Archives mensuelles

août 2010

Tenues du jour

+ Jibri in Montmartre +

30 août 2010
 Il y a les filles comme il faut et les filles comme il en faut.
Pierre Doris

Première apparition de la marque Jibri sur mon blog, et pourtant ça fait longtemps que je bave devant ces créations sans avoir encore sauté le pas.

Je me suis décidée pour une jupe verte acidulée, taille haute, style année 50 avec deux poches sur le côté. Premier essai très concluant, la qualité est au rendez-vous, les finitions, les détails, les matières, bref je vous recommande vivement cette créatrice.  Pour un événement particulier ou pour vous faire plaisir tout simplement, Jibri propose un joli éventail de robes et jupes aux formes originales sur Etsy, de la taille 14 à 24 US (soit 44 à 54 FR).

Jasmine la styliste vous répondra rapidement et peut même ajuster les robes à vos mesures sur simple demande.

J’ai balladé cette petite jupe derrière le sacré coeur, associée au côté décalé du débardeur en voile de maille, mes fausses lunettes rétro et une pochette en osier. Je me vois très bien reporter cette jupe cet automne avec des collants opaques et une veste en velour noir par exemple.

Et vous, que pensez-vous de Jibri?

First time on my blog for the brand Jibri, although I’ve been drooling over the designs for quite a while now.

I decided to go for a bright lemony green skirt, high waist, with a 50’s vibe and two pockets on the side. First try was a hit right away, the quality is there, the details and finishing touches, the materials, I can only recommend it! For a special event, or just to enjoy having one of those wonderful pieces, Jibri offers a great rande of dresses and skirt on Etsy, from size 14 to 24 US (in FR: 44 to 54)

Jasmine, the designer, will answer right away about your request; and even customise the clothing on your demand.

I wandered around the Sacré Coeur with this little skirt, combined with my funky white vest, my fake retro glasses, and wicker bag. I can see myself wearing this skirt during Fall, with opaque tights and a velvet jacket, for example.

What do you think of Jibri?

Jibri

Boutique Jibri sur Etsy / Jibri shop on Etsy

 

+ Jupe taille haute Jibri +

+ Débardeur voile de maille H&M +

+ Pochette en osier Muun chez Les Oiseaux +

+ Access’: bague Lapin dans le chapeau Accessorize –  montre à gousset vintage – lunettes Torrid +

 

Photos: Red Light

Tenues du jour

+ Tribu warrior +

27 août 2010
Une fière tribu effraie les frileux
 

J’ai parfois l’impression d’appartenir à une tribu un peu particulière. Une tribu urbaine qui ni ne chasse ni ne pêche pour survivre mais recherche désespérément à faire sa place dans la mode.  Alors que nous sommes à l’aube de grands changements pour l’acceptation des personnes rondes/grosses/obèses dans la société, d’ailleurs c’est limite si on en parle trop, on aurait tendance à presque oublier que dans la mode, ça ne bouge pas tant que ça, enfin pas aussi vite que j’aimerai.

Par exemple Marc Jacobs a failli, je dis bien failli passer du côté obscure en proposant de la grande taille. Oh le vilain mot qu’il ne fallait pas prononcer: grande taille! Voilà que ces mots l’ont vite fait rentrer dans sa coquille. Plus aucune comm’ ne filtre à présent de peur d’être connoté, associé à ce monde qui fait fuir tous les créateurs connus, le « Monde de la grande taille« . Monde dans lequel je n’ai pas l’impression d’y vivre, mais auquel je suis inévitablement rattachée.

I sometimes feel like I’m part of a very special tribe. An urban tribe, which doesn’t hunt or fish for survival, but is desperately looking for a place in fashion. We are on the verge of a new wave of acceptation for the plus size/curvy/fat/obese in society, it’s almost as if we were talking « too » much about it, but we forget that in terms of fashion, things are still as slow as usual.

For example, Marc Jacobs almost, ALMOST went to the dark side thinking about having a plus size collection. Oh, it’s such a bad word, he shouldn’t have said it : plus size. These words sadly pushed him back in his shell and no communications has been released on the topic after the big announcement, because of these two words that make all the designers run away as far as they can « the plus size world ». I don’t feel like I live in this world no matter what, but I’m of inevitably attached to it.

Mais je rejoins l’idée de la maison Marc Jacobs, la mode grande taille, ce terme c’est tellement laid. Alors je me pose la question, à force de parler de grande taille, est-ce qu’on ne ferait pas peur à tous ces créateurs tellement attirés par ce marché (et les pépètes qui vont avec, il ne faut pas le nier)?

