Posté par Stephanie Zwicky le 3 août.

Les soirs d’été sont parfaits pour m’adonner à un des sport favori, une passieggiata bien gourmande, de quoi nous mettre à l’eau à la bouche pour la rentrée et penser à notre futurs looks d’automnes.

Les italiens la pratique une gelato à la main, je vous conseille de faire de même pour mieux baver sur vos cornets de glace.

Je vous laisse découvrir mon lèche-vitrine du mois de juillet, y puiser de l’inspiration, le plaisir des yeux!

Pour visualiser mes précédentes Passeggiate c’est par ☞ ici .

The summer evenings are my favorite because it gives me the chance to enjoy one of my fav’ hobbies: a yummy and delicious passieggiata! Something fun and cool and which allows us to see the future trends for the upcoming fall and winter! It can also give us ideas for future outfits!

The Italians enjoy their passieggiata with a gelato (ice-scream), I suggest you do the same but be careful to not drop yours on the floor!

I shall let you discover this July passieggiata. You may find inspiration in it, or to simply please the eyes!

To see my previous passieggiata please go ☞ there.

Gucci

Chanel

Prada

Lanvin

Hermès

Givenchy

Saint Laurent

Moschino

Burberry

Richmond

Grappin à Louboutin

Sonia Rykiel

Valentino

Dior

Tod’s

Moncler

Posté par Stephanie Zwicky le 31 juil..

… et son temps pourri.

… and it’s awful weather.

Dernière tenue shootée dans ma cour avant la grande transhumance (réussie au passage).

En août c’est robette et chapeau de paille!

Merci pour tous vos messages, j’ai commencé mon repos.

This is the last outfit I shot in my yard before moving out (it’s a success by the way).

In August it’s all about the dress and the panama!

Thank you all for your kind words, I started to rest.

+ Robe et manteau Marina Rinaldi +

+ Collier Antik Batik +

+ Escarpins Steve Madden +

+ Access’: pochette friperie – bracelet vintage Chanel +

Posté par Stephanie Zwicky le 21 juil..

“… Car le jour où ses artisans de la Haute Couture l’auront quitté,
Paris ne sera plus Paris”.

Jean Bergeron

Il y a quelques semaines j’ai eu le privilège de visiter l’atelier du seul parurier à Paris qui travaille le métal et le cuir, l’Atelier Edgard Hamon.

J’étais très émue et respectueuse en pénétrant dans cet atelier qui est pour moi comme une sorte de grande bonbonnière où mes yeux n’ont cessé de briller à la découverte de se savoir faire centenaire.

Vous savez mon goût pour les créateurs, le savoir faire “tout fait main”, l’artisanat, et surtout la culture du passé. L’Atelier Edgard Hamon reflète tout cela, elle a vu le jour en 1919, ses premiers clients furent Chanel, Christian Dior puis Hubert de Givenchy, Yves Saint Laurent, Christian Lacroix,.. et bien d’autres maisons de Couture prestigieuses.

L’Atelier a débuté en fabricant les boutons de bottines, de guêtre, puis des brides lancées par Mistinguett dans les années 20.

A few weeks ago I had the honour of being invited to visit the only finery master in Paris who has the knowledge and skills to work metal and leather: the workshop of Edgar Hamon.

I was overwhelmed by my feelings: I was moved and at the same time couldn’t stop being so respectful of this place. I was like a child in candy store and my eyes were sparkling while discovering all this knowledge!

You all know how much I love designers and master in their field, the knowledge of “things hand-made”, the craft industry and mostly the will to ensure the continued existence of legacies from the past. Edgar Hamon’s workplace represents all that, it was founded in 1919 and its first customers were: Chanel, Christian Dior then Hubert de Givenchy, Yves Saint Laurent, Christian Lacroix… And some other prestigious houses followed.

The workshop started as manufacturer of buttons and boots, gaiters and then with reins when Mistinguett (famous French actress and singer) starting using those in the 20’s.

Dans ces ateliers sont créé les pièces qui ornent les ceintures, des bracelets, des colliers, des broches, tout ce qui peut entrer dans la réalisation des accessoires haut de gamme.

