Enfant, Lifestyle

HÔTEL SOFITEL PARIS LE FAUBOURG AVEC MES ENFANTS

31 août 2017
CV1A5362

Voyager avec mes enfants rien ne fait plus plaisir et surtout indispensable pour moi, je n’imagine pas découvrir une ville, un pays sans eux. Ils en repartent toujours grandi, avec un je-ne-sais-quoi en plus.

Nous avons été invités récemment par le Sofitel Paris Le Faubourg, cet hôtel situé juste derrière la place de la Concorde. Idéalement placé, cela nous a permis de nous rendre dans de nombreux endroits sans prendre les transports (ma hantise à Paris).

L’hôtel voulait me faire tester son offre « The Magnifique Family by Sofitel » lancé il y a quelques mois afin de recueillir mes impressions et mes éventuelles remarques. Et quand il s’agit de tester quelque chose j’ai avec moi les deux meilleurs experts, qui sont prêt à tout retourner pour dénicher la faille!

Une fois arrivés dans la grande suite qui nous attendait au dernier étage de l’hôtel, les petites attentions ont fait leur effet sur mes enfants. Les bonbons engloutis, ils sont ensuite plongés dans l’histoire du Petit Prince. Ce qui m’a bien fait rire parce que mon fils ne 4 ans ne sachant absolument pas lire, s’est mis en tête de faire la lecture à sa petite soeur. Adorable!

Je trouve cette association avec Le Petit Prince, élégante et bien trouvée pour un établissement de ce standing. Le soir les lits prennent les couleurs du héros de Saint Exupéry, parés pour faire de beaux rêves, mes enfants qui ne connaissaient pas encore l’histoire du Petit Prince, se sont tout de suite sentis à l’aise.

L’histoire aurait pu se terminer là, et finalement ressembler à un bon grand nombre d’hôtel kids friendly. Mais non, le Sofitel a bien saisi la notion de famille.

Au petit déjeuner, un corner enfant les attends, avec des couverts, des assiettes , des cahiers à colorier, des biscuits et même des gourdes enfants. Plus besoin de se trimbaler tout l’attirails pour les repas, et pour moi ça compte énormément. Chaises hautes à gogo, tout est fait ici pour que l’on se sente détendu et c’est très réussi.

Cela peut vous sembler dérisoire mais les parents qui me liront comprendront l’importance de ces petits rien mis bout à bout. Notre séjour en est apaisé et tout se passe du mieux possible. Les enfants qui se sentent les bienvenues se comportent de manière différente.

J’ai toujours pensé que c’était assez ahurissant que même une simple chaise haute est une des denrées les plus rares dans les établissements parisiens. Au Sofitel je me suis un peu sentie comme aux US, un sentiment de liberté familiale qui n’a pas de prix.

L’offre « The Magnifique Family by Sofitel » englobe une seconde chambre, si nécessaire, à moitié prix, un check out tardif à 16h et les petits déjeuners offerts pour les enfants. Si vos enfants séjournent dans votre chambre, c’est gratuit jusqu’à 12 ans. Pour chaque nuitée réservée l’hôtel reverse 2€ à la fondation Antoine de Saint-Exupéry.

Après 3 jours passé à Paris en famille, il était déjà temps de rentrer. Ces minis vacances nous ont fait un grand bien, et j’ai déjà hâte de revenir dans la ville lumière avec mes amours.

Mon fils de 4 ans commence à bien profiter des expositions ou musées que nous faisons avec lui. Ma fille de 20 mois suit plutôt bien, et même si el

Voici quelques idées de sortie à faire avec des enfants en bas âge :

  • Le Jardin des Tuileries: un espace vaste où ils peuvent courir, faire du trampoline, pousser des petits bateaux sur les étangs, faire un tour de manège.
  • Le Palais de la Découverte: toutes les expériences présentées dans ce musée interactif sont vraiment intéressantes. Et même les plus petits trouveront toujours quelque chose à toucher.
  • Le Jardin des Plantes: entre la galerie de l’évolution et le musée d’histoire naturelle en bas du parc sans oublier la ménagerie, c’est un de mes endroits favoris à Paris.
  • La place des Vosges: avec son immense carré de sable, ses balançoires et autres espaces de jeux, c’est un endroit où il est agréable de se prélasser entre deux tournées de shopping.
  • Les galeries du Palais Royal: des petits restaurants, un grand espace pour déambuler joyeusement, une galerie couverte en cas de pluie, j’aime beaucoup cet endroit hyper central.