Certaines maisons de couture ont répondu présents à la demande de la boutique Saks sur la fifth avenue à New York pour faire de l’extension de taille (terme hautement plus rassurant). Chanel, Yves Saint Laurent et Dolce & Gabbana auraient répondu présents afin de satisfaire une clientèle haut de gamme ( avec beaucoup de pépètes) de la boutique Saks, et proposeront, si d’ici là ils n’ont pas fui, des modèles jusqu’à la taille 52… De l’extension de taille donc.

Et en France? Et bien en France, c’est beaucoup plus triste, ces maisons préfèrent tester le marché américain d’abord, ou se contentent d’habiller certaines personnalités. Comme Jean-Charles de Castelbajac et Cathy Pill par exemple, qui ont habillé Beth Ditto pour différents événements mais qui refusent catégoriquement d’en faire d’avantage.C’est paraître cool & hype d’habiller une grosse personnalité mais beaucoup moins glamour de faire de la grande taille oups de l’extension de taille. Frileux va!

Au final je ne fais partie que d’une seule tribu, celle où toutes les femmes, quelque soit leur taille, cherchent leur place dans la mode, entre autre.

But somehow I do understand why it happened with the Marc Jacobs brand. The « plus size fashion » are such ugly words. So I wonder, because of all these talks about plus size clothing, maybe we just scare off the potential designers who were potentially attracted to that kind of market (and the money that goes with it…)?

Some couture brands said yes to the Saks shop on 5th avenue in New York, which asked for a wider range of sizes (much more reassuring than saying « let’s do plus size clothing! »). Chanel, YSL, D&B supposedly agreed that to satisfy the high class fashionistas (who happen to be very rich) who come to Saks, they will bring to the store some of the clothes up to size 52. Again this is an « extension of sizes ».

And in France? Well, in France, it’s a sad sad story, these brands would rather work with the American market, or just dress a few famous people. Like Jean Claude de Castelbajac and Cathy Pill for example, who designed some fashion pieces for Beth Ditto for some various events, but still refuse to do more than that.  It’s seemingly cool and hype to design something for a fat celebrity but it’s obviously less glamorous to make it available for the general shopper, it’s not good to do plus size *cough* sorry, « size extension ». Frisky!

In the end, I’m just part of one tribe, the tribe of the women, of all size and shapes, who all want to exist in the fashion world.

Well, je me trouve un peu trop locasse pour un vendredi, plein feu sur ma tenue, un nouveau pantalon de chez Evans, fluide, fauve, tout ce que j’aime! Associé à un débardeur en voile de maille jaune poussin de chez H&M et dessous on voit mon soutien-gorge, ne me le faites pas remarquer, je le sais et c’est fait exprès. En parlant de soutien, vous êtes encore nombreuses à me demander où en trouver, des soutien-gorges bandeaux, sans bretelles. J’avais fait un sujet ICI et pensez à regarder ma page FAQ, je la mets à jour régulièrement.

Et vous, quelle est votre tribu?

Ah, I’m quite the babbling machine today, and it’s Friday on top of it! Let’s talk about my outfit, featuring a new pair of pants from Evans, fluid, smooth, animal, all that I love! Mixed with a yellow vest from H&M and yeah, you can see my bra under it, don’t tell me, I know, and it’s on purpose. Talking about bras, you are still asking me a lot about where to find some specific kind of bras. I did a post a bout it here and you can go on my FAQ as well, as it’s updated quite often.

And what about you, what is your tribe?

+ Animal Twill trousers Evans automne 2010 +

+ Débardeur en voile de maille H&M été 2010 +

+ Access’: bracelet vintage – sandales Dolce Vita – ceinture Raf Raf – b.o. TopShop +

Tenues du soir

+ Titi parisien +

25 août 2010
La lune trop pâle
Caresse l'opale
De tes yeux blasés
 La complainte de la Butte - J.Renoir

Mon titre n’a rien à voir avec ma tenue nous sommes d’accord. Mais quand je me rends à Montmartre au sacré coeur, ça me fait toujours penser à la complainte de la butte, avec ces voix gouailleuses accompagnées par un orgue de barbarie.

Ma robe façon oiseau de paradis tranche bien dans la nuit le long de ces escaliers. L’été ne nous a pas encore quitté,  les nuits sont tièdes, j’en ai profité pour sortir cette jolie robe H&M de la collection Garden. Une jolie histoire derrière celle là, je reçois un mail d’une jeune femme me demandant si je serai intéressée par une robe Garden qu’elle a fait reprendre par sa couturière. Curieuse je lui réclame des photos. Non seulement la robe est belle et parfaite mais la jeune femme qui la porte est divine.

