MES ENFANTS PARTAGENT LA MÊME CHAMBRE

Je savais très bien qu’à l’arrivée de mon fils mon sommeil allait changer et c’est ce qui me faisait le plus peur, moi la grande dormeuse! J’avais besoin de plus de 8h de sommeil pour être bien et être suffisamment active dans mon travail.

Mais ça c’était avant. Avant mes enfants.

Quand mon fils est arrivé, j’ai découvert les nuits hachées par les biberons nocturnes, les pleurs, les pertes de tétine, la couche à changer, les maladies qui débarquent la nuit, etc etc, et j’ai littéralement souffert comme c’est pas permis. Je ne vous apprends rien si vous êtes parents, c’est ainsi, on y passe tous. Même si moi j’ai encore eu beaucoup de chance car mon fils a fait très vite ces nuits, mais mon sommeil n’est plus pareil. On guette dans notre sommeil, l’oreille aux aguets, du moindre souci, du moindre bruit.

A Paris la chambre de mon fils donnait sur le salon, et il s’endormait tranquillement dans son lit. Sans doute rassuré par les bruits du salon juste à côté, son sommeil n’a pas été un problème. Sauf au décès de ma maman, mais ça c’est une autre histoire et je ne me sens pas prête à vous raconter cet épisode.

A l’arrivée de ma fille, nous savions que nous allions déménager pour plus grand alors en attendant, j’avais installé le berceau de famille dans notre chambre et j’avoue que c’est bien pratique. Bébé à portée de main, son frère dormait paisiblement sans être réveillé la nuit, tout cela durant 3 mois jusqu’au déménagement dans La Grande Maison.

Arrivée dans La Grande Maison, nous avions prévu une chambre pour chaque enfant. Notre maison compte 9 pièces, nous avons donc suffisamment d’espace pour tout le monde avec de très grandes chambres et dressing attenant. Le rêve. Notre fille a dormi dans sa chambre dès son arrivée, sans encombre, je la déposais dans son lit, une boite à musique et hop elle sombrait dans un doux sommeil.

Tout à changer lorsque nous sommes partis en voyage en Californie durant plus de 3 semaines avec nos enfants. Et nous dormions dans d’énormes chambre d’hôtel, tous ensemble, bien sur mes enfants avaient leurs lits, ma fille son lit parapluie près de notre lit. Je pense que c’est là que ses habitudes ont changé. Une fois rentrés chez nous, elle n’a plus jamais voulu retourner dormir dans sa chambre. Et je pense avoir écumé toutes les astuces, idées, conseils trouvés et entendus ça et là. Non rien n’a fonctionné. Je ne suis pas partisane de la méthode « laisser pleurer », je suis incapable de faire ça, car cela me ramène à mes propres douleurs, non je ne veux pas laisser hurler ma fille dans son lit. J’ai tenu 1 mois à me réveiller 7 à 8 fois par nuit, rester 1h à coté d’elle du temps qu’elle se rendorme. Puis j’ai craqué de fatigue d’épuisement, la privation de sommeil est pour moi la pire des tortures, je me reconnaissais plus, incapable d’assurer le jour, ni la nuit. Ca ne pouvait plus durer.

Ce qui nous a amené à une solution que l’on pensait provisoire, son lit à barreaux a été déplacé dans notre chambre. Heureusement notre chambre est suffisamment vaste, elle avait son propre coin, et son lit n’était pas collé au notre, mais elle était là dans notre espace. Et là le miracle, ma fille qui se réveillait jusqu’à 10 fois par nuit, dormait paisiblement d’un profond sommeil. Et nous aussi, Alléluia!! ^^

Cette solution s’est éternisé, au bout de 2 ans, j’ai tenté une solution de motivation qui avait bien fonctionné avec mon fils, un lit cabane. C’est elle qui l’a choisi, elle était toute heureuse dans son lit de grande… et le Loup a débarqué! La sacro-sainte peur du loup. Le loup par-ci le loup par là. Moi partagée entre le fait que je ne peux pas diaboliser ce pauvre loup, j’ai lu tout un tas de livre où le loup est un héros, il est ami avec une petite fille etc etc. Nous avons même rencontré un chien loup que ma fille a adoré. J’ai pris une photo d’elle avec ce loup, la photo est accrochée à son lit. Mais non, le loup était toujours là, terrorisant mon enfant. J’ai même succombé à la décoration Reine des Neiges pour celles qui me connaissent, vous imaginez quel sacrifice ce fut d’acheter une parure de lit Reine des Neiges. Mais non rien n’y fait, même ces pauvres Anna et Elsa n’ont pas réussi à faire dormir ma fille dans son lit…

