- -

 

Voilà trop longtemps que je vous ai abandonné.

Aujourd’hui je ressens peu à peu le besoin et l’envie de reprendre le blog mais j’ai tourné la chose de mille manières je ne peux pas faire comme si de rien n’était…

Parce que je vous en parlé très souvent sur ce blog, elle fait partie indéniablement de celle que je suis devenue ici aussi car elle m’a inspiré depuis toujours. Finalement c’est un peu comme si vous la connaissiez aussi.

Le 3 décembre j’ai perdu subitement ma maman.

Le chagrin, le déchirement, la douleur que vous imaginez m’envahissent depuis, c’est dur, pour le moment insurmontable.

Même si je sais qu’il faut du temps pour que ces blessures s’apaisent, que peu à peu les bons souvenirs reprendront le dessus. Je le sais trop bien il m’a fallu beaucoup de temps après le décès de mon papa il y a 8 ans.

Je ne veux pas entrer dans le patos ce n’est pas le but et vous n’êtes pas ici pour ça. J’espère simplement que vous comprendrez cette étape. Merci à celles qui m’ont déjà envoyé des messages de soutien, à celles qui se sont inquiétées de mon absence, à celles qui ont simplement laissé un mot sur ma page Facebook.

Au delà de l’amour fou que j’ai pour ma maman, la tristesse suite à son décès est immense, et là c’est à moi seule de faire mon deuil avec ma famille.

Aujourd’hui j’ai envie de lui rendre un petit hommage stylistique ici parce que j’ai toujours eu le sentiment que je lui devait cette passion pour la mode.

Elle a été le déclencheur, le vecteur, une inspiration depuis le début. J’ai toujours admiré ses looks aussi longtemps que je m’en souvienne, avec les premières photos qu’elle me montrait d’elle, avec le puissant dressing qu’elle possédait dans ma maison d’enfance, avec ces virées shopping, ces explications et détails sur la mode depuis mon plus jeune âge. Cela fait partie de la multitude de choses que j’aimais partager avec elle.

Avec une maman comme ça je ne pouvais que devenir une folle de fringues.

Avant de reprendre les futilités de mes looks, je partage avec vous quelques photos de ma jolie maman qui manque déjà tellement à ma vie.

Merci ma douce, ma jolie maman, ma petite maman pour celle que je suis devenue.

Je t’aime.

“Quelqu’un meurt,
Et c’est comme un silence
Qui hurle.
Mais s’il nous aidait à entendre
La fragile musique de la vie…”

Pin It!

259 commentaires à “* Maman *”

  1. Eleonore :

    Chère Stéphanie,

    J’ai exactement le même âge que toi et l’idée de perdre ma mère alors que j’approche pourtant des 38 ans me terrifie. Il n’y a pas d’âge pour se retrouver privé d’une part essentiel de soi et la petite fille en nous crie toujours après elle.

    Tes photos sont très belles. Tu ressembles beaucoup physiquement à ton père mais tu as la même grâce que ta mère. Elle a eu la chance de te voir t’accomplir, de voir ton fils et je suis sûre qu’elle a eu beaucoup de bonheurs encore. Il faut célébrer sa vie maintenant.
    Je t’embrasse…

  2. Les Demoizelles :

    J’ai une boule dans la gorge, c’est un très bel hommage que tu rends à ta maman. Je pense bien à toi et je t’embrasse. Céline

  3. Manuela, Fiancée Bavarde :

    Je suis bouleversée en lisant ceci Stéphanie. On ne se connaît pas. Si tu m’avais juste envoyé ton joli guide sur la mode que j’avais remporté. Avec un gentil mot. Bref, je ne te connais pas mais je suis bouleversée. Car j’imagine ta tristesse. Et la cruauté des événements de la vie.

    Je te souhaite beaucoup beaucoup de courage. Et t’envoies beaucoup d’amour pour surmonter cette épreuve.

  4. Pshiiit. :

    Je n’ai pas encore été capable de te témoigner mon soutien et la douleur que je ressens pour toi parce qu’egoistement ça me ramène à la possibilité que ma maman disparaisse un jour à son tour et c’est une idée qui m’est complètement insupportable. Je n’ose pas imaginer ce que peut être la vie sans cet être sensé être invincible… Toutes mes pensées s’envolent vers toi et ta famille, en esperant de tout coeur que le temps fasse son travail pour que tu parviennes à te souvenir en souriant sans que ta respiration se bloque. <3 <3 <3

  5. Anais Pénélope :

    Les mots sont tellement dérisoires dans ce genre de situation, face à ton chagrin, je le sais. Pourtant, je tiens à te dire que je suis de tout cœur avec toi. On ne s’est jamais rencontrées, et pourtant je partage ta douleur. La magie d’Internet et la beauté des choses que tu partages avec nous, me donnent l’impression de te connaître, un peu. Alors oui, je suis très triste pour toi.

    On ne sait que trop que les mamans sont les piliers de nos vies, elles contribuent à notre évolution. Elle sera toujours là avec toi, elle t’accompagnera dans toutes les prochaines étapes de ta vie.

    Laisse moi te dire que tu peux être fière car tu lui ressembles beaucoup je trouve, elle est très jolie, très élégante, tout comme toi.

    Très grandes pensées à toi, elle a pris soin de toi, à toi maintenant de prendre soin des tiens et de ton petit Lino afin de continuer et à honorer sa mémoire.

    A bientôt Stéphanie.

  6. Laetitia :

    Je ne commente pas souvent ici, mais je tenais à te présenter toutes mes condoléances. Le deuil n’est jamais facile mais quand le décès arrive en plus subitement c’est encore plus difficile. Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve et tu as raison, quel style ta maman !

  7. Léonie :

    Toutes mes condoléances Stéphanie.
    Une pensée d’inconnue dans ce moment douloureux.

    Les photos sont sublimes.

  8. Nathalie JIMENEZ :

    Bonjour Stéphanie,

    Une bien terrible épreuve que celle-ci à traverser….Bientôt 4 ans pour ma part. On apprend à vivre avec et ce sont les petits gestes du quotidien qui nous aident à surmonter le plus gros.
    Et puis il y a l’adorable Lino, et ça, c’est le meilleur gage que la vie continue.
    Même si l’on ne se connaît pas, cela fait bien longtemps que je suis ton blog et depuis peu ton IG.
    Alors je me permets aujourd’hui d’essayer de t’apporter un peu de réconfort, même si les mots sont vains….
    Nathalie

  9. Lesyeuxdedelf :

    La vie c’est très beau, c’est très fort et en même temps si fragile…
    Aujourd’hui c’est l’absence qui domine et les bruits de la vie sont tellement insupportables.
    Mais demain, dans un mois, dans un an, quand le temps aura fait son oeuvre, la vie, celle des rires et des joies, sera redevenue douce pas à pas.
    Les mots ne sont rien face au deuil mais en ces quelques lignes j’espère t’encourager, car j’ai moi aussi connu la morsure de cette épreuve.
    Je t’envoie de la force…

  10. Caledonie75 :

    Effectivement, c’était une modeuse née…
    Elle t’avais aussi transmis la passion des cockers d’après ce qu eje vois ;)

    Beaucoup de courage à toi !!

  11. Audrey :

    Stéphanie,

    Bon courage à toi et ta famille,
    Un très bel hommage à ta maman, j’en ai les larmes aux yeux.
    Prends ton temps pour te remettre, ressources toi bien auprès de ton fils.
    Bizz

  12. Nunue Chérie :

    Chère Stéphanie, je te présente mes plus sincères condoléances.
    Je ne peux que te souhaiter bon courage dans cette difficile et éprouvante épreuve.
    Ta Maman était une femme magnifique, une de ces femmes élégantes au naturel! Elle ta transmis cette fibre et ce style qui ont fait ta renommée et m’inspirent au quotidien. Elle peut en être fière!
    J’espère te relire très bientôt
    Prends grand soin de toi!
    Hugs…

  13. gelatoallimone :

    J’ai perdu mon père l’an dernier, à un âge bien plus “raisonnable”, mais je veux juste vous dire que l’on peut sentir une étrange grâce dans ces instants pourtant fort tristes, comme si leur vie ne s’arrêtait pas mais se faisait plus ample, paisible et puissante.
    Je vous souhaite sincèrement d’éprouver aussi cette sensation de paix, au-delà des regrets et du manque physique.
    Je suis sûre que cela viendra et que vous en sortirez plus forte.

  14. La Journaliste IT Pink & Green :

    Toutes mes condoléances :( ta maman était très belle et tu lui ressembles beaucoup. Qu’elle repose en paix, plein de tendresse pour toi et ta famille.

  15. Am :

    Il n’y a malheureusement pas de mot magique pour te réconforter, juste ce petit commentaire pour t’adresser toute ma sympathie…

  16. Ninon :

    Stéphanie,

    Toutes mes condoléances pour cette terrible perte. Je n’ose imaginer la douleur que tu ressens.
    je te souhaite un immense courage pour surmonter cela, s’il est possible de surmonter un évènement si difficile. Ayant perdu deux de mes proches au mois d’octobre je ne peux que comprendre à quel point le deuil est difficile.
    J’espère que ton petit Lino et tes proches t’aideront dans cette épreuve presque insurmontable.

    Ta mère a une classe incroyable sur les photos! En effet elle avait du style et elle te l’a bien transmis.

    Cet article lui rend un bel hommage, même si je ne la connaissais pas.

    Courage.

  17. clem :

    toutes mes condoléances. Tes parents, ta maman sont magnifiques.

  18. nathalie :

    Stephanie …
    Premierement je suis desolee de ce qu’il t’arrive!! C ‘est une perte inconsolable, je ne peux moi meme imaginer ma maman partir, donc pas imaginer ta douleur mais je compatie je suis de tout coeur avec toi dans cette difficile epreuve et te souhaite enormement de courage a toi et ta famille!!
    Tes photos sont tres belles! On voit qu’elle avait le style en elle et a su te le transmettre! Tu peux en etre fiere et je suis sure qu’elle etait fiere de toi et qu’elle le restera!!!
    Courage prend le temps qu’il te faut!
    Heureusement que vous avez votre fils qui vous donne une raison de tenir tous les jours!!
    Je t’embrasse sois forte <3

  19. Nadege :

    Magnifique hommage, vous vous ressemblez beaucoup, les yeux je trouve .. Je n’ose imaginer ta douleur. Bon courage et gros “hug virtuel”.
    Bises

  20. Virginia :

    C’est un très bel hommage que tu rends à ta maman. Je trouve qu’il y a un air de ressemblance entre vous deux surtout au niveau du regard.
    Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve et dans cette étape à passer. Prends le temps qu’il faut, je suis sûre que tes lecteurs et lectrices comprendront.

    Aujourd’hui tu es maman à ton tour et tu as la chance d’avoir ton petit bout dans ta vie et je suis sûre que, à ton tour, tu célèbre tous les jours l’amour que peut avoir une maman pour son enfant avec ton petit garçon comme la fait ta maman avec toi.

    Plein de bisous d’une lectrice qui commente peu mais qui est assidue depuis des années.

    <3

  21. Laora :

    Chère Stéphanie, je n’ose à peine imaginer ce que tu dois éprouver alors comment oserais-je te dire autre chose que j’espère sincèrement que le temps atténuera un peu ta douleur. Il est évident qu’à présent elle te manquera chaque jour de ta vie mais toi aussi tu es maman et c’est cela qui va t’aider à tenir. Je te présente toutes mes condoléances.

  22. Carole :

    Stéphanie,

    Je ne connais pas cette “douleur” qu’est de perdre sa maman, mais je te souhaite beaucoup beaucoup de courage face à cette épreuve.
    Je ne suis qu’une petite lectrice, et “follower” de ton profil IG mais je tenais à te faire passer ce petit message. Prends tout le temps nécessaire pour faire le deuil, de toute façon nous on t’attends et on t’aime aussi très fort =)

    Gros bisous

  23. Fringhouz :

    Toutes mes condoléances ma chère Stéphanie. Puisses tu trouver tout le soutien et l’amour nécessaire afin de passer cette épreuve difficile.
    C’est un bien bel hommage, on te retrouve tellement dans cette série de photos. L’inspiration est plus que palpable, la ressemblance est saisissante.
    Bon courage.

  24. THEBAULT :

    Chère stéphanie,

    De tout coeur avec toi. Je n’ose même pas imaginer la douleur que tu ressens. Une maman, c’est si important, c’est une partie de nous, de notre coeur, une maman c’est pour la vie…
    Je t’embrasse…

  25. Keymence :

    Un très bel hommage rendu ici a ta maman.

