme les dérèglements hormonaux, ou d’autres facteurs comme le stress et j’en passe qui font que tu prends du poid. Cela pour dire que j’ai toujours fais attention à mon poid, j’ai fais des tas de regime, je suis traitée pour mon hypothyroïdie et fais du sport 3 fois par semaine et cela n’a pas empêché que je prennes du poids.

    Faire du sport pour que le poid ne soit pas un obstacle à la santé, oui!!!
    Faire attention à son alimentation malgré tout, oui!!!!
    Mais surtout s’accepter!!! Et là encore un gros oui!!!!
    Car la beauté extérieur n’est pas un tout même si très souvent c’est ce qui nous attire en premier, il faut creuser beaucoup pour trouver son trésor, et chacuns de nous à son propre trésor en lui!!!!

    Stéphanie un grand merciiiiiiiiiiiiiiii!!!!

  867. Joe :

    Juste pour te dire que je te trouve magnifique, rayonnante, bien dans ta peau. Merci pour ce témoignage, c’est important de le faire et ainsi inspirer d’autres personnes.
    Je vis en Suisse actuellement et le regard / attitudes dans les rapports hommes-femmes ici, je le trouve particulièrement froid et brutal. Est-ce que cela a aussi motivé ta décision de parcourir notre vaste monde et élargir tes horizons ? En tout cas, je te souhaite le meilleur et bravo à toi.

  868. Gaëlle :

    Tu sais quoi je t’admire , moi j’ai toujours pensée que mon corps été moche et tout le monde me la toujours poussé a penser , mes amis , mes parents , les gens a l’école ,mais toi tu t’assume et tu en est d’autant plus magnifique , je pensée qu’aimer sont corps quand on est dans ma position été impossible mais a te voir tout est possible alors merci , merci beaucoup !

  869. misstikfada :

    je suis heureuse d’avoir lu ton post ! ça fait du bien de lire des choses intelligentes sur les personnes qui ne se sentent pas bien avec leur corps ! tu es une femme formidable … j’aimerais arriver à ce que tu es arrivée … mais j’en suis encore loin ! je n’aime pas mon apparence et vu mon âge, je crois que je ne l’aimerais jamais !!!! merci belle jeune femme d’être ce que tu es ….

  870. Lily :

    Bravo Stéphanie c’est très bien rédigé et très touchant .
    Bisou.

  871. Lunae. :

    Ce soir, tu m’as permis de sourire, ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps.
    merci.

  872. nadianne :

    évidemment, comme dans d’autres commentaires que j’ai lu, je me reconnais dans ton vécu. il m’a fallu plus de temps que toi pour comprendre où était mon intérêt à ne plus me regarder avec haine et dégoût. et ce n’est pas gagné encore…
    mais j’admire les photos que tu publies, je les trouve magnifique, tu es magnifique!
    j’ai torturé mon corps avec tant de régimes, tant de restrictions, tant d’interdit, acheté tant de livres, de régimes miracles, magiques, cru à tant de promesses… et je ne peux toujours pas dire que je n’y crois pas encore un peu…parfois je rêve encore que la balance, mon ennemie, m’annoncera enfin, comme le miroir de la reine, que je suis la plus belle en ce pays… ce qu’il y a de plus troublant, c’est plus je me sens mal dans ce corps, plus mon zom le désir? je n’y comprend rien.
    enfin, pour être exacte, je n’y comprenait rien
    car depuis quelques temps, je me regarde avec compassion, avec bienveillance, je me dis des belles choses dans le miroir, et je me fais du bien.
    même si, je redoute encore l’été, le maillot de bain, les regards en coin, les plis et rebonds de mon corps au vu et au su de tous le monde… je vais tacher de m’aimer. je suis dans un corps qui ressemble au tiens. des seins, des fesses des cuisses, des gros bras… bref, je prend de la place. mais je ne suis pas que ça, et c’est très rassurant.

  873. Clarisse :

    Bonjour Stéphanie,

    J’ai presque quatorze ans et je suis ronde. Je fais du 40-42 et je suis très comlexée, en particulier par mes cuisses. Je ne me trouve pas moche, au contraire, je trouve que j’ai un joli visage, mais, à part deux ou trois filles, toutes les filles de ma classe pèsent moins de cinquante kilos, et ça, ça n’aide pas à s’accepter et à aimer son corps. Cet article ne fait pas disparaitre mes complexes mais je me sens vraiment mieux après l’avoir lu. Ce texte est vraiment très émouvant, honnête et bien écrit et vous êtes vraiment très courageuse. Je trouve que vos fringues et vos chaussures sont vraiment géniales et que vous êtes sublime. Il était temps qu’une femme ai le courage de casser les clichés et les critères de beauté ridicules qui existent actuellement.
    Alors, merci, merci du fond du coeur.

    Clarisse

  874. inès :

    Ton blog est magnifique, tu es magnifique,… Les mots m’échapent tellement ton blog me touche rien que par les photos, et en lisant quelques paragraphes de ton parcours. Ne change rien!

  875. Marie :

    Merci

  876. Audrey :

    Très beau texte… tu m’ouvres des perspectives…

  877. Juliette :

    Salut Stéphanie,
    Je ne sais pas trop ce que je dois dire, parce que j’ai toute la force de ma jeunesse et toute sa faiblesse, et que j’ai toujours peur des mes seins, de mes hanches et de mon fessier, de tout ce que ça implique, du regard des vieux et de regard gentiment compatissant de mes amis. Je ne sais pas si tu changeras ma vie aujourd’hui, si tu révolutionneras mon existence mais tu as ouvert une jolie porte, une de celles qui font rêver (juste à côté de celle “perd dix kilos et tu seras formidable/belle/intelligente/épanouie”), alors merci pour ces quelques mots, merci de partager ton expérience, ta vie, merci de nous montrer qu’il y a un ailleurs. Du fond du coeur, merci.

  878. Princesse Audrey :

    Ton texte est magnifique. Il me parle tellement. Et tu as raison d’aimer ton corps : tu es très très belle, et sexy, élégante, et tout ceci est à l’image de la très belle personne que tu es. Merci de partager ton expérience avec nous, je pense que tu vas beaucoup aider toutes celles qui n’ont pas encore su voir et aimer leur beauté. Merci <3

  879. Ange-Miette :

    Tu es belle, à l’intérieur comme à l’extérieur !!!
    Et tu n’as pas seulement un joli visage (superbe d’ailleurs), tu es belle entièrement !!!
    Quelqu’un qui s’assume mais dans un autre sens (je fais 1 m 81)

  880. marnoline :

    Bonjour Stéphanie,
    Je suis une toute nouvelle lectrice de ton blog que j’adore ! Et si je viens chaque jour jeter un oeil pour voir si un nouveau post est apparu, ça n’est pas pour tes mensurations, mais pour ton style frais et toujours inventif, tes bons conseils (j’ai rangé ma penderie hier après avoir lu ton article : wouh ca fait du bien) et ton joli minois !
    Je comprends que tu aies hésité à publier cet article si intime, mais je pense qu’il en aidera plus d’une.
    Voilà, juste pour te dire : merci !

  881. Aurélie :

    Bonjour Stéphanie,
    J’ai aujourd’hui 17ans, et je me revois dans ton histoire; Parce que comme toute jeune fille rondes, je complexe énormément; Je me suis toujours trouvé ronde: trop de cuisse, trop de ventre, trop de fesse etc.. mais c’est essentiellement depuis que je me suis séparé de mon ex petit amis que j’ai pris du poids. J’ai dût prendre 10kg en 2ans. Je ne fais qu’un 40-42 mais celà me complexe beaucoup.
    On a toute connu des séparation douloureuse, où on prenait moins soins de sois qu’avant. Même si je suis toujours resté super féminine, je ne faisait pas du tout attention à mon alimentation. Ceci entraînant cela… Mais voilà, maintenant je recommence à vouloir faire attention à mal ligne. Seulement pas facile de contrôler sa nouriture quand on a pris l’habitude de manger .. Mais ici je me suis rendu compte que une femme ronde peut aussi être magnifique, tout comme toi.
    Enfin tout celà pour dire que ton post est vraiment bien écrit. Je viens juste de découvrir ton blog.. Et je repasserais. Merci. :)

  882. Cécile :

    Après cette lecture si réaliste et tellement vrai je n’ai pas pu m’empêcher de te laisser un comm’ pour te dire que ton billet est une bouchée d’air pure dans notre société stéréotypée!! C’est la première fois que je viens sur ton blog mais je compte bien y revenir souvent ;) Je te souhaite que du bonheur et peut être à bientôt par commentaire :)

  883. marie :

    un peu tard sans doute mon commentaire mais je viens de tomber sur ton blog. J’avais souvent entendu parler de toi dans les émissions et c’est en tapant que ton sur internet que j’ai trouvé ce blog, précieux pour moi, très précieux même.
    En lisant ces mots j’ai pleuré et je ne peux dire pourquoi et je ne cherche pas à savoir. Tu es quelqu’un de formidable, d’unique sans doute. Ne change surtout pas, les personnes comme toi sont rares. S’aimer c’est le plus beau de cadeau qu’on puisse avoir sur cette terre.
    Merci pour nous apprendre cela.