Cette liste est bien entendu non exhaustive, mais je cite principalement des endroits au centre de Paris. Cette ville regorge de lieux appréciables pour les enfants. Je peux aussi vous conseiller de consulter avant votre départ, les sites sortiràparis.com ou quefaireàparis.fr pour se renseigner sur les expos disponibles durant votre séjour.

Je vous laisse avec quelques photos prisent à l’hôtel dans la joie, la bonne humeur et surtout, beaucoup, beaucoup d’énergie!

L’hôtel Sofitel Paris Le Faubourg 

Vous aimerez aussi

30 Commentaires

  • Reply pat 31 août 2017 at 10:40

    superbes photos ! il est vrai que Paris est bien moins accueillante pour les familles que de nombreuses autres capitales !
    sinon tout en étant parisienne et habitant Paris il nous est arrivé de se réserver une ou deux nuits d’hotel pour redécouvrir la ville différement ! je note donc cette adresse qui même sans enfant parait très très sympa !

    • Reply Stephanie Zwicky 31 août 2017 at 14:25

      c’est une très bonne idée ça, j’aime l’idée de s’octroyer une belle d’air dans sa propre ville :)

  • Reply zena 31 août 2017 at 13:47

    Bonjour Stéphanie, ce qui me déplait dans ce genre d’article de « blogueuses mode » c’est qu’à force d’être payée par les marques pour en dire du bien, vous en oubliez complètement le public auquel vous vous adressez. La question de l’objectivité serait aussi un long débat…

    Présenter un hôtel de luxe en insistant sur le côté famille, sachant que la plupart de tes lectrices ne peuvent pas (d’autant plus avec leur famille) se payer ce genre de prestations, est pour moi en totale inadéquation avec la majorité des personnes qui te suivent. D’ailleurs, ce n’est surement pas un hasard que tu ne mentionnes pas le prix, (surement indécent) de cette suite.

    Je continue pourtant à lire tes articles car tu as de bon conseils et de bonne adresses accessibles à tous et ça j’aime.

    Enfin tout ceci n’est que mon humble avis, passe une bonne journée.

    • Reply Stephanie Zwicky 31 août 2017 at 14:36

      Bonjour Zena,
      Alors plusieurs choses me font réagir, déjà que veut dire ce genre d’article « blogueuse mode » j’avoue que je ne comprends absolument pas de quoi il s’agit. Encore un cliché? je ne marche pas aux clichés puisque je suis hors cliché.
      Ensuite je ne sais pas depuis combien d’années tu me suis, mais moi ça fait 12 ans que je blogue et je ne fais pas partie de cette génération « je fais un blog pour être payée ». C’est un peu comme une mule que l’on ne fait pas boire si elle n’a pas soif pour être plus claire. Tous les opérations, collaborations, test que j’accepte sont en adéquation avec ma façon de vivre. Je ne blogue pas pour les autres, je partage mes inspirations, mes envies mode, déco, beauté ou autre avec mes lectrices. Par exemple quand je séjourne en Suisse dans l’Hôtel des Trois Couronnes je ne me dis pas « ah tiens la plupart des gens ne le ferait pas, je vais désormais m’abstenir ». Pareil pour l’habillement, je ne me retiens pas de porter certaines marques en pensant aux personnes qui ne pourront pas le faire. Pour moi bloguer dans l’espoir d’être apprécié dénature totalement l’esprit du blogging. J’ai toujours été comme ça, bien avant le blog. Je ne sais pas si tu arrives à comprendre la nuance.
      De plus j’aimerai souligné que NON je n’ai pas été rémunérée pour cet article, la chambre et les petits déjeuners m’ont été offert afin que je teste le lieu avec ma famille. En tant que femme et maman qui voyage en famille. Lorsque je suis rémunérée pour un article, c’est indiqué clairement en bas de l’article « réalise en collaboration avec xxx ». Là j’ai été claire, j’ai été invitée, c’est précisé dans l’article.
      Le prix des chambres est en consultation libre sur le site du Sofitel, je n’ai rien à cacher. Tu noteras aussi, je l’espère, que j’ai fait un article sur le Novotel de Marseille….
      Je ne prétends pas être sans reproche mais je pense oui je respecte mon lectorat en étant moi-même et en restant moi-même avec plus de 12 ans de blog dans les dents. Que mon niveau de vie n’est pas un obstacle au fait d’être quelqu’un d’ouvert, de sincère et de profondément investie dans son travail.
      En espérant avoir d’autres réactions toutes aussi engageantes sur d’autres articles.
      Bonne journée
      Stéphanie