    Très beau et très touchant. Les photos sont magnifiques …

    Je te souhaite beaucoup de force et de courage pour surmonter cette épreuve.

    Ta maman peut être fière de toi, vraiment très fière.

    Reviens nous vite Stéphanie.

  26. Andreia :

    Chère Stéphanie,

    Je n’ai pas les mots pour te dire combien je suis désolée pour la perte de ta maman.
    Il m’est impossible d’imaginer ma vie sans mes parents et te témoigner tout mon soutien en est difficile.
    Je t’envoie plein d’amour, plein de courage et plein d’étoiles pour qu’un jour tu aille “mieux”.
    Je t’embrasse fort.

  27. ouarda-warda :

    Bonjour,
    Tu ressemble enormement a ta mere !! toute mes condoleances c’est toujours une tres triste nouvelle d ‘apprendre une mort , et j’espere que tu vas pouvoir faire ton deuil en paix
    Bien sincerement
    bisoux

  28. Zahida, monamielamode :

    Ton article m’a fendu le coeur, c’est les larmes au yeux que je t’écris.
    J’ai beaucoup de peine pour toi et j’espère que tu vas reussir à remonter la pente petit à petit.
    Tu lui ressembles tellement, le même visage… Je vois maintenant d’ou te viens cette beauté naturelle.
    Des bisous et du soutien de ma part.

    Zahida
    monamielamode.fr

  29. BloodyHell :

    Il n’y a pas de mots, je te souhaite du courage pour surmonter cette épreuve qui, même si on sait qu’elle arrivera, est toujours terrifiante et insupportable. Ta maman avait l’air d’avoir beaucoup de style, c’est indéniable, elle a du te donner la passion de la mode, sans aucun doute. (c’est pareil pour ma maman)
    Prend bien le temps de reprendre ton souffle.

  30. Armelle :

    Stéphanie, je suis de tout cœur avec toi dans cette épreuve très difficile. Ta maman peut être fière de toi, de ta carrière et de la personne que tu es devenue.
    Elle te regarde de là-haut et je suis sûre qu’elle te sourit…

  31. Laurette :

    Très bel hommage!! Très belle femme, très beau couple que formait, que forme maintenant là haut tes parents!!! Des moments difficiles à traverser pour toi et ta famille!!! Voilà je t’envoie mes douces et sincères pensées!!

  32. CharlyneB :

    Je t’envoie toutes mes plus chaleureuses pensées.
    J’ai la chance d’avoir encore mes parents près de moi, et je n’ose imaginer le jour où…
    Elle et moi sommes fusionnelles, ma petite sœur semble plus fote que moi, mais, elle sait que je respecterais chacunes de ses demandes, alors c’est à moi qu’elle les énonce, et elle sait au fond d’elle que je serais la plus forte de nous 2.

    Je t’embrasse toi, ton homme et ton petit garçon.

  33. Morwen :

    Stéphanie,

    De lire ton message j’en ai les larmes aux yeux, je n’ose imaginer de serait-ce qu’une once de la douleur que tu dois éprouver, la perte de mes parents est ce qui m’effraie le plus au monde, parce que je ne sais pas comment je saurais/pourrais l’affronter et m’en remettre.

    Ta maman était une bien belle femme qui semblait avec beaucoup d’allure et de bon goût.

    Je te souhaite énormément de courage dans ce douloureux moment.

    Bises.

  34. Armelle :

    Je suis très triste d’apprendre cette nouvelle.
    Mes pensées vont à toi et ta famille dans ce triste moment.

    Tu as su lui rendre un bien bel hommage, on sent bien l’amour que tu lui portait. Tu semble avoir eu une belle relation avec elle, et c’est un cadeau merveilleux qu’elle te laisse.
    Je n’ai pas la chance d’avoir cette complicité là, c’est plus compliqué… et du coup je me dit que la vie est courte, que tout peut arriver et que sans doute, je pourrai avoir un jours des regrets de ne pas partager assez avec elle…

  35. cup11 :

    Courage ma belle !
    Prends tout le temps dont tu as besoin, avec ce blog tu prouves que tu as appris pleins de belles choses de ta maman et nous en somme les tempoins tous les jours !!
    Pleins de bisous a toi et ta famille !

  36. Ma Nini :

    Bonjour Stéphanie,
    Quand j’ai lu ton post sur FB, j’étais loin de m’imaginer un tel drame.
    Je te présente mes sincères condoléances à toi et tous les tiens, qui êtes dans la douleur.
    Je n’ai pas d’autres mots….
    C’est surement peu face à ton chagrin, mais je pense à toi et à ta jolie maman, en espérant que mes pensées te donnent un tout petit peu plus de force pour cicatriser.

    Elle avait une classe folle, tu lui ressembles…..

    A bientôt.

    Delphine.

  37. lily :

    Bonjour stéphanie,

    je ne suis pas une de vos lectrices mais je ne peux que venir ici via twitter vous souhaitez bien du courage.
    Les mots n’apaisent pas la douleur mais aides à tenir le coup.
    bon courage dans ses durs moments.

  38. waffo :

    Bon courage à toi, je suis passée par là pour mon papa l’année dernière la même période brusquement aussi, c’est dur, surtout à cette période de fêtes familiales. Il faut du temps, tu le sais déjà et surtout, il faut le prendre ce temps. J’ai voulu faire comme si la vie reprenait son cours mais le deuil m’a rattrapé vite. Heureusement après ce sont les bons souvenirs qui reviennent mais ce n’est jamais facile.
    D’énormes pensées pour toi.

  39. lilie1212 :

    C’est un très bel hommage que tu lui rends aujourd’hui et je suis sûre qu’elle était très très fière de toi, de t’avoir transmis cette passion qui a pu contribuer à être celle que tu es aujourd’hui.
    Quand on perd sa maman on perd un bout de soi même, le manque reste parce que rien ne peut la remplacer…aujourd’hui tu as toi aussi un petit bout de toi même et d’elle à travers Lino…
    Je te souhaite du plus profond de mon coeur d’arriver un jour à parler d’elle sans pleurer et en souriant à cette très belle femme lookée qu’elle était…
    Qui sait il y a peut-être des boutiques de fringues là haut…
    Une nouvelle étoile veille sur toi et ta famille…
    Prend soin de toi, prend le temps qu’il faudra, nous serons tjs là pour toi.

  40. delph :

    C’est avec beaucoup d’émotion que je te lie, mais ravie aussi de voir que tu reprend le dessus en venant sur le blog.
    Le deuil c’est long mais surtout personnel et je suis sur le t on fils t’aide et t aidera à aller de l’avant car quand on regarde nos enfants on ce dit que l’on ne peut pas ce laisser aller que l’on doit être la pour eux comme notre maman à était la pour nous.
    En voyant les photos je me suis dit: c’est dingue comme tu lui ressemble !
    Je te souhaite tout de même de jolies fêtes et surtout un jolie 1er anniversaire pour ton bébé !
    A bientôt !

  41. Indiana :

    Tous les mots du monde n’atténueront pas ton chagrin. Mais le temps fera son ouvrage. Bon courage, c’est très très dur et personne ne peut passer cet étape sans en être bouleversé. La vie est courte, elle est belle, il faut la savourer.
    Toutes mes condoléances Stéphanie.

  42. Bulle :

    Toutes mes pensées t’accompagnent…. courage…

  43. Soraya HELLAL :

    Chère Stéphanie,

    Je lis chacun de tes posts mais sans jamais commenter, par manque de temps. Mais je ne pouvais pas rester silencieuse aujourd’hui.
    Toutes mes pensées t’accompagnent en ces durs moments de la vie. Nul ne peut se mettre à ta place pour appréhender cette etape difficile de ta vie. Je ne peux donc que te souhaiter beaucoup de courage pour laisser le temps faire son travail. Je t’embrasse chaleureusement. Soraya

  44. didnee :

    Tout est dans ces 5 lettres M.A.M.A.N un petit mot rempli de sens! Tu lui rend un joli hommage et je me doute qu’il ne doit pas être aisé de reprendre tes activités et faire ton deuil, je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve. Amicalement Marie

  45. Elodie B :

    Chère Stéphanie,

    Je peine à trouver les mots pour te dire l’empathie et la compassion que je ressens envers toi lorsque je lis ton article. Je te lis depuis plusieurs années (en y réfléchissant, je réalise que je te lis depuis 4 ans, que j’ai commencé peu de temps après le décès de mon papa) et j’ai souvent été touchée par les lignes où tu parlais de ta maman. On comprends vite à quel point tu l’aime et j’imagine bien à quel point cette perte doit être dure. Je te souhaite beaucoup de courage pour affronter cette épreuve.
    Je pense bien à toi.

  46. Anne :

    C’est un bel hommage que lui rends dans ce post, mais aussi au quotidien avec toute la classe et le style qu’elle t’as transmis!
    Soyons heureux d’être ici pour faire vivre le souvenirs de nos disparus à travers nous.
    Bon courage à toi Stéphanie.

  47. Martine Roulin :

    Plein de courage et toute ma sympathie.

  48. Audrey :

    Bon courage à toi pour les jours, les semaines et les mois à venir. J’espère que tu parviendras à passer au dessus de ce chagrin mais j’imagine qu’il doit être immense. Il n’y a pas de bon moment pour perdre quelqu’un de cher mais à quelques jours de Noel, je trouve ça particulièrement cruel… J’espère que ta maman continuera à t’inspirer :)

  49. ktrine :

    magnifique!…courage…que dire de plus!

  50. hélène :

    Tant qu’on ne l’a pas vécue, on ne peut qu’imaginer la douleur qu’on ressent quand on perd sa maman. Elle est partie en te sachant épanouie, en t’ayant vue devenir une femme accomplie, c’est ce qui importe aujourd’hui. Tu la sentiras bientôt vivre à travers toi à chacun de tes pas, le manque s’adoucira, mais comme tu le dis il faut laisser le temps au temps ; alors je me joins aux autres lectrices de ton merveilleux blog pour t’envoyer un BIG courage.

  51. Didine :

    Chère Stéphanie, étant moi-même très proche de ma maman, cet article m’a vraiment touché. Merci d’être toujours aussi sincère, c’est aussi pour cela (hors mis ton look au top) qui fait, que j’aime depuis plusieurs années maintenant lire ton blog. Courage pour les prochains jours, prends ton temps, tes lectrices seront toujours là. ;)

  52. Hitoesca :

    Toutes mes condoléances. Sur les photos on peut voir quelle belle femme, pleine de style et de classe elle était. Et tu tiens certainement cela d’elle.
    Nous sommes avec toi. Courage.

  53. Gilberte :

    Je pense tellement fort a toi et a tes proches …

  54. Alexa :

    C’est un bien bel hommage que tu rends là à ta maman.
    Je suis désolée pour toi et j’espère sincèrement que tu arriveras à panser les blessures de ton coeur !
    Tu lui ressembles beaucoup et sur la photo où elle a la tête dans les mains c’est flagrant. Tu es aussi jolie qu’elle l’était. Elle était et sera fière de toi à tout jamais parce qu’elle a fait de toi quelqu’un d’exceptionnel !
    Bon courage pour les jours difficiles à venir… elle et ton papa sont tes anges gardiens.

  55. Lauréline :

    Une très belle femme, des photos qui me font penser à ces stars des années 60/70.

    Avec toute mon amitié,

    Lauréline

  56. Mimi-Cœur :

    Je reste sans voix, et ne pourrais rien te dire qui pourrait te remonter le moral de ce fait je te présente tout simplement mes condoléances et te souhaite que la douleur passe un peu plus de jour en jour.
    Énormes bisous à toi et tes proches!

  57. Claudia :

    This is so sad. I am sorry Stephanie, so sorry.
    Take care of yourself

    Ti abbraccio

    xx
    Claudia

  58. Tiff :

    Ta maman était vraiment très belle! Mes pensées t’accompagnent dans ce moment si douloureux, rien que de penser que je puisse perdre ma maman me terrifie, je n’ose pas imaginer ce que tu ressens.
    Nous pensons toutes à toi et t’accompagnons à notre façon.
    Bisous à toi

    http://mabulledepensees.blogspot.fr/

  59. Clooooo :

    Quel magnifique hommage! Difficile de trouver les mots juste dans ce genre de moment mais sache que toutes mes pensées te sont adressées. Si nous, tes lectrices, pouvons t’apporter un tout petit peu de réconfort en retour du bonheur quotidien que tu nous transmet grâce à ce blog, alors ce serait super.
    Courage à toi et à ta famille pour ce moment extêmement difficile.