Rendez-vous pris pour l’échange autour d’un café, une jolie rencontre, furtive, quelques mots. Merci.

Et vous, pour les robes vous êtes plutôt titi colibri ou corbeau corneille?

The title has nothing to do with the outfit, I know, but everytime I go to Montmartre at the Sacré Coeur, I always think of the « complainte de la butte », with this little voice on the barbary organ sound.

My dress feels like a colorful bird and contrast with the dark of night on the stairs. Summer isn’t totally gone yet, the nights are mild, so I took it as a sign to get this beautiful H&M dress from the Garden collection out of the closet. There is a beautiful story behind this dress, I received an email from one of my reader asking if I would be interested in a Garden Collection dress that she brought to her tailor to adapt it to her size. I’m curious, I ask if I can see a few pictures, and not only is the dress perfect, but the woman who wears it is quite divine as well.

Meeting is decided for a coffee, a lovely moment, a few words. Thank you!

What about you, colorful bird or black crow?

+ Robe H&M Garden +

+ Débardeur en voile de maille H&M +

+ Spartiates New Look wide fit +

+ Vernis à ongles OPI « fierce of Fiona » collection Shrek +

Photos: Red Light

Tenues du jour

+ 100% M’Swiss +

23 août 2010

Ca y est on y est, je vous ai faire attendre jusqu’à aujourd’hui pour vous annoncer cette nouvelle parce que je suis tellement superstitieuse que j’attendais que ça soit dans la boîte pour vous la révéler.

Dès lundi 23 août vous allez me découvrir dans l’émission 100% Mag, j’ai décroché un job de chroniqueuse au côté d’Estelle Denis.

100% Mag fait peauve neuve et je fais partie de la nouvelle équipe de la rentrée!

En effet, qui dit rentrée dit bien souvent nouveau décor et lifting de l’émission. 8 chroniqueurs vont désormais apparaître dans l’équipe de l’émission, 8 thèmes différents dont le mien qui sera la beauté. Vous me retrouvez donc tous les 10 jours environ (ça peut encore bouger) en tant que chroniqueuse beauté.

That’s it, that’s the moment, the news I’ve been hinting about for a while now, I was so superstitious that I was waiting for the first step to be « done » to reveal all.

From Monday August 23rd, you’ll find me in the show 100% Mag, I got a job as one of the hosts working with Estelle Denis.

100% Mag is having a makeover for september, and I’m part of the team!

When you say September, it’s generally a new set, and a lifting for a TV show. There will be 8 people taking part in the show, with 8 different themes, including mine that will be beauty.  So you’ll see me, around every 10 days (although, the show might be a weekly, it’s not defined yet) as a beauty « expert »!

Voilà vous savez presque tout, en écrivant ces quelques lignes je réalise un peu plus ce qui m’arrive, je suis encore dans les nuages, pourtant ça fait plus de 2 mois que M6 m’a contacté.

En juin dernier, je reçois un coup de fil de la chaîne pour me proposer ce poste de chroniqueuse, un rendez-vous est aussitôt pris afin que je passe un essai. La rédaction m’a remarqué lors de mes quelques passages télé et ont été séduits par ce qu’ils ont vu sur mon blog, ce que je dégage, cette énergie, cette pêche communicative comme ils m’ont dit.

Un premier rendez-vous qui m’a très vite emballé, une équipe hyper accueillante, sympathique et motivante. J’ai donc préparé une chronique pour un essai face caméra. Gros gros trac, j’ai pris mon courage à deux mains, j’ai ramassé ce que je connaissais sur le sujet, et j’ai passé mon essai avec brio. Ô joie!!

Quelques semaines plus tard, ce samedi donc, j’ai tourné ma première chronique, découvert le nouveau plateau, j’ai mis les pieds dans ma nouvelle fonction. Que d’émotion, un rêve de plus qui se réalise, je profite de chaque minute, je m’applique, je me concentre car je veux prouver à l’équipe qu’ils ont fait le bon choix. Je suis bien soutenue, toute l’équipe dont Estelle Denis me sont d’un grand secours…

Here you go, you know everything, even while writing these few lines, I’m barely realising what’s happening to me, I’m still up there in the clouds, but the whole thing began a few months ago.

Back in June, I received a phonecall from M6 to offer me this job and an appointment is decided right away so I can do a screen test. The M6 team saw me on TV before, in various other shows, and loved what they saw on my blog, someone with a « great energy and a communicative enthusiasm », so they said.

A first rendez vous gave me the tone right away, I loved it, the team was super welcoming, nice and motivationnal. So I did prepare my little beauty column for my screen test. My stomach was being funny, I’m telling you, but I kept calm, I gave everything I had on the topic and I passed the screen test just like that. Joy!