      • Reply zena 9 septembre 2017 at 15:56

        Bonjour Stéphanie, certes ça ne fait que quelques années que je te suis, certes tu as commencé à blogguer depuis longtemps, tu n’as sans doute pas fait ça pour « être payée » à la base, mais c’est bien une de tes sources de revenus, peut-être même la principale ? Tu ne peux pas dire aujourd’hui qu’aucune marque ne te rémunère. Quand je parle de rémunération, ça ne concerne pas que l’argent, la publicité et les avantages en nature « collaboratifs » aussi. Apparemment tu choisis les marques en adéquation avec ta personnalité, ça se ressent dans tes articles effectivement et ça ça me plait. La ou je ne suis pas d’accord avec toi, c’est lorsque tu dis que tu n’as pas été rémunérée pour cet article. Indirectement si puisque ce séjour t’a été offert (avantages en nature) et que tu en fais la publicité (nom, adresse du lieu etc…). Aurais-tu fait un post négatif sur ton blog pour ce « test » hôtel si tu avais passé un séjour tout pourri ? La ça je trouverais ça objectif pour le coup. J’ai moi même fait de la photo collaborative pour une marque vestimentaire (avantage en nature), mais en aucun cas venté ses mérites ou non (ça fait une petite différence je pense). Nous continuerons sans doute à avoir des avis différents sur ce que j’ai soulevé mais ça n’est pas bien grave, ta réponse était claire, argumentée et tu es ouverte au dialogue, c’est appréciable. :) Par contre, ce qui m’amuse ou me navre dans tout ça (c’est au choix)…, c’est de lire les réactions de certaines de tes lectrices. Je résume émettre une critique c’est être je cite : « moralisateurs et etriqués », « mal luné ou très blasé », »râleurs », « descendre à votre niveau », « frustration », « des envieux ». On voit bien où se situe l’ouverture d’esprit…
        Bon week-end à toi.
        Zena

  • Reply MarieG 31 août 2017 at 14:11

    Alors tu dois aller en Scandinavie, Stockholm et Copenhague en particulier. Le prix des hôtels connaît une très forte baisse durant les vacances d’été, soit environ du 21 juin au 5 août.
    Et c’est le paradis de la marmaille. Les scandinaves ont décidé d’avoir une politique nataliste, ils font tout bien comme il faut. Par exemple, les entrées des restaurants ont toutes un endroit dédié pour le rangement des poussettes; les chaises hautes sont légion, les trucs à colorier aussi ainsi que les menus enfants. Les transports publics sont conçus pour les poussettes. Dès qu’il y a quelques marches d’escalier dans un lieu public, il y a à côté une rampe pour les poussettes et les chaises roulantes.
    A Copenhague le vélo est vraiment roi et sans danger. On peut en louer avec des sièges enfants ou des remorques-enfants.
    Le seul défaut de la Scandinavie est que l’on ne mange pas très bien, sauf au petit-dejeuner qui est toujours très varié et complet. Pour le reste de la journée, une fois que l’on a mangé suffisamment de saumon fumé, viser les resto exotiques et/ou prévoir des pic-nic pour le soir dans sa chambre d’hôtel. On trouve de très bons produits dans les magasins – il y a même des coopératives bio, c’est juste la manière scandinave de les apprêter qui me « surprend ».
    Belle journe pluvieuse

    • Reply Stephanie Zwicky 31 août 2017 at 14:38

      Moi ouiiii on m’en a déjà dit du plus grand bien, et certaines villes scandinaves sont sur ma to-do-list de voyage à faire en famille! Bientôt, bientôt, en tout cas la description que tu m’en donne me fait déjà rêver.
      bonne journée « enfin » pluvieuse ^^

  • Reply Corinne (Couleur Café) 31 août 2017 at 15:18

    L’option famille est mon premier critère dans le le choix de l’hébergement ! Là c’est en effet bien pensé !