  60. Londoncam :

    Toutes mes plus sincères condoléances Stéphanie, je n’ose imaginer comment je vivrai la perte de ma propre maman, si importante à mes yeux.
    Ta maman avait beaucoup de style en effet, et au delà de tout ça la transmission mère-fille semble avoir été très forte.
    Je t’envoie autant de pensées réconfortantes que possible. Le vide semble immense, insurmontable. Il ne se comblera pas, mais la douleur sera moins vive avec le temps. Elle est de toute façon toujours vivante dans tes souvenirs et l’amour que tu lui portes.

  61. L'autruche :

    C’est toujours très délicat d’adresser ses condoléances à quelqu’un que nous ne connaissons pas…
    Mais permets moi de t’envoyer toutes mes pensées les plus chaleureuses.
    Une belle étoile brille pour toi dans le ciel.

  62. laure :

    c’est les yeux plein de larmes que je t’écris ces quelques mots de soutien. Je partage ta peine et te serre très fort dans mes bras. Très chaleureusement. Laure

  63. sylviane :

    je trouvais votre silence bizarre mais j’étais tellement loin d’imaginer son horrible pourquoi… je pense à vous et partage votre chagrin.

  64. Poulette Dodue :

    Des pensées pour toi et tes proches.

    Un bel hommage à ta jolie maman, perlé de photos superbes.
    Amitiés,

  65. Charlotte :

    Bonjour Stéphanie

    Quand j’ai vu ta photo je me suis dit non ne me dites pas que c’est sa maman… Je connais ta douleur j’ai perdu ma maman il y a 3 mois d’un déni de cancer elle avait 43 ans, moi 23 ans… Elle me disait toujours dans 7 ans on fêtera nos 30-50 ans ensemble dans une salle des fêtes alors qu’elle savait qu’elle était condamnée sans le dire à personne… C’est une douleur difficile a dompter, on pleure, on crie, on hurle, on déteste le monde entier on pense a tout ce que l’on fera sans elle et puis on accepte très lentement le fait qu’elle puisse reposer en paix. On vit en mille morceau, on apprécie les amis qui nous portent parce qu’avec cette douleur on ne peut plus marcher seule… Je n’ai pas de conseil à te donner car moi même je n’en ai pas pour moi. Mais savoir que les gens comprennent notre douleur et que tout le monde vit aussi des moments difficile rassure (un peu).

  66. Zhooey :

    Toutes mes condoléances Stéphanie, toutes mes pensées t’accompagnent. Bises

  67. Manon :

    Bonjour Stéphanie,

    Quel puissant hommage ! J’ai les larmes aux yeux avec cette article. Ayant perdu un être cher cette année, je comprend au combien il doit être dure pour toi de calmer la douleur et la tristesse. Sur le moment, ça parait insurmontable et puis on apprend à vivre avec.
    Je pense bien fort à toi dans ces moments difficiles. Courage et profite de ta petite famille.

  68. Natacha :

    Juste un mot pour t’envoyer toute ma sympathie, plein de courage pour cette si douloureuse épreuve!
    Tu as fait un bien bel hommage à ta maman, elle devait être si fière de toi! vous vous ressemblez beaucoup par le charme, le style, l’élégance, le sourire.
    Tout l’amour qu’elle t’a donné ne te quittera jamais.
    Mille pensées affectueuses.

  69. nathalie :

    Tous les jours je regardais le blog et je trouvais très bizarre ton silence. Je suis de tout coeur avec toi et ta famille. Je vous souhaite beaucoup de courage

  70. Cynthia :

    Je vais laisser ici mon petit message de soutien, qui va se noyer parmi les autres, mais nous n’avons jamais assez de mots pour nous consoler dans ces moments-là.

    Je suis sincèrement désolée que ta mère soit partie si tôt dans ta vie, parfois la mort est tellement brusque qu’elle nous paraît irréelle. J’ai vécu une perte brutale il y a maintenant déjà 3 ans, et je n’arrive toujours pas à m’y faire. Perdre sa maman est bien pire. C’est un pilier dans notre vie, je n’ose même pas penser au jour où la mienne partira.

    Il te faudra beaucoup de temps et de courage pour retrouver le goût à la vie. Mais je crois fortement que tu finiras par revoir le bon côté de la vie, tu as la chance d’avoir un petit bébé qui te regarde comme tu regardais ta maman, avec les grands yeux d’un amour débordant.

    Il prendra soin de toi. Lui, et toutes les personnes qui t’aiment.

    Ces quelques mots sont bien peu de chose mais ils sont là pour te donner du courage. Prends tout le temps dont tu as besoin, nous t’attendrons.

  71. Isa :

    Je pourrais te présenter mes condoléances, mais je n’ai jamais su, même en les recevant, ce que ça signifie précisément, ça me semble une formule. Je préfère te dire que je comprends, oui, hélas, que c’est sans doute encore plus dur quand c’est subit, on ne s’y prépare pas si tant est qu’on puisse se préparer. Il faut donner du temps eu temps, il n’y a que ça, jusqu’à ce que la violence de la douleur, de l’injustice, laisse là place à quelque chose de plus maitrisé, lissé mais présent quand même.
    J’avais cru comprendre, depuis que je viens sur ce blog, qu’il était un hommage à ta maman, depuis le début, elle a du en être heureuse et fière. Je te fais une grosse bise

  72. Mimiblogmode :

    Dis moi les mots de ce silence
    Une dernière fois protége moi
    J’allume le cierge de ton absence
    Mes larmes roulent sur ton corps froid

    Dis moi ce qu’il reste de nous
    Je n’ai plus de force pardonne moi
    Dis moi ce qui te tient debout
    Et que tu me vois ici bas

    Envoles toi
    Devient un ange
    Apprécie ce bonheur étrange
    Que d’être libre
    Envoles toi
    Vers l’éternel
    Ne craint pas la douceur du ciel
    Ouvre tes ailes
    Ouvre tes ailes

    Dis moi la nuit dans mon sommeil
    Que la haut pers de moi tu me veilles
    Dis moi la bas que tu as chaud
    Que tu vis la mort comme il faut

    Dis moi que je vais conquérir
    Mordre la vie vivre sans toi
    Dis moi que je vais bien vieillir
    Et que l’on se retrouvera

    Envoles toi
    Devient un ange
    Apprécie ce bonheur étrange
    Que d’être libre
    Envoles toi
    Vers l’éternel
    Ne craint pas la douceur du ciel
    Ouvre tes ailes
    Ouvre tes ailes

    Parce que je t’aime

  73. La_Soixantine :

    Aucun mot n’est assez puissant pour apaiser une telle douleur… alors je me contenterai d’un : courage ! Je pense pouvoir dire au nom de tous tes lecteurs et lectrices qu’on est de tout cœur avec toi.

  74. Lydiana :

    Toutes mes condoléances. J’ai eu de la peine et de la compassion en lisant ton billet, je ne sais pas vraiment quoi écrire ou dire ici, ça reste délicat.
    On a pas forcément les bons mots pour te dire que ça va aller, tu surmonteras ce chagrin, cette douleur…
    Force et courage Stéphanie,

  75. Nathalie RENAULT :

    Chère Stéphanie,
    Lors que tu nous a annoncé le décès de quelqu’un de ta famille , j’ai pensé à ta maman mais je me suis dit que ce n’était pas possible..
    Je n’ose moi même imaginer le moment ou maman me quittera, et pourtant elle a 83 ans, il faut s’y attendre, mais tellement en forme, et tellement présente encore !
    Une maman est irremplaçable, le cordon qui nous a unie n’est jamais totalement coupé.
    Ta maman tellement belle et lookée t’a transmis toutes les qualités que nous te reconnaissons, elle veillera sur toi et ta famille . Bises.
    Merci pour ces photos que nous partageons,
    Elle reste dans ton cœur, rien ne sera effacé, et ton petit Lino et son Papa sont là pour te rappeler qu’il faut vivre car ils t’aiment comme nous t’aimons aussi.

  76. Alexia :

    Je te présente toutes mes condoléances et te souhaite énormément de courage à toi et ta famille !!
    Bel hommage à ta maman et de très belles photos !!

  77. muriel :

    chère Stéphanie, je vous présente toutes mes condoléances, je n’imagine même pas ce que cela fait de perdre sa maman. je vous souhaite beaucoup de courage et pense bien à vous.

  78. Pensées d'une Shoesaholic :

    Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve, je n’ose même pas imaginer ce que tu dois traverser en ce moment. Prends du temps pour toi et pour te reposer, le blog c’est secondaire. Il faut que tu t’en remettes doucement.

  79. poussinou74 :

    Très belle et quelle classe ! Oui, c’est sûr, cette part d’elle qui aimait la mode, elle te l’a transmise et c’est un joli et éternel cadeau en plus de l’amour qu’elle t’a donné…
    Elle est ancrée en toi par cela mais par tellement d’autres choses encore qui n’appartiennent qu’à vous deux,
    Mes pensées vont vers toi, comme toutes celles que tu as reçu, reçois et recevras, le temps fera le reste…

  80. Magali :

    Je suis sincèrement peinée par cette triste nouvelle et je t’adresse mes sincères condoléances.
    Je n’ose moi aussi imaginer ce que je ça doit être de perdre sa maman et je suis de tout coeur avec toi dans cette terrible epreuve.
    Je t’embrasse très fort et je te souhaite beaucoup de courage.

  81. dumotier :

    Ma chère Stèphanie,
    Nous sommes tous très touchés par cette triste nouvelle et t’assurons de notre amitié dans ces moments difficiles.
    L’èquipe Jean Marc Philippe.

  82. Mnêmosunê :

    Stéphanie,
    Je suis souvent restée dans l’ombre lors de mes passages ici, mais je me permets de te laisser un petit mot pour te présenter mes plus sincères condoléances.
    J’ai perdu ma maman il y a plus de 13 ans maintenant, j’avais alors 16 ans, c’est une douleur terrible. Et je me rappelle qu’à l’époque, chaque petit mot, chaque main sur l’épaule m’a fait immensément de bien.
    Ton hommage est très très beau, il m’émeut beaucoup, et j’espère sincèrement que chaque petit mot que tu reçois et recevras, ici ou ailleurs, t’aidera à faire ton travail de deuil.
    Prenez bien soin de vous.

  83. Nathalie RENAULT :

    Victor Hugo – Demain, dès l’aube…

    Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
    Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
    J’irai par la forêt, j’irai par la montagne,
    Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

    Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
    Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
    Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
    Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

    Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
    Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
    Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
    Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

  84. Carolynette :

    Tout comme sur la première photo, ta maman te tiendra toujours la main. Une maman ne meurt jamais, elle vit en nous, tant elle nous a donné.

    Bon courage dans cette douloureuse épreuve, à bientôt.

  85. Colette :

    Ma mère est morte en avril, je ne m’en remets toujours pas. J’ai aussi fait un hommage sur mon blog avec une photo d’elle en jeune mariée, comme toi et avec moi bébé. C’est bien d’évoquer les êtres chers dans leur jeunesse. Beaucoup de courage, il reste encore des moments difficiles à passer.

  86. Cady :

    Toutes mes pensées vous accompagnent, ta famille et toi…Il faut plus que du courage en ces moments. Mais sois en sûre, elle est toujours là..Une maman ne meurt jamais.

  87. Stéphanie :

    J’ai également perdu ma Maman, il y a de ça 15 ans, j’en avais 11. Subitement, un cancer, en 2 semaines. J’ai rien compris, on comprend pas quand on est si jeune. Et je ne comprends toujours pas pourquoi elle s’est envolée, me laissant seule. Et puis, j’ai appris à vivre sans, j’ai appris que rien n’est plus important que la famille qui t’entoure, qu’un frère qui t’aime et que le temps qui passe. Parce que oui, le temps apaise la peine, c’est un joli voile sur la douleur qui sera toujours présente, c’est normal.
    J’aurais surement eu une vie différente si ma Maman m’avait guidée pendant que je grandissais, mais voilà, j’ai du faire sans. Alors les amis, la famille, c’est un peu la seconde Maman.
    J’ai accepté cette perte, plus de colère, moins de tristesse mais une mélancolie irréversible.
    Tu t’en sortiras, tu es forte et bien entourée. C’est toi la Maman maintenant, puisses-tu retirer tout son amour, ses conseils et sa bienveillance sur ton petit Lino et apprends, juste apprends à vivre sans elle.
    Tu vas pleurer, je pleure encore même quand j’écris ces lignes…
    Mais à toi de vivre, de continuer ta joie de vivre et dis-toi qu’elle sera toujours présente au fond de toi, c’est elle qui t’as façonné d’une façon ou d’une autre, tu ne peux en retirer que du bien !
    Garde son sourire en mémoire et pleure, ça fait du bien !

