Archives mensuelles

février 2012

Les bons plans

* Iceland #2 *

29 février 2012

Prenons la route pour découvrir l’Islande.

Je vais vous raconter les 4 jours que j’ai passé là-bas et surtout vous montrer tous ces beaux décors que j’ai découvert les yeux grands ouverts.

Première journée j’ai fait ce qu’on appelle « Le triangle d’or » , les trois sites les plus touristiques de la région de Reykjavik, à savoir – Geysir – Gullfoss – Pingvellir.

Let’s hit the road to discover Iceland.

I’m going to tell you about the 4 days I’ve spent there and especially show you all these beautiful landscapes that I discovered with eyes wide open.

First day I visited what is called « The Golden Triangle« , the three most touristic sites in the Reykjavik region, known as: Geysir, Gullfoss, Pingvellir.

Pour planifier son départ pensez déjà aux heures d’ensoleillement, je suis partie fin février et heureusement il y avait déjà plus de 9h de lumière par jour. A contrario en été au mois d’août il fait jour 24h sur 24h, c’est un « détail » à vérifier parce que moi par exemple je n’y avais pas particulièrement pensé.

Levée du jour sur Reykjavik vers 8h30 ce qui m’a particulièrement convenu pour débuter les visites et dormir un peu le matin.

C’est bien entendu l’hiver et les routes sont souvent enneigées, les voitures de location sont équipées de pneus neige et les routes restent tout de même praticables, enfin presque partout. Vous verrez plus tard sur certaines photos que je me suis retrouvée en pleine glace, c’était assez impressionnant mais je n’ai jamais rien risqué.

Personnellement j’ai beaucoup aimé cette période de l’année parce que c’est ce que je recherchais, de la neige, peu de touristes, du calme et des choses à visiter. En été j’ai besoin de faire la crêpe au soleil, je préfère partir au soleil pour me reposer et ne rien faire. En Islande et bien on bouge, on voyage, c’est le repos de l’esprit.

To start when planning your departure you must think of how many sun hours there will be, I traveled to Iceland at the end of February and fortunately I had more than 9 hours of sun everyday. On the contrary during summer, in August it’s sunny 24h a day. It’s a « detail » to be check because I, for myself, didn’t really think about it.

The sun rise on Reykjavik around 8:30am which was particularly perfect for me as I could sleep a bit in the morning before going sightseeing.

Of course it’s winter there and so the streets are often covered with snow. Rented cars are equipped with snow tyre and the streets are still feasible, well almost everywhere. You’ll see later on certain photos that I was surrounded with ice, it was rather impressive but I didn’t take any risks.

Personally I really liked this period of the year because that’s what I was looking for: snow, few tourists, some peace and many things to visit. During summer I need to lay under the sun, rest and do nothing. In Iceland you move around, you travel, it’s the peace of mind.

Je prend la route no 1 direction Selfoss, sur le chemin les paysage sont étonnants en quittant la ville il suffit de quelques km pour tout de suite être baignée dans une nature sauvage et profonde. L’eau et la neige se marrie sur un fond de ciel nuageux qui laisse apercevoir les premiers rayons du soleil percer les nuages.

I take the road n°1 direction Selfoss, on the road the landscapes are surprising when you leave the city, you only need to drive a few kilometers to be surrounded by a wild and deep nature. Water and snow mix harmoniously with the cloudy sky in background, which lets perceive the first sunbeams piercing the clouds.

*Premier arrêt Kerio*

First stop: Kerio*

Juste avant Selfoss prenez la route à gauche direction Geysir.

Right before Selfoss take the road on the left and let’s go to Geysir.

Kerio est un cratère d’un volcan endormi depuis plus de 3500 ans, à son fond s’est formé un lac complètement gelé en hiver. Un sentier borde tout le tour du cratère et au sommet vous pouvez admirer toute la plaine et l’immensité du cratère.

Le soleil fait son arrivée juste au dessus de la crête c’est un spectacle magique.

Juste après Kerio je me suis arrêtée au bord d’une des nombreuses rivières qui vont croiser votre chemin, j’y ai shooté la tenue du jour vue sur le blog lundi ici.