Dans cette grande maison je sais qu’il y a quelque chose qui ne rassure pas: le silence. 350m2 sur deux étages, les chambres sont à l’étage et je pense que c’est un souci pour mes enfants encore petits, ils ne nous entendent pas vivre au rez-de-chaussée. Je les comprends moi-même quand je suis seule dans cette maison j’ai peur du silence, enfin d’entendre un bruit dans ce silence. Les habitudes de la ville.

Elle est revenue dans notre chambre, j’ai installé un lit que j’avais chiné, un lit d’enfant à sa hauteur, sans barreaux.

Lors de nos vacances d’hiver, dans un hôtel nous avions deux chambres réunies par un couloir, mes enfants dormaient dans deux lits superposés. Ce fut une révélation. Ma fille n’a fait aucun bazar pour s’endormir, elle adorait dormir avec son frère. Et son frère a adoré veillé sur sa petite soeur. La voilà notre solution: les faire dormir ensemble.

J’ai du faire une croix sur ma déco idéale de chambre, mon fils avait un super lit cabane, que vous avez pu voir ici, j’ai pensé que cela lui crèverait le coeur de devoir l’enlever mais pas du tout, mon fils était si heureux d’avoir sa soeur à ses côtés. Parce qu’on aussi eu l’épisode c’est injuste vous dormez à trois et moi tout seul dans ma chambre… Bref, le changement fut amorcé.

J’ai très vite abandonné l’idée des lits superposés, parce que ma fille devait voir son frère pour être rassurée, nous avons tenté au début de déplacer son petit lit dans la chambre de mon fils. Mon fils dormait en haut dans sa cabane et ça n’a pas fonctionné, toutes les nuits c’était l’enfer, des pleurs, le Loup (grrrrr) etc…

C’est sur Facebook Marketplace que j’ai trouvé deux super lits en bois blancs massifs à céder pour 50€, non loin de chez moi. J’ai pas hésité le jour même j’ai démonté le lit de mon fils, j’ai remonté ces deux lits, bricolé un sommier qui manquait sur un des lits, et tadam, la nouvelle chambre partagée était prête!

Au début les deux lits étaient séparés de 40 cm, mais c’était encore trop pour ma fille. On a donc rapproché les lits. Chacun son côté, chacun son matelas, chacun son espace. Je n’étais plus à 40cm près si enfin je pouvais dormir.

Il y a 10 jours mes enfants ont choisi leur déco, j’ai eu l’idée de ce mur commun au-dessus de leurs lits. Chacun a choisi ses affiches. J’ai collés une large bande de liège pour qu’ils puissent y épingler leurs images personnelles. Des photos de son équipe de foot et Pokémon pour mon fils et pour ma fille, La Reine des Neige et Dora.

Le soir, le couché est facilité, une histoire chacun. Nounours est au milieu pour veiller au grain ;), deux couettes, deux matelas, deux ambiances! Ah ah. Mais surtout un sommeil et des nuits complètes pour tout le monde!!! Je n’osais pas y croire mais voilà on y est arrivé! Et cela dure depuis bientôt 3 mois.

Alors je sais bien que certaines vont me dire que c’est pas académique, que blabla blabla, mais sincèrement je m’en fiche, tout le monde a trouvé son équilibre. J’ai traité mes enfants comme j’aimerai que l’on me traite, c’est ma façon de faire avec eux et ça fonctionne.

Viendra le temps où mon fils va réclamer sa chambre et ma fille la sienne. D’ailleurs elle va tous les jours jouer dans sa chambre, sauter sur son lit, elle sait que sa chambre de grande l’attend. Mais quand elle se sentira prête.