  88. sylvie :

    Quel chagrin atroce tu dois ressentir ma belle Stéphanie. Toi qui parles tjrs si tendrement de ta maman …
    J’espère que le chagrin s’estompera vite de ton coeur, qu’il ne restera que les beaux souvenirs.
    Je viens aussi de perdre l’homme qui m’a élevé, qui était pour moi, un père plus aimant que le “vrai”.
    Ma peine tient la main de la tienne en esperant qu’elle te soulagera, un peu, même un tout petit peu …
    Courage, tu es un être de lumière, un ange nouveau vient de se poser sur ton épaule pour te faire briller après t’avoir soutenu dans cette vie.

  89. Loubna :

    Mes sincères condoléances Stéphanie ce doit être terrible de perdre sa maman je n’ose imaginer ta peine
    J’espère de tout cœur que tes proches et toi allez rapidement atténuer votre tristesse
    nous te soutenons et tu es un rayon de soleil comme ta mère reviens nous encore plus forte pour ta maman ton inspiration n° 1
    gros bisous
    Lou

  90. Isa :

    “Quelque soit son âge quand on perds sa maman on redevient une petite fille”
    Ceci n’est que trop vrai…..
    Mes condoléances et je penses qu’elle apprécie ton hommage!!
    Prends soin de toi et de ta famille!!

  91. vally :

    Bonjour Stéphanie,
    Je me joins à ta douleur et te souhaite beaucoup de courage car c’est lorsque l’on devient mère à son tour que l’on ressent le besoin quasi primaire de se rapprocher de sa maman.
    J’ai vécu très jeune trop jeune 18ans cette immense douleur et bien qu’elle se soit atténuée on reste toujours quelque par un enfant.

  92. Jess Modasic :

    Il n’y a pas de mots pour te réconforter… Une grosse pensée pour toi.
    C’est un bel hommage que tu fais à ta maman
    Pleins de bisous de courage

  93. Stef :

    ♥♥♥♥

  94. KATOU016 :

    bonjour Stéphanie.toutes mes condoléances .j ai perdu mon papa subitement en juillet de cette année.cancer foudroyant .peine immense.heureusement que mes 3 petits mecs sont là pour m aider à apaiser mon chagrin.lino fera de meme pour toi.courage.affectueusement.

  95. Marie/chroniqueblonde :

    Ce billet me fend le coeur. Je n’imagine que trop bien la douleur et la tristesse que tu peux ressentir. Je t’envoie tout plein d’ondes positives pleine de chaleur et de douceur. Je t’embrasse bien fort ma douce.
    Marie

  96. cherifa :

    je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve je te presente toutes mes condoleances ta joie dee vivre ton dynamisme ta sincerite et ta force te feront affronter cette epreuve ta mere restera toujours en toi les meilleurs partent les premiers et puis plus on est aimé plus on est eprouvé bisous et bon courage

  97. maellou :

    Je suis tellement triste pour toi et ta famille, la perte d’un être cher qui arrive subitemment est souvent très dure! je te présente toutes mes condoléances et bravo pour ce bel hommage ta maman serait fière de toi! Continue à avancer dans la vie pour ton fils, ton homme et le reste de tes proches… Le temps n’efface pas le souvenir mais apaise la souffrance.

    Amicalement,

    Maëlle

  98. juliette :

    Hello Stéphanie,

    j’étais chez NL le jour ou c’est arrivé… je me réjouissais de te revoir et suis vraiment désolée pour toi. Je te souhaite beaucoup de courage et t’embrasse. Ta maman peut être fière de toi !

  99. leblogdenini :

    Je suis tellement désolée pour toi…

    Il est des plaies que nous garderons toujours en nous. Elles nous font mal mais elles nous rendent également plus fortes. Tu as raison, il t’appartient de te recueillir et de passer par un forme d’acceptation même si l’on n’accepte jamais vraiment le manque de ceux que l’on aime. Les photos de ta maman sont magnifiques et tu lui rends par là un très bel hommage… au final, il n’y a pas de mots mais juste le temps…qui t’apaisera un peu…

    bien à toi. Nini

  100. Mâg :

    C’est toujours difficile d’adresser une ptit mot dans ces moments…
    On a tous quelqu’un qui est parti trop tôt et pourtant, on ne sait pas quoi dire. J’ai 34 ans, j’ai perdu mon papa il y a 2 ans, et je ne sais pas quoi te dire… Moi, ma puce de 2 ans à l’époque, m’a aidé à trouver la paix plus vite… Je pense à toi et à ceux qui t’entourent.
    Magalie

  101. Stef :

    Bonjour Stéphanie,
    Lectrice de l’ombre depuis des années, je redoutais ce drame depuis quelques jours en suivant ton instagram…J’ai 10 ans de plus que toi et ne peut imaginer le jour où je devrais moi-même y faire face.
    Tu évoquais souvent ta maman et cet hommage que tu lui rends est magnifique, elle l’était également et tu l’es aussi. Puisse ton adorable Lino et son papa t’aider à surmonter ces jours difficiles…Prends tout le temps dont tu as besoin.
    Affectueusement.

  102. Virginie42 :

    Je suis de tout cœur avec vous. Mes condoléances les plus sincères. Prenez le temps qu’il vous faut, il n’y aura pas de jugement de notre part. Tendres pensées

  103. leshoppingdedona :

    Je ne sais pas trop que dire à part : courage. Ceux qui restent sont là pour nous aider à passer ces épreuves. Nous devons rendre ceux qui sont partis fiers de nous. La plus grande erreur dans ce contexte, est de ne pas s’écouter et de faire comme si de rien n’était. Le deuil prend du temps et c’est indispensable de passer par là. Tu as compris.

  104. marieb :

    Je sais bien qu’aucun mot, qu’aucune phrase ne peut guérir ce chagrin immense mais n’oublie jamais que ta maman fait partie de toi puisqu’elle t’a donné la vie et que même si cela te parait étrange, elle sera toujours là pour t’aider en cas de besoin.
    Mille bisous ma petite stephanie

  105. morgane T. :

    Toutes mes condoléances à vous et votre famille, même si je ne vous connais pas , c’est toujours éprouvant de perdre les êtres auxquels ont tiens le plus.

    Les mères ont souvent ce petit quelque chose de magique qui sait redonner le sourire dès qu’on pense à elle, il ne faut jamais l’oublier …

  106. Julie :

    Oh mon dieu Stephanie, je ne laisse jamais de commentaires mais là je ne peux pas faire autrement. Toutes mes plus sincères condoléances, je suis de tout coeur avec toi !

    Même cela ne remplacera jamais ta maman, tous tes lecteurs/lectrices sont avec toi :’(

    Bises xxx

    Julie ♡

  107. Madame Pivoine - Natacha :

    Et pourtant la vie reprendra son cours. Avec ses joies et ses peines. Tu es déjà capable d’un article et de nous en parler. Tu souriras de nouveau. Tu riras de nouveau. Tu le sais. Et tant que tu penseras à elle, tant que tu parleras d’elle avec ton petit, elle sera éternelle. Dans ton sourire, et dans ta passion elle l’est déjà.

    Tendres pensées.

  108. patounettechatte :

    Stéphanie,

    J’ai beaucoup de peine pour toi, vraiment j’écris ces quelques lignes les larmes aux yeux, je me disais bien que ce silence n’était pas normal…. C’est un bel hommage que tu rend à ta maman !!! Tu lui ressemble !!!

  109. Etceterana :

    Toutes mes condoléances Stéphanie… Je ne peux pas imaginer ta douleur, je n’imagine pas moi non plus ma vie sans ma maman. J’espère de tout coeur que ton chagrin s’atténuera avec le temps. Tes souvenirs avec elle sont tes plus beaux trésors. Un jour tu pourras regarder ses photos en souriant. En attendant, un nouvel ange veille sur toi. Affectueusement, Anna

  110. Miss Campi :

    Ma douce Stéphanie….
    je ne trouverais jamais les mots qu’il faudrait…..mais je pense à toi.
    Doux bisous.

  111. Mlle Ju :

    Toutes mes condoléances.
    Il n’y a jamais de mots assez fort pour consoler cette peine immense et le vide que doit laisser ta maman. Ton hommage est poignant et touchant…
    Prend le temps qu’il te faudra pour surmonter ton chagrin.

  112. Alice C :

    Toutes mes condoléances Stéphanie.
    Ta maman était une femme magnifique.
    Elle peut être fière de la magnifique femme que tu es devenu à ton tour.
    Mes amitiés, Alice.

  113. Tara :

    Bonjour Stéphanie,

    voici le moment pour vous de faire le deuil. Ce n’est pas chose facile mais c’est pourtant une étape très importante pour continuer à vivre sans être assaillie par le chagrin.
    Les premiers temps sont souvent très difficiles, surtout pour se résoudre à bien accepter de laisser partir la personne qu’on aime.
    Il ne faut pas hésiter à se faire accompagner si le besoin s’en ressent. Ce n’est pas faiblesse qu’avouer avoir besoin de l’autre.
    Ceci étant dit, cette période de chagrin est une phase tout à fait normale dans le processus de perte, ne surtout pas culpabiliser pour cet état et ne surtout pas vouloir aller trop vite.
    Laissez le temps au temps.

    Bon courage.

    Tara

  114. sarah :

    Toutes mes condoléances, tous mes voeux de courage.

  115. sylvie;-) :

    que te dire? rien ne peut te consoler…peut-être juste accepter de vivre ton chagrin…et replonger dans la vie pour et avec Lino…

  116. Magalie :

    Ma chère Stéphanie je suis une lectrice de l’ombre depuis des années mais aujourd’hui je suis de tout cœur avec vous ,ayant vécu moi aussi la perte de ma maman il y a 12 ans je vous assure de toute mon affection dans ces moments difficile . Je vous embrasse

  117. Valentine :

    Toutes mes condoléance Stéphanie.tres touchée par ce magnifique message d’amour pour ta maman.prends ton temps avant de revenir.on est la ,fidèles,avec toi.courage !!gros bisous.

  118. Aida :

    Toutes mes condoléance.

    Bon courage

  119. Cécile :

    Ma belle, je peux imaginer l’énorme gouffre que cette absence laisse dans ta vie !… Comme Pshiiit, ta perte me fait imaginer celle de ma maman, et je trouve ça tellement inconcevable de ne plus l’avoir ! J’imagine donc ce que tu peux ressentir et à quel point tu dois te sentir perdue. J’ai perdu moi aussi mon papa il y a un peu plus de 2 ans maintenant, et j’ai eu à ce moment l’impression d’avoir perdu mes jambes et mon souffle. Et puis, petit à petit, j’ai recommencé à avancer sans lui, à me souvenir des belles choses, des choses drôles, des beaux moments avec lui…
    Je sais qu’il n’y a pas je pense de mot, ou de formule, ou de geste qui pourront d’un coup te faire aller mieux, mais je suis par là et je pense bien fort à toi ♥
    Cécile (aka Thyselle)

  120. Chrystelle :

    Bonsoir Stéphanie,

    Nous ne nous connaissons pas, mais je vous lis depuis des années. Je tenais à vous adresser mes plus sincères condoléances et toute ma sympathie dans cette douloureuse épreuve. Je vous souhaite aussi beaucoup de courage pour surmonter la perte de votre maman. Les mots me manquent, mais je suis de tout cœur avec vous.

  121. Vikie :

    …. :’(
    Ce que tu écris là me rends bien triste, c’est une terrible nouvelle à mes yeux. J’ai encore mes parents, mais je sais qu’ils ne resteront pas éternellement, et déjà pour mes grands parents, j’ai eu du mal à faire le deuil. Comme tu dis le temps efface la tristesse pour nous laisser que le meilleur, mais c’est dur à surmonter. Alors je t’envoie un océan d’ondes positives et profite au maximum de ta famille, ceux qui te sont proches t’aideront et te soutiendront.
    Moi ‘simple lectrice’ je ne peux que compatir et réagir à cet hommage que je trouve magnifique. Une mère fait forcément ce que nous sommes.
    Courage.

  122. gregorovna :

    Toutes mes pensées dans cette épreuve.
    Elles sont belles ces photos, quelle jolie maman élégant.
    Je me permets un bisou…

  123. Joséphine :

    Stéphanie,

    Ton article me met les larmes aux yeux, je ne sais pas à quel point il est difficile de perdre cet être si cher. J’ai une peur bleue de vivre sans cette personne merveilleuse qu’est ma maman, alors je ne peux qu’imaginer la tristesse et la douleur qui t’anime.

    Sache que tes lectrices te soutiennent et pensent bien à toi en ce dur moment.

    Ta maman était vraiment belle tout comme toi et elle a eu la chance de connaître ton superbe petit garçon!

    Enorme baisers,
    Joséphine

  124. nicolas :

    Toutes mes condoléances!

