- -

Dans mes créations, j’ai toujours respecté le principe fondamental que m’avait communiqué le célèbre bottier André Perugia,
à savoir que vous portiez un vêtements,
mais que la chaussure vous porte, et toute la difficulté est là.

Robert Clergerie

J’ai l’habitude de vous faire régulièrement une revue de shoesing “généralisée” mais pour diversifier et surtout rendre cette catégorie un plus plus attractive à mon goût je vais dorénavant faire, dans la mesure du possible un focus sur une belle paire! L’occasion pour moi de coller de plus en plus avec ce qui me tient à coeur: le savoir-faire, la transmission d’un savoir, d’une éthique à travers le temps et au travers de créations, la mise en évidence de l’artisanat.

Et aujourd’hui ma belle paire de chaussures sont les Vicole de Robert Clergerie de la nouvelle collection PE13.

Petit retour sur la Maison Robert Clergerie qui a plus de 128 ans d’existence, une rareté dans ce milieu lorsque l’on connaît les difficultés pour une entreprise française face aux coûts que cela représente. Seul moyen pour une entreprise comme cela là, exceller dans le luxe, le savoir-faire dans toute sa splendeur mise au profit de la réputation d’une maison.

C’est en 1981 que la marque Robert Clergerie est lancée, auparavant c’était une ancienne usine de souliers tenue par un certains Monsieur Fenestrier. Robert Clergerie a repris tout le passé, les techniques qui avaient déjà fait leurs preuves sur de magnifiques modèles de chaussures.

Robert Clergerie c’est avant tout une marque originale avec un homme passionné par ce métier et le désir de mettre en valeur les pieds ainsi que le confort de la chaussure qui vous porte.

Une Robert Clergerie se reconnaît au premier coup d’oeil, les “classiques” chaussures à larges plateaux compensés, souvent noirs. Mais la marque s’est beaucoup diversifiée et aujourd’hui le panel des modèles Clergerie est si vaste que chaque femme peut y trouver son bonheur, du masculin féminin au talons hauts travaillé en passant par la compensée ou la botte.

Ce que j’aime aussi chez la Maison Robert Clergerie c’est qu’elle transmet également son savoir-faire et sa passion au travers une école de style où les jeunes talents viennent s’enrichir de l’expérience technique et créative de la Maison.

I’m use to write a more general « revue de shoesing » but to change from the usual and especially to make this section more fun, I’m going (when possible!) to dedicate this post to one specific pair of shoes! It’s also the opportunity for me to stick to what I believe: knowledge, the desire to pass on this specific knowledge, the will to have an ethic approach in the designs and in the crafting.

So today my beautiful shoes are the Vicole, issued from the new Robert Clergerie line: PE13.

Let’s get back on this brand’s history, this house was founded 128 years ago something pretty rare in this industry especially when you are aware of all the difficulties encountered by a French business and the costs. The only way for a business like this one to survive is to excel in the luxury field, the knowledge used for the benefice of the brand.

It’s in 1981 that the brand Robert Clergerie is launched, before that it was an old factory making shoes and owned by certain man named Sir Fenestrier. Robert Clergerie, when he bought the factory, acquired all the past knowledge and techniques which have shown its value on different gorgeous shoes that were made.

Robert Clergerie is before anything else, a brand full of originality with a man passionate about his work and the desire to compliment one’s feet but also to still keep in mind the comfort of the shoes. One can recognize very easily a pair of shoes from Robert Clergerie: the classical model, large shoes with a platform often black. But the brand diversified its designs and nowadays the panel of available models is so big that every woman can find what she’s looking for! Almost every style is available: masculine/feminine with a detailed heel, including wedges and boots.

What I also like with this brand is that it also passes on its knowledge and its passion to young and talented students who attend the courses where they get to learn the techniques and experiences.

Aujourd’hui je vous présente ma 2eme paire de Clergerie, oui la première n’a jamais figuré sur le blog car elle date de mon adolescence, une magnifique paire que j’avais reçu en cadeau de ma maman. Je me souviendrais toujours de ce moment où j’ai ouvert la boîte à chaussures, cette odeur de cuir, une paire de derbies noires dans le papier de soie. Magique moment inoubliable (et le virus des belles choses qui s’imprimait de plus en plus en moi également, merci Maman…)

Alors certes ce n’est pas la paire la plus facile que je vous présente, mais la Vicole m’a tout de suite plu. Je l’ai aperçu sur l’Instagram de Géraldine Dormoy, je ne sais pas, le coup de foudre instantané.

La Vicole me rappelle ces chaussures de grand-pères, confortables, qu’ils portent en été, une paire de souliers clairs pour aller avec le pantalon marron ou beige des beaux jours, vous voyez de quoi je parle?