  884. Vahiana :

    Merci, Merci du fond du cœur pour ta sincérité !
    Merci d’avoir illuminé mon insomnie.
    NOUS SOMMES BELLES QU’ON SE LE DISE !!!

  885. Sarah :

    Merci… <3

  886. sylvie :

    Merci – Merci a toi pour ta sincérité et merci a ma fille de m avoir fait suivre ton blog (je crois que je dois la bassiner avec mes histoires de kg en trop !!!)
    C est ce que l on m a toujours dit ; il faut s accepter .. oui c est toujours très facile et dire mais très difficile a mettre en application ! tous ces commentaires … c est génial mais elles sont tellement jeunes … moi j ai 46 ans et depuis l age de 13 ans c est la course aux kg en moins et j en ai marre … une fois j avais super bien maigri, 1m78 une taille 42 (petit 42) bref … commentaire de mes copines : tu es malade ? tu es certaine que ca va ??? elles ont vite été rassurées … j ai repris tout mes kg !!! ma fille ? une vrai bombe … très belle des rondeurs qu elle arrive a accepter en dépit de son problème de circulation sanguine très difficile a accepter pour 22 ans et encore une fois c est elle qui me donne une sacrée lecon . Elle à travers toi …

  887. Nina :

    “Je déteste quand on me dit que je m’assume, parce que je ne vois pas pourquoi je devrais être dans cette démarche, je n’ai pas à m’assumer, je n’ai commis aucune faute, aucun sacrilège.”

    Merci…

  888. toka :

    Oui c’est vrai , faire du shopping est un cauchemar en France dès que l’on passe le 44 (c’était ma taille ado car je fais 1m80) alors avec mes 30kilos en plus c’est pas drôle ,les trucs sympas c’est pas pour moi ou pour mon budget . Heureusement ça s’est amélioré au fil des années mais reste encore du boulot à faire .
    A ce propos j’ai entendu que la créatrice de MAJE a décrété ne tailler que jusqu’au 42 prétextant que les femmes faisant plus que cette taille ne font pas attention à elles ! Pffff de toutes façons c’est moche MAJE ….

  889. claire :

    Merci pour ce post Stéphanie. Contrairement à toi j’ai toujours été forte même enfant. Plus tard au collège, cette “force” est devenu pour les autres “être grosse”, idée que j’ai très vite adoptée durant cette période fragile qu’est l’adolescence. Paradoxalement le seul “bouclier que j’ai trouvé a été la nourriture et une histoire de je t’aime moi non plus s’est installée entre mon corps, moi et la nourriture. Les années ont passées, le bouclier s’est renforcé jusqu’à me faire croire que mon poids n’importait pas, que les autres je m’en foutais. Puis je me suis rendu compte que j’évitais tout contact physique et émotionnelle avec les gens, que l’idée que j’avais de moi était fausse et que je me sentais. Bref, il fallait que j’agisse. Maintenant à 23ans je suis sur le chemin. Ne me jetées pas la pierre mais pour moi cette appropriation de soi passe par un régime. Attention pas un régime comme on voit sur les forums, où l’on compte chaque calories, chaque gramme et où l’on pleure parce que le soir on a perdu que 200gr. Dans mon régime la balance n’existe pas, on laisse son corps parler et dire stop là t’es bien et où j’apprend à manger parce que j’ai faim et pas pour me faire oublier. Ton blog m’aide dans ma (re)découverte de moi et de mon corps. Il me dis n’abandonne pas, tous est dans la tête, les autres ont s’en fout réellement, toutes ces femmes sont magnifiques même rondes. Donc merci pour ton travail et de ton aide. Je me fais à cette idée que je ne ferai jamais un 36 et que j’en ai pas envi.
    Merci..

  890. Amore :

    Belle et passionnante! Bonne chance!

    Kisses

  891. marla :

    merci… juste merci

  892. Mathilde :

    Stéphanie,
    J’ai découvert ton blog il y a plus d’une année déjà. Au début, je regardais un peu les looks du jour ou le vide-dressing. Mais aujourd’hui je me suis intéressée à ton histoire. On a trop tendance à regarder en surface. Nous ne cherchons jamais à savoir qui sont réellement les gens, et par quoi ils sont passés.
    En ce qui me concerne, ton histoire m’a beaucoup touchée. J’ai toujours été ronde, et ça m’a posé des problèmes par moments, et d’autres pas. Ma mère est ronde, mon grand-père était rond, et la moitié de ma famille (tantes, oncles..) est ronde. Je suis passée par le stade de l’acceptation assez tôt, même si cette acceptation est ambivalente puisque parfois je doute de moi. À 18 ans, quand on a jamais connu d’histoire d’amour, on met ça sur le dos de notre apparence. Pourtant je ne me trouve pas laide, j’ai même du plaisir à me voir dans le miroir. S’il y a bien une chose qui me donne confiance en moi, c’est mon talent pour le maquillage. Léger ou très puissant, j’arrive à jouer avec pour me transformer comme je le souhaite. Jour après jour, j’avance dans un esprit positif et je sais que le meilleur reste à venir. Je me suis faite à l’idée que je ne ressemblerai jamais à Shakira ou Penelope Cruz parce que mon corps n’est pas le leur. Parce que je peux seulement être qui je suis. Je suis moi. Et je suis belle. À l’intérieur, comme à l’extérieur.

    Merci Stéphanie, continue à transmettre ta confiance et ton amour, ta joie, ta bonne humeur. Car c’est ça qui nous rend forte.

  893. Claire :

    Bonjour Stéphanie,
    Je viens de voir en redifusion l’épisode de belle toute nus, ou tu était dedans et j’ai voulus aller voir ton blog. Franchement tu es une femme que j’admirme beaucoup mais si sa fait pas lomgtemps que je connais ton histoire, pendant que je l’ai lu des larmes on coulé, et sa je te le promet :)
    En tout cas un grand merci

  894. Justine :

    Bonjour Stéphanie,
    J’avais déjà entendu parler de toi auparavant, mais l’émission Belle toute nue à mis un visage sur ton nom. J’ai donc décidé d’aller visiter ton blog. J’ai été tout à fait conquise par ta façon de penser et de t’exprimer. Ton billet dans lequel tu racontes ton histoire, et tout a fait touchant, émouvant, et convaincant quand au fait qu’être heureux c’est avant tout s’aimer. Tu es une personne complète et qui partage sa bonne humeur.
    Un grand MERCI à toi.

  895. Emilie :

    Cet article est tout simplement magnifique.
    Ton parcourt ne peut que faire écho à ce que beaucoup d’entre nous, femmes à formes, vivons tous les jours.
    Tu es admirable par ta force de caractère et, surtout, tu es belle :-).