  125. Sugar :

    Oh… :( que c’est dur de lire ça, même si on le sentais depuis quelques jours…
    Je vous suis depuis longtemps, mais par timidité ne commente que très rarement, mais je pense à vous et votre famille en cette dure période.
    Courage elle était vraiment belle votre maman <3

  126. vanille :

    Comme beaucoup je suis une lectrice de l’ombre, qui ne rate pas un post,qui adore ce blog mais qui ne laisse que très peu souvent de commentaires…mais aujourd’hui je tiens juste à présenter mes condoléances…
    En voyant les photos votre maman était bien votre reflet, une classe incroyable!!!
    Beaucoup de courage à vous et votre famille dans ce moment difficile.

  127. Claire M. :

    Parce que, parfois, nos propres mots ne suffisent pas pour apaiser la douleur… J’emprunte les mots de Christian Bobin dans “La plus que vive” : “L’événement de ta mort a tout pulvérisé en moi. Tout sauf le cœur. Le cœur que tu m’as fait et que tu continues à me faire, de pétrir avec tes mains de disparue, d’apaiser avec ta voix de disparue, d’éclairer avec ton rire de disparue. Je t’aime : je ne sais plus écrire, je ne vois plus que cette seule phrase à écrire, c’est toi qui m’a appris à l’écrire, c’est toi qui m’as appris à la prononcer comme il faut (…)”. Avec mon affection la plus sincère. 1.ooo baisers de soutien, Stéphanie.

  128. nacorie :

    Je te présente toutes mes condoleances et te souhaite beaucoup de courage pour faire ton deuil. Prends soin de toi.

  129. carol :

    Quelle douleur de perdre sa maman , quel manque à chaque moment de sa vie!
    C’est la seule et unique fois où j’ai été “jalouse”, jalouse de celles et ceux qui avaient le grand bonheur d’avoir toujours leur maman.Seul le temps permet d’atténuer le chagrin, le manque.
    Elle devait être si fière de vous,heureuse de votre bonheur et de votre réussite. Et vous continuerez à être celle qu’elle aimait, à faire ce qui la rendait fière de vous.
    Vous lui rendez en effet un très joli hommage avec ces quelques photos,effectivement vous lui devez certainement ce que vous êtes aujourd’hui et c’est très bien.
    Je vous souhaite beaucoup de courage très chère petite Stéphanie , soyez assurée de toute notre affection. Carol

  130. Lily :

    Stéphanie,
    Je viens de lire ton post et toutes mes pensées vont vers toi pour la perte de ta mère…
    Ainsi, je te présente toutes mes condoléances!!!

  131. sasa :

    “Il y a plus fort que la mort,
    C’est le souvenir des absents
    Dans la mémoire des vivants”
    Tu rends ici un magnifique souvenir à ta maman, qui j’en suis sûre continuera de guider ta vie.
    Toute mon affection et mes pensées pour toi et ta famille.
    Vanessa

  132. Lamoise lux Marie :

    Je n’ai encore jamais vécu une telle situation, mais j’imagine aisément la douleur que tu dois ressentir; Toutes mes condoléances.
    Bon courage,
    Marie

  133. andara violette :

    Un bel hommage a ta maman … Comme tu lui ressembles :-)
    Et elle était très élégante, photogénique .. Je comprend que tu aimes la mode ;-)
    Je suis de tout cœur avec toi … La perte d’un parent est difficile … Soudainement c’est encore plus dur. Je ne me suis pas encore faite a l’absence de papa. Mais la c’est une page qui se tourne :-(
    Elle a été fière de toi, de ton parcours, un petit fils … Elle aura réussi sa vie de maman :-)
    Courage …
    Bises

  134. astraordinaire :

    Je te lis depuis des années maintenant et je tenais à te faire part de toute ma sympathie. Ces lignes me bouleversent et me mon sentir avec encore plus d’acuité la chance que nous avons de pouvoir profiter de nos proches.
    Cette si belle relation me rappelle celle que j’ai avec ma mère, et me fait prendre conscience de la difficulté à imaginer la vie sans elle.
    Je ne peux que te dire que tout mon soutien t’accompagne.

    Astrid

  135. Constance :

    C’était l’anniversaire de ma Maman le 3 décembre justement… Malheureusement, elle n’est plus la depuis 11 ans pour que l’on lui fête comme il se doit. Je compatis à ta douleur.
    En dehors du fait que j’ai versé une larme en lisant ton article, j’ai pu constater que ta Maman était très jolie ! On dirait qu’elle sort d’un film !
    Gardes en souvenirs tout ce que tu peux et tentes de te relever petit à petit. Peu importe le temps que ça prendra, du moment que tu y parviens. Encore une fois je te souhaite plein de force et de courage. Toutes mes condoléances.

  136. Maddy Maddo :

    Chère Stéphanie, toutes mes condoléances pour le décès de ta maman.
    Ton hommage à elle est très touchant, émouvant. Je n’ose imaginer ce que je ressentirai s’il m’arrivait la même chose et en même temps je comprends tellement ta douleur. C’est une blessure qui ne cicatrisera pas, elle s’apaisera comme tu dis, mais la cicatrice restera toujours visible. Après il faut apprendre à vivre avec. Je me permets de dire ça, car j’ai perdu il y a quelques années un membre de ma famille dont j’étais très très proche et des années après la douleur est toujours là. Les larmes montent tout de suite quand j’y pense et en même temps je sais que cette personne m’accompagne tous les jours dans mes choix, voit qui je deviens, ce que je fais et qui je suis au jour le jour. Je ne me sens pas du tout abandonnée, toujours accompagnée mais différemment. Je suis certaine que ta maman te regarde aussi et continuera de t’accompagner dans tes choix et ton shopping aussi!
    Je te souhaite tout le courage du monde pour surmonter cette dure épreuve de la vie.

  137. Vé. :

    Je pense très fort à vous et à votre famille en ce moment (long…) très difficile qu’est la perte d’un être cher.
    Je pense qu’il n’y a pas vraiment de mots, que tous les messages se ressemblent et paraissent banals, mais voilà, c’est notre façon d’apporter un tout petit peu de chaleur dans l’épreuve, comme on peut, depuis notre place un peu éloignée.
    Effectivement, on entendait bien souvent parler d’elle, alors c’est d’autant plus triste d’apprendre cette nouvelle.
    Courage, prenez le temps qu’il vous faudra pour vous remettre, c’est le plus important.

  138. Jennifer :

    Bonsoir Stéphanie
    C’est un très bel hommage à ta maman.
    Toutes mes condoléances, bon courage à toi et à toute ta famille en ces moments très difficile.
    Toute mon affectation.
    Jennifer

  139. Katelig :

    La ressemblance est frappante sur certaines photos. Aucune peine n’est comparable alors simplement mes pensées t’accompagnent.
    Comme tu le dis le temps fait son affaire mais comme les minutes s’égrènent lentement quand on est dans la douleur…

  140. Marwanette :

    Toutes mes condoléances , que cette magnifique femme repose en paix , la vie est dure mais tu surmonteras cette terrible épreuve je te le souhaité de tout mon cœur , le temps et le soutien de ceux que tu aimes t’aidera à aller de l’avant “inchallah” retiens les bons moments et fais lui honneur en ayant une vie digne et heureuse…et même si je ne te connais pas personnellement ton blog fait parti de mon quotidien et te savoir en plein deuil m.attriste profondément … Et dans chaque foyer un chagrin existe ..sois forte pour ton bébé et à bientôt …avec toute ma sympathie et compassion..

  141. Léo :

    Merci pour ta grande générosité et ton humanité qui se vérifie en toutes circonstances, dans la mode comme dans la vie.
    Toutes mes condoléances, pensées de force et de courage.
    Une lectrice fidèle

  142. jeanne :

    Toutes mes condoléances Stéphanie. Épreuve très difficile a passer. Elle était tres élégante. Courage… ♡

  143. Didi :

    Ma chère Stéphanie,

    J’ai perdu mon papounet le 25 octobre dernier . Le jour de Noel ça fera exactement 2 mois qu’il se sera envolé. Je pense particulièrement à toi durant cette épreuve et t’embrasse bien tendrement.

  144. titine04 :

    je suis vraiment peinée pour toi, mes sincères condoléances, prend le temps qu’il te faut, il n’y a de mots pour tenter de soulager la douleur, seul le temps pourra y faire quelque chose.

  145. Valou :

    Stéphanie On n’oublie pas on vit avec Toutes mes sincères condoléances. La vie est si dure parfois mais il y a toujours une petite flamme qui nous aide à avancer et cette flamme ta maman saura l’entretenir et elle veillera sur toi de là où elle est maintenant. Prends ton temps, tout ton temps car ceux qui t’apprécient vraiment sauront t’attendre patiemment et quand le moment sera venu nous te retrouverons avec plaisir.

  146. Sophie :

    C’est un très bel hommage que tu rends ici à ta maman. Je suis de tout cœur avec toi et espère que tu es bien entourée pour arriver à surmonter peu à peu ton chagrin. Sûr que ton petit Lino t’y aidera …
    Je te suis depuis bien longtemps mais c’est la 1re fois que je te laisse un petit commentaire. Cet article m’a touchée au cœur.
    Bizz ++

  147. mimi6259 :

    Courage pour ce triste moment!
    Je pense bien à toi que je ne connais pas, mais qui fais partie de ma vie!
    Mille bulles de tendresse pour toi.
    A bientôt de te lire.
    Mimi

  148. Leia :

    Stephanie,

    Je suis bien peinee d’apprendre que tu traverses, ainsi que les tiens une aussi grande et douleureuse epreuve. Merci de partager avec nous les photos de ta maman ainsi que ce tres bel hommage. Je ne te connais pas personnellement et pourtant tu fais tous les jours partie de ma vie alors c’est avec une reelle emotion que je partage ta tristesse et ton chagrin.
    Sache que meme si ta belle maman n’est plus pres de toi maintenant, elle restera en toi pour toujours. Comme tu le dis si bien, elle a ouvert la voie a ce que tu aimes aujourd’hui: La mode. Alors fait de ta vie sans elle un hommage permanent et celebre sa vie. Donnes toi du temps, sois forte ainsi que tes proches. Prenez soin de vous.
    Bien a toi.

  149. anne :

    6 ans déjà que la mienne est partie … Quel que soit notre âge, quelles que soient les circonstances, nous ne sommes jamais préparés à cette absence et nous nous sentons pour toujours orphelins, même si le chagrin finit pas s’atténuer. Mes pensées t’accompagnent.

  150. Alexa :

    Toutes mes pensées en ces moments si difficiles… Elle avait l’air d’être une bien belle personne…

    affectueusement
    Alexandra

  151. Ophélie :

    Tiens bons Stéphanie. Seul le temps apaise ces douleurs et il finira par le faire… c’est sûr. En attendant, toutes tes lectrices comprendront ton besoin de ralenti ou de pause sur le blog. Take care, Ophélie.

  152. Blonde Paresseuse :

    Un simple pensée amicale, un peu de bienveillance et d’amitié.
    Prends soin de toi.
    Des bisous.

  153. Marianne :

    Ne commentant jamais ou presque mais visitant tous les jours, je me permets de t’adresser mes plus sincères condoléances.
    Bravo pour ce message si touchant et comme tu le disais si peu emprunt de pathos. Il m’a fait monter les larmes aux yeux.
    J’envoie par ce messages toutes mes pensées et surtout prend ton temps.

  154. eglantine :

    Si je le pouvais je te prendrais un peu de ton chagrin pour soulager ta peine.

  155. Caroline :

    Ton témoignage d amour m a bouleversé…
    Que le temps apaise la blessure qui brule qui étouffe et qui fait si mal, pour ne garder que les doux souvenirs …
    Tu lui ressembles beaucoup.
    Elle veille sur toi et sur les tiens. C est certain. Une maman ça ne part jamais vraiment, ça aime pour toute la vie, les vies.

  156. Marine :

    Je suis très triste d’apprendre que c’est ta maman que tu as perdu.
    Je ne peux même pas imaginer ce que je ferais sans la mienne, je n’ai que 21 ans alors sans elle je pense que je serais très perdue…
    Comme tu peux le voir ton article m’a retournée et me touche beaucoup.
    J’espère que tu te relèveras de cette épreuve même si cela doit prendre du temps.
    Tu peux compter sur tes lectrices pour te soutenir dans cette épreuve.
    Bisous et bon courage!