A few weeks later, this Saturday, I shot my part of the show, I discovered the new set, I got into my new role . It was quite emotionnal for me, it’s another dream coming to life, I enjoy every minute of it,  I’m serious and I concentrate to make it perfect and I want to prove the team they made the right choice. I have a great support from them, and the whole team, including Estelle Denis, are always here to help!

En image ma journée de samedi / Photos of my Saturday at M6:

Je débarque chez M6 vers 10h, le gros logo au dessus de la porte d’entrée m’impressionne. Je me souviens des premières heures du lancement de la chaîne.

I arrive at the M6 studios, around 10am, the big logo above the main entrance is quite impressive. It reminds me of the first hours of the tv channel a long time ago!

Une répétition sur le plateau et je me prépare, maquilleuse et coiffeuse s’affaire autour de moi. La trouille m’envahie jusque dans mes orteils. J’essaie de profiter de la situation malgré le stress.

Rehearsing on the set, I get ready, the make up artist and the hairdresser do their thing. Fear takes over my whole body, but I try to enjoy the situation no matter the stress.

Ca y est c’est à moi! Je rejoins Estelle sur le plateau, concentration maximale, on tourne dans les conditions du direct. Mon métier de comédienne m’aide considérablement, c’est finalement le même mécanisme. Je l’affronte comme un rôle, un rôle de chroniqueuse.

That’s it, it’s my turn! I join Estelle on the set, my concentration is at the maximum, everything is shot as if it was live. The actress in me helps a lot, it’s quite the same process after all, I deal with this like I would with a character, except that it’s me.

Je prend mes marques sur le plateau pour la lumière, quelques photos pour le site de 100% Mag, chaque chroniqueur aura sa page sur le site de www.100mag.fr.

I get used to the set, figure out how the lights work, and take a few pictures for the 100% Mag website. Each one of the hosts will have a special page on the website at this adress : www.100mag.fr.

Un dernier coup de laque, dernière mise au point avec Estelle Denis, et on se lance. La première prise est la bonne, l’équipe est contente, j’ai de la peine à réaliser si c’était bien ou pas, tout s’est passé en un éclair. La seule chose que je sais c’est que j’ai adoré, je me suis amusée et je n’avais pas envie que ça s’arrête.

Je quitte le plateau et je me dis « mais attend, ce n’était pas un rêve tu vas revenir ici toutes les semaines pour faire ta chronique, boudiou réalise ta chance!!! ». En sortant j’ai les larmes aux yeux, parce que je suis comme ça, sensible,  j’ai une f******** chance, c’est beaucoup de travail, et je dois faire mes preuves. C’est un début et dans ce milieu tout peut basculer, l’audience, les retours comptent plus que tout. Si je plais je reste, je ne plais pas je dégage, c’est aussi simple que ça.

Aujourd’hui lundi dès 18h50 je serai derrière ma télévision pour « essayer » de me regarder, de me supporter (je déteste m’entendre). Il y aura certes beaucoup de choses à améliorer, même si j’ai mis tout mon coeur pour cette première, je débute et je vais tout faire pour progresser rapidement. Et j’ai une sacrée équipe derrière moi pour avancer et travailler ensemble, des conditions idéales pour la débutante que je suis.

Les dés sont lancés, chères lectrices, j’ai hâte de savoir ce que vous en avez pensé…

A toute à l’heure!

l’émission du 23 août 2010

One last touch, a quick talk with Estelle Denis to get everything ready, and here we go. The first take is the good one, the team is happy, but I don’t even know if it was good or not, everything went so fast. The only thing I know, is that I loved every minute of it, I had a great time, and I didn’t want it to stop.

I leave the set, and I say to myself  « but wait, that’s not a dream, you’re gonna come back every week for your column, bloody hell, do you realise that! ». It’s only when I’m outside that the tears get out, because I’m like that, a little emotionnal being, I feel f****** lucky, even it’s a lot of work, and I still have to prove I found my place. It’s a beginning and in this industry, everything can go right or wrong, the audience, the feedbacks do matter a lot. If people like me, I’ll stay, if they don’t, I’ll have to go, just like this.

So today, Monday, at 18h50, I’ll be in front of my TV to « try » to look at myself, hearing myself (argh, I hate that!). Obviously, a lot of things will have to be better, even if I gave everything I had for that premiere show, I’m still a beginner with a lot to learn, I’ll try to learn the ropes as fast as possible! And I have a great team behind me to work and progress with, the best situation for a junior like me.

Now it’s out there and beyond my control. My dear readers, I can’t wait to hear what you thought of it…

See you later!

www.100mag.fr