Côté déco, j’avoue que ce ne fut pas facile car ces deux grands lits prennent beaucoup de place, c’est massif dans cette chambre. Mais je suis contente d’avoir choisi ces jolis lits, des belles parures de lit, un couvre-lit et des coussins pour terminer l’ensemble. Je suis plutôt satisfaite du résultat. J’ai gardé la branche de bouleau que mon fils avait près de sa cabane. J’ai placé deux tablettes en chêne près de son chevet pour ses coupes et ses Avengers.

La cerise sur le gâteau c’est sans doute ce super réveil Claessen’s qui permet à mon fils de dormir plus longtemps. Oui car si ma fille est une marmotte le matin, mon fils se réveillait très tôt. Depuis grâce à ce réveil et un témoin d’un petit bonhomme qui dort ou qui est éveillé mon fils reste plus longtemps dans son lit et se rendort le matin.

Je prie de toute mon âme pour que cet équilibre perdure mais il me semble que nous sommes bien partis pour que cela continue encore quelques années.

Mon expérience n’est pas vraiment un conseil, je partage juste mon histoire durant ces 6 dernières années sur un sommeil bien compliqué. J’espère que cela peut vous aider à entrevoir une solution, ou même vous inspirer. L’essentiel étant le bonheur des enfants, rien n’est figé, il n’y a pas de règles, pas de lois. Pour moi c’est le bien-être et le bonheur de mes enfants qui priment.

*Les Big Summer Sales ont débuté chez Desenio avec le code VIP : STEPHANIE35 vous bénéficiez de 35% de remise sur les posters jusqu’au 25 juillet minuit (hors cadres et les posters des catégories handpicked/ collaboration/ personnalisé).

Affiches Desenio: Little Deer – Footprints – Popcorn Rainbow – Moonballoon – Bear on Bike – Blake Whale

Antler – Family // Branche de bouleau // Tablettes chêne DesenioRéveil Claessen’s Kid

Lampe de chevet (chinée) – Lampe plafonnier Mathieu Challières – Lits

Barrière de lit Quax – Coussins Nuage Made.com – Coussins brodés CSAO x Sézane 

34 Comments

  • Posted 24 juillet 2019 9:59
    by Pauline

    Merci pour cette article, je crois que je vais essayer avec mes enfants. Mon fils de 5 ans n’a jamais eu de sommeil par contre ma fille de 2 ans une catastrophe. On y avait pensé mais on nous avait dit dans notre entourage que ca allait être la bagarre chaque nous. Je pense qu’on va quand même essayer du coup parce qu’on est vraiment fatiguée. Merci beaucoup, et la déco est vraiment très belle.

    • Posted 24 juillet 2019 11:07
      by Stephanie Zwicky

      Je ne te cache pas qu’il y a parfois des bagarres ça reste des enfants en bas âge ^^, mais je pense qu’il est important que chacun ait un petit espace rien qu’à lui et aussi choisir des choses ensemble ça aide à mon sens.
      Mon fils se sent aussi plus responsable dans son rôle de grand frère, ça le valorise, lui qui a du faire une place pour sa soeur à sa venue au monde.

  • Posted 24 juillet 2019 10:06
    by Audrey

    merci pour ce commentaire de Vraie Vie! de maman qui galère aussi! je n’ai qu' »une poulette de 2 ans et demi et tous les 2/3 mois, il y a une semaine compliquée où cette demoiselle décide que c’est bien plus rassurant de dormir entre papa et maman que seule dans sa chambre. Toutes les critiques et les bons conseils pleuvent mais rien n’y fait.. avec mon conjoint on a décidé de lâcher prise plutôt que de se battre avec elle, je ne suis pas non plus pour le « laisser pleurer » , je pleure encore plus qu’elle en plus! on lui laisse juste quelques jours pour se rassurer et après elle reprend la route de la chambre… et papa et maman peuvent enfin Redormir! de ce fait, c’est nous qui avons investi dans un 180X200 pour avoir un minimum de confort!

    je te suis depuis longtemps même je commente peu!
    ta joie de vivre est un vrai régal! même si on sait que l’envers du décor est au final comme le notre, avec ses joies et ses galères!