  • Reply Sandrine 31 août 2017 at 16:54

    Pour répondre à Zena, environ 1500 € pour les 3 nuits !!!!
    Heureusement que le Sofitel Paris le Faubourg est  » Kids Friendly  » :)

    • Reply Stephanie Zwicky 31 août 2017 at 19:43

      La suite que l’on occupait devait valoir bien plus que ça pour deux nuits. Il y a des chambres plus abordables ;) Mais non Hotel de Luxe ne veut pas dire kids friendly. J’ai connu plus cher et moins accueillant ;)

  • Reply Victoire 31 août 2017 at 20:40

    Il y a également beaucoup moins cher et très accueillant également. J’ai pu a l’occasion de mes modestes vacances en Bretagne cet été faire des escales en hôtel et chambre d hotes avec mon petit garçon de trois ans, nous avons eu de très bons accueils dans des endroits plein de charme. Bizarrement ce type de logement de luxe en abondance ne me fait même pas rêver. J’aime les vacances et les week-end en toute simplicité. Néanmoins je peux comprendre que vous avez saisie l occasion qui vous a été offerte si c est ce qui vous conviens et que vous avez profité de bons moments en famille. Bien a vous Stéphanie

  • Reply Anne 31 août 2017 at 22:50

    Coucou…moi j’ai aimé te lire sauf qu’il me manque un bout d’article. Au dessus des idées de sorties avec les petits, tu parles de ta fille et sur mon mobile c’est coupé à « el »…rien de grave j’ai saisi l’essentiel !
    Pour info c’est ta photo sur IG qui m’a donné envie de venir lire ton expérience dans cet hôtel pour rêver un peu. Bises

  • Reply Sophie 1 septembre 2017 at 0:10

    Dieu que les gens sont moralisateurs et etriqués !!
    C’en est effarant !
    Merci pour ton blog, le meilleur pour moi, le plus open à tout.
    Sophie

  • Reply Ann Ha 1 septembre 2017 at 1:10

    J’aime bien les articles sur de jolis hôtels, même de luxe, je crois… En fait je me dis que même si je ne pourrai jamais y aller, comme ça je peux en découvrir plus que la simple façade devant laquelle je passe parfois. Et puis avec la proximité instaurée par le blog, c’est un peu comme si moi j’allais faire un séjour là-bas.
    A mon avis c’est comme les vêtements : on regarde tes tenus surtout pour s’inspirer, pour trouver des thèmes, des arrangements de couleurs et de matière originaux qu’on peut essayer de reproduire avec des marques meilleur marché s’il le faut. J’aime bien rêver d’un petit week-end tranquilou dans un joli hôtel. Ca ne sera probablement pas le même, mais ce n’est pas grave. :)

    • Reply Mag 1 septembre 2017 at 10:43

      Tout à fait d’accord avec le commentaire d’Ann Ha. Ce blog est source de rêverie, d’inspiration ou de plagiat. Tout dépend le sujet, le budget et mes propres goûts/envies. Profites de tout cela Stéphanie et continues de nous en faire profiter par procuration ou par copie. Ok, le Sofitel me fait rêver mais la caisse à jouets en bois, je la copie :)

  • Reply marie de nice 1 septembre 2017 at 13:58

    bonjour nous n’avons pas toutes le même budget ,les mêmes opportunités c ainsi mais le plaisir de votre partage reste lui gratuit et d’une très belle façon d’aborder vos expériences merci encore moi particulièrement je me ferais aussi inviter pour mon travail avec plaisir et ceci n’a rien d’incorrect comme il m’arrive d’ accepter certains cadeaux venant de mes clients!

