Posté par Stephanie Zwicky le 20 févr..

Il faut faire du noir

une couleur de lumière.

Clémence Boulouque

Il n’était pas chose aisée ce jour là de prendre des photos de ma tenue entre le soleil qui jouait à cache-cache, le vent qui s’engouffrait sous ma jupe qu’il fallait tenir pour ne pas effrayer les passants avec ma culotte.

Mais bon finalement j’aime bien ces photos un peu prisent sur le vif, je vous ai tout de même épargné celles où ma jupe remontait jusqu’à mon nombril. Remarque, avis aux amatrices célibataires cette jupe sait appâter le chaland.

Vous êtes nombreuses à m’écrire au sujet des couleurs des vêtements, certaines d’entre vous me disent oser très peu ou par petites touches en accessoires par exemple. Aujourd’hui j’aimerai partager avec vous mon addiction aux couleurs. Je vous parle souvent de l’effet Michou, une vie toute en bleu et bien pour moi c’est un peu ça. Je suis atteinte du syndrome Michou puisque que par exemple pour cette tenue je me sens presque invisible parce qu’elle est finalement très noire.

Porter des couleurs c’est une véritable habitude, au début quand je portais du rouge, du bleu ou encore du jaune, je me sentais presque déguisée ou l’impression que tout le monde fixait son regard sur moi. Puis finalement comme je me sens plus rayonnante avec de la couleur et que j’en porte pour moi et non plus les autres, c’est devenu petit à petit une habitude. Depuis quand je retourne vers du noir, je me sens un peu  plus fade, alors j’essaie toujours de trouver une astuce pour que ça ne soit pas trop sombre afin que je me retrouve un peu et que le Michou qui est en moi ne soit pas trop perturbé. Du noir matière, du noir clouté, du noir velours ou de l’imprimé sur fond noir, bref je ruse pour ne pas tomber dans la banalité.

Voilà mon parcours vers la couleur, je suis certaine que vous aussi, pour les plus frileuses si vous tenter la couleur petit à petit vous en viendrez à en faire une habitude, une addiction. Pensez à Michou il ne serait pas Michou sans SON bleu.

Sur ces bonnes paroles je vous souhaite une belle journée ensoleillée.

Ps: une petite tentation en passant avec le code VIPALERT -25% chez ASOS jusqu’au 24/2 par ici

Ps2: mise à jour de mon vide-dressing ici

On that day, it wasn’t easy to shoot my OOTD. The sun was playing hide and seek and i constantly had to protect my skirt from the wind who was trying to scare pedestrian by showing them my underwear.

In the end, I like these pictures taken in the heat of the moment. I spared you the ones where my skirt went up all the way above my belly button. The single women might be interested in this skirt that will definitely catch one’s attention !

Many of you write to me about the color of the clothes they wear. Some of you say that they don’t dare much to wear bright colors or just a little bit at a time, with accessorizing for instance. So today, i’d like to share with you my passion for colors. I often talk about what I call the « Michou effect » : a life in blue ! I may be suffering from « Michou syndrom » because I almost feel invisible in this almost entirely black outfit.

Wearing colors is really a habit. At first, when I wore red blue or yellow, I felt almost disguised or had the impression that everybody was staring at me. In the end, I feel much more radiant wearing colors, I wear them for myself, it became a habit. Since then, when I go back to black, I feel a little bit more insipid and I try to find a way to make it a little less dark to make the little Michou in me happy. Different textures of black, studded black, black velvet… I trick my way into originality.

And this is how I finally decided myself in wearing colors. I’m sure those of you who will try it will eventually make it a habit too. Think about Michou, he wouldn’t be Michou without HIS blue !

Have a great sunny day !

+ Blouson Vaino Jean Marc Philippe + Pull ASOS Curve +

+ Jupe New Look + Collier Chic Alors + Sac Pashli 3.1 Philipp Lim +

+ Salomés JB Martin + Lunettes House of Harlow + Gants h&m +

+ RAL Shiseido Rouge Parfait RD 142 +