  896. Laura :

    Bonjour Stéphanie,
    Merci pour ton témoignage.
    Je ne vis pas exactement la même chose mais je suis sous antidépresseurs depuis quelques années pour forte anxiété (j’ai peur de la vie en général “et si, et si et si…”). Le médicament me régule bien. En parallèle je suis une analyse qui m’a fait comprendre beaucoup de choses sur moi. MAIS je n’arrive pas à arrêter les médicaments que j’associe trop à mon bien-être. Ma question: as-tu stopper tes AD ? si oui quels conseils pourrais tu me donner ?
    Merci beaucoup si tu prends le temps de répondre à ce message.
    Laura

  897. Emeline Poppins :

    Bonjour Stéphanie,

    C’est la 1ère fois que je visite ton site, j’y suis arrivée par un billet de Knit Spirit (et oui, je tricote! ;) posté sur son profil facebook, dans lequel elle nous explique à quel point elle a été touchée par ton article sur l’année 2012. Je n’ai pas pour habitude de laisser des mots sur les blogs que je visite, probablement parce que je n’en suis aucun assidument, mais je vais faire une petite exception aujourd’hui, parce que le peu que j’ai pu lire et voir sur ton blog m’a beaucoup plu, parce que ta manière d’écrire, de voir la vie, de partager ton parcours et ton ressenti m’ont touchée et inspirée : merci pour toute la sincérité et l’émotion partagée, ça m’a fait du bien en cette fin de journée caniculaire! Et aussi, pour des raisons diverses et variées, j’ai longtemps refusé (catégoriquement) de m’intéresser à la mode et je crois que je me suis privée d’un joli plaisir pendant des années : re-merci donc de partager tes coups de coeur et ta touche perso (et oh mon dieu quelle magnifique collection de chaussures!!) je ne sais pas comment le dire, mais c’est si évident que ces pièces, ces mélanges et cette démarche te plaisent et te font du bien qu’il est impossible de ne pas y être réceptive.

    Bonne fin d’été et à bientôt,

    Emeline

  898. micky :

    merci c’est génial, j’ai mis votre lien sur mon blog ,amicalement
    MICKY

  899. La moule :

    Si tu veux je parle un peu de mon parcours sur mon blog concernant tout ça…
    Merci pour ce récit en tout cas et n’hésite pas à passer à l’occasion…

    La Moule

  900. Amélie :

    oh my god !

    Je t’avais vu sur M6 et t’avais trouvé tellement belle, je ne savais pas que tu avais un blog !

    Ce billet est l’un des premiers que je lie de toi, c’est étrange de tutoyer quelqu’un que l’on ne connait pas en fait.
    Je suis du nord et je suis obèse, enfin non je suis comme je suis !
    Je ne sais pas comment écrire ce que je veux dire, mais je pense que MERCI s’en rapproche le plus.
    J’étais mince, je l’était pendant très longtemps et cela fait très longtemps également que la médecine me qualifie d’obèse… et c’est très difficile à vivre, enfin non cela l’était !
    En te lisant j’ai… eut une petite lumière qui s’est éclairée dans ma petite tête et MERCI, merci infiniment, il me fallait peut être ce déclic, peut être lire quelqu’un qui se confie et qui arrive à expliquer, à mettre les mots sur des choses tellement… lointaines pour moi.
    J’ai tout pour être heureuse, un mari qui m’aime et une petite fille merveilleuse, il me fallait juste…. je ne sais pas mais merci, vraiment.

    Je pense aller faire les boutiques et regarder les vêtements sous un nouveau … regard ! MERCI !
    Et si jamais je n’y arrive pas, je sens que je vais pouvoir commencer à changer, commencer à m’apprivoiser.

  901. gusman :

    Je voulais simplement vous féliciter pour ce bel article,divinement bien écris car juste sans fioritures.Moi je vous admire car j’ai 22 ans et la vue du miroir me térrifie tant je me degoute…Un grand merci vous êtes une source d’inspiration,un exemple à suivre.

  902. Chaussures femme :

    J’adore ton style, tes photos, ce que tu fais est super, tu redonnes du courage à plusieurs d’entre nous qui n’aiment pas leur corps et qui grâce à toi affrontent mieux le regard des autres ainsi que le miroir

  903. Ophelie :

    Tu es superbe ! Franchement je t’admire *_* Si tu vois se message je serai ravi de te parler en privé :3

  904. dupeyrat :

    tu est belle quelle que soit ton poid !!!

  905. nina :

    moi aussi j’ai 28 ans j’ai décider de changer
    de devenir celle que je veut être.
    tu est belle

  906. 1air2lune :

    Oui, à te lire, et à te voir, tu as du passer par des phases coriaces et je voulais te féliciter pour ne pas t’être arrêté en chemin. Ta force de caractère a réussi à balayer tous les préjugés, et chaque photo de toi te montre épanouie comme peu de 36/38 ne le seront jamais
    Alors c’est cool, pour toi, et aussi pour nous.
    Valérie

  907. G. :

    Je t’avoue que j’aurais préféré qu’on me traite de “grosse” plutôt que d’anorexique.

    Je t’avoue que j’aurais préféré qu’on me dise “Il te faut du Réductil” ou autre plutôt qu’on me demande en visite médicale si je prends de la Ritaline pour perdre du poids.
    Humm, non, mais merci pour le jugement sans procès.

    J’en ai marre de devoir me justifier sur une prise de médicament pour soigner une maladie chronique, médicament dérivé d’amphétamine, qui coupe l’appétit et du jugement en visite médicale comme quoi je prends ce médicament pour perdre du poids.
    Encore une fois, non, je ne prends pas ce genre de médoc pour perdre du poids, non, je ne prends pas ce genre de médoc pour le fun et oui, j’en ai marre que seules les grosses aient le droit de s’exprimer sur leur “douleur d’être grosses”. Donc celles qui prennent un médicament avec pour effet secondaire de couper l’appétit et se font traiter d’anorexique par certains médecins n’ont pas le droit d’avoir mal ? Elles ne souffrent pas, non, elles versent des larmes de crocodile !! Mais bien sur !!

    Donc, c’est normal d’être mal quand on se fait traiter de “boudin” mais pas quand on se fait traiter de planche à pain qui veut attirer les mâles ?
    Drôle de raisonnement ! Parce que ne t’en déplaise, Stéphanie, la douleur est la même.

    J’en ai marre, à croire que si on n’est pas grosse ou anorexique, on n’a pas le droit de pleurer sur le jugement des médecins qui considèrent qu’on prend de la Ritaline pour perdre du poids et que “sa mère aurait mieux fait de la placer en adoption au lieu de la droguer”.
    Oui, bien sur, l’adoption aura vachement évité une maladie chronique qui persiste à l’âge adulte, et bien sur, j’ai vachement l’air d’une droguée ! Ils ont été en fac de médecine ou ils ont eu leur diplôme dans une gargotte mal famée ?

    Oui, je fais une taille 34, et non, je ne suis pas une anorexique parce que je fais une taille 34.
    Non, je ne suis pas au régime, et non, je ne prends pas des médicaments dans le seul espoir de maigrir mais dans le seul espoir de soigner une maladie chronique, vivre et non rester cloitrée à l’hôpital pour le restant de mes jours.

    Oui, je déteste la psychiatre qui m’a mise dans la m…, qui a considéré que je suis mince = anorexique = paresseuse = menteuse = inutile à la société = tricheuse = stupide.
    Oui, je déteste cette psychiatre qui a considéré que la surdité n’a aucun impact sur la socialisation.
    Oui, j’ai eu les pires soucis pour changer d’hôpital (parce que la Ritaline, c’est sur Prescription Initiale Hospitalière pour celles qui n’étaient pas au courant).

    Et oui, je déteste ce pathos qui considère que seule la grosse a le droit d’être mal dans son corps.
    Je déteste ce pathos qui considère que celle qui se fait traiter de “boudin” a le droit de pleurer mais celle qui se fait traiter d’anorexique parce qu’elle met du 34 doit fermer son clapet.
    Je déteste ce pathos qui considère qu’on prend des dérivés d’amphétamines dans le seul espoir de perdre du poids. Non, encore une fois, je ne prends pas de dérivé d’amphétamine pour perdre du poids, non je ne suis pas au régime et c’est dérivé d’amphétamine ou hôpital pour le restant de mes jours.
    Mon choix est vite fait, n’en déplaise à certaines.

  908. estelle :

    Je suis presque en larmes , je suis devenue une fan de ta bonne humeur et de ta facon de vivre ta vie a fond. Je crois que autant que je me souvienne je me suis toujours vue enorme alors que jeune j’etais pas si mal , mais personne ne me l’a jamais dit alors forcement. Aujourd’hui j’essaye d’apprendre à m’aimer telle que je suis , à 40 ans il serait temps ! Ta philosophie de vie me donne confiance , merci beaucoup pour ce billet si beau et tu resumes si bien ce que j’ai moi aussi vecu. Merci à toi encore , j’espere un jour enfin me voir comme toi tu le fais, simplement comme celle que je suis.