  • Reply Annabelle 1 septembre 2017 at 15:44

    Bonjour Stéphanie, je suis ton blog depuis des années mais je crois que c’est la première fois que je poste un commentaire. D’habitude, j’ai tendance à me dire que mon avis ne vaut pas le coup d’être partagé. Mais là, le commentaire de Zena me fait réagir.
    Il me semble tellement triste que l’on ne doive pas parler de quelque chose, et surtout pas dire que cela nous plait, parce qu’il s’agit de quelque chose qui n’est pas accessible à tous. La société dans laquelle nous arrivons est-elle arrivée à un tel point de politiquement correct que l’on doit refuser de connaitre, de découvrir ce que d’autres font sous prétexte que nous même n’y avons pas accès.
    De mon coté, du fait de mon poids par exemple, certains sports ou certains voyages ne me sont pas vraiment accessibles. Pour autant, devrais-je faire la chasse aux blogueurs qui osent raconter leur merveilleux trek au Bhoutan par exemple ? Tout ça parce que je n’ai pas la forme physique en ce moment pour marcher pendant 15jours dans les montagnes d’Asie Centrale?
    Je m’y refuse et je refuse cette société.
    Je suis curieuse de la vie de ceux qui vivent de rien, en autarcie complète, qui ont fait le choix du retour à la nature et du refus de la société de consommation.
    Je suis curieuse de la vie de ceux qui vivent ici ou ailleurs avec moins ou plus que moi.
    J’aime le beau, le luxe, le glamour et je suis curieuse de tout ça.
    Cette curiosité est ce qui me permet de rêver, de faire mes choix de vie, de me remettre en question.
    Je surréagis sans doute au commentaire de Zena mais je crois que je fais une overdose de « bienpensance » (faute d’un vrai mot).

  • Reply Cora 2 septembre 2017 at 18:15

    Quand j’ai commencé à lire ce blog, il y a 5 ans, la teneur des articles était différente. Il s’agissait de montrer qu’on pouvait être ronde et réussir à s’habiller de manière élégante et confortable, à des prix abordables. Et petit à petit, pour rejoindre Zena, les articles se sont diversifiés (beauté, déco, voyages), ce qui est une bonne chose. Mais d’une part on s’éloigne de l’idée que « ce n’est pas la taille qui compte », et des bons plans et petits prix.
    J’aime toujours venir sur le blog, et vous avez raison Stéphanie, c’est votre blog, vos idées, vous êtes telle que vous êtes. Peut-être que Zena s’est exprimée avec son coeur, mais vous pouvez aussi comprendre que cela peut-être un peu frustrant quand on vous suit depuis longtemps de ne pas retrouver autant d’idée mode, morpho et bons plans qu’avant, et de « se contenter » de voir de très belles photos et de très beaux lieux, mais moins en lien avec la ligne éditoriale de vos débuts véritablement axée sur les femmes rondes et la mode.
    Cependant, vous faites aussi des articles avec des produits abordables.
    En tout état de cause, c’est toujours bien de pouvoir échanger ensemble, et surtout, c’est votre blog et votre liberté, donc si on sent que cela ne nous correspond plus, libre à nous aussi, de ne plus vous suivre…

    • Reply Valérie 6 septembre 2017 at 1:18

      Bonjour, Cora,
      Personnellement, j’ai bien compris votre impression. Peut-être que l’offre proposée aux « grandes tailles » est plus importante qu’il y a quinze ans mais qu’elle n’est toujours pas suffisante ? Peut-être que l’offre à prix abordables se ressemble beaucoup entre enseignes ? Peut-être que cette saison rien n’accroche l’œil selon le style personnel ? Peut-être qu’il persiste cette difficulté de se projeter dans un mannequin beaucoup moins rond d’un site internet ? Je réfléchis en écrivant…
      Pour moi, la « ligne éditoriale » (hum) est et a sans doute toujours été : Stéphanie Zwicky. On évolue tous dans notre vie. Stéphanie évolue et son blog, qui est un prolongement d’elle-même également. S’il n’avait pas évolué, peut-être, n’aurait-il plus existé ou moins existé ? ;)
      « Ce n’est pas la taille qui compte » : on peut être rondes et s’habillées « à la mode » à prix accessibles. On peut être rondes et s’intéresser à/et jouer avec la mode, avoir des enfants, se préoccuper de son habitat, voyager, être actives, travailler, être entrepreneuses, avoir différents centres d’intérêts et goûts, même des goûts pour le luxe, bref le contraire de beaucoup de préjugés sur nous. Ce n’est toujours pas la taille qui compte.
      Cora, je vous prie de pardonner la longueur de ma réaction. Peut-être avais-je besoin de mieux comprendre les commentaires.
      Cordialement.