Kerio is a volcano crater asleep for more than 3500 years, in its bottom has been formed a lake which is completely frozen in winter. A path lines all around it and at the summit you can admire all the plain and the vastness of the crater.

The sun rises right above the crest: it’s just a magical sight.

Right after Kerio I stopped by one of the many rivers you will see during your trip, that’s the place where I shot Monday’s OOTD here.

*Deuxième arrêt Geysir*

Next stop: Geysir*

Geysir c’est lunaire, enfin la lune énervée, avec ces cratères bouillonnants tels des cocottes minutes prêtes à exploser.

Geysir is a lunar sight, well a « mad moon », with its bowling craters like pressure cookers ready to explode.

L’eau atteint des températures entre 80° et 100°, j’avoue que je n’ai pas vérifié on les croit sur parole.

Le site est assez vaste au milieu des trous fumants, le chemin est balisé par de petites cordes que personne n’ose franchir. La neige fait place par trouée à des geysers en ébullition.

Au bout du chemin se trouve le king des geysers, The Geysir!! Tout le monde se presse autour de lui et environ toutes les 5 minutes le Geysir furieux nous offre un spectacle digne des plus grandes productions hollywoodiennes, il projette ces eaux à plus de 25 mètres de hauteur.

Tout le monde reste bouche bée devant lui pendant plusieurs minutes, et à chaque envolée on s’exclame tous ensemble: « OOOOH »!

The water can reach temperatures between 80° and 100°, I must admit I didn’t verify, I’ll believe them.

The site is rather vast with all the smoking holes, the road is mark with little ropes that nobody dares to cross. The snow is pierced by boiling geysers.

At the end of the path lies the king of the geysers: The Geysir!! Everybody hurries around it and approximately every 5 minutes mad Geysir offers us a show worth the biggest Hollywood productions, it throws water up at more than 25 meters high.

Everybody is amazed by Geysir during several minutes, and at every surge we all shout together: « OOOOH »!

Le king – The Geysir!

***

*Troisième arrêt – Gullfoss*

Third stop: Gullfoss*

Bon là j’avoue il fait bien froid, le secret à cette période de l’année c’est une bonne veste avec une capuche si possible ou une cagoule à la rigueur et des gants chauds. Si Si une cagoule!

Gullfoss ou « chutes d’or » se situe en amont de Geysir à environ 15 minutes. Pour y accéder , là aussi tout est bien balisé, un peu comme partout en Islande, les chemins sont bien fait tout sans dénaturer le site.

Gullfoss est une immense cascade qui se succède sur deux niveaux. Les eaux vrombissantes de chutes sont congelées par endroit ce qui laisse apparaître une eau bleutée de toute beauté.

Allez on reprend la route pour la dernière étape.

There I have to admit it was really cold, the secret to keep yourself warm during this period of the year is to have a good jacket with possibly a hood or a cowl if need be and warm gloves. Yes you read correctly a cowl.

Gullfoss or « Golden falls » is located 15mn by foot upstream to Geysir. To get there, here again everything is very well marked, like everywhere in Iceland actually, the roads are well made without altering the landscapes.

Gullfoss is a huge waterfall which is crafted on two levels. The humming waters are frozen on some places which lets appear a beautiful bluish water.

So come on let’s hit the road again for the last stop.

*quatrième étape Pingvellir*

Fourth stop: Pingvellir*

Pingvellir ou (Thingvellir) est un parc national où se trouve une plaine histoire. C’est là que se rassemblait le plus vieux parlement au monde. Là aussi où fut proclamée l’indépendance de l’Islande en 1944.

Pingvellir (or Thingvellir) is a national park where is located a plain full of history. This is where the oldest parliament of the world used to gather. It’s also where was proclaimed the independence of Iceland in 1944.

Sur ce site se trouve également la faille d’Almannagjà, la séparation entre les deux continents Américain et Européen.

Ce jour là à cause de la neige et d’un éboulement je n’ai pas pu accéder au bout de cette faille où, à ce qu’il paraît, on peut mettre un pied de chaque côté des continents.

On this site is also located the Almannagjà fault, the separation between both American and European continents.