  157. Fringues et macarons :

    Ton texte m’a énormement touché. Je te présente toutes mes condoléances. Prends bien soin de toi.
    Maléka

  158. Heggli E :

    De tout coeur avec toi, aucun mot ne peut refléter la tristesse et la douleur que tu vis actuellement, personne ne peut ressentir les choses à ta place.
    Affectueuses pensées et magnifique hommage à ta maman

  159. Harmony :

    Bon courage a toi et ta famille dans cette épreuve. Je pense bien a toi prend soin de toi! En tout cas ta maman était très belle.

  160. Stella :

    Stéphanie,
    Lorsque j’ ai perdu mon père, en Grece, un de mes proches m a adressé ces mots:
    “ζωή σας” ( zoï sas), cela se traduirait par ” sa vie en toi continue”
    Et c est ce que je voulais te dire, …. Cette belle et élégante femme, continuera a vivre en toi, même si ce ne sont que de pauvres mots, j espère que bientôt tu pourras penser a elle, de nouveau sans tristesse, il faut du temps au temps, ……
    prends ce temps pour toi et ta famille …..
    Toutes mes condoléances .

  161. Marion :

    Ma belle Stéphanie,
    Je ne peux imaginer la peine que tu ressens actuellement, et de savoir que ce sont des larmes qui priment sur ton magnifique sourire me rend très triste…
    Je sais que rien ne pourra effacer la douleur d’une perte aussi précieuse mais saches que pour tout le monde sur ce blog tu es en quelque sorte une petite maman… Une personne que l’on admire et dont on s’inspire constamment…. Alors j’espère que nos messages de soutien sauront trouver ton coeur et le panser ne serait ce qu’un petit peu…. Laisse moi te dire également que ta maman était une femme magnifique mais ça on ne pouvait que s’en douter grâce à toi! Et je suis sure qu’au delà de son gout pour la mode et du shopping elle t’a transmis bien plus et cela ma belle Stéphanie tu le garderas a tout jamais dans ton coeur et dans ton âme ! Je tiens également a remercier personnellement ta maman d’avoir donné naissance a une femme aussi extraordinaire qui a pu rendre ma vie un peu moins ordinaire <3

  162. Babillages :

    Je pense fort à toi et à tes proches. Les mots que je coucherai ici ne seront pas suffisamment forts pour sécher tes larmes. Mais voilà, tu sais qu’un peu partout en France, en Suisse et dans le Monde, des gens t’envoient des ondes positives, de l’amour et de quoi aller de l’avant, un jour. Prends ton temps. Nous, on t’attend.
    Je t’embrasse très fort.

  163. loubna :

    Bonsoir Stéphanie,
    toutes mes condoléances, j’ai le même âge que toi on restera toujours la petite fille de sa maman …. je t’embrasse fort et surtout protège toi ainsi que ta famille
    amicalement une fidèle lectrice

  164. Linda :

    Toutes mes condoléances. Tu ressembles tellement à ta maman. C’était une très belle femme, tout comme toi. Courage.

  165. insofa :

    Je ne saurais rien écrire de mieux que les doux mots déjà écrits qui hélas n’apaiseront pas ta peine et ta douleur. Juste pour te dire que je suis une fidèle lectrice qui pense fort à toi.

  166. Déborah :

    Toutes mes condoléances. J’ai perdu ma mère à 27 ans. C’est trop tôt, c’est toujours trop tôt. Mais, d’une certaine façon, on continue de faire vivre en nous ceux qui nous ont quittés. Longtemps. Je t’embrasse.

  167. Nelly :

    Toutes mes condoléances, C’est un très bel hommage que tu as fais à ta Maman.

  168. Vanessa :

    Chère Stéphanie,

    Il y a dans la vie d’une blogueuse des moments qui rassemblent ses lectrices au-delà même de son statut et des intérêts communs, parce qu’ils sont universels, qu’ils touchent chacun(e) de nous, profondément.

    La naissance de ton fils, le décès de ta maman… Nous avons vécu ou allons vivre ça un jour et c’est pour ça que nous sommes touché(es) au-delà même de la proximité que nous pouvons parfois ressentir vis-à-vis de toi.
    Je suis admirative que tu aies le courage de partager cela avec tes lectrices. Et reconnaissante aussi.

    Tu connais certainement ce poème, mais je sais qu’il m’a toujours aidée, à chacune des partes vécues. C’est une façon de te présenter mes condoléances bien que je ne t’ai jamais rencontrée…

    « La mort n’est rien : je suis seulement passé, dans la pièce à côté.

    Je suis moi. Vous êtes vous.

    Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

    Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné.

    Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait, n’employez pas un ton différent.

    Ne prenez pas un air solennel ou triste.

    Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

    Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

    Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.

    La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé.

    Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ?

    Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin. »

  169. RATAIL :

    Très jolies photos Stéphanie .
    Prenez soin de vous et de votre famille , le temps va apaiser le chagrin, le meilleur restera.
    Je vous embrasse bien fort.

  170. Coline :

    Je suis tellement désolée pour toi.
    Et pour ton Lino qui perd sa grand-mère.
    Je pense à toi,
    car,
    ce qu’elle t’a transmis, tu nous le partages chaque jour.
    Ce ne sera pas toujours aussi dur bien sûr,
    et la mort, on n’a pas d’autre choix que de l’accepter,
    mais là
    c’est le temps du chagrin,
    et j’espère que tu le traverseras sans t’abimer.
    @bientôt

  171. Deena :

    So sorry to hear this. My thoughts and prayers are with you and your family.

  172. Ann-Ha :

    Courage…
    Et si c’est elle qui t’a enseigné la mode, qu’est-ce qu’elle devait être fière de toi !

  173. H20 :

    Bonjour Stéphanie,
    Elle avait de sublimes lunettes et un sourire aussi intense que le tien !
    Bravo pour ton courage d’en parler ici. Toutes mes condoléances et à très bientôt.

  174. julgas :

    Toutes mes condoléances Stéphanie

  175. Les causeries de V :

    Touchant.
    Bouleversant.
    Et plein d’humanité et d’amour.
    Toutes mes pensées t’accompagnent.
    Bisous bisous

  176. Virginie D :

    C’est un très joli hommage que tu fais là de ta maman, qu’une part fondamentale de ta personnalité te vienne d’elle est, je pense, un des beaux cadeaux qu’elle t’a fait. Elle avait effectivement beaucoup de style et d’élégance.
    C’est étonnant comme la douleur que tu subis nous met toutes la boule au ventre sans te connaître réellement.
    Je sais bien qu’aucun de nos mots pourra apaiser ta douleur, mais j’espère qu’ils te réchaufferont un peu le cœur.
    Et au diable les conventions, je te fais un énorme bisous!

  177. K :

    Stephanie, Aucun mot ne soulagera ta peine ni comblera cette absence insoutenable. Les gens que l’on aime ne partent jamais vraiment, ils subsistent dans notre cœur et dans notre âme comme une petite flamme qui ne s’éteindra jamais. Ta maman te regardera évoluer et peu à peu revivre, elle restera fière de celle que tu es devenue. Beaucoup de courage dans cette douloureuse épreuve. Affectueusement.

  178. Ginny :

    <3 Il y a cinq ans que j'ai perdu mon père et il me manque chaque jour. Je suis tellement desolé pour cette perte. Toutes iront bien, et toutes iront bien, et toutes vraiment iront bien.

  179. Sandrine LR :

    Mes pensées sincères vous accompagnent Stéphanie. Je vous souhaite tout plein de courage pour affronter cette fin d’année difficile.

  180. Ananasa :

    Nos sinceres condoleances, cela est une partie de notre vie qui n’est jamais facile.

    ananasa.com

  181. Martine :

    Bisous Stéphanie. Je te serre dans mes bras…

  182. Anne :

    Je t’envoie de la lumière, tu es dans mes prières, je te souhaite d’être accompagnée jour après jour pour supporter ce passage crucial.
    Merci pour tout ce que tu transmets.
    Mais aujourd’hui le plus important c’est toi, ton bébé et tes proches.

    Bien chaleureusement

  183. zouzoucat :

    Stéphanie,

    Ta peine est immense. Le vide.

    C’est difficile à entendre mais dis-toi que les êtres que nous aimons ne meurent jamais. Leur présence physique n’est plus, mais ils sont toujours avec nous. Dans notre coeur, dans nos pensées. Tu as eu la chance d’avoir une Maman avec qui tu as pu partager, de qui tu t’es inspirée. Elle sera toujours avec Toi.

    Je t’embrasse.

  184. Alexandra Chobaz-Renevey :

    Salut Stéphanie,

    Je ne sais pas comment trouver des mots qui pourraient te réconforter en ce triste moment. Ta maman restera pour toujours dans mon coeur. Les moments passé en sa compagnie je ne les oublierais jamais. Toutes mes pensées vont vers toi et ta famille. Gros bisous de Fribourg

  185. Iléana :

    Bonjour Stephanie,
    Que de belles photos, pour de beaux souvenirs
    Douces pensées pour toi et ta famille
    Iléana

  186. Anne-Rose :

    Bonjour Stéphanie,

    Je te suis depuis bientôt 3 ans et je suis admirative et passionnée par ton univers. C’est la première fois que je te laisse un message car la perte de ta maman a ravivé en moi de douloureux souvenirs. Je suis totalement émue. En effet, en 2005, j’ai moi aussi perdu brutalement ma mère. J’avais 27 ans, elle en avait 52 ans. Il n’y a pas de mots assez forts pour décrire ce que l’on ressent. Avec le temps, la douleur s’estompe mais elle restera à jamais présente car tu aimes ta maman si fort comme elle t’aime également. Cet amour maternel, charnel, intemporel perdurera jusqu’à l’infini. Je te souhaite beaucoup de courage dans cette terrible épreuve. Sache que tu n’es pas seule. Ta famille, tes amis, tes proches et tes lectrices sont tous réunis pour t’épauler et t’adresser leur plus sincères condoléances.
    J’espère que ta maman rencontrera la mienne là où elles se trouvent et qu’elles partageront de nombreuses choses ensemble avec toutes les autres mamans qui nous ont malheureusement quitté.
    Avec toute mon affection.
    Anne-Rose

  187. Safo :

    Me très chère Stéphanie,

    J’ai une boule dans la gorge, je n’ai pas été capable de te témoigner mon soutien et la douleur que je ressens pour toi parce qu’inconsciemment surement ça me ramène à la possibilité que maman disparaisse un jour et je ne peux l’envisager pour le moment. Toutes mes pensées s’envolent vers toi et ta famille, c’est un bel hommage que tu rends à ta maman. J’espère de tout mon coeur que le temps fasse son travail. Je t’embrasse fort xoxo

    Safo

  188. Anne :

    Un bel hommage à ta maman, elle sera toujours près de toi tu pourras t’adresser à elle pour te guider, courage Stéphanie le petit Lino est la pour soulager ta peine, prend bien soin de toi courage, je t’embrasse très fort.

  189. Apple :

    Force et courage ma jolie…

  190. Yasmina :

    Bonjour,

    J’ai hésité face à un événement aussi intime, mais je voulais quand même vous dire que vous ne pouviez faire mieux comme hommage.
    Je partage votre chagrin Stéphanie, comme beaucoup de vos lectrices. Prenez votre temps pour reconstruire ce qui a besoin de l’être, nous vous attendrons. Vous qui nous apportez tant de bons moments, que ce soit à travers votre blog ou les chroniques télé, vous avez notre soutien dans cette épreuve délicate à passer.

    Yasmina

  191. Virginie :

    Etant devenue maman moi même depuis quelques semaines, je suis très touchée par votre message. J’espère que tous ces commentaires vont vous aider à prendre une partie de la douleur, et soulager votre cœur lourd. Grosses pensées pour vous et votre fils

  192. Candice37 :

    Un commentaire de plus .. je te souhaite plein de courage dans ce terrible moment, qui nous est arrivé ou nous arrivera à tous malheureusement. C’est pourquoi nous sommes tous et toutes touchés par ta tristesse, en espérant que cette période va laisser place à plus de douceur dans ton coeur.
    Votre ressemblance est frappante, signe qu’elle fait partie de toi.
    Pensées.
    Candice

  193. DeboBrico :

    J’avais vu ton message sur facebook mais de là à imaginer qu’il s’agissait de ta mère… Pour avoir vécu un deuil il y a peu de temps je sais que les mots ne réconfortent pas vraiment mais que les témoignages de soutien vont toujours droit au coeur. Je te souhaite beaucoup de courage pour vivre cette épreuve. Toutes mes pensées…

  194. Héloïse :

    Sincèrement désolée …

  195. Héloïse :

    Courage …

  196. mairei :

    Chère beauté,

    Peu de chances que tu lises ces lignes et pourtant je ne veux pas les garder en moi.
    Il y a quelques mois tu écrivais un post très personnel à propos d’elle :
    Ta maman…Une déesse avec ses failles… que tu as réussi à pardonner et à aimer par dessus tout.
    Merci d’avoir partager avec nous les secrets de ce lien si intime. Ce post m’a aider à avancer.