  • Reply Seven 3 septembre 2017 at 21:33

    Merci cora! Merci pour ce commentaire constructif. C’est exactement ce que je voulais dire, mais mon commentaire s’est effacé!
    La ligne éditoriale change et après tout, pourquoi pas! Le blog évolue, c’est un peu ça aussi, qui fait la magie.
    Je reste un peu dubitative par rapport à un point ( et je vais m’attirerreur foudre et repartie cinglante), le « test » et la non-rémunération…euh…. On nous prend vraiment pour des jambons?
    Quand un hôtel t’invite et t’offre la suite en cadeau (à plus de 1500 euros), quelque soit ton profil (ronde, maman, voyageuse, femme,…), c’est une manière de se faire de la pub, non, pour l’enseigne? Perso, j’aurais certainement accepté aussi. Mais si ce n’est pas un partenariat, avec un salaire, un cachet (appelez ça comme vs voudrez), ça reste une publicité où la prestation fait office de rémunération. En échange, tu en parles et du coup, l’objectivité est mise à mal. A mon avis, oui.
    Après, il faut être sacrément mal luné ou très blasé pour critiquer un hôtel de luxe où le personne sait qu’on est invité.
    Bref, ce que je dis est un peu emmêlé. Mais pour moi, cadeau ou partenariat plus classique, même combat.
    Je préférais les blogs du passé ou il était question d’expérience réelle, personnelle, plus sincère (même si je pense que tu l’es vraiment). C’était plus authentique.
    Reste que cela ne doit pas être si simple de jongler avec les marques, ton image, ce que tu veux, et tes lectrices.
    Merci de m’avoir lue.

    • Reply Valérie 19 septembre 2017 at 13:01

      Je suis partie en congés avec ce sentiment de ne pas avoir écrit tout ce que je pensais et parfois de l’écrire maladroitement parce qu’il était très tard. De retour, je vais tenter de pallier à ce goût d’inachevé. Une dernière intervention avant de repartir dans l’ombre pour moi qui suis le blog de Stéphanie depuis une dizaine d’années avec mes interventions se compte sur les doigts d’une main.

      Bonjour, Seven,
      Vous n’allez pas vous attirer des foudres. :)
      Pour ma part, je vois la situation ainsi (sans espérer que vous y adhériez, non plus, encore heureux). Je fais une distinction entre une invitation à tester un produit ou une prestation et une rémunération (somme d’argent trébuchant en espèces, chèque, virement). Si Stéphanie avait partagé son expérience sur du jambon (petit clin d’œil complice pétillant), les réactions auraient été autres. Sauf que Sofitel Faubourg ne produit pas de charcuterie mais un service d’hébergement catégorie supérieure et la seule façon de tester la prestation est d’y séjourner. Stéphanie a l’habitude de séjourner dans cette catégorie et a donc des points de comparaison, elle voyage avec ses petits et elle est blogueuse notoire. Les entreprises savent parfaitement qu’il faut prendre en compte ce nouveau relai depuis un moment et même s’ils ne le demandent pas, espèrent une retombe positive, négative ou un peu moins un silence qui voudrait dire que la prestation n’était pas satisfaisante (et je ne pense pas que l’on puisse forcer Stéphanie à quoique ce soit). La prestation a convenu à Stéphanie et à ses petits. Les photos renvoient l’image de petits bouts d’homme et de femme bien vivants et non des enfants de fayence par obligation des lieux. Une certaine clientèle (et un certain personnel également) peut regarder les enfants en vie d’un œil noir. Pour elle, elle paye un certain standing dont le calme. Cette prestation est intéressante. Vu de l’extérieur, le point d’amélioration que je noterais est le nom de l’offre. Je sais qu’il est coutume d’utiliser un ton obséquieux envers ses clients dans cette catégorie. Cependant, ici, le nom en est trop empreint et l’image en est déplaisante et l’image est importante.
      Perso, j’imagine le lectorat de Stéphanie riche en personnalités très différentes. Je pense qu’il est lu par des femmes de toutes tailles, de tous âges, de tous revenus, de toutes professions,… Bref très diversifié. Je ne serais pas étonnée d’apprendre qu’une lectrice (ou lecteur oups) a l’habitude de séjourner à titre privé dans un Sofitel par habitude ou à titre exceptionnel, ou être intéressée à titre professionnel pour l’organisation de séjours précis.
      Personnellement, j’ai trouvé l’article intéressant pour moi qui n’ai pas d’enfant. Et les réactions sont également très intéressantes et riches. Certaines m’ont donné à réfléchir sur le besoin d’identification qui perdure quand on continue de nous vendre une image fictive. Sur le besoin des clientes qui perdure également de se retrouver et de trouver dans les enseignes de vêtements des mannequins grande taille avec des morphologies diverses, des coupes et des matières de qualité. Et là, Stéphanie n’est pas responsable.. A sa manière, elle ne peut qu’inviter au changement, ce qu’elle fait déjà.
      Seven, je vous prie d’excuser la longueur de ma réaction et de m’être égarée à droite et à gauche en vous laissant un peu de ma vision. Cordialement.
      Je repars dans l’ombre. ;)