Cette paire est d’un confort incontestable, sa paille naturelle tressée laisse apparaître la peau à travers un joli ajouré. Et le talon compensé de 4 cm, parfait.

J’aime les détails des lacets en cuir blanc terminés par des embouts métalliques. La finition parfaite avec l’intérieur et le fond de talon en cuir poudre.

Cette jolie paire je l’imagine déjà avec une robe légère, un petit cardigan et un grand cabas ou une pochette de couleur. Bucolique à souhait cette paire a déjà su insufflé à mon shoesing un avant-goût de printemps.

Et vous, connaissiez-vous la Maison Robert Clergerie?

Today, I’m showing you my second pair of shoes from the brand Robert Clergerie, yes you read correctly, it’s the second one as the first pair was never featured on the blog. I had this pair of shoes when I was a teenager, got these from my mom as present. I will always remember this day when I opened the box, the smell of the leather, a pair of black derbies wrapped in satin paper. A magical moment that I could never forget (and that was the time I caught the virus of liking beautiful things, thank you mother…).

Yes it’s not the easiest pair of shoes to wear, but I fell in love instantly with this model. I saw it the first time on the Instagram of Géraldine Dormoy and I don’t know, it was love at first sight?

The Vicole reminds me of the grandfather’s shoes: the one comfortable and that they wear during summer. A pair of light color shoes which match the brown or beige pants worn during the sunny days, do you see what I’m talking about?

This pair is extremely comfortable; the natural braided straw material show a bit of skin through a lovely openwork. And the 4cm heel is just perfect!

I particularly love the details on the white leather laces which finishes with small metallic tips. The perfect finish with the inside and the heel made in a light color leather.

I can picture, this lovely pair, match with a light dress, a small cardigan and a big shopping bag or a simple colorful clutch. Totally bucolic, I have to admit that this pair added a touch of Spring time in my wardrobe!

What about you, do you know the brand Robert Clergerie?

+ Chaussures en paille naturelle modèle Vicole Robert Clergerie via Sarenza.com +

+ Robe brodée Monsoon + Maxi pochette jaune Zara +

Pin It!

38 commentaires à “* Revue de Shoesing : Focus Robert Clergerie *”

  1. Olivia (à Paris) :

    Qu’est ce qu’on doit être formidablement bien dedans..Et en plus absolument magnifique.

  2. Gwen :

    Elles sentent bon le printemps ! et elles doivent être super confort en plus !

    (je peux venir vivre dans ton shoesing ?? Il est tellement formidable ^^ )

  3. Manon :

    Merci pour ce bel article sur la maison Clergerie!! Très bon choix de chaussures!
    Je suis si fan de cette marque malheureusement je n’en ai jamais eu en ma possession mais ma mère en a plein alors je vais souvent piquer une paire dans son placard pour faire la belle!
    Cette maison est aussi très douée pour les talons qui sont d’un confort incroyable!

    Bonne journée et bon week-end !

  4. miyabi :

    J’ai eu l’occasion de faire l’exposition Clergerie à Romans, il y a deux ans. C’est vraiment une superbe maison qui chaque année propose des modèles fous fous <3

  5. Marina :

    Elles sont magnifiques mais représente le budget vêtement chaussure de notre famille de 4, merci pour cette jolie découverte.

  6. alexa :

    Moi j’en rêve de chaussures confortables… mes pieds sont capricieux ;-)
    Vivement que tu nous les présentes avec une tenue complète… Et vivement le printemps… ça caille !!!!!!!!!!!!

  7. alexa :

    Je viens de faire un tour sur Sarenza pour voir un peu les autres modèles de la marque… il y’ a de belles compensées… malheureusement je ne pense pas pouvoir m’en offrir :-(

  8. natacha :

    Très jolies les Vicoles, elles ont l’air tellement confortables …
    La robe a l’air magnifique aussi mais je ne l’ai pas trouvée sur monsoon. Fait elle partie de la collection de printemps?

  9. Stephanie Zwicky :

    @Natacha: hélas non elle date déjà d’1 ans désolée .

  10. AnaisPénélope :

    Je connaissais pas cette Maison, mais je suis heureuse de la découvrir ici. J’aime beaucoup ces Vicoles, je les imagine bien avec une petit pantalon en lin beige … Vivement l’été!

  11. isabelle5862 :

    Hum !! j’adore !!! j’ai des boots Clergerie, magnifique cadeau de Noël de mon mari il y a 3 ans avec le sac à main assorti, je les aime, super confortables, je les bichonne au maximum pour les garder longtemps lol

  12. COQuette :

    Olala! J’adore! Mais c’est carrément en dehors de mon budget… bouhou! Elles sont MAGNIFIQUES!