    merci

    • Posted 24 juillet 2019 11:08
      by Stephanie Zwicky

      Je me rends compte que nous sommes très nombreux dans cette situation, il n’y a pas de honte à avoir on fait tous autant bien que possible pour nos enfants. La théorie c’est une chose le terrain de la vraie vie c’est encore autre chose :) Courage

  • Posted 24 juillet 2019 10:57
    by Jo

    Je crois qu’à Guantanamo c’était une torture officielle de réveiller les prisonniers plusieurs fois dans la nuit!
    Pareil ici, même écart d’âge pour mes enfants (Nous étions enceinte en même temps ) et ils ne veulent pas se séparer la nuit! Du moment que tout le monde est frais et dispo le matin , à quoi bon lutter!
    Très jolie déco et superbe idée le panneau de liège!

    • Posted 24 juillet 2019 11:05
      by Stephanie Zwicky

      Alors j’ai fait un mini Guantanamo ^^ Sans rigoler c’est vraiment pas évident.
      Exact à quoi bon lutter!

  • Posted 24 juillet 2019 11:32
    by Fanny

    Chaque famille a ses petites astuces qui sont très importantes pour l’équilibre familiale. Donc à chacun de les trouver et de tirer profit de chaque astuces qui nous aide à vivre mieux et surtout heureux.
    Vous êtes une très jolie famille pleines de tendresses que j’adore suivre.
    Merci d’être comme tu es .

  • Posted 24 juillet 2019 12:03
    by Dominique

    Alors encore une fois je vais dire on s’en fiche de l’opinion des autres. On fait le mieux pour nos enfants. Petite j’ai dormi avec mon frère plus jeune de 2 ans et ça a duré jusqu’a Mes 17 ans ensuite appartement plus grand chacun sa chambre. Ma fille a dormi avec moi 18 mois car appartement avec une seule mais grande chambre puis je lui ai laissé et je dormais dans le salon. Maintenant en province, chacune sa chambre mais on s’octroie le luxe de partager nos nuits de temps en temps, elle a 13 ans et même si elle bouge j’adore la voir et l’entendre dormir près de moi! Des bisous

  • Posted 24 juillet 2019 14:01
    by Mag

    On ne laisse pas Hulk comme ça tout seul dans un coin :)
    Oui je jalouse ses figurines !

    • Posted 24 juillet 2019 14:29
      by Stephanie Zwicky

      Ah ah il n’est pas tout seul ;)
      Il attend le reste des Avengers, et Monsieur Hulk a d’énormes pieds qui ne rentrent pas dans la tablette

  • Posted 24 juillet 2019 15:09
    by Pauline Liberté

    Bonjour Stéphanie ☺ trop contente de lire ton témoignage bienveillant, j’ai les mêmes valeurs que toi. Hors de question de laisser pleurer mon fils, faire du chantage, de la culpabilisation. C’est dur car crier et vouloir contrôler sont des automatismes – en ce qui me concerne. J’ai lu sur le maternage/parentage proximal, sur la communication non violente depuis ma grossesse et j’applique ça chaque jour. Le plus dur a été d’admettre que je ne peux être parfaite mais ça permet d’en discuter avec lui et lui montrer que je peux m’excuser après coup, quand je suis désagréable (et lui aussi). Merci de mettre ça en lumière, et on se fiche des gens étroits d’esprit (comme d’hab ☺)
    Bises de Nantes

  • Posted 24 juillet 2019 15:22
    by Lapin

    Olalala merci bcp pour cet article qui me conforte dans mes envies.
    Ma fille de 5 ans a toujours de gros pbs de sommeil. Bcp de crises bcp de rêveils…. Jusqu’a l arrivée de son petit frère il y a bientôt 10 mois et d un cododo partagé. Je ne pouvais pas lui refuser le lit alors que j avais son frère pour l allaitement.
    Il est convenu que des que bb n en aura plus besoin tout ce petit monde ira dans la même chambre. Mais je penses sue le lit partagé est top . mon petit n a connu que ca avoir sa soeur va le rassurer. Et elle aussi .
    Et oui un peu peur des commentaires des autres…
    Ps ici aussi le loup à été un problème