  • Reply Cathie 4 septembre 2017 at 9:55

    Bonjour,
    Oh ! tous ces râleurs… Et pas un mot sur tes adorables bambins ? Moi non plus, à moins d’y être invitée, je n’ai pas les moyens d’aller dans des endroits aussi chics, bien que des séminaires et des réunions, j’en ai beaucoup organisé dans les grands hôtels (et tu as raison, tous ne sont pas chaleureux !). Mais même si on ne peut se payer une nuit sur place, on peut toujours y aller prendre un café ou un petit-déjeuner… ce que je me permets dès que j’en ai l’occasion.
    Continue Stéphanie, à vivre ton blog et ta vie comme tu l’entends ! C’est ainsi que tu nous charmes !
    Cathie

  • Reply Galia 5 septembre 2017 at 10:17

    Si le blog ne répond plus à vos attentes, pourquoi ne pas aller voir ailleurs? Demander à quelqu’un d’adapter son comportement à vos possibilités, c’est du nivellement par le bas. En mots plus simples, au lieu de demander à cette super blogueuse de descendre à votre niveau, pourquoi ne pas essayer de monter à son niveau à elle? Tno blog est super Stéphanie, thumbs up pour ton évolution, continue à aller de l’avant!

    • Reply Valérie 5 septembre 2017 at 23:45

      Galia, près la petite erreur marketing « The Magnifique Family by Sofitel » (qui me rappelle ce « parce que je le vaux » par la suite transformé en « parce que vous le valez bien »), nous pouvons lire « nivellement par le bas » de votre part ? Pouvez-vous m’expliquer ce que vous entendez par « niveau » ? Avez-vous besoin d’être nivelé par le haut également ?

  • Reply Seven 5 septembre 2017 at 10:38

    Euh nivellement par le bas, Bonjour l’extrémisme.
    Le blog amène de la diversité et c’est sa force.
    Personne ne demande à stefanie de changar son contenu. Je crois qu’elle gère cela très bien. On y vient, parce qu’on y trouve toujours quelque chose qui nous correspond. Maintenant émettre un avis ou une critique ne signifie pas condamner le blog entier, ou pire, son auteur. Il faut se détendre un peu.
    Oui, stefanie est belle, intelligente, incroyable dans sa gestion de projets divers et variés. Sa maison est sublime, ses enfants ont l’air incroyables. Dès lors, il est interdit d’émettre une remarque? De signifier que sur un point, on est moins d’accord?
    Avoir une personnalité, c’est niveler par le bas?
    Wahou.Merci galia.
    Stéphanie, tu continueras comme tu l’entends, en te nourrissant de ce qui te plaît, dans les remarques et les commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs. Parce que tu es libre. Et bien heureusement.