On that day, because of the snow and falling rocks I couldn’t reach the end of this fault where, from what I’ve heard, you can put one foot on each side of the two continents.

Retour sur Reykjavik avec le soleil qui descend sur la capitale,le moment d’en prendre encore plein les yeux juste avant d’arriver.

A demain pour une nouvelle étape islandaise!

Back at Reykjavik with sun fall on the city, another great chance to fill your head with this magical sight!

See you tomorrow for another Icelandic post!

Tenues du jour

* Iceland #1 *

27 février 2012

L’histoire n’est qu’à moitié dite

quand une seule partie la raconte.

Proverbe islandais

J’ai vécu quelques jours hors du temps la semaine passée. Je me suis rendue en Islande, une terre qui m’était inconnue, et jamais je n’aurai imaginé que cette île allait autant me plaire et me remuer la tête.

A moins de 3h30 de Paris c’est le dépaysement total, le bouleversement et la découverte d’une nature sublime et sauvage. Un retour primal.

Tout au long de cette semaine je vais essayer de partager avec vous du mieux possible mon voyage et tout ce que je vous conseille de voir en Islande. Enfin ce qui est possible de voir en 4 jours et vous allez voir qu’on ne s’y ennuie pas une seule minute! Les tenues du jour et les billets de voyages vont se succéder pour essayer de mixer le mieux possible, la mode à mon périple.

Pourquoi est-ce que je suis partie en Islande?

J’ai beau être une véritable citadine, je n’en ai pas moins l’âme d’une fille de la campagne et surtout qui a grandi dans la nature. Alors parfois je fais un réel trop plein de la ville et j’ai besoin d’espace, d’air frais, de calme, de sincérité, de beauté simple non formatée, de plaisir non calculé. L’Islande est un vieux rêve, une évasion que j’avais dans le coin de ma tête.

I spent a few days out of time last week. I traveled to Iceland, an unknown country to me and never would I have believed that I was going to enjoy myself that much, it made my head spin!

Located 3:30 hours by plane from Paris, Iceland is different, shaken by this feeling of discovering a gorgeous and wild nature. A feeling of being back to the origins.

Throughout this week I’m going to try my best and share with you my travel and what I believe is a must see in Iceland. Well what’s possible to see in 4 days and you’ll see you’re not bored a single minute there! OOTD and travel/tips posts will follow one another, I’ll try to mix them as good as possible: fashion meet traveling!

So why did I travel to Iceland?

I may be a real city girl, I nevertheless have the soul of a country girl who grew up close to nature. So sometimes I really can’t handle the city anymore and I’m in need of space, fresh air, peace, sincerity, untouched and pure beauty, simple pleasure. Iceland is an old dream of mine, a need to escape I had in the back of my head.

Aujourd’hui je vous présente une tenue shootée en pleine nature islandaise, une tenue de voyage dans laquelle je me sens bien. Une jupe en maille que vous avez déjà pu voir sur le blog ici et ma chemise en jean Marina Rinaldi. J’ai relevé le tout par quelques bijoux que j’ai ressorti de ma grande boîte à merveilles.

Côté température, vous avez déjà été nombreuses à me demander via Twitter s’il faisait froid. Et bien étonnamment non, il a fait entre -4° et 15° sur les 4 jours passés là-bas, les températures et la météo changent aussi considérablement suivant l’endroit. Il peut faire moche et froid alors que 30 minutes plus tard le soleil pointe son nez. L’hiver passé en France m’avait plutôt bien préparé à cette météo.

Je vais essayé de répondre du mieux possible à vous question sur ce pays si vous en avez et surtout n’hésitez pas, pour celles qui connaissent déjà, à ajouter vos bonnes adresses durant les prochains billets.

Je vous laisse avec quelques photos prise au bord d’un petit lac comme en compte beaucoup l’Islande et mes amis les chevaux islandais avec qui j’ai comparé mon ombré hair.

Bon voyage!

Today’s OOTD was shot in the middle of Iceland wild nature, a traveling outfit in which I feel good. A stitch skirt that you have already seen on the blog here and my jean shirt from Marina Rinaldi. I added some light to the whole by wearing some jewelries from my big box full of marvels.