    “Solaire”, c’est comme cela que tu t’es définie un jour.
    Plus que jamais tu rayonnes aujourd’hui.
    Ton fils, qui grandira dans cette lumière, retrouvera dans chacun de tes scintillements un peu de ta maman.
    Elle est en toi.
    Un gros câlin pour toi, beauté.

  197. Helliette :

    La mort est tellement injuste, tellement brutale, tellement impensable. Je t’envoie mes amitiés, mon humanité, notre impuissance partagée. L’amour ne meurt pas, elle vivra pour toujours dans vos coeurs.

  198. Myriam :

    Mais quelle classe et quelle beauté ta maman! Tu tiens définitivement bien d’elle! Son héritage continue avec toi. Et aussi certain que tu ne seras plus jamais la même après une épreuve comme celle-ci, nous, tes lectrices, ne regarderons plus tes looks de la même manière puisque nous comprenons toutes, un peu mieux, comment a débuté cette passion pour la mode!
    Courage beauté, prends bien le temps de sécher tes larmes…
    A bientôt!

  199. Pmgirl :

    Je suis tellement désolée… Je pense fort à toi.
    C’est un magnifique hommage que tu lui rends…

  200. Menoune :

    C’est magnifique…
    Toutes mes condoléances, même si celles de la terre entière ne suffiraient pas, parce qu’une maman est irremplaçable, nous n’en avons qu’une et je redoute moi-même de vivre cette terrible épreuve au milieu de laquelle il est normal de se sentir meurtrie et perdue. Mais tu es entourée. Je te souhaite beaucoup de courage, tu es à ton tour maman, et la plus belle chose, le plus hommage pour ta tendre maman, serait d’être à ton tour la meilleure des mamans pour Lino.
    Je t’embrasse.
    Menoune.

  201. Laetitia Stark :

    Du courage jolie Stéphanie! Je t’envoie mille pensées affectueuses et réconfortantes!

  202. kaddour :

    Chère Stéphanie,
    je pense à toi à cet instant avec tendresse et souhaite que l amour que tu as pour ta maman continue de nourrir ta passion de la mode.
    Ci-dessous un poème qui m’aide toujours quand l’absence de mes chers disparus devient obsédante.
    Bonne journée et merci de ton blog.
    Fa
    TEXTE DE CHARLES PEGUY
    “La mort n’est rien,
    je suis seulement passé, dans la pièce à côté.
    Je suis moi. Vous êtes vous.
    Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.
    Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné,
    parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
    N’employez pas un ton différent,
    ne prenez pas un air solennel ou triste.
    Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
    Priez, souriez,
    pensez à moi,
    priez pour moi.
    Que mon nom soit prononcé à la maison
    comme il l’a toujours été,
    sans emphase d’aucune sorte,
    sans une trace d’ombre.
    La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
    Le fil n’est pas coupé.
    Pourquoi serais-je hors de vos pensées,
    simplement parce que je suis hors de votre vue ?
    Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.
    Vous voyez, tout est bien.”

  203. Dounia :

    Toutes mes condoléances Stéphanie, mes larmes coulent depuis tout a l’heure. Soit forte, pour toi-même, pour ton Lino, pour celle que tu aimes tant et qui restera à jamais là.

  204. Geraldine :

    ça fait 4 ans pour moi, le manque est toujours là mais la douleur s’atténue même si aujourd’hui hui pour vous je sais que ça n’est d’aucun réconfort, nos petits bouts nous font aller de l’avant, rire et vivre au jour le jour, très affectueuses pensées.

  205. June :

    Chère Stéphanie,
    Cette hommage est magnifique, j’espère sincèrement que le temps fera vite son oeuvre et que tu pourras à nouveau sourire quand tu penseras à elle.
    Affectueuses pensées.
    June

  206. mariam :

    Hello bigbeauty
    je ne fais jamais de commentaires sur ton blog que je consulte régulièrement mais face à cette nouvelle je voulais te temoigner mon soutien.
    Je t’embrasse
    Mariam

  207. maze :

    de trés loin…
    je t’envoie tout le réconfort possible à travers ma pensées et mes mots.
    Du courage Stéphanie,
    pour avoir vécu cette épreuve exceptionnelement éprouvante, je ne peux que souhaiter que ton chagrin puisse etre atténué par les bons souvenirs.
    Toutes mes condoléances trés chére.
    Cet hommage est trés trés beau et touchant
    Ta maman souri certainement de là haut

  208. lulu :

    Bien triste nouvelle…Le temps atténue la douleur, il faut du temps pour s’habituer à l’absence de quelqu’un, et un jour, tu penseras à elle en des termes heureux, le temps, il n’y a que ça pour cicatriser. Ton petit Lino va beaucoup t’aider, un enfant c’est la vie, c’est elle qui prendra le dessus, c’est dans l’ordre des choses, tu verras. Amicalement.

  209. Marine :

    Bon courage Stéphanie,

    Ta maman était très belle, tu as des airs d’elle.

    En espérant que cette période des fêtes te permettra de te ressourcer auprès de tes proches.

  210. rekaia :

    Tout d’abord je tenais a te remercier… de nous faire croire et prendre assurance en nous… je te suis depuis deux ans environs et je trouve que tu es superbe…
    Toutes mes condoléances pour ta maman et surtout saches qu’avec le temps la douleur s’estompes elle ne s’efface pas mais fait moins mal…
    Prend ton temps pour surmonter cette peine, et saches que tout comme beaucoup d’autres nous serons là à ton retour…. pour te lire et te soutenir car tu es vraiment superbe et géniale…
    Ta maman est fière de toi, j’en suis sure et surtout de là haut elle te regarde et elle reste dans ton cœur et c’est le plus important…
    Courage courage courage…

  211. Marion :

    Magnifique hommage que tu rends à ta maman. Les mots sont vains mais je te souhaite beaucoup de courage en ces moments difficiles.
    Prends du temps pour toi, pour ta famille. Mes sincères pensées t’accompagnent.

  212. Monica :

    mes sinceres condoleances, chere Stephanie!

  213. Elena :

    Stéphanie, je ne commente que rarement mais là je devais le faire… cet article est tellement beau et émouvant, et en même temps tellement triste… Toutes mes condoléances, il n’y a guère que le temps et l’amour qui peuvent nous aider à surmonter une perte aussi terrible. Et être maman à votre tour ne peut que compléter la boucle…
    Ces photos sont magnifiques ! La vie est tellement belle même si elle nous inflige des moments aussi douloureux !

  214. Majdouline :

    tu as tout mon soutien. mes condoleances.
    des bises

  215. tamarina :

    je t’adresse mes meilleures pensées; c’est un bel hommage à ta maman que tu as peint ici.
    prends soin de toi et de ta famille.

  216. Alessia :

    Que dire… les mots n’apaisent pas les douleurs dans ces cas… Mais je suis de tout coeur avec toi.
    Quel bel hommage à ta magnifique maman!

  217. Kami :

    Ayant perdu mon pere a l’age de 1 an… je suis p-e cynique mais je peut te dire, laisse tomber la douleur et tristesse et repense au fait quelle chance tu as eu de l’avoir a tes cote pendant combien, 36-7 ans! Dit toi que c’est ca l’essentiel et que desormais, elle ne manque de rien, ne soufre pas… Prends soin de toi!!!

  218. Blas :

    J’ai perdu ma maman il y a 7 mois, elle était tout pour moi … Ce qui t’aidera ça sera ton petit garçon car pour lui tu seras obligée de sourire de rire , de jouer …
    Affectueusement
    Cathy

  219. audrey :

    Il n’y a pas de mots pour te consoler, juste le temps qui fera son travail au fur et à mesure, tout en laissant malgré tout une douleur intense.
    J’ai moi même perdu ma maman il y a 3 ans et le souvenir est toujours aussi vivace.
    Toutes mes condoléances et toutes mes pensées sont pour toi en ce dur moment.

  220. Samyha :

    Bonjour Stéphanie,

    Toutes mes condoléances, ce que tu vis est horrible. Je te souhaite tout le courage du monde pour affronter cette épreuve ! le sourire de ton petit bout t’apportera je pense, beaucoup de soleil malgré tout !

    Bises

  221. Jule's :

    Courage Stéphanie, nous t’aimons tous.
    PS : comme elle était jolie ta maman :)

  222. sonia :

    Chère Stéphanie,
    il n’est jamais évident de trouver les mots justes dans ces circonstances… en lisant ces lignes et regardant les photos de ta maman, j’ai pleuré…tu lui ressemble tellement…mon commentaire n’est pas très éloquent mais j’avoue que l’émotion est trop grande, voilà 15 minutes que je cherche quoi dire mais rien de bien ne vient alors juste, je pense à toi et toutes mes pensées t’accompagnent…grosses bises

  223. Adi :

    Stéphanie,

    je m’étais bien dit que cette absence ne te ressemblait pas, mais jamais je n’aurais imaginé une telle raison, si terrible. Je te présente mes plus sincères condoléances, vraiment. Et merci pour ces jolies photo de ta maman, c’était une femme magnifique.

  224. Laurke :

    Chère Stéphanie,

    Toutes mes pensées vont vers toi. Maman est partie il y a 7 ans et je ressens toujours un profond sentiment d’injustice. La souffrance s’apaise , les souvenirs restent aussi vifs mais la blessure est toujours là.
    Courage.

  225. claire :

    bonjour stéphanie,

    difficile de lire ce post, “en passant”, sans te laisser un message de soutien à toi et tes proches pour cette terrible épreuve.
    c’est un bel hommage à ta maman.

  226. Jaja :

    Bonjour Stéphanie,
    Simplement un petit message pour te présenter mes condoléances.
    Je sais que ce n’est pas facile et que seul le temps t’aidera à faire ton deuil. Ta mère était vraiment une très belle femme tu lui ressembles énormément d’ailleurs.

  227. Pulpeusefiction :

    Avec toute mon amitié..

    Même s’il me faut lâcher ta main
    Sans pouvoir te dire “à demain”
    Rien ne défera jamais nos liens.
    Même s’il me faut aller plus loin
    Couper les ponts, changer de train,
    L’amour est plus fort que le chagrin.
    L’amour qui fait battre nos cœurs
    Va sublimer cette douleur,
    Transformer le plomb en or !
    Tu as tant de belles choses à vivre encore.
    Tu verras au bout du tunnel
    Se dessiner un arc-en-ciel
    Et refleurir les lilas.
    Tu as tant de belles choses devant toi.
    Même si je veille d’une autre rive,
    Quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive,
    Je serai avec toi comme autrefois.
    Même si tu pars à la dérive,
    L’état de grâce, les forces vives
    Reviendront plus vite que tu ne crois.
    Dans l’espace qui lie le ciel et la terre
    Se cache le plus grand des mystères
    Comme la brume voilant l’aurore.
    Il y a tant de belles choses que tu ignores :
    La foi qui abat les montagnes,
    La source blanche dans ton âme,
    Penses-y quand tu t’endors :
    L’amour est plus fort que la mort.
    Dans le temps qui lie ciel et terre
    Se cache le plus beau des mystères.
    Penses-y quand tu t’endors :
    L’amour est plus fort que la mort.

    F. Hardy

  228. sophie Camenen :

    Chère Stéphanie,
    Je laisse rarement de message… Vos mots font échos dans mon cœur, je comprends votre profond chagrin. Je voudrais vous dire des mots qui vous apaisent, mais tous sont trop faibles.
    Alors, tout simplement, je pense à vous. Avec ma tendresse.Sophie

  229. corinne :

    Bonjour Stéphanie
    Fidèle lectrice je me permets aujourd’hui de laisser un commentaire pour t’assurer de toute ma sympathie., C’est difficile de commenter mais j’avais juste envie de t’envoyer du courage dans cette épreuve terrible.

  230. Betty :

    Je vous présente mes sincères condoléances en ces moments si difficile.
    Bon courage

  231. Claire/Jelly :

    Stéphanie, je suis si désolée que tu doives vivre ce deuil. Ta maman est somptueuse, une femme magnifique, et tu lui ressembles beaucoup.
    Beaucoup de courage dans cette épreuve ♥

  232. Gaelle B :

    Stéphanie,
    C’est une nouvelle dramatique et qui nous ramène toutes à notre propre angoisse de la mort et du deuil.
    C’est sans doute pour cela que même si je ne te connais pas, je suis très émue par ce que tu vis.
    Je te souhaite de trouver le soutien auprès de tes proches et de t’evader grâce à ton travail.
    Rien ne pourra la remplacer et il faut maintenant vivre avec cette absence abyssale.
    Avec mes plus sincères condoléances.