  13. Iris B. :

    Elles me plaisent !!! Super sympas, originales, et… confortables semble-t-il !!! Par contre elles sont totalement inabordables pour moi. Mais j’aime ! Belle découverte !

  14. Lytanie :

    Robert Clergerie, pour moi c’est plus jamais, depuis que je suis rentrée une fois dans une boutique pour essayer des chaussures, que j’ai demandé du 41 et qu’on ma répondu avec condescendance,” ha mais non madame, on s’arrête au 40!” Je pense que ça doit faire le même effet pour les fringues et les plus size,, bien désagréable!

  15. Virginie :

    Magnifiques !! Il faut passer par la Ville de Romans, dans la Drôme, pour
    contempler le travail d’artiste de Clergerie. Le paradis des fans de souliers, car ce sont des souliers au sens noble du terme . Faites une halte au musée de la chaussure, entre Kélian, Jourdan et Clergerie ce n’est que du bonheur …

  16. islandaise :

    Oui, oui, je connais de nom Robert Clergerie, c’est à Romans, dans la Drôme, (comme déjà dit) donc pas loin de mon coin natal ! Romans était le berceau de la belle chaussure… Suivez le conseil de Virginie : allez faire un tour là-bas !

  17. Cha :

    @Lytanie: Ils font du 41 pourtant, pendant un moment ils faisaient même du 42 mais ils ont arrêté, et puis ce n’était pas sur tous les modèles en plus…

    Sinon Stéphanie, je crois que tu n’as pas choisi la paire la plus évidente à nous présenter, j’avoue que ce n’est pas du tout mon style, mais, comme souvent dans tes tenues, des choses qui m’auraient parues importables deviennent des véritables trésors sur toi ! Du coup j’ai super hâte de te les voir porter. Vivement le printemps !!!!

  18. caroline :

    on a le droit de ne pas aimer…. du tout??? oups… ;)))

    on dirait les chaussures de mon arrière grand mere! :D

    gros bisous et merci de m’avoir fait découvrir cette marque, qui pour une fois, ne fera pas partie de mes achats compulsifs suite à une visite sur ton blog ;)))

  19. lulu :

    Je n’aime pas ce modèle de chaussure, mais je ne peux qu’apprécier tout de même le travail des détails, et comme toi, je me passionne pour les belles choses. J’adore pour ma part découvrir de petits artisans sur de petits marchés et acquérir un sac unique ou une étole, ou encore un headband, j’ai un grand respect pour la création originale.

  20. Isa :

    On va dire que c’est made in france, que c’est confortable mais que euuuh manquerait plus que ça qu’on chope des oignons là-dedans….. sorry mais ma grand-mère avait les mêmes (j’adorais ma mémé), mais avec les semelles plus fines et donc féminines, là….. même avec le chapeau et le sac en foin mmeuuh non paille voyons….. je ne peux pas
    Sinon, là, quand on clique sur la droite, sur la photo de tes copines et toi sur instagram, c’est koua ce très jolie petit blouson que tu portes ??
    Bon week-end

  21. Cheveuxauxvents :

    Je porte des Clergerie depuis un peu plus de 10 ans. Et je porte encore les chaussures que j’ai achetées depuis 10 ans (les premières). Je chausse un bon 41 et n’ai jamais eu une remarque condescendante ou méprisante sur ma pointure, que ce soit dans la boutique des Capucines, celle du Printemps Haussman ou celle de St Germain. J’ai 2 paires de boots, 2 paires de derbies, 2 paires de compensées, une paire de babies, une paire de ballerines plates pointues et un magnifique sac à mains. Il y a 2 autres marques qui se rapprochent niveau qualité et confort : Duo et Fly-London’s (découverte récente je suis comme dans des chaussons sur mes talons de 12).
    Les belles choses ce n’est pas que beau : globalement je réfléchis plus les achats mais niveau qualité et design on a la durabilité de plusieurs paires moyen de gamme.
    La maison Clergerie propose aussi une gamme plus accessible avec la marque Espace ;)

  22. Bohème :

    Elles sont magnifiques ces chaussures! Le seul détail qui me dérange un peu ce sont les semelles mais je suppose que la modeuse avertie que tu es, me dirait que c’est ce détail qui fait la différence :-)
    Et j’ai hâte de voir comment tu vas les porter et les accorder à une tenue. J’ai eu il y a longtemps une paire de Clergerie, des compensés en cuir noir tressées qui m’ont valu quelques compliments, mais pas facile à accommoder à une tenue.
    Belle initiative que de nous parler de ces belles maisons qui perpétuent un savoir-faire. J’ai tellement de fascination et d’admiration pour tous ses artisanats qui maintiennent des techniques anciennes et qui transmettent un goût des belles factures, un intérêt pour la matière, la beauté du détail.