  909. Rachel :

    Depuis le temps que je vais sur ton blog jamais je n’ai été lire ce genre de billet! Quelle bouleversement… Comme beaucoup d’autre l’on fait je voulais te remercier, je t’ai découvert il y a quelques années dans le magasine Glamour depuis je suis tes post quotidiens. Je me limitais à tes photos. En te voyant j’ai eu moi aussi envie de devenir féminine et depuis… tout à changer! Je m’accepte je vis comme toutes les femmes je ne suis plus ronde je suis moi!
    Tu représentes les femmes Stéphanie, toutes les femmes!

  910. Nathalie :

    bonjour,

    ce billet est très sensé ; je déteste également ce mot “assumer”
    Il faut être avec ce que nous sommes et c’est difficile pour beaucoup d’entre nous. Mais c’est possible. Je pense que de voir qu’une femme ronde est bien dans sa peau et dans sa vie cela ennuie certaines personnes. Je suis moi même entourée de femmes avec des kilos en trop et elles ne l’acceptent pas du tout. Il ne faut pas compter sur les autres pour nous encourager. J’ai pris près de 20 kilos suite à des problèmes de santé. Avant je m’habillais en 36-38 , maintenant c’est en 42; les autres vous le font remarquer. Ces personnes ont baissé dans mon estime. Mais il faut effectivement apprendre à les laisser de côté. Votre façon de vous voir est très juste. Vous vous êtes libérée de toutes ces chaines qui nous empêchent de vivre. Bravo

  911. pauline :

    à l’aube d’un rdv chez une nutristioniste je m interroge….

    j’ai peur de ne pas encore etre capable de reussir a ne plu repondre a cette question “comment fais tu pour t’assumer?”
    autrement que par un grand sourire….
    merci pour ce billet qui me fais me sentir moins seule

  912. Laura :

    Je viens de tomber (presque) par hasard sur ce post, et j’en reste ébahie.
    Je t’ai vu énormément de fois sur 100%Mag, et à te voir tout le temps rayonnante et pimpante, je n’arrive pas à croire tout ce que tu as traversé.. Je n’ai qu’un mot à dire, BRAVO pour ton courage !

  913. Aurélie :

    Bonjour,

    J’ai 22 ans et je viens de découvrir ce blog alors que je cherchais un bon article sur l’acceptation de soi et j’ai trouvé mon bonheur.

    Cet article m’a profondément touché et comme je me trouve actuellement dans cette ‘phase’, il m’a beaucoup aidé.
    Je me suis permise de prendre l’une de vos phrases pour la mettre dans mon recueil de citations encourageantes : “Mon corps est devenu un atout majeur dans ma vie, je l’aime sincèrement, j’ai énormément d’amour pour lui, il est imparfait mais j’aime l’imperfection de sa beauté”.
    Cette phrase est tellement belle et nous rappelle que la beauté est avant tout un état d’esprit.
    Ce sont de précieuses valeurs qui sont retranscrites dans ce billet, sans vous connaître, je vous respecte beaucoup pour votre esprit libre (à vrai dire, je me suis sentie tellement proche de vous que j’ai failli vous tutoyer dans mon commentaire).

    Il devrait y avoir beaucoup plus d’articles de ce genre à toutes celles qui pensent que les régimes sont la recette miracle à leur mal être.

    MERCI.

    Vous êtes magnifique dans tous les sens du terme.

    Aurélie.

  914. jocelyne :

    je viens de lire votre blog et les commentaires (enfin pas tous, trop nombreux), pourtant aucun commentaire ne rejoint ma reaction.
    celle d’une mère qui est en train de faire les erreurs de la votre.
    j’ai pourtant vecu une adolescence et une vie de jeune femme proche de la votre, mais en vous lisant, je me vois telle que je suis, une mere inquiete pour sa fille, pour sa sante, mais surtout pour son equilibre psychologique
    je m’apercois que je me trompe, je transpose mes peurs et mes frustrations sur elle, alors qu’elle ne demande rien, juste de l’amour
    elle est belle, comme votre mère je le lui dit, et comme elle, je lui parle regime, sport
    merci de m’avoir ouvert les yeux
    je vais lui faire lire votre temoignage et en parler avec elle
    je l’aime et la veux heureuse

    toutes mes felicitations pour votre prochaine maternite et merci encore

  915. Lola :

    Tu es sublime, vraiment.

    Ma mère est obèse (n’ayons pas peur des mots), elle s’est fait poser un anneau, elle a perdu 50 kg puis tout reprit. Je vais lui montrer cet article. Merci.

  916. Karine :

    Bonjour Stéphanie,
    Avant de commencer mon “mea-culpa” ,BONNE ANNEE 2013 !!
    Quel parcours ,bravo!, je te félicite car je connais ces galères douloureuses.
    En plus d’être ronde ,je suis de petite taille (1m50) .Après avoir connue l’anorexie ,mes formes ont pris le dessus (forte poitrine,hanches larges ,cuisses rondes) ,tout me déplait chez moi ,même après avoir eu 4 superbes enfants .
    Actuellement à 39 ans ,j’essaye de changer de vie mais je ne sais pas trop comment m’y prendre ,j’adore la mode avec une petite touche d’originalité ,je rêve de faire de la création car travaillant avec des enfants actuellement et diplômée d’école d’art je fabrique tout un tas de choses et j’ai des idées plein la tête mais je n’arrive pas à me lancer …….Je suis perdue entre envies et craintes!!
    Et ,trouver son look et surtout oser ,oser ,lorsque encore des personnes bien moches dans leurs âmes ose vous appeler: “la grosse vache !”.
    Je t’admire …….Tu es en tout ;une belle personne !!
    Je me ballade souvent sur ton blog avec intérêt ,curiosité et admiration…….
    Bonne route à toi et beaucoup de bonheur à partager avec ton bébé !!
    Merci ,Cordialement,
    Karine

  917. chocolatblanc :

    tes photos sont tellement excellente! provoquante! rebelle, sexy! j’adore franchement!!! si tu peux faire un tour sur mon site, j’ai le même esprit que toi avec d’autre moyens! lol lecotegrasdunet.centerblog.net

  918. chocolatblanc :

    je veux la meme poupée!mdr lecotegrasdunet.centerblog.net

  919. AnaïsPénélope :

    Lire ces mots me font réellement du bien, et ça me donne de l’espoir. MERCI Stéphanie, vraiment. Vous pouvez être fière de ce corps, il est sublime, vous êtes sublime et vous êtes une réelle source d’inspiration pour beaucoup de femmes, comme moi. Bonne continuation ;)

  920. drichka :

    bonjour, je suis venue sur ton blog par un heureux hasard (recherche de trucs et machins…bref…), je suis ce que l’on appel “pulpeuse”, ou avec “des formes” quand je ne fais ni sport ni “régime” je dois faire un 42…..mais j’arrive à me maintenir au 40 (chrononutrtion à vie….) bref, je veux juste expliquer que, je ne fais pas spécialement partie des “grandes tailles” et que je me suis sentie tout autant concernée ton article m’a touchée, je suis au boulot, suis hôtesse d’accueil et me suis retrouvée à chialer toute seule derrière mon ordi….je te remercie pas…!!!! (humour)
    c’est tellement touchant, brut de vérité…..le culte du corps peut être une drogue, mais toi, tu as su voir les mensonges de notre société et ses “normes” (de merde) totalement fausses……
    j’admire ta lucidité, ton courage, ton intelligence et ta beauté, tu as une belle âme, merci d’en faire profiter tous ceux qui te lisent et te regardent.
    Merci Stéphanie d’être Toi…..
    Prisca.

  921. Amandine. :

    Bonjour Stéphanie, j’ai 17 ans et je suis une très grande complexée à mon plus grand regret. Je lis ton blog depuis maintenant plusieurs semaines et je dois dire que ça me fait beaucoup de bien car je te trouve tellement jolie et désirable que, petit à petit, je me rend compte que tu me donnes envie de m’accepter telle que je suis, de ne plus me soucier du regard des autres. Aujourd’hui j’ose enfin te poster un commentaire pour te remercier, sincèrement, pour tout les articles que tu as posté, et tout ceux que tu posteras encore et pour surtout de me faire voir les choses différemment.
    Merci beaucoup.
    Amandine.