  • Reply Valérie 6 septembre 2017 at 2:37

    Salut, Stéphanie,
    Que de réactions… Les mamans sont peut-être chatouilleuses… Belle histoire sur l’amour, les différences et l’ouverture qu’est Le Petit Prince. Que l’on peut faire découvrir n’importe où à un petit.
    Tu n’es pas qu’une maman qui voyage avec ses enfants, tu es également une blogueuse reconnue et tu peux profiter de ta notoriété comme tu l’entends.
    J’ai tiqué sur le nom de l’offre. Je l’ai trouvée fermée sur elle-même et non respectueuse du monde qui l’entourait. Et ce n’est pas ma façon de voir le monde.
    Personnellement, je ne suis pas directement concernée par l’offre. Je n’ai pas d’enfant. Je vis à Paris. Je n’ai pas coutume d’aller dans un hôtel parisien pour y dormir. Je peux y aller pour le petit-déjeuner dans un cadre professionnel, ou pour le brunch ou le tea-time dans un cadre privé. Habitant Paris, je suis sollicitée pour des recommandations d’hébergement. Peut-être comme beaucoup de Parisiennes et Parisiens.
    Les hôtels qui ne sont ni gay-friendly, kid-friendly, dog-friendly, sans offre de restauration végétarien-friendly,… ont-ils toujours une clientèle ? (sourire). Je partage ton avis sur l’accueil des 5 étoiles. Penser que tous « déroulent le tapis rouge » à tous leurs clients est un mythe. Ils ne font pas exception.
    Je cours me coucher.
    Au plaisir de te lire, Stéphanie.

  • Reply chris zc 6 septembre 2017 at 21:06

    tes enfants sont magnifiques et pour le reste..les chiens aboyent et la caravane passe non ?

  • Reply sabrina 8 septembre 2017 at 14:50

    Stéphanie a des beaux enfants, une belle maison, un travail qu’elle aime et de l’argent : et alors ?
    Nous ne pouvons pas juger de cela, d’autant plus que ces posts sont toujours bienveillants et transparents.
    Je peux comprendre la frustration de certain(e)s en lisant les articles « luxes », il y aura toujours des enviés et des envieux.
    Le bonheur est simple, là devant vos yeux, ce sont les moments de joie des enfants de Stéphanie. Le Sofitel n’est qu’une béquille ;-)
    Stéphanie, vous êtes unique et remarquable. Bravo !

  • Reply gelatoallimone 9 septembre 2017 at 7:44

    Derrière certaines réactions il y a peut-être aussi cet effet particulier des réseaux sociaux qui font qu’on ne voit qu’une vie idéale, idéalement photographiée voire pour certain(e)s photoshopée. Parfois cela inspire, parfois cela peut déprimer quand on se voit, soi, au quotidien, sans filtre. Et si un magazine reste impersonnel et lointain, un blog, un instagram donnent un effet de proximité, de familiarité avec son auteur qui pousse à se comparer, davantage qu’avec un mannequin anonyme.
    Parfois cela stimule parfois cela peut déprimer insidieusement, toutes ces images de vie enjolivées. On oublie simplement qu’il y a un tri, une mise en scène. Quand je regarde mon Facebook…on dirait que je vis dans un lieu coquet et soigné alors que c’est le bordel les 3/4 du temps! De même on peut supposer que Stéphanie choisit la version glamour et zen de sa vie quotidienne sans s’apesantir sur les détails plus banals et négatifs.
    Comme beaucoup cela m’arrive d’avoir un peu d’aigreur devant un insta ou un blog trop  » parfaits », c’est humain! Mais il faut relativiser. ..

  • Reply Lor 18 septembre 2017 at 0:18

    Hé bien moi je trouve que cela fait vraiment envie, même si je n’irai pas dans cet hôtel puisque je vis à Paris, mais Sofitel et Accor font beaucoup d’efforts pour les familles et je ne trouve pas choquant qu’ils essaient de le faire savoir, surtout par quelqu’un qui fait de belles photos.
    Tu as bien fait d’en profiter et merci pour ces belles photos de tes enfants ! Moi aussi, j’adore voyager avec les miens :).

  • Répondre