Posté par Stephanie Zwicky le 5 sept..

L'épreuve du courage n'est pas de mourir, mais de vivre. 
Vittorio Alfieri

C’est la semaine du maillot sur le blog!

Au début de l’été alors que notre voisine, amie ou collègue se pose la question comment va-t-elle faire pour perdre son demi kilo en trop, de mon côté c’est plutôt quel maillot vais-je emmener en vacances?

Il y a bien une chose que j’aime en vacances c’est avoir une jolie garde robe de plage, soit le choix dans mes maillots.

Mon bonheur je ne le trouve jamais en France, pas trop envie d’avoir un maillot de bain du 3e âge, non merci, alors je déniche toutes mes perles aux US.

Une fois ma valise pleine de mes maillots de bain so glamourous il ne me reste plus qu’à profiter de la plage, du soleil et du farniente qui s’offre à moi.

Comme la saison dernière (ici et ici), j’ai envie de partager avec vous quelques maillots moulés sur mon petit corps dodu tout doré.

Ronde, grosse, mince ou maigre, l’épreuve du maillot est un pas, une mise à nu chaque été. Formatée et forgée par les sylphides des magazines, il est souvent difficile pour une femme lambda de se pavaner sur la plage et surtout d’avoir l’esprit libre pour profiter de ses vacances.

Parfois j’y arrive et je lâche la bouée à laquelle je m’accroche, je ne me dissumule plus derrière mes vêtements et je profite, simplement.

Ps: vous avez jusqu’à ce soir minuit pour tenter de gagner KokoRico ici!

 bbmayo22

+ Maillot de bain 2 pièces Forever21 +

+ Paréo Jean Paul Gaultier pour Grazia +

+ Lunettes h&m +

Posté par Stephanie Zwicky le 10 août.

Mouvement adorable des anémones de mer qui se déplacent en respirant,
en s'épanouissant et se refermant comme des corolles. 
Paul Claudel

Youhou! Y a encore quelqu’un derrière vos ordinateurs? Vous n’avez pas tous quitté le navire pour les grandes vacances?

Well et bien courage à celles qui me lisent encore en plein mois d’août, et bonnes vacances aux autres.

J’avais envie de vous présenter une version cool des fameuses jupes Asos que j’adore, entre la bleue électrique et la violette je ne sais laquelle est ma préférée. Et à cette collection j’ai ajouté une version plissée soleil orange vif.

Ces jupes “travaillent” toutes seules, c’est l’avantage des couleurs ultra flashy, le look est moins travaillé. J’ai ajouté un t-shirt teddy sioux et un collier assez dingue.

D’ailleurs je suis curieuse de lire vos réactions sur ce “gros cul“! La créatrice Félicie Aussi a imaginé une collection avec d’autres mots, parce qu’un peu de recul sur soi n’a jamais fait de mal à personne, au contraire personnellement je trouve cela ultra nécessaire.

Alors et vous?

Youhou! Is there anyone left in front of the computer? Haven’t you abandoned ship to go on holiday?

Good luck to those who are still reading my blog in mid-August, and have a good holiday to the others.

I felt like showing you a cool version of the Asos skirts that I simply adore, I couldn’t pick my favorite between the electric blue or the purple. And to the collection I have added a bright orange pleated version.

These skirts do all the work, it’s the perk of wearing ultra flashy colors, the look is easier to put together. I’m also wearing a teddy sioux t-shirt and a rather crazy necklace.

I’m curious to read your reactions to the “big ass”! Creator Félicie Aussi has come up with a collection of other words, and a bit of reflection on oneself never hurt nobody, on the contrary, personally I find it extremely necessary.
What about you?

+ T-shirt Forever21 +

+ Jupe Asos Curve +

+ Access’: collier Felicie Aussi dispo sur lecorner.fr - ceinture Dorothy Perkins – escarpins Steve Madden +

Posté par Stephanie Zwicky le 25 juil..

 

 Tears dry on their Own - Amy Winehouse

 

Il faut sacrément s’accrocher à son moral ces temps-ci et encore plus cette semaine. Avec tout ce qui nous tombe sur la tête et je ne parle pas que de la météo, là c’est la totale.

Je me console avec les looks que j’ai emmagasiné lorsque l’été était là, oui souvenez-vous la saison passée.

Accrochez-vous aujourd’hui lundi 1er novembre je vous envoie du look qui pulse!

These days we need to try to keep our morale up, and even more so this week. There’s a lot that we have to process, and I’m not referring to the weather even though that’s also quite challenging.

I take comfort in the looks that I stored when summer was here, so remember last season.

Stay tuned today, November 1, I will send you a vibrating look!

Ok nous ne sommes pas le 1er novembre mais je porte bien du fluo. J’ai tellement abusé de la couleur que lorsque je reviens au noir j’ai l’impression d’être déguisée, allez comprendre, ça doit être ça, l’effet Michou.