  922. Paula :

    Merci pour ce billet sincère et plein de bon sens! Lorsque j’étais adolescente, j’avais le sentiment qu’avec mon physique un peu différent, je n’avais pas le droit d’entrer dans la catégorie des gens “normaux”… Je réalise avec le temps que la normalité est une invention, et un mensonge! Je ne ressemble pas à tout le monde. J’apprends qu’avoir de l’amour propre, c’est autorisé, même pour moi. Et que ma différence, sans prétentions, fais de moi un élément du tout qui est la seule norme : le genre humain. Je m’autorise à m’aimer, et ça me rend heureuse! J’entre dans une spirale enfin positive, qui me rend forte.
    Merci pour ton témoignage, tu dégages quelque chose de lumineux et infiniment beau!

  923. Demouron :

    Bonjour Stéphanie, bravo pour ce billet ! J’ai écrit “Ex fan des régimes ” (Ed de la Martiniere) et nous sommes sœurs de combat … Je t’embrasse.

  924. A. :

    Très bel article, je pense vmt qu’un graaand nbre de femmes se reconnaitront !!
    Continue comme ca :)

  925. Jess :

    Wouuahhh ton article m’a beaucoup touché ! Merci pour ta sincérité.
    Tu es sublime sur ces photos
    Bisoussss

  926. Clarabelle :

    Je n’ai pas tout à fait le même parcours mais comme je me reconnais en toi !
    Bravo pour ton talent d’écrivain, ce n’était pas si facile d’être aussi claire et si objectif sur ton parcours.

  927. Charle katiacharle :

    Mille mercis……. Quelle leçon……. J’en frissonne encore…….
    La vie n’est pas un long fleuve tranquille”, mais il ne faut pas attendre que les orages passent, il faut apprendre à danser sous la pluie !
    Et félicitations pour Lino, du bonheur, du bonheur, que du bonheur ! Bises katia charle

  928. Rebekka :

    Thank you, Merci, Kiitos!!! <3

  929. Nadia :

    bonjour,
    ça ne fait pas trés longtemps que je te lis , et ce billet est trés émouvant , mais aussi plein de force . Tes photos sont sublimes .
    Je partage ton point de vue , et je pense aussi que “la ronde ” est cataloguée comme une personne qui ne sait pas se controler , qui se “laisse aller” .
    je vis ça depuis mon enfance , et c’est difficile d’être moi entre une demisoeur blonde , grande et mince , et une maman qui carbure au fromage blanc et à la clope .
    alors , un grand merci pour m’aider a être moi, m’habiller comme j’en ai envie et enfin être moi.
    merci pour tout ça …
    bisous , et encore mes félicitations pour ton petit bout de chou

  930. Demeter :

    Merci.

  931. Maëlle :

    Waw. Ton post est magnifique. Je ne te suis pas depuis très longtemps, j’ai commencé à regarder ton blog après avoir lu un article sur la beauté dans le magazine Psychologies.

    Je suis un peu complexée, pas du corps mais de mon visage, parce que certains personnes m’ont fait des remarques et comme le poids, je viens de prendre conscience (réellement) que c’est plus un état d’esprit.
    Merci :)

  932. Tiffany :

    Coucou, ce billet est très émouvant.
    Je te trouve magnifique, et je ne parle pas uniquement du physique.
    Après ces quelques mots, tu es encore plus belle à mes yeux :) tes paroles filent droit vers le cœur et touchent… ta façon de penser et d’agir à présent est admirable. Merci pour ton blog et BRAVO pour tout! gros becs

  933. diana :

    Je sais que ce que je vais te dire, on te la déjà dis: ton post m’a beaucoup émue.
    J’ai 14 ans et si je prend encore 2 kilos je suis en surpoid.
    Depuis la maternelle mon petit bidou m’obsédait. L’année dernière j’ai pris 18 kilos et 6 cm.Biesur il y a eu un élément déclencheur. Mais le plus dur c’est les autres surtout au collège où personne ne mâche ses mots …j’espère qu’un jour je serais aussi heureuse que toi.
    Gros bisous et merci <3

  934. Lor :

    Je n’avais pas lu ce post et je salue ton courage d’avoir écrit tout ça, il est sûr que ton histoire va toucher celles qui n’ont pas réussi à donner, comme toi, ce coup de pied au fond pour remonter.
    Quant à ta décision de ne plus accepter ces émissions/événements spéciales rondes etc., je ne peux que la saluer ! Je fait partie de celles qui avaient approuvé ta décision de ne pas aller à l’émission Secret Story, où tu n’aurais été que stigmatisée et étiquetée pour ce que tu n’es pas. Bref, tu as fait tout ça intelligemment et je t’en félicite.

  935. julie :

    Très chouette cet article. Je pense que tu as répondu à bcp de questions à travers ce dernier …
    Tes “règles alimentaires” actuelles me font bcp penser à Zermati …
    En tout cas, merci de partager ton expérience !
    Belle journée !

  936. Laureline :

    Bonjour,

    Je viens de lire ce fabuleux article que mon homme a trouvé, et j’en ai les larmes aux yeux. Je suis moi aussi en surpoids, et j’ai entendu toute sorte d’insultes, vu toute sorte de regards sur moi. Là où il y a une différence dans mon parcours, c’est que j’ai commencé à réellement prendre du poids après une opération du genou ratée (j’ai une malformation congénitale des genoux). J’ai toujours eu tendance à prendre du poids facilement dès la naissance, mais comme j’étais très sportive ça se maintenait à peu près, j’étais ronde et mignonne, bien sur j’ai rencontré les même ados idiots qui ne savent que cataloguer les autres, et j’ai eu l’étiquette de “grosse” toute ma vie. Mais dès l’âge de 16 ans, la sédentarité a bien sur accéléré ma prise de poids.

    Aujourd’hui je veux pouvoir m’aimer comme je suis, mais c’est encore pour moi difficile de me trouver belle dans un miroir. J’ai la chance d’avoir un homme absolument fabuleux qui me dit “je veux que tu vois la beauté et la sensualité que je vois en toi, j’aimerai que tu te vois telle que je te vois”. C’est pour ça qu’il m’a donné le lien de cet article, car il cherche des belles photos de femmes rondes et magnifiques comme toi. Nous avons pour projet de prendre des photos pour que j’arrive plus facilement à m’aimer, il voudrait que je puisse voir ma féminité. Et j’espère y arriver.

    La seule différence par rapport à toi, c’est que j’ai en plus des gros problèmes de santé, qui n’ont rien à voir avec mon poids, ce sont des malformations de naissance (les genoux comme j’ai dis, mais aussi le dos), et si mon poids n’en est pas la cause, il n’arrange rien à mes douleurs, alors je suis dans une espèce de dilemme, car je ne dois plus faire de régimes (ordre du médecin, je me suis trop rendue malade sans rien perdre en plus), ma thyroïde déconne et on ne peut rien y faire, être mince ce n’est pas pour moi, mais j’aimerai tellement souffrir et pouvoir me balader sans fauteuil roulant.

    Mais bref je ne voulais pas te raconter ma vie, seulement te dire un gr

  937. bing bang ping :

    Tu es magnifique! reste comme tu es. J’espère qu’un jour la société acceptera à juste titre les femmes, rondes .. et tant mieux pour toi que tu te sentes bien dans tes escarpins, t’es une belle femme, ne laisses personne te rabaisser après tout ton chemin. Merci d’avoir partagé ton histoire. Take care

  938. Sarah :

    Je viens de tomber sur ton billet, je ne viens pas souvent sur ton blog même si je te connais et pourtant je devrais.

    J’ai presque 21 ans et je suis étudiante. Les gens me voient toujours en train de sourire et pourtant je suis très malheureuse. Je n’arrive pas à accepter mon corps. Je suis à peu près faite comme toi sauf que j’ai plus de fesse et de joues, et un peu moins de ventre que toi.

    Les gens qui m’entourent me trouvent belle mais les compliments glissent comme sur un plumage de canard, j’ai l’impression qu’on me ment alors que la sincérité se dépeint sur leur visage, mais je n’arrive pas à les accepter.