Many of you asked me through Twitter if the weather was cold. And oddly I have to say no, the temperatures were between -4° and +15° during the 4 days I was there. Also you have to know that the temperatures change considerably depending on the location. It can get very ugly and cold and then 30 minutes later the sun shines. The winter we had did actually prepare me well.

I’ll try my best to answer the questions you may have on this country and for those who already know it don’t hesitate to add your tips in the next posts.

I shall leave you with some photos taken next to a little lake like many you can find in Iceland and with the Icelandic horses with which I compared my hair color!

Have a nice trip!

ps1: une petite mise à jour de mon vide-dressing avec quelques nouvelles pièces à vendre ici.

PS1: I made a small update and added some new garments in my personal shop here.

ps2: vous avez jusqu’à pour tenter de gagner des kits eco test des Tendances d’Emma ici.

PS2: you have until March 2sd 2012, midnight to try your luck and maybe win some eco testing kits from Tendances d’Emma here.

+ Chemise en jean Marina Rinaldi +

+ Jupe en maille Asos Curve  (-20% en ce moment sur les collections ASOS )+

+ Boots Guja Roma +

+ Access’: bracelet Ma Demoiselle Pierre – bague V.Westwood – collier Asos – lunettes House of Harlow +

Ma cosmeto

* Les tendances d’Emma *

24 février 2012

J’avoue que je ne suis pas une grande écolo, souvent par manque d’information ou tout simplement parce que je ne cherche pas non plus de nouvelles solutions. Je remercie tout de même mon éducation scolaire à la Suisse qui, par exemple, me rend malade lorsque je jette un papier par terre ou encore une bouteille de verre dans une poubelle verte. J’ai des tocs qui sont inscrits dans mes habitudes grâce à toutes ces infos que l’on nous a mis dans le crâne à l’école maternelle, par exemple le tri sélectif chez moi c’est depuis toujours. Ca ne m’empêche pas d’utiliser ma voiture en ville, de ne pas avoir renoncé aux sacs plastiques même si là je commence à avoir le réflexe du shopping bag en coton bio depuis que My Suelly en fourni un dans chacun des ses sacs à main.

Bref. Vous l’aurez compris loin de moi l’idée de vous faire une morale d’écolo pure et dingue.

Mais en février 2011 je reçois un CP intéressant sur les carrés de coton démaquillants réutilisables, avec la proposition de découvrir le concept. J’accepte et quelques jours plus tard dans ma boîte aux lettres je découvre un kit eco test pour me faire une première idée.

Le soir même je décide de m’y mettre. Le principe est simple, on remplace ces carrés démaquillants pas des carrés de coton réutilisables.

I admit I’m not really green, often because of the lack of informations or simply because I’m not looking for new solutions. I’m still thankful for the education I received at school in Swistzerland, I get so sick when I’ve to through a paper on the floor or put a glass bottle in the green garbage (not glass recycling). I have some « obsessive » habits which are part of my everyday life thanks to all the teachings we got in our head in kindergarden for example sorting household wastes is something that I’ve always done. However it doesn’t stop me from using my car in town, to not have given up plastic bags even if I start to have the reflex to use organic cotton shopping bags especially since the brand My Suelly supplies one in every of his handbags.

In short, you all got what I meant, far be it from me to lecture you on how green you have to be.

But in February 2011 I receive an interesting email on reusable make-up remover pads and what the concept is about. A few days later I receive a letter containing a test kit in my mailbox so I could make myself an opinion.

The very evening I decided to try it out. The concept is simple, instead of using regular cleansing pads you use the reusable ones.

« Changer sans changer ses habitudes! »

« Change without changing your habits! »

Aussitôt essayé, aussitôt adopté!

Les carrés sont hypra doux et agréables, je ne change absolument rien sauf qu’à la place de finir à la poubelle les carrés vont dans un filet que je glisse dans ma machine à laver le linge avec le reste de ma lessive.

Quelques mois plus tard j’ai gardé cette bonne habitude, je ne peux même plus m’en passer, addict je suis! Le geste rejoint tout à fait mes habitudes, je ne jette plus je réutilise.