  • Posted 24 juillet 2019 15:24
    by Lapin

    Olalala merci bcp pour cet article qui me conforte dans mes envies.
    Ma fille de 5 ans a toujours de gros pbs de sommeil. Bcp de crises bcp de rêveils…. Jusqu’a l arrivée de son petit frère il y a bientôt 10 mois et d un cododo partagé. Je ne pouvais pas lui refuser le lit alors que j avais son frère pour l allaitement.
    Il est convenu que des que bb n en aura plus besoin tout ce petit monde ira dans la même chambre. Mais je penses sue le lit partagé est top . mon petit n a connu que ca avoir sa soeur va le rassurer. Et elle aussi .
    Et oui un peu peur des commentaires des autres…
    Ps ici aussi le loup à été un problème

  • Posted 24 juillet 2019 17:32
    by Anirbas

    Merci pour ce joli post! On se sent moins seule!!

  • Posted 24 juillet 2019 18:48
    by Gery

    C’est rafraîchissant cet article. Alors mon fils unique de 4 ans dort seul et bien depuis toujours. Sa propre chambre. Puis il a été malade et depuis quelques mois il dort dans notre lit, au point de détester sa chambre. Après toutes ses années d’autoNomie je prends cette régression pour un besoin…on essaie de tenir bon, on a un lit énorme mais bon….

  • Posted 24 juillet 2019 19:39
    by Virginie

    Quand mes cousines qui habitaient en ville venaient dormir chez moi pendant les vacances, elles étaient terrorisées >< Les grandes maisons de campagne ça fait du bruit, le bois bouge et craque et elles se plaignaient que les radiateurs faisaient du bruit…
    Résultat on dormait à 4 dans le même grand lit, deux dans un sens deux dans l’autre, tour l’été !

  • Posted 24 juillet 2019 19:55
    by Magalie

    Tu as très bien fait il faut s’ecouter Et quand je dis ça je veux dire s’ecouter Soi-même et s’ecouter Les uns, les autres. Maman heureuse, enfants heureux !

  • Posted 24 juillet 2019 20:15
    by Melanisetteaufrais

    Et bien c’est la solution qu’avait trouvé ma maman à l’époque où mon petite frère de 3 ans de moins que moi ne pouvait pas dormir seul. Il était impensable pour mes parents de le faire dormir avec eux, il a donc été décidé que ce serait moi qui m’installerait dans sa chambre. Et il a enfin pu dormir tranquille. Ayant toujours eu le sommeil lourd ça ne m’avait pas dérangé. Et j’étais heureuse de retrouver ma chambre la journée pour jouer et faire la grande. Tant que tout le monde peut bien dormir, c’est que c’est la bonne solution =) c’est tellement important le sommeil! C’est bien la seule chose qui m’angoisse réellement dans mon rôle de maman à venir dans les prochains mois… Le manque de sommeil, moi qui, comme toi, suis une grande dormeuse. On verra bien ! Bonne continuation !

  • Posted 24 juillet 2019 21:55
    by Deilema

    Oui alors les principes académiques et les bons conseils c’est bien gentil mais à un moment donné le plus important c’est quand même de dormir !!! J’ai donné à ma 2e des bibs la nuit jusqu’à 18 mois. Mon pédiatre me pourrissait mais entre 1h de négociations ou 10 mn de bib’-câlin-dodo, quand tu te lèves le lendemain c’est vite vu !
    Après mes filles ont eu une période à vouloir dormir ensemble, quand elles se sont trop chamaillées chacune à repris sa chambre… je crois comme toi qu’il faut les écouter, de toutes façons, tout ce qui peut améliorer le sommeil de la maisonnée est bon à prendre !
    Pour la petite histoire mon mari a fait ses nuits à 3 ans. Ma belle mère était à bout de nerfs (je te fais pas de dessin) et puis un jour elle s’est dit qu’elle allait le faire dormir avec son frère (de 12 ans à l’époque). Et bien le miracle a eu lieu, il a enfin dormi… comme quoi la présence d’une personne aimée ça change vraiment tout :)

  • Posted 24 juillet 2019 22:26
    by Malo

    Testé et approuvé et même pas pour des raisons nocturnes… ma fille et mon fils ont dormi ensemble pendant des années par choix (salle de jeux dans une chambre et « dortoir » dans l autre…)… le contrat était de les séparer quand ils en en émettrait le souhait… demande que ma fille a fait à son entrée en sixième… elle a 19 ans aujourd’hui
    J aimais bien le concept moi ! J ai suivi mon instinct