    J’ai essayé de nombreux régimes et nutritionnistes et je me suis même fait poser un anneau il y à deux ans qui ne m’a fait perdre que 6 kg au début et puis c’est tout. Depuis j’ai pris maximum 5 kg en plus des 6 que j’avais perdu.

    Ton papier m’a fait prendre conscience que des femmes qui ne correspondent pas “aux normes de notre société” réussissent à faire fi du regard des autres, d’arrêter de se comparer et de s’accepter.
    Or je pense que jamais je n’arriverais à me trouver belle, à m’accepter et à séduire. Car même si les hommes me voient comme une fille sympathique et rigolote je ne me place jamais dans une optique de séduction parce que je n’arrive même pas à imaginer que je puisse plaire à un homme, puisque pour moi ils préfèrent des filles minces voire avec seulement 3-4 kg en trop.

    J’espère, peut-être, qu’un jour mon corps ne sera plus la chose que je hais le plus au monde.

    Sincèrement,
    Sarah

  939. Salomé :

    Ton histoire m’a beaucoup touché et j’imagine que ce que tu as dû vivre était dure, le monde dans lequel nous vivons est fait de personnes qui critiquent à longueur de journée qu’on soit mince ou grosse, qu’on soit intelligent ou non, ou encore pour diverse raison. Plus personne ne sait voir toutes les belles choses qui nous entoure tout simplement parce qu’ils ne veulent pas le voir. On se met des barrières, on a peur de ces gens qui sont si faibles derrière leur critique et leur air de supériorité mais on devrait être comme on est, les laisser dire et ne se préoccuper que de nous. puisque après tout ceux sont ces personnes qui faut avoir pitié.
    Je suis une personne timide et réservé qui a peur du regard des autres mais ton histoire m’a fait prendre conscience que si je veux vaincre cette timidité il faut que je m’accepte comme je suis et être capable de m’affirmer, ne plus devoir plaire aux autres mais tout simplement à moi même. je te remercie vraiment.

  940. oarystis :

    Bonjour et bonne année, Stéphanie!
    je relis ce long billet a posteriori et je souris… sans moquerie aucune. Non, je souris en pensant aux conditions dans lesquelles tu l’avais écrit. Je me demande si à ce moment-là tu savais déjà ou pas. Parce qu’à ce moment-là, en effet, plus que jamais tu devais adorer ton corps et prendre soin de ton corps, n’est-ce pas?
    Je suis très très heureuse pour toi. Oui, parce que désormais, cette période de l’année est plus lumineuse qu’avant pour toi.
    Des bises du Léman ;-)

  941. Juliette :

    Ce “billet”, est émouvant, tellement vrai.
    lire ces mots font du bien, même si on les penses, le regards des autres nous fait changer d’avis.
    Tout ces magasins où s’habiller devient une épreuve…
    grâce à ce blog, j’ai retrouver l’envie d’être coquette.
    Merci beaucoup.

  942. Alain. :

    Bonjour,

    Avec tout le respect que je te dois, permets moi de te dire que t’es une bombe.

  943. baptistin :

    salut.
    si tu lis toujours les coms sur ton blog…
    je voulais juste te dire un grand BRAVO pour tout ce que tu as fait pour réussir
    a surmonter cette épreuve, (arriver a s’accepter soi même accepter son corps)…
    j’ai moi même eu des problèmes de surpoids et je sais a quel point il est difficile d’accepter cela et surtout le fait de croiser rires et moqueries des autres…

    voila, donc bien bonne journée et merci pour ce blog très sympathique
    plein d’énergie et d’envie de vivre .

    encore merci et bravo!

  944. Jérôme :

    Bonjour Stéphanie

    Sujet hyper poignant et témoignage qui en dit long sur la bêtise des hommes, les stéréotypes concernent tous les domaines, et rien ne présage d’un changement à venir, malheureusement.

    Ta particularité est ta force, si comme je le perçois elle t’a conduit à surpasser les regards obliques et les remarques idiotes.

    L’acceptation des autres ne passe pas par de quelconques apparences physiques, ou de statut, (ça ce n’est que la face apparente de l’iceberg, ce que la société de l’image véhicule, c’est insignifiant comparé a ce que qu’un individu recèle réellement) ce qui compte ce n’est pas que tu le saches mais que tu en ais conscience, comme un fait que tu as intégré en toi, une évidence en somme.

    Ton histoire est dure mais elle est belle tout comme ta personne, et ce que je retiens de ta relation aux autres a travers ce blog c’est que la partie immergée de l’iceberg est bien là, même si la plupart des gens ne la soupçonne pas.

    Je t’embrasse – bonne continuation

  945. Blandine :

    Bonjour,

    je viens de tomber sur ton article, et je tenais à te dire que tu es magnifique comme tu es, et particulièrement ton visage, grâce et douceur incarnées.
    Ton combat, je le comprends. J’ai 22 ans et je suis anorexique depuis plus de 4 ans. L’obsession pour la nourriture, les régimes et tout le reste, je connais, les privations et l’enfer, je connais aussi.
    Alors je n’ai qu’une chose à te dire : bravo pour tout ce chemin parcouru !

    B.

  946. C. :

    Un grand merci à toi Stéphanie pour ton article émouvant qui montre bien l’enfer des régimes dans lequel tu es tombée! Et bravo pour ton chemin parcouru!

    Je me bats depuis mon adolescence contre des kilos “imaginaires” tout cela car on m’avait fait la réflexion (à la puberté) que j’avais beaucoup grossi et qu’il fallait faire attention.
    Cela m’a vraiment blessée et j’ai développé cette hantise de toujours me surveiller, (régimes de toutes sortes avec une insatisfaction malgré les kilos perdus, boulimie vomitive et dépression, yoyo…)
    Le déclic a été récent, l’année dernière, j’ai suivi la chrononutrition pendant 8 mois, on m’a félicitée pour ma perte de poids, et cela m’a fait mal. Je me retrouvais encore dans le rôle de l’ancienne “ronde/gourmande”. Là je me suis promis d’arrêter la guerre contre la nourriture, à maintenant 35 ans il est temps! Je me suis dis ok qu’on me félicite pour ce que je suis, ce que je fais, mais pour une perte de poids non.
    J’essaye de ne plus rentrer dans ce moule qu’on veut nous imposer, c’est un long travail à mener. A la base, j’ai bon appétit, et tous ces régimes m’ont affamée et fait culpabiliser (= tu manges trop et mal).

    Je te félicite car tu fais avancer les mentalités. Chacune est unique et a sa beauté! Et surtout, une personne ne se limite pas à un chiffre sur une balance!

    Merci de nous faire partager ta passion de la mode, tout est raffiné et de bon goût! J’aime le côté glamour rétro qui se dégage de tes images!
    Cela te va à merveille tu es splendide!

    Bonne continuation!

  947. Mag :

    s’assumer ? oh non, surtout pas !!
    s’assumer “avec” ou “comme ça”, n’est ni plus ni moins qu’accepter le regard de l’autre, regard accusateur voire méprisant

    nous n’avons rien à assumer, rien à prouver
    nous sommes chacune la personne la plus importante à nos yeux ;
    car celle qui ne s’aime pas est incapable d’amour vrai

    et n’oublions jamais que l’assurance rend belle, n’est-ce pas Stéphanie ?

  948. Laetitia :

    Merci à toi pour ce bel article que je découvre en retard mai qui me fait beaucoup de bien. Toute femme est différente et faire accepter et surtout accepter soi-même un ou 20 kilos est le même combat je pense.
    Merci à toi, tu es merveilleuse et si belle !

  949. Pin Up :

    Ton billet est très émouvant et j’aime beaucoup ta conclusion sur la diversité des femmes.

    J’ai aussi un physique particulier et qui n’est pas vraiment accepté /admis par la société. Je trouve ça dommage que la beauté ce soit de faire 1m75 minimum pour 50 kilos déjà parce que ce ne sera jamais mon cas donc je ne serai jamais considérée comme belle ? Ensuite parce qu’au delà du poids et de la taille il y a l’allure, le style, le charme et ça je pense pas que ça puisse se mesurer.

    Bref très beau post et tu as raison de ne plus vivre à travers le regard des autres. Tu es très belle et rayonnante.

    Bisous !