  233. Cindy (CetOMontréal) :

    J’ai aussi perdu mon papa, il était tout pour moi. Je me sens perdue, et j’ai mal tellement mal. Je comprends ce que tu ressens et j’aimerais te dire que la douleur s’apaise mais on ressentira toujours un vide immense. Il faut qu’on se raccroche à ceux qu’il nous reste… bon courage, je suis vraiment désolée pour toi.

  234. kimette :

    Stéphanie,
    Sans te connaître comme tes nombreuses lectrices certainement, je t’envoie mes pensées les plus fortes pour te soutenir dans cette épreuve difficile.
    J’ai perdu quelqu’un de très cher il y a quelques années, je pense à elle tous les jours, et c’est comme une force aujoutrd’hui… Bizarrement, quelques jours avant de partir, elle m’avait donné ce texte, j’aime le relire, il me fait du bien, j’espère qu’il t’en fera à toi aussi. Tu es vraiment magnifique, tu as du style et j’adore venir voir ton blog. Je te souhaite plein de courage.
    La mort, C’est comme un bateau
    Qui s’éloigne
    vers l’horizon…
    Quelqu’un à mon côté dit :
    “Il est parti.”
    Parti ? Vers où ?
    Parti de mon regard, c’est tout…
    Son mât est toujours aussi haut,
    Sa coque a toujours la force
    De porter sa charge humaine.
    Sa disparition totale de ma vue
    Est en moi, pas en lui.
    Et juste au moment où quelqu’un
    près de moi dit :
    “Il est parti”, il en est d’autres, qui
    le voyant
    Poindre à l’horizon et venir vers eux,
    S’exclament avec joie :
    “Le voilà !…”

  235. Punchdrunk :

    Bonsoir Stéphanie,

    Je suis de tout cœur avec toi dans ce moment si difficile. Je ne trouve pas les mots, mais je pense très fort à toi. Je me sens si triste pour toi.
    Avec toute ma tendresse et mon admiration pour la femme que tu es.

  236. Stephanie :

    Je n’ai pas de mots assez réconfortants, mais quand même je tiens à te présenter mes plus sincères condoléances !! Courage.

  237. Nathalie :

    C’est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte,
    qu’elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte.
    C’est ceux qu’on a aimé qui créaient un vide presque tangible, car l’amour qu’on leur donnait est orphelin, il cherche une cible.
    Pour certains on le savait, on s’était préparé au pire, mais d’autres ont disparu d’un seul coup, sans prévenir.
    On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord, car la mort a ses raisons que notre raison ignore.
    Alors on s’est regroupé d’un réconfort utopiste. A plusieurs on est plus fort mais on est pas moins triste.
    C’est seul qu’on fait son deuil, car on est seul quand on ressent. On apprivoise la douleur et la présence de nos absents. Nos absents sont toujours là, à l’esprit et dans nos souvenirs. Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires.
    Nos absents nous entourent et resteront à nos côtés, ils reprennent vie dans nos rêves, comme si de rien n’était.

    On se rassure face à la souffrance qui nous serre le cou, en se disant que là où ils sont, ils ont sûrement moins mal que nous.
    Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure, dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur.
    Nous on a des projets, on dessine nos lendemins. On décide du chemin, on regarde l’avenir entre nos mains. Et au coeur de l’action, dans nos victoires ou nos enfers, on imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire.
    Chaque vie est un miracle, mais le final est enervant. J’me suis bien renseigné, on en sortira pas vivant. Faut apprendre à l’accepter pour essayer de vieillir heureux, mais chaque année nos absents sont un peu plus nombreux.
    Chaque nouvelle disparition transforme nos coeurs en dentelle, mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastelles. Ce temps qui pour une fois est un véritable allié. Chaque heure passée est une pommade, il en faudra des milliers.

    Moi les morts, les disparus, je n’en parle pas beaucoup. Alors j’écris sur eux, je titille les sujets tabouts. Ce grand mystère qui nous attend, notre ultime point commun à tous. Qui fait qu’on court après la vie, sachant que la mort est à nos trousse.
    C’est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte, qu’elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte. C’est ceux qu’on a aimé qui créait un vide presque infini, qu’inpirent des textes premier degré. Faut dire que la mort manque d’ironie.

    Nos Absents de Grand Corps Malade

    Je vous embrasse

  238. Virginie :

    Tes mots sont terriblement émouvants, et je partage ta douleur.
    Il est indéniable que ton sourire, ton élégance et ta prestance viennent d’elle.

    Courage pour cette épreuve <3

  239. Laure :

    « La mort d’une mère est le premier chagrin qu’on pleure sans elle. »
    John Petit-Senn

    Je ne peux te donner que du courage pour surmonter cette épreuve, je te souhaite de pouvoir retrouver ton sourire et un coeur un peu moins lourd.
    Les photos d’elle que tu as partagé avec nous sont vraiment belles, et quand on regarde la première c’est toi que l’on voit tellement tu lui ressembles, c’est sur que tu peux en être fière!

  240. zaza :

    j’ai été submergée d’émotions et de frissons en lisant se post……

    je me demandais où tu étais passé, je m’inquietais car mm qd tu pars en vacances ou alors en petites escapades tu nous touches tjrs mots.
    Je suis venu ce soir pr voir si tu avais réapparu et en voyant ce que tu avais écris sur ton dernier look j’ai senti que quelque chose t’étais arrivé :’( .
    Je n’écris pas souvent c’est certain mais je reste une fidèle lectrice et fan de toi depuis maintenant 2008 ou 2009 si mes souvenirs sont bons, je peux dire que j’ai un peu “grandi” avec toi, je ne fais pas “parti” des personnes qui font une grande taille mais tu m’as aidé à m’accepter un peu plus.

    Tu es belle autant à l’exterieur qu’à l’interieur.

    Magnifique hommage que tu viens de lui rendre, elle doit être fière.

    Ttes mes sincères condoléances.
    je t’embrasse
    Elsa

  241. Kathy :

    Dear Stephanie, I am truly sorry for your loss. You will be in my thoughts. Your mom was so beautiful and stylish. I see where you get your looks and fashion sense. May she rest in peace. Kathy from NY xoxoxoxo

  242. annie :

    Je te présente mes plus sincères condoléances. J ai moi-même perdu mon frère, il y a quelques jours(9dec) après avoir perdu il y a 7ans mon père et 6ans ma soeur. Je sais que ce n’est pas le lieu mais je voulais juste te dire que je comprenais ta douleur et que j étais de tout coeur avec toi. Prends – soin de toi. Bisous.

  243. Karen :

    Dear Stephanie, I am truly sorry for your loss. You are in my thoughts, at this difficult time. she rest in peace. Stay strong. May she rest in peace. xx

  244. Ninie Pouce :

    J’ai vécu la même chose le 7 février dernier… Je te fais plein de bisous de courage.

  245. Marion :

    C’est la toute première fois que je viens faire un tour sur ce blog par amour de la mode … et quelle tristesse de tomber sur cet article. Petit soutien d’une inconnue, je ne peux qu’imaginer votre chagrin. Mes sincères condoléances, et beaucoup de courage. Grosse pensée pour votre maman.

  246. Béatrice :

    Bonjour, je suis sincèrement désolée pour vous, on se se connaît pas mais je suis touchée par cet article, je suis votre blog et même à la télé quand vous y étés donc cela me fait de la peine pour vous. Beaucoup de courage pour cette épreuve difficile.

  247. Valérie Joli-Mai :

    Bonjour Stéphanie,
    Voici un long moment que je n’étais pas passée par ton blog…et là ce matin…
    De tout coeur avec toi même si la peine et la douleur ne se partagent pas…
    Mon père est parti cet été, mon histoire familiale est trés compliquée et douloureuse et pourtant j’ai un deuil à faire, c’est notre lot. Je me fais accompagner sur ce chemin rocailleux, c’est utile et cela évite de dérailler, de quitter la route.
    La Vie est malgré tout la plus forte et à travers ta beauté, ton talent, c’est un peu de ta maman qui transparaît.
    Bien à toi
    Valérie

  248. Martine :

    Beaucoup de pensées surtout pour Noël mais le petit bonhomme lui est là.

  249. tumtum :

    Toutes mes condoléances.

    Ta maman était une femme magnifique. C’est un bel hommage que tu lui fais avec cet article.

    Gardes courage.

  250. Nathdmc (Nathalie) :

    Toutes mes douces pensées vont vers vous. Le chemin de la guérison sera long, mais peut-être un peu moins dure que pour votre papa, parce que vous avez votre petit Lino, il va vous pousser à continuer et vous aider à refermer cette blessure.
    Soyez courageuse et surtout restez celle que vous êtes.
    Avec tendresse, Nath.

  251. Danisha :

    je n’ai pas de mots… mais des épaules si tu le souhaites.bon courage dans cette épreuve
    des bisouxxx

  252. Clara :

    Je ne commente pas souvent mais là je me devais de le faire =$
    J’ai 23 ans et j’ai encore mes deux parents donc je ne peux pas dire que je comprend ta douleur mais je peux l’imaginer. La mort est quelque chose qui m’effraye, que ça soit la mienne ou celle des gens que j’aime… Je pleure à chaque fois que j’y pense!
    Ta maman était très belle, tu lui ressembles =D On voit d’ou tu tiens ton inspiration, c’est un beau modèle!
    Je t’offre mon soutien dans cette période difficile, courage <3

  253. Imèn :

    Bonsoir Stéphanie,

    Je viens de lire ton article, je suis très peinée, toutes mes condoléances… Le temps atténue la douleur, mais ce serait mentir que de dire qu’on peut oublier une personne aussi chère à notre coeur… Courage, j’espère que tu trouveras la force de surmonter cette épreuve dans les yeux de ton bébé…

  254. Imanie :

    Bonsoir Stéphanie, je ne suis pas une de vos fervantes lectrices, néanmoins je fais quelques fois des petits tours sur votre blog qui me plait beaucoup. Cela pour dire que je ne me sens pas particulièrement proche de vous en comparaison de certaines de vos abonnées, malgré cela au moment où j’ai lu cet article les larmes me sont montées aux yeux. La façon dont vous avez de parler de votre maman est je pense qu’un infime reflet de l’affection que vous lui portez et pourtant on ressent tellement d’amour et de chagrin à la fois que cela nous va directement au coeur.

    En regardant les photos que vous avez posté j’avais l’impression de voir un album photo qui aurait pû être le mien tellement je me sentais proche de votre mère à ce moment là. je veux dire par là que sa douceur et sa gentilesse étaient presque palpables. Peut-être était-ce grâce à la façon dont vous en avez fait la description dans votre article.

    Je sais que ces mots ne sont que des futilités, surtout venant d’une parfaite inconnue de moins de vingt ans mais la perte d’une persone aussi importante qu’une mère est dure mais comme toute maman je suis certaine qu’elle voudrait que vous ne reteniez que de bons souvenirs de vos années passées à vos cotés l’une de l’autres et que vous en oubliez la douleur de cette perte qui parrait à l’hors insurmontable.

    Je vous souhaite beaucoup de bonheur et surtout de vite parvenir à oublier le chagrin.

  255. Miss Dada :

    Très bel hommage, beaucoup de courage à ta famille.

  256. Marta :

    dear Stéphanie , your mum was very beautiful and you’re such a wonderful girl too, I know what you feel, I give you a big hug from my heart, stay strong

  257. Chloskin :

    Stéphanie, je vous envoie toutes mes plus douces pensées…

  258. Pope :

    C’est parce qu’elle fait partie de nous, à vie; qu’elle ne nous quitte jamais.
    Toujours là, jamais partie
    J’ai mon perdu mon Papa subitement, sans prévenir…
    Que ta douleur soit douce, et que sa chaleur s’installe à jamais dans ton coeur…

    Par Avant Par Aprés….

    Quand le bonheur s’invite en vous…

    Sans trop savoir pourquoi, il est là…

    Sans trop comprendre pourquoi, il fait partie de toi…

    Des mois, des semaines passent…et chaque jour je pense à toi…

    Tu fais partie de moi, et tu me donnes la joie,

    Tu es cette partie de mon coeur, qui se rejouit de rien…

    Tu es parti et dans le même temps, tu t’es installé à jamais…

    En moi…

    Je t’aime à jamais…

  259. ines :

    bonjour,
    je viens juste de voir ton billet , ca faisait plus de deux mois que j’étais sans connexion , et malgré que je ne te connaisse pas personnellement je suis très attristée et je te présente toutes mes condoléances .

Laisser un commentaire :


quatre − = 2