Il y a quelques semaines j’en ai parlé dans une chronique sur M6 « Les bonnes résolutions beauté pour 2012 » et vous avez été nombreuses à vous y intéresser sur ma page facebook et je me dis que l’idée peut aussi vous séduire chères lectrices.

Tried and immediately adopted!

The pads are extremely soft and pleasant to use, I’m not changing any of my daily routine except that instead of throwing the pads into the garbage they go into a little net which goes into the washing machine with the rest of my dirty laundry.

A few month later I’m still keeping that good habit, I can’t live without it: I’m addicted! The concept meets my habit, I don’t through out I reuse.

A few weeks ago I spoke about it in a column on M6 « The good beauty resolutions for 2012 » and many of you got interested on my Facebook page and I thought maybe the idea might seduce my dear readers.

La démarche des Tendances d’Emma va encore plus loin, tous ses cotons sont fabriqués en France dans le cadre d’un programme de réinsertion des détenus.

Les cotons bios sont réutilisables entre 300 et 500 fois, il suffit de les passer à la machine à laver le linge et hop ils sont à nouveau propre. J’ai remarqué qu’à la longue, notamment avec le démaquillage du mascara, il reste quelques tâches noires, alors j’ajoute un peu d’Ace délicat au lavage. Emma conseille de les « décrasser » 1 fois par an avec 2 c.s. de cristaux de soude et 1 c.c. de bicarbonate avec votre poudre à lessive ainsi qu’un demi verre de vinaigre d’alcool dans la bas à assouplissant.

Est-ce que l’idée vous plaît?

Le site et l’e-shop: www.tendances-emma.fr

Et Emma vous offre une remise de -10%  avec le code BigBeauty10.

Retrouvez en dessous de ce billet un concours lancé avec la collaboration des Tendances d’Emma.

The concept behind « Tendances d’Emma » goes beyond that, every pads are made in France and the concept is part of a program promoting the reinstatement of prisoners.

The pads can be used between 300 and 500 times, all you need to do is to put them in the washing machine and there you go they’re all clean again. However I noticed after a certain time especially when you’re taking off mascara some black stains may appear. To take them off I use a bit of « Ace délicat » (French cleaning product). Emma advises to clean them once a year with 2 spoon of washing soda and 1 spoon of bicarbonate, to use with you washing powder. Add also a half glass of spirit vinegar in the soft conditioner.

Do you like the idea?

The website and e-shop: www.tendances-emma.fr

Emma is offering you a 10% discount with the code BigBeauty10.

At the end of this post you’ll find a competition done in collaboration with Tendances d’Emma.

j’utilise les carrés démaquillants bifaces coton bio éponge/molleton

I use the cleansing bi-side pads in organic cotton / flannelette

http://www.tendances-emma.fr/

A gagner 10 kits ECO Test des Tendances d’Emma !

You can win 10 ECO testing kits from Tendances d’Emma!

Pour cela rien de plus facile, répondez aux 2 questions suivantes:

– Les tendances d’Emma s’occupe de la maman mais pour qui d’autre peut-on trouver des « Kit eco chou »? (indice ici)

– Combien de matières de tissus sont proposées pour les carrés démaquillants lavables? (indice ici)

Vous avez jusqu’à vendredi 2 mars 2012 minuit pour participer. Bonne chance!

Nothing more easy, please answer the 2 following questions:

– Tendances d’Emma is all about the mums and pleasing them but this brand also makes « Eco chou kit », the question is to whom? (clue here)

– How many different materials are available for the cleansing pads? (clue here)

You have until Friday, March 2sd 2012 midnight to try your luck and maybe win. Good luck!

Mes demoiselles: mes souliers

* Revue de shoesing #8 *

22 février 2012

C’est l’heure de la « Revue de shoesing » du mois de février avec quelques perles dénichées pendant les dernière démarques, j’en ai profité pour agrandir ma collection de chaussures à paillettes. Là je pense que j’ai fait le plein, il est temps de m’arrêter.

Pour découvrir les dernières adoptions shoesing c’est par ici.

It’s time for the « shoesing post » of February with some treasures found during the final sales, I took advantage and added new pairs of glitter shoes to my collection (yes it got bigger). However I think I’m packed, it’s time to stop.