La version bleue de la jupe à la mode italienne cette fois plus technobeat. De la corde à noeuds au cou et à la taille, en pensant par le jaune citron de ma pochette. Voilà.

Je profite de ce billet pour vous dire que je bosse déjà pour la rentrée sur plusieurs projets. Comme je vous sens trépigner d’impatience, allez je vous annonce que mes chroniques beauté sur M6 continuent, vous me retrouverez dès le 22 août dans 100% Mag pour de nouvelles aventures. Pour les autres nouvelles, il va falloir patienter encore un peu.

Bon début de semaine et bonnes vacances!

Okay, it’s not November 1 but I am wearing lots of fluo. I have been abusing the color so much that whenever I go back to black, I get the feeling I am
wearing a disguise, go figure, that must be the Michou effect.

The blue version of the Italian style skirt, this time more techno. From the knotted rope worn around the neck and waist to the citrus yellow of my clutch. There you go.

I’m going to take this opportunity to let you know that I have already started working on several projects for this fall. As I can feel you trembling with impatience, I will tell you that my beauty chronicles on M6 will continue and starting with August 22, you will find me on 100% Mag for new adventures.
For the other news you will have to wait a little longer.

Have a good start to the week and good holidays!

+ T-shirt Forever21 +

+ Jupe Asos Curve +

+ Pochette American Apparel +

+ Access’: collier Alexandra François – ceinture I.R.M. Design – escarpins San Marina +

+ bague Charlotte Martyr – bracelet Adeline Affre +

 

Posté par Stephanie Zwicky le 23 juin.

 La vie est une cerise La mort est un noyau L'amour un cerisier.
Jacques Prévert

Le temps des cerises fut prématuré cette année, je suis déjà nostalgique d’un été qui est presque passé alors que nous  en sommes qu’au début.

Allez pour vous faire oublier la grisaille ambiante, je vous ai concocté un look à moins de 100 euros et totalement dans l’air du temps.

Une équation facile à reproduire, une maxi jupe nude et un top en dentelle ajourée crème. Le tout assorti à votre sauce, la mienne est plutôt latine, enfin d’inspiration italienne. Fedora sur la tête, compensées en cuir naturel aux pieds et à ma main la dernière récolte du cerisier du coin.

Je fais un peu court aujourd’hui, la Fashion Week homme à commencé et vous savez que je une des trois rédactrices pour L’Officiel (grâce à vos votes), donc un peu de boulot en perspective. Va falloir assister à tout un tas de défilés de jeunes hommes imberbes… Ah la la, la vie est dure parfois. Je plaisante, comptez sur moi pour travailler assidûment et ne manquer aucune une miette des nouvelles tendances.

Enfin je m’occupe d’un projet pour Taillissime, cet été il est bien possible que vous puissiez vous faire chouchouter sur le lieu de vos vacances si vous avez décidé de les passer dans la région PACA.

Là aussi je vous en dit d’avantage très rapidement.

D’ici là portez vous bien, je vous envoie une part de tarte aux cerises virtuelle!

Something happened to summer I think, I felt nostalgic of it and we’re barely at the beginning of it!

To forget about this global grey weather, I decided to go for a “under 100 euros” look, trendy and fresh.

It’s a simple equation and easy to copy,  a maxi skirt nude, and a lace top in cream tones. With this, you add your little touch and mine is a bit latin, well italian even. Fedora on my head, leather wedges and in my basket, cherries.

It’s a bit of a short post today but the Men Fashion Week has just begun and you know that I’m one of the three editors for l’Officiel (thanks to you!), so it’s gonna be busy time. I’ll have to attend every show with beautiful young men… Hard life… I’m kidding, you can count on me, I’ll work like crazy and make you proud, and try not to miss any new trends!

And finally, I’m working on a project with Taillissime this summer, if you happen to be around the south of France for your holidays, there might be something for you there…

I’ll be able to tell you more very soon!

Until then, take care, and have a bit of my virtual cherry pie!

+ Top Forever21 +

+ Maxi jupe American Apparel +

+ Bijoux Charlotte Martyr +

+ Access’: compensées Monoprix – chapeau La Redoute +

Posté par Stephanie Zwicky le 1 juin.

 La vie est un désert dont la femme est un chameau.
Proverbe arabe

On est arrivé, voilà la dernière étape de mon roadtrip en Californie. Encore quelques images à vous montrer mais c’est le dernier look que j’y ai shooté, et ça a bien failli être le dernier pour de bon.

Trève de plaisanterie.

Quand je shoote mes tenues je fais bien entendu attention à ce que je porte mais vous l’avez surement remarqué le décor est très important pour moi. Alors lors de mon dernier voyage je m’en suis donnée à coeur joie.