L’Atelier Edgard Hamon travaille en direct avec les créateurs qui transmettent leurs désirs et leurs idées d’accessoires pour compléter un défilé Haut de Couture ou leur collection de prêt-à-porter.

In these workshop are crafted the parts which ornate the belts, the bracelets, the necklaces, the brooches, anything that can be used in the crafting of luxury accessories.

The workshop Edgard Hamon works directly with designers who transmit their desires and ideas of accessories to add the finishing touch for a fashion show or for their collection of ready-to-wear clothes.

Ici un choix colossal de chaînes, de maillons, de strass Swarovski de toutes les couleurs, et des emportes pièces pour le cuir des ceintures. La ceinture devenue l’orgueil de l’atelier, tellement leur savoir faire est reconnu mais surtout indispensable dans le milieu de la Haute Couture.

Here there’s a huge choice of chains, Swarovski gems of every colours and die cutters for the belt’s leather. The belt is the item from which the workshop takes its pride from, the knowledge is worldwide known and is essential in the fashion world.

Selon les demandes des maisons de Couture les ouvrières réalisent des maquettes qui permettent de soumettre des premiers prototypes à leur client.

Une fois cette étape de réalisée et validée, les fondeurs et autres ouvriers peuvent alors confectionner, entièrement à la main, pièce par pièce les commandes du client.

En période de collections, cinq ouvrières supplémentaires viennent rejoindre les dix-huit personnes au total que compte l’Atelier Edgard Hamon. Cela me semble tellement peu, une petite ruche qui s’active frénétiquement, saison après saison, collection après collection.

J’ai peu observer le travail de quelques parurières, et j’admire cette patience, la finesse et l’ultra précision de leurs gestes. Ses personnes sont précieuses dans cette chaîne si fragile qu’est la Haute Couture, la maison a connu des passages difficiles mais depuis les années 2000 grâce à des personnes passionnées, l’atelier a retrouvé toute sa splendeur.

According to the demands the workers realize mockups which are the prototypes that are to be shown to customers.

Once this stage is cleared and validated, the foundry workers and the others can start hand-making each pieces requested by the customers.

When fashion week starts, 5 additional workers are hired as support for the other 18 ones who work fulltime at Edgard Hamon’s workshop. It seems so few for me! A small “hive” which work and produce so much, season after season, collection after collection.

I had the chance to observe some workers while they were performing their art and I can only admire their patience, the delicate and extremely precise realizations. These persons and to be more precise their knowledge and work are very precious and important in the Haute Couture field. The house went through hard times but since 2000, thanks to passionate people and generous sponsors, the workshop has regained all its magnificence.

Sur les murs de l’atelier, dans un coin, des messages de leurs clients, des remerciements, des encouragements.

Enfin quand les productions sont apparues dans les boutiques des clients, chaque pièce rejoint les vitrines showroom de l’atelier, comme des trophées exposés aux rares visiteurs.

Voilà j’espère vous avoir fait découvrir un peu l’envers du décor et un métier, savoir faire unique. Personnellement je ne connaissais pas cet Atelier, mais j’ai pourtant tout de suite reconnu certaines de leur fabrications, et c’est maintenant avec fierté  et un regard différent que j’admire les rares pièces que je possède dans ma boîte à bijoux.

Merci à l’Atelier Edgard Hamon de m’avoir invité.

On the walls, in a corner, one may read customer’s messages; mostly words of thanks and supports.

Finally when products are done and shown in the customer’s stores, every piece is put for display at the showroom, a bit like trophies exposed for the few selected visitors.

So, I hope I helped you discover a bit more this beautiful knowledge of crafting. I wasn’t familiar with this workshop’s name but I still recognized  at once some of their designs. And now it’s with pride and new eyes that I look at some of the very few rare pieces I own!

I would like to thank Edgard Hamon’s workshop to have invited me.

Edgard Hamon
Parurier à Paris depuis 1919
5, rue d’Uzès
75002 Paris