  950. Barbidou :

    J’ai eu l’impression de lire mon adolescence… formée très jeune, physique Pin Up à 12 ans, je ne plaisais pas aux garçons de mon âge mais à ceux de 10 ans de plus.
    Mais cette différence de physique avec mes amies m’a détruite. Je me trouvais énorme alors que j’étais juste déjà femme. 1m72 pour 65kg, avec seins et hanches, aujourd’hui ce serait idéal, mais à l’époque c’était trop… du coup, je me disais “à quoi bon ?” et contrairement à toi, je n’ai pas plongé dans les régimes mais je mangeais. Je trouvais du réconfort dans la nourriture.
    Aujourd’hui je fais 30kg de plus, et je rêve de retrouver mon corps d’avant.
    Mais bon… la vie est courte, mon homme m’aime comme ça, j’aime toujours manger… alors tant pis ^^

  951. Julie :

    Merci

  952. Nadia :

    Chere Stephanie, je vous dis GRAND GRAND MERCI pour votre blog et pour votre courage de tout raconter. Merci pour votre reponse aux tous malveillants. Vous le faites très élégantement
    En Russie on aime citer Nietzsche “Ce qui ne me tue pas, me rend plus fort”. Cela sur vous :)
    Vous logez les forces vivre et ne pas regarder tout autour. Vous etes tres tres belle. Et vous êtes dignes de l’admiration.

  953. Laura :

    Quel beau texte! tu as raison d’avoir cet état d’esprit. Tu es magnifique ;) bonne continuation!

  954. Grimbert Annick :

    Ouah je connais ton blog depuis un certain temps mais jamais je n’avais lu cet article, il est juste simple sincère et vrai.
    merci Stéphanie pour cela

  955. Juliette :

    Merci, tout simplement. Un chemin de vie long et tumultueux mais grâce auquel aujourd’hui tu te connais si bien, tu es radieuse et pleine de vie. J.

  956. Sophie :

    Merci pour cette écriture sincère, tu viens de me faire un beau cadeau. Je t ai découverte sur M6 et je t ai toujours trouvé tellement belle. Je pèse 50kg pour 1m65 donc aucun problème de poids mais un corps non assumé Pas de problème particulier, un physique banal mais comme beaucoup !!! qui a un jour dicté ce miroir de la femme qui n existe pas…. Au delà de nous faire rêver, ces femmes parfaites sont devenues nos cauchemars. Pourtant, si j y réfléchi bien, je n ai jamais croisé ces physiques de stars Alors comment cesser de lutter contre ces femmes que nous ne serons jamais et finalement qui n existent pas…. Peut être en croisant le regard de personnes qui nous aiment et qui nous trouvent “belle”. Pour ma part, c est incontestable, tu es vraiment très belle, et encore plus à la lecture de ce billet

  957. Lucie :

    Merci pour ce post.

  958. tanya :

    Tu es trop geniale, et je tadmire, et sur les photos que ta mise sur ton blog elle son super belle. Tu ma aider et je pense que je vais prendre plis dassurance maintenn merci et je le repete tu es géniale

  959. Nicole :

    I couldn’t stop reading this post until it was finished. I cannot tell what an inspiration it was to me.
    Thank you ,Stephanie, for being this huge support. Now I can definatelly say I feel more confident.
    Your blog has been to me a great motivation, not only sharing love for fashion, sharing love for life!
    Thank you Stephanie, for telling me I’m beautiful.

  960. Charlene :

    Coucou,
    un petit mot parmis les milliers que tu peut recevoir
    je suis ronde depuis l’age de 5ans déclaré en “surpoid” a partir de cet âge j’ai été classé dans une “catégorie” de personne
    j’ai été tellement raillée a l’école j’ai soufert de mon apparence durant des années!! je m’assume maintenant je suis Toujours Ronde (obèse selon mon IMC mais ce mot n’existe quand dans le langage des médecins non?) 87kg pour 1m58
    je te trouve juste TELLEMENT BELLE!!!! un modèle de féminité absolu!!! si j’avais les moyens de me payer ce genre de séance photos ce genre de vêtements!
    malheureusement il existe peut de magasins grande taille chez moi (au dela du 44 ca se fait rare) et j’ai pas de gros moyens pour m’habiller et sur le net je suis toujours déçue
    Depuis mon accouchement je suis passé au 46 alors bon c’est très duuur!!!!!!!!!
    mais bon on est comme on est peut importe le regard des autres

  961. Minelli :

    Simplement magnifique !

  962. trick :

    hello , deja j aimerai te dire bravo , et aussi que tes belle prend mon mail

  963. capucine renaud :

    merci ♥♥♥

  964. Sabrina Virginie :

    Je te dirai juste un mot parce que d’après moi, c’est tout simplement le mot essentiel : MERCI.

  965. Tiffany Joly :

    Stéphanie,

    Je viens juste de terminer de lire ce billet et je n’ai qu’une chose à dire : Merci!
    Tu viens de me redonner confiance en moi, sincèrement.
    J’ai 19 ans et cela fait bientôt 6 ans que j’ai commencé à faire de multiples régimes.
    Malheureusement, à chaque fois, je laisse tomber car je ne vois aucun résultats.
    Ton billet m’a donné les larmes aux yeux et je n’exagère pas.
    J’ai tellement souffert de cette images qu’on nous colle, nous les “petites grosses”.
    Souvent je me dis que si je n’avais pas été comme cela, je serais peut-être différente.
    Parfois j’ai envie d’être comme toutes les autres filles que je connais: jolie, élancée. Mais je suis faites ainsi, mais rondeurs sont bien là.
    J’ai donc décidé il y a quelques mois de cela d’assumer mes rondeurs, mes “bourrelets” et de devenir une femme, une vraie.
    Certes, même si j’ai quelques complexes, (je crois qu’au fond on en a toutes) j’essaie tant bien que mal d’être la fille que j’ai toujours voulue être: sûr e moi, confiante.
    Alors merci, merci pour ce billet, merci de nous redonner confiance, merci de nous rassurer et encore mille merci pour ce que tu fais.
    Sans toi, je pense que je serais encore en train de me morfondre sur moi même, à me dire que la vie est injuste (et oui syndrome de l’adolescence!)
    En tout cas, tu es une femme merveilleuse et par dessus tout, mon modèle absolu!
    MERCI POUR TOUT ! :)

  966. jean-louis :

    en tout cas pour rester dans l’originalité ^^ Je dis que tu es sublime et puis c’est tout na ! ♥ ♥ ♥

  967. Fred :

    Bonjours a toutes et tous,je me nome Fred,j’ai 47 ans,je suis tomber un peu par hasard ici,et j’ai pris le temps de lire,et de découvrir tant de détresse,cela ma rendu triste de l’image que se font la majorités des gens,sur les personnes dodus,ils ne voient que l’image,et pardonnez moi l’expression,mais se sont des cons.Tous se qu’ils ont fait c’est vous rendre malheureuse,au lieu se vous épanouir,vivez comme vous êtes,n’essayer pas de rentrer dans des pseudo standard qui ne renvoient qu’a des images,Vous vous êtes plus que cela,vous avez toutes une beauté que les autres non pas,vous avez la générosité et la beauté du cœur,et celle la vous l’avez toutes en vous.Qu’est ce qu’un physique ? rien juste une image.L’essentiel c’est la beauté intérieur,et cela jamais ont ne vous l’enlèveras.accepter vous comme vous êtes,et si certains ne vous acceptent pas,ignorer les;Vivez votre vie pleinement,la vie est trop courte.Au vue des photos je voudrait dire bravo,je trouve la demoiselle très belle,si je peux me permettre.

  968. miis love :

    BONJOUR je suis tomber sur ton site par hasard j’ai tout lut et c’est magnifique
    car , tu est en train de nous montrer c’est que peux un porte notre poix on est toujours une femme normale . Moi je suis pluttot d,un poix normale mais se que je veux vous dire a vous tous C’EST QUE IL Y A PAS DE POIX EXTRAORDINAIRE ALORS bravo <3 CECI ET LE Début d'une femme qui s'accepte comme elle est!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  969. Thierry Marion :

    MERCI.
    Il me reste a avancer sur le chemin que tu as parcouru, a mon tour , pour découvrir l’amour de soi.