Par une belle journée sous plus de 32°C, j’ai fait le voyage entre Los Angeles et Las Vegas.  Ce n’est pas la première fois que je m’y rend et j’avais remarqué ces belles étendues désertiques à l’entrée de Death Valley. Comme une grande citadine qui se croit invincible, je suis sortie des sentiers battus pour dénicher un endroit bien désert et surtout vierge de toutes traces. Et ce jour-là tout ne se passe pas comme prévu.

J’avais pourtant pensé à presque tout, la tenue, mon appareil, mon cabriolet de location, à moi les grandes routes de l’ouest américain. Sauf que ce jour-là je suis partie sans eau et j’ai fait l’andouille, ma voiture s’est enlisée dans le sable. En plein désert, perdue, avec comme seul compagnon le soleil et une chaleur du diable.

Mon monstre de Mustang s’est progressivement ensablé, impossible de le sortir de là, j’ai même essayé de pousser une voiture de 2 tonnes. Je me suis blessée en voulant mettre des planches pourries sous les roues. J’ai tout essayé. Au début je rigolais, je me suis moquée de moi-même, puis c’est devenu moins drôle quand je me suis rendue compte que je n’y arriverai pas. Comme dans un mauvais film, une situation banale qui vire au cauchemar.

Heureusement au bout de quelques heures j’ai trouvé du réseau téléphonique et grâce à la géolocalisation gps (merci à mon BlackBerry!) j’ai pu signaler ma position et appeler des secours. Je passe sur certaines étapes par lesquelles je suis passée mais à un moment donné je me suis dit que j’allais mourir dans ce désert.

Quand le dépanneur est arrivé, il m’a demandé si la maman de ces oeufs de serpent m’avait tenue compagnie. A deux mètres à peine de ma voiture se trouvait un énorme nid de serpent.

Finalement je m’en sors avec une grosse frayeur, des entailles et quelques cauchemars.

Here it is, the final stop in my California trip. Just a few more images to show you but that’s the last oufit I shot during that trip, and it was almost the LAST for real.

No. Kidding.

When I photoshoot my outfits I’m always very careful about what I wear, as you might have seen, but the set is also very important for me. So during my latest trip, I just went for it, and went everywhere to take pictures.

On a beautiful day with around 32°c, I travelled between L.A. and Las Vegas. It wasn’t the first time I was going there, and I knew there were some stunning backgrounds at the entrance of the Death Valley. Like a proper urban girl that I am, who thinks she’s invincible, I went out of the usual paths to find a completely deserted spot, with no traces. And that day, things didn’t go as planned.

I had thought about almost everything, the outfit, the camera, the rented car, hell, the American West was going to be mine. Except that this day, I left wthout water, and I was stupid, my car got stuck in the sand. In the middle of the desert. Lost. With only the sun and the heat to keep me company.

My monster of a Mustang went deeper into the sand, impossible to get it out, I even tried to push it but obviously, lost cause. I even hurt myself while wanting to put some rotten wooden panels under the wheels. I tried everything. At the beginning I was laughing, mostly at myself, and then it became less and less funny, because I realised I wasn’t going to get out of this. Like a bad movie, a stupid average situation that turned into a nightmare.

Thank God, after a few hours, I found a phone network, and thanks to the geolocalisation of my GPS (thanks to my Blackberry!!) I was able to give my position and call for help. I will not linger very long on some of the nasty stuff but I honestly thought I was going to die in the desert…

When someone finally showed up for help, he asked me if the mother of these lovely snake eggs had kept me company: 2 meters away from the car was a giant, giant snake nest…

I ended up with a good scare, some bruises and a few nightmares.

Côté tenue, avant le drame j’ai eu le temps de faire quelques superbes photos de l’endroit et de ma tenue.

Du bobo bling bling. A mes pieds des derbys Anniel, pailletés à souhait comme des chaussures d’apparat. Assorti à mon gilet crocheté un bijou de tête Les Dissonances, une jolie marque française créé par Sandra. Des bijoux poétiques qui viennent délicatement terminé une tenue.

For my outfit, before the drama, I manage to take a few pictures, on (the gorgeous) location.

Bobo bling bling, on my feet the sparkly Anniel derbys, almost too fancy. On top, a jewellery/headband from Les Dissonances , a French brand created by Sandra. Poetic jewellery that finish an outfit perfectly.

Et pour fêter mon “non-desséchement” dans le désert californien, je vous offre 1 bijou Les Dissonances à gagner.

Pour participer rien de plus facile, il suffit de me laisser en commentaire le nom du bijou Les Dissonances que vous préférez.  Vous avez jusqu’au mercredi 8 juin 2011 à minuit.

le site Les Dissonances

Bonne chance!

Ps: Sandra la créatrice me souffle qu’avec le code BIGBEAUTY vous bénéficiez de 10% de réduction.


+ Top et gilet Forever 21 +

+ Pantalon Asos Curve +

+ Bijou de tête les Dissonances +

+ Derbys Anniel +

+ Access’: collier Charlotte Martyr et Forever21 – gourmette vintage – lunettes Nico Tom Ford +