    • Posted 24 juillet 2019 22:27
      by Malo

      Désolée pour les fautes je ne me suis pas relue…:(
      Pas : et j ai beaucoup moins de goût, tu as su créer de beaux espaces à tes enfants

  • Posted 24 juillet 2019 23:25
    by Marie

    Bonjour Stéphanie,
    Je trouve l’idée de dormir entre frères et soeurs top, j’adorais dormir avec mon frère quand on partageait notre chambre, on parlait le soir, on rigolait, j’en garde de super souvenirs et je suis certaine que tes enfants aussi dans quelques années seront heureux de se remémorer ces souvenirs !

  • Posted 25 juillet 2019 7:40
    by Girlinduplex

    Cette chambre est super jolie et plein d amour fraternelle. Nous aussi on allait dormir chez l’un chez l’autre. Mes parents sy sont fait et puis au bout d’un moment on reprend sa place. Et comme tu dis grande maison silencieuse pour des enfants elle doit paraître encore plus grande. Je suis pareil mon sommeil c’est mon signe de santé mentale si il n est pas de qualité rien ne va plus

  • Posted 25 juillet 2019 8:17
    by Eloïse

    Hello :)
    Ça me rappelle mon histoire !
    Je suis la 2 ème d’une famille de 4 enfants, et aussi loin que je me souvienne nous avons partager les chambres avec mes frères.
    Alors que les deux derniers n’était pas nés, mes parents nous avaient installer mon frère et moi chacun dans une chambre, et tout les jours au réveil me retrouver dans le lit de mon frère . Ils ont finit par faire une chambre dortoirs et une salle de jeux.
    Et quand mes 2 autres frères sont nés on a été dans un premier temps tous les quatres dans la même chambre et au fur et a mesure chacun a eu sa chambre.
    Et même en ayant ma chambre, mon petit frère venait régulièrement me rejoindre ( la fameuse peur du loup) et j’avoue que ça m’arrangeait bien parce que les bruits de l’extérieur me faisait peur a moi aussi.
    Pour moi y’a rien de plus normal qu’une fraterie qui se réconforte :)

  • Posted 25 juillet 2019 8:37
    by Elo

    Hello :)
    Ça me rappelle mon histoire !
    Je suis la 2 ème d’une famille de 4 enfants, et aussi loin que je me souvienne nous avons partager les chambres avec mes frères.
    Alors que les deux derniers n’était pas nés, mes parents nous avaient installer mon frère et moi chacun dans une chambre, et tout les jours au réveil me retrouver dans le lit de mon frère . Ils ont finit par faire une chambre dortoirs et une salle de jeux.
    Et quand mes 2 autres frères sont nés on a été dans un premier temps tous les quatres dans la même chambre et au fur et a mesure chacun a eu sa chambre.
    Et même en ayant ma chambre, mon petit frère venait régulièrement me rejoindre ( la fameuse peur du loup) et j’avoue que ça m’arrangeait bien parce que les bruits de l’extérieur me faisait peur a moi aussi.
    Pour moi y’a rien de plus normal qu’une fraterie qui se réconforte :)

  • Posted 25 juillet 2019 12:21
    by Christie59

    Très intéressant ton article et je pense qu on essai toujours de faire au mieux pour nos enfants
    Merci pour le code promo
    Je me suis fais plaisir et j ai fait un super commande d affiches et de cadre
    Encore merci et bonne journée

  • Posted 25 juillet 2019 13:13
    by Celine

    Ma fille dort dans la même chambre que son petit frère depuis que celui ci fait ses nuits (à 3mois) aujourd’hui ils ont 5 et 2 ans et ne veulent plus dormir l’un sans l’autre. La journée ils se chamaillent beaucoup mais le soir je les entends rires aux éclats .
    A l’arrivée de notre fils nous n’avions que 2 chambres. A l’époque ma fille faisait beaucoup de cauchemar, elle n’en fait que très très rarement maintenant et son frère dort comme un ange!
    Je trouve ça tellement merveilleux l’amour fraternel !
    Qui dit plus de cauchemar dit maman qui peut dormir
    En tout cas je vous adore, ne changez rien vous êtes super!