To see the latest adopted shoes please follow this link.

Bottines Marina Rinaldi

Dans la boutique Marina Rinaldi de Turin, sous mes grands yeux tout ronds je découvre cette paire indisponible en France. La version léo de mes bottines pony noires vues en look lundi ici.

Pour rappel les marques italiennes en Italie sont 28% meilleures marché qu’en France et à cela ajoutez les soldes -40%, j’avoue j’ai vite cédé!

When I was at Marina Rinaldi shop in Turin in front of my amazed eyes I see this pair only sold here in Italy. The léo version of my black shoe boots seen in a OOTD last Monday here.

Small reminder the Italian brands, in Italy, are 28% cheaper than in France, add 40% with the sales and I admit I quickly gave in!

Ellos

J’ai sauté sur l’occasion pendant les soldes, j’ai réussi à cumuler solde + code de réduction au final ces petites beautés m’ont coûté moins de 20 euros frais de port compris. Si elles vous tente, elles sont toujours disponibles sur l’e-shop, également en noir, hélas elles ne sont plus soldées (ici).

I jumped on the offer during the sales and manage to cumulate sales + discount code so as a result this beauties cost me less than 20€ including the shipping fees. So if you ever tempted they are still available online, also in black, but unfortunately they’re not on sale anymore (here).

New look

Jeudi dernier avait lieu la journée coaching shopping chez New Look avec les 3 gagnantes de mon blog (Lison – Isabelle et Maeva) et je n’ai pas pu m’empêcher de remplir mon panier de petites merveilles à 15 euros! Les deux paires sont de la gamme wide feet chez New Look, un must de confort pour tout petit prix pourquoi s’en priver! Des chaussures de lumières à découvrir bientôt dans une tenue du jour.

Last Thursday took place the « coaching and shopping » day at New Look with the 3 winners of the competition I did on my blog (Lison – Isabelle and Maeva) and I couldn’t resist filling up my basket with 15€ little treasures! The two pairs come from the wide feet range of New Look: great comfort for a very small price so why not treat oneself! Bright and glittery shoes to be seen very soon in a OOTD.

Zara

Une jolie paire de derbies qui vient s’ajouter à la famille des chaussures plates, pour gambader c’est indispensable une paire en or qui brille. Non?

A pretty pair of Derbies that makes it entry in my family of flat shoes, to walk around a gold pair that shines is essential, no?

Love Moschino

Love Moschino je vous en parle déjà depuis quelques temps, ce sont des souliers haut de gamme d’un confort absolu pour une qualité exceptionnelle. Des détails, des finitions, un chausson doux et agréable, bref je pense que ma collectionnite de Love Moschino ne va pas s’arrêter là.

Pour cette paire néanmoins j’ai fait une erreur. Je fais une vraie demie pointure et ça peut paraître accessoire mais le 39 est souvent trop juste et le 40 souvent un poil trop large. D’habitude je prend un 40 et je rajoute au talon un petit anti-glisse, mais là j’ai voulu tester le 39. Et damned elles sont un poil juste, il m’aurait fallu le 40, si par hasard l’une d’entre vous possède ce modèle en 40 et que vous désirez vous en séparer ou l’échanger, contactez moi!

It’s been a while I’ve been telling you about the brand Love Moschino, it’s top of the range shoes with absolute comfort for an exceptional quality. Very detailed, great finishings, a soft and nice fit, in short my addiction to this brand is not going to stop very soon!

However I made a mistake for this pair. I really do have to wear a half size and it might seem secondary but a size 39 (UK 6) is often too small while size 40 (UK 7) is often too big. Usually I take a size 40 and wear an inner sole but here I wanted to try the size 39. And damn they’re too small, I should have taken a size 40, so if by chance any of you owns it and is willing to part with it (either selling or exchanging them) don’t hesitate and drop me a note!

Love Moschino

La paire que vous avez découvert lors de ma « renaissance » lundi passé, en tenue du jour ici.

The pair you have discovered during the « re-birth post » last Monday, in OOTD here.

paillasson « Make a wish » chez Maginea.com

Doormat « make a wish » from Maginea.com