    Toujours le même plaisir de te retrouver sur ce blog.

  23. natacha :

    quel dommage … je suis fan des broderies type “manton de manilla” à l’espagnol. Merci quand même. Bon week-end!

  24. sabrina :

    Je n’aime pas du tout cette paire, mais je suis curieuse de la voir portée… Les chaussures de la maison Robert Clergerie, je connais, ma maman en porte depuis longtemps! Elle aime leur confort, mais j’avoue que je trouve que les modèles proposés sont un peu classiques voire un poil trop vieillots!
    Bon week end à toi :)

  25. sylvie;-) :

    je n’osais pas te dire que ces chaussures me rappellaient des chaussures d’été de ma grand-mère ;-) et donc elles m’ont émue! mais une photo de toi avec elles aux pieds m’aurait aidée à voir comment tu actualises ce modèle car je t’avoue que je n’ai pas d’idée et comme tu es toujours inventive…

  26. Lucy :

    Oui, souvenirs d’une paire de sandales Clergerie achetée dans les années 1990 dans une solderie à Lyon : plates, d’une simplicité géométrique, avec une large bande de cuir blond sur le devant du pied. Je ne connaissais pas la marque à l’époque, je les avais achetées parce qu’elles étaient belles et confortables (et pas chères). Elle ont beaucoup servi, été réparées souvent, et ont malheureusement rendu l’âme il y a deux ans…

  27. vero* :

    J’en ai plein !! en plus, je vais regulièrement à Romans ( c’est sur ma route , en revenant de Aix et Cannes, où se trouvent des super boutiques de MRinaldi ).

    Mon premier souvenir de Clergerie date de 30 ans environ: ma mère est revenu avec une paire de chaussures de Paris, comme je n’en avais jamais vue : des bandes de cuir larges noires qui se croisaient sur le pied, une bouche sur le coté, des semelles et talon noirs; une merveille .

    A ma première visite à Romans, il y a 20 ans, c’etait la fin des soldes : 100 francs la paire; avec ma soeur, on a rempli le coffre !!
    Depuis, c’est bien bien plus cher. Mais j’ai plus d’argent que quand j’etais etudiante, donc…….

    Par contre, l’entreprise n’appartient plus à Mr Clergerie; il l’a revendue ( pour la deuxième fois) à un groupe industriel italien, il y a 1 ou 2 ans .

  28. Yasmina :

    Oh la la, ça sent les beaux jours, vivement qu’ils reviennent. D’ailleurs, comment résister à un retour face à des articles aussi tentant? Stéphanie, votre sélection sera à l’origine du retour du printemps pour sûr! :)

  29. badbatdiary :

    Olala qu’elles sont mignonnes et elles respirent les saisons à venir ! (j’adore encore ta citation, ça devient frénétique je ne te le dirai plus haha)

  30. lnaa :

    ah si j’étais riche……

  31. Charonbelli's :

    Ca donne envie de soleil tout ça !

  32. moon :

    c’est un peu d’été dans notre grisaille parisienne ;)

    lanoura.blogspot.fr

  33. Bibi572813 :

    Super de faire découvrir notre artisanat même si cette paire ne me plait pas, trop de rappels de mes grands mères…
    En revanche, un coup d’œil aux modèles sur solenza, m’a convaincu de la beauté intemporelle de ces créations même si elles ne sont pas à la portée de ma bourse :((((

  34. nicole :

    je ne connaissais pas les vinoles enfin de nom car j’rn ai souvent vu. Quel bonheur pour faire ses courses tout de même. je prends ton lien pour mon blog bisous

  35. Dd :

    C est peut être une marque, confortable et made in france mais la je suis malheureusement pas fan, sa fait trop chaussure de Mamie et pas du tout mode.

  36. Helliette :

    je trouve assez rigolo ces références aux “grand-mères” qui seraient négatives. En fait, rien de négatif, ça s’appelle l’esprit vintage dit autrement. Et certains modèles sont simplement intemporels, ou encore évoquent comme ici la douceur de vivre, avec une touche de désuétude que je trouve très maitrisée. Très raffiné selon moi, une certaine idée de la classe. Je signe de suite ;)

  37. Jennifer - Stylish Clin d'Oeil :

    je suis sûre que ces chaussures seront parfaites à porter en été avec une belle petite robe blanche (ou un joli pantalon blanc en lin), un petit borsalino beige, et un sac en cuir marron…. ;) [et sans oublier une petite coiffure bucolique avec une couronne tressée ^^]

  38. perret :

    elles sont surement confortables….

Laisser un commentaire :


sept + = 10