  970. eddy :

    tu es superbe, si seulement toutes les femmes osaient se montrer ainsi, mon épouse est elle aussi bien enrobée et elle en est complexer alors que moi je l’aime ainsi, avec ses rondeurs et sa cellulite , alors encore merci de montrer qu’une femme est belle avec ses rondeurs

  971. Espoir :

    Merci .Ton article m a touchée car moi aussi j ai des rondeurs et je ne les assume pas au contraire de toi . Et j en souffre énormément!!!!

  972. Laetitia lalle :

    Une histoire touchante, qui pousse à la réflexion sur soi… J’essaye moi même de respecter au moins 2 des règles : manger quand on a faim et uniquement, écouter sa satiété, se faire plaisir et arrêter de compter les calories de tous les aliments… Ça rend fou et aigri… De compter toutes les calories…
    Je n’arrive pourtant pas encore à m’assumer complètement et aimer ces rondeurs… Depuis que j’ai 3 ans… J’en 36… J’y travaille… Par des méthodes douces… Ça suffit de maltraiter son corps et son mental…
    J’espère, moi aussi que les boutiques grandes tailles seront de plus en plus nombreuses, plus stylées, plus mode, plus… Normales…
    Votre maman à raison : vous êtes extrêmement belle…
    Je vais essayer d’y croire plus facilement quand on me dit que je suis belle, que j’ai un beau visage…
    La beauté… Ce n’est pas une taille !!! C’est avant tout l’harmonie et être en accord avec soi-même, être vrai, généreux, un sourire, faire du bien, se faire du bien… Accepter d’être imparfait…
    Merci…

  973. Suzie :

    Cette avant-dernière photo de KL et toi est juste mythique et rayonnante !
    Bravo pour avoir eu le courage de partager tout ça.

  974. mignonne :

    Attends, j’essuie une larme… toutes mes félicitations pour ce long parcours de courage et d’obstination pour enfin un magnifique résultat! J’ai 51 ans et je ne me suis toujours pas acceptée, toujours à la recherche d’être plus jolie, désirable et aimée. Pas facile! Mais je vais voir les choses maintenant d’un autre aspect. Merci.

  975. Gipsou :

    Une grosse claque en pleine face…ce post, les commentaires, nous sommes des centaines et des centaines de rondes en fait…eh bah non, je ne suis pas la seule…moi qui me sens tellement seule face à mes problèmes de poids. Elles sont toutes tellement parfaites autour de moi…tellement “t’as pas vu le nouveau pull chez Zara”, “moi j’adore Camaieu”…eh oh les filles regardez moi, je n’ose même pas regarder ne serait ce que les vitrines de ces magasi

  976. Anaïs :

    Ce blog est génial parce qu’il incarne ce que je défends depuis longtemps et ce pour quoi je me bats tous les jours. De s’aimer soi-même. De trouver en soi cette part exquise, puissante, divine, libre et de ne plus la lâcher. Pour chaque jour, être de plus en plus soi-même. Il ne faut pas se changer pour être heureuse, épanouie, il faut être au contraire de plus en plus soi-même, totalement. Et cela passe par s’accepter entièrement, de fond en comble, avec son passé et son présent, de la tête aux pieds. Le soulagement que l’on ressent lorsqu’on opère ce changement, avec sincérité et engagement, est énorme. A partir de là, on commence une nouvelle vie. Tout est différent. On voit les choses différemment, les autres aussi. Notre rapport à la vie s’est calmé et on peut construire, enfin, se dédier à ce qui est vraiment important, agir, contribuer, faire avancer le monde; et non plus, restée axée sur notre nombril, sur nos problèmes. Et lorsque l’on opère ce changement de perspective, le corps nous aide à mincir si on le souhaite, à se sentir mieux en lui, il devient un allié très compréhensif, notre meilleur ami.

  977. Rachel :

    Superbe texte sur comment vivre avec son corps! Ca m’a fait beaucoup de bien de te lire! Depuis la fin de mes 13 ans, j’ai testé plusieurs régimes, avant de tomber tête première dans l’anorexie. Je n’étais pas en surpoids, et je le savais lorsque j’ai commencer. Mais au fur et a mesure que l’on sombre, la vision de notre corps se brouille, se meurt. Je suis devenue un corps maigre, sous-alimenté a la recherche de la perte ultime de poids, peu importe ou elle me conduirait! Après plusieurs mois d’hospitalisation, j’ai réussi a reprendre quelque kilos, il m’en reste encore 4 a prendre avant d’avoir atteint mon poids santé! Je vais beaucoup mieux depuis le mois de février 2014. Je travaille énormément sur moi, ma façon de penser, et bien sûre ma vison des choses et mon indéniable besoin de perfection! Je souhaite a tous et a toute la plus belle vie en compagnie de se corps qui nous est prêter pour une courte période de temps! Profitez-en! Et AIMEZ LE! :) ” s’AIMER SOI-MÊME EST UNE HISTOIRE D’AMOUR QUI DURE TOUTE UNE VIE. ”

  978. selma :

    J’adore ♥♥ Merci

  979. Clarice :

    J’adore ton style, tes photos

  980. Gaby :

    Toutes ces humiliations je les ais vécu, mais le pire fut que ce soit de la part de mes professeurs d’éducation physique et sportive.
    Je les vis encore, face à ma belle-famille maintenant,ma belle mère en fait, au régime depuis plus de 13 ans, voir une obèse au bras de son fils la rend folle.
    La dernière fut à l’auto-école: ” mais ton ventre touche le volant! Tu ne peux pas passer l’examen comme ça!”

    Tous me résume par mon poids, et parfois je suis perdue, parce que mon homme m’aime tel que je suis, et j’ai fait d’énorme effort pour perdre 31kg, pour moi ( ma santé surtout). Et je ne sais plus qui croire. Moi, eux, mon homme… réponse à determiner.

  981. Sylvie :

    Je me sens dans un état similaire à celui que tu as pu exprimer sur ton passé… J’ai vingt-trois ans et pour atteindre un IMC de poids dit “normal”, je dois perdre quasiment 30 kg…. J’ai multiplié les régimes depuis le début de mon adolescence car j’ai commencé à prendre beaucoup de poids à ce moment de ma vie. Maintenant, je suis incapable de me regarder dans une glace, les aliments que j’ingère me dégoûtent et j’ai commencé il y a plusieurs mois à me faire vomir pour limiter la culpabilité que je ressentais à les avaler. Avant, je faisais beaucoup de sport, mais une fracture irréversible au genou a mis ma carrière au grenier. J’ai passé une année à faire un régime draconien durant lequel je n’avalais quasiment plus rien et en un an, j’ai repris presque la totalité de ce que tous mes efforts m’avaient coûtés. Ma soeur possède une taille de guêpe et partager des séances shooping avec elle en devient un calvaire. J’adore nager, mais l’idée même de me mettre en maillot devant des gens m’est insuportable. Je suis allée voir un thérapeute et ai été suivie par un psychologue, mais rien n’y fait. Mon corps est source de honte permanente. Mon compagnon est mince comme tout et je me sens des plus complexée à ses côtés….

  982. Guillaume.V :

    Bonjour c’est vraiment touchant et tres courageux de ta part :)

    Tu es très jolie comme ça les femmes ronde sont les plus belle de toute façon.

    Bonne continuation
    Bisous Miss

  983. Chacha Tralala :

    Héhé, tout est vrai !! j’ai un petit peu l’impression que tu parlais de ma vie, sauf l’opération je n’ai jamais pu m’y résigner ..
    Aujourd’hui je suis moi et je m’assume, en général, parce qu’il y a des jours ou c’est un peu plus difficile.
    En tout cas, merci, pour ta sincérité, pour tes conseils, et pour rendre tout ça possible !

  984. blabla38 :

    Merci, J’ai 17 ans et je n’arive pas à être moi même ,je sort d’une grave dépression. En cause mon poids 90kg pour 1m 60, mais surtout le harcelement scolaire subit au college. Avec le temps l’acceptation de soi devient de plus en plus grande. Mais la blessure est toujours la au fond du coeur. Je me redecouvre et je commence à revivre. Mais j’ai toujours tellement peur de ne pas y arriver et ceux dans tout les domaine. Merci j’espere qu’un jour j’arriverait a être heureuse.

  985. Magali :

    très beau post… écrit avec tellement de franchise…
    Les photos sont sublimes:)

  986. Lealola :

    Merci pour ce très beau témoignage.

Laisser un commentaire :


− 1 = sept