  • Posted 26 juillet 2019 12:42
    by Colette Du Net

    La chambre me fait penser à celle de Nicolas et Pimprenelle, version d’origine en noir et blanc : ils dormaient dans le même lit. La version couleurs les a séparés (le politiquement correct sans doute)
    niftyfifty-and-the-city.com/

  • Posted 26 juillet 2019 23:55
    by Pauline

    3 ans à se réveiller toutes les nuits, plusieurs fois par nuit pour mon deuxième qui avait besoin d’être rassuré…comme toi je suis incapable de laisser pleurer. Et la même révélation avec uen chambre commune avec son grand frère il y a encore parfois des nuits pourries mais ça reste épisodique

  • Posted 29 juillet 2019 2:14
    by Verooo

    Un grand MERCi pour ta phrase : « J’ai traité mes enfants comme j’aimerai que l’on me traite ».
    Elle résonne en moi…

  • Posted 29 juillet 2019 16:36
    by sof

    Mon fils aîné a arrêté de faire ses nuits vers 20 mois… pour les faire à nouveau vers 3 ans et demi. Entre temps, on s’est levé jusqu’à 6 fois par nuit, pour finir, souvent, par dormir sur le canapé, chacun notre tour avec lui. Bref, je ne suis pas partisane du « laisser pleurer » mais grande adepte du « on fait comme on peut, pas toujours comme on veut ». Mes enfants dorment dans la même chambre depuis 2 ans, pour des raisons d’organisation de la maison et aussi parce qu’ils sont assez complices. Ils ont une chambre vraiment cool, très grande, avec le petit en bas, et le grand dans une mezzanine qui a un côté « cabane dans les bois ». Ils en sont très contents et ne s’en plaignent pas du tout. Je crois qu’ils s’amusent bien plus comme ça que s’ils étaient chacun de leur côté. Et le jour où ça les dérangera, ben… on trouvera bien une solution !

  • Posted 30 juillet 2019 11:08
    by Martine Clabaut

    Magnifique exemple d’intelligence maternelle, où il faut savoir faire fi du « éducativement correct » pour se mettre à la hauteur de son enfant et de ses problèmes d’enfant. Vous épargnez à votre fille bien des traumatismes qui, même légers apparemment, vous poursuivent à vie. Bravo !

  • Posted 3 août 2019 16:44
    by Anaïs Orsini

    Eh ben tu sais quoi, ça reste super joli.
    Il est vrai qu’on se laisse souvent influencer par ce qui est académiquement admis. Ce qu’il FAUT être, ce qu’il FAUT faire. J’ai réaliser récemment que la seule manière d’être heureuse est d’apprendre à lâcher prise. Accepter de ne pas être parfait, de trouver sa propre routine, sa propre vérité et d’adapter à ses besoin, à ses capacité. Cela demande beaucoup de courage mais tu l’as toujours fais avec une grâce déconcertante, même si je me doute que cela demande un certain cheminement, un temps de réflexion.
    Bises.

  • Posted 4 août 2019 20:02
    by Coline

    Écoute, nous on avait eu souci avec notre fils aîné autour de 2 ans. L’enfer nocturne…et en effet qui a envie de laisser hurler son gosse en lui apprenant juste qu’en cas de problème il est seul ?
    Finalement on a mis un matelas dans notre chambre. Il se réveillait en hurlant, on lui parlait il se rendormait.
    Quand ma belle-mère est venue passer l’hiver chez nous, on lui a laissé notre chambre et on a dormi sur un matelas dans la chambre de notre fils. Tout était calme.
    Au printemps elle est repartie. On est retourné dans notre chambre. Notre fils est resté dans la sienne.
    Et tout était bien.

Leave a comment

Instagram
Les éléments présents sur ce site internet sont la propriété exclusive de Stéphanie Zwicky. Aucune reproduction ou utilisation n’est autorisée sans l’accord préalable de l’auteur. Stéphanie Zwicky © 2005-2018 - Tous droits réservés - Design by